La réforme de la langue française

Membre Anonyme
Bonjour, bonsoir, coucou BeToleriens!!! J'ai appris ce matin, que l'Acadèmie française allait mettre en place une nouvelle réforme (encore une oui). Cette réforme concerne la langue française.  En effet, nous ne verrons plus dans les manuels scolaire ni les accents circonflexes... ni certaines écritures comme le "ph" et bien d'autres changements. Pour ma part, je voulais savoir: Quel est votre avis sur cette réforme? Pensez vous que cette réforme sera à long terme ou non? Et pour finir : Est ce réellement utile d'écrire phonétiquement? Afin d'apporter plus d'informations à ceux ou celles qui n'auraient pas lu, vu ou entendu parler de cette réforme, sachez que l'accent circonflexe disparaitra, donc 'entraîner' deviendra 'entrainer' et les 'ph' pourront s'écrire 'f'. Par exemple, nénuphar deviendra 'nénufar'. Je vais donc ouvrir ce débat en répondant à ces questions qui trottinent dans ma tête depuis que j'ai entendu parler de cette réforme. Tout d'abord, je suis simplement et purement contre cette réforme. En effet, j'estime que ce sont les élèves qui doivent s'adapter à notre chère langue de Molière et non l'inverse. Ensuite, je pense que cette réforme sera malheureusement à long terme, puisque de plus en plus de "djeun's" écrivent de manière phonétique... soi disant pour écrire plus vite... mais à mon avis, la raison est qu'ils n'arrivent pas à retenir l'orthographe correcte des mots français. Et je pense sincèrement que cela aura un impact direct sur la mèmoire. (Ceci n'est que mon humble avis :) ) Et pour finir, je trouve qu'écrire phonétiquement entraîne systématiquement une perte d'information. En effet, lors d'une conversation de vive voix, nous connaissons le contexte de la discussion (je ne dis pas que ce n'est pas le cas à l'écrit) et nous pouvons convenablement interpréter les dires de son interlocuteurs de par son comportement et ses intonnations. Alors qu'à l'écrit, nous ne trouvons pas ce comportement ni les intonnations...  Pour me faire comprendre, je vais prendre un exemple que j'ai vu sur les réseaux sociaux : 'Je suis sûr ta soeur, elle va bien'. Il s'agit d'une phrase que nous disons sans problème à l'oral. En revanche, à l'écrit, cela deviendra 'Je suis sur ta soeur, elle va bien". Nous pouvons donc voir que la phrase prend un tout autre sens... d'où l'importance de cet accent. Voilà tout pour ma part :) Je vous laisse délibérer sur ce sujet!! Vous avez 4 heures. :)
Membre Anonyme
Salut ! En effet je suis tombé sur la même chose que toi ;-) Cela m'a bien fait rire vu qu'il y a pleins de mots qui ne sont pas logique phonétiquement dans la langue Française. J'ai l'impression que l'on prend les gens pour des c... l'impression qu'on leurs dit : Vu que vous n'êtes pas assez intelligent pour retenir les mots ainsi on les changent pour vous.... Oui personnellement je pense qu'il y a plus important en ce moment à revoir et à changer que l'orthographe. Voilà pour mon bref avis :p
Helmor
Avant que cela ne se lance, je tiens à dire que les échanges se feront dans un esprit d'échange et d'écoute et du respect d'autrui et non pas dans un esprit d'aisance littéraire où vice et truititude seront maîtres (ou maitre). Alors à vos plumes, sortez les clés ou clefs de la bonne humeur et offrez-nous un beau nénufar digne de tout faraon...ou nénuphar digne DU Pharaon ! Bref, bon débat en tout cas !
Membre Anonyme
Nonnn pas de nénuffarrrr svp !!! :p
Membre Anonyme
Juste, cette réforme date de 1990 mais sera appliquée en Sept. 2016. Sinon, c'est pas mes ognons, je continuerai encore et toujours à écrire comme avant. Mais c'est la déchéance. C [mode vieux con ON] C'était mieux avant. [mode vieux con OFF]
Membre Anonyme
Ça va diviser par 2 le nombre de fautes d'orthographe au bac. La réforme de la langue française
Membre Anonyme
la réforme a toujours été plus ou moins appliquée, depuis 1990 : ce qu'elle dit c'est que les deux orthographes sont valides (pour les mots concernés par la réforme). La seule différence à partir de septembre c'est que les éditeurs de manuels scolaires ont décidé de l'appliquer dans leurs nouvelles éditions.
Membre Anonyme
Bonsoir, Tout d'abord un article qui ne verse pas dans la désinformation comme une bonne partie de ce qui pouvait être lu sur le sujet aujourd'hui : Non, l’accent circonflexe ne va pas disparaître Ensuite, l'Académie française fait périodiquement des réformes : Réforme orthographique française de 1718 Réforme orthographique française de 1740 Réforme orthographique française de 1762 Réforme orthographique française de 1835 Réforme orthographique française de 1878 Réforme orthographique française de 1935 Rectifications orthographiques du français en 1990 Comme ces réformes sont assez espacées dans le temps, les gens n'en voient souvent qu'une dans leur vie, ou presque. Cela peut expliquer la tendance à voir dans l'orthographe du français une chose immuable et éternelle.
Membre Anonyme
Comme ça a été dit, il ne s'agit pas d'une réforme de 2016 mais d'une proposition de 1990, adoptée comme référence en 2008. Ce qu'il se passe aujourd'hui, c'est juste que des manuels scolaires s'accordent pour se mettre à jour par rapport à cette réforme pour la rentrée prochaine, rien de plus. Elle était déjà appliquée, déjà présente dans certains manuels scolaires, et notamment à l'étranger (Belgique, Suisse, Québec). Vous l'appliquez même déjà probablement sans le savoir pour différents mots. De plus, il ne s'agit pas de rendre l'orthographe plus phonétique, mais plus cohérente: beaucoup d'accents ne sont plus ou plus bien prononcés, de lettres doublées ont perdu leur intérêt, et autres reliquats qui n'ont plus lieu d'être. Puisque le post de départ cite le cas du nénufar/nénuphar, je vous invite à vous renseigner sur l'orthographe de ce mot telle qu'elle était admise avant 1935 avant de crier au scandale :)
Membre Anonyme
Moi je suis surtout surpris du nombre de puristes que j'ai parmi mes amis FB. Qui l'eût cru ? 
Membre Anonyme
Une langue, ça évolue. Des nouveaux mots apparaissent, d'autres changent d'orthographe, c'est pas nouveau. Petit plus pour les étrangers désirant apprendre le français qui reste avec ces règles une langue riche et complexe.
Membre Anonyme
Membre Anonyme
Alors, je dirai, que ça limiterai les fautes d'orthographe et les pertes de point pendant les contrôles. Et que comme une langue vivante ça évolue, ben c'est normale d'avoir quelques modifications... Après, je pense que ça va être juste très compliquer quand on a l'habitude d'écrire "orthographe" et de le voir écrire comme ça "orthografe". Aïe, aïe ! Une de mes soeurs va faire une légère crise... Puis la raison de ce changement, c'est que les "jeunes de maintenant" ont plus tendance à regarder la TV, à être sur internet ect... Que de lire des livres, et je trouve ça vraiment dommage. En passant, les livres qui sont déjà paru maintenant, vont devoir subir des modifications ? Et temps que j'y suis, j'ai une autre question, les "h" qui ne ce prononce pas, vont il aussi disparaitre ? Ou devions nous apprendre à les prononcer ? (oui j'en ais pleins des questions comme ça...)
Membre Anonyme
J'ai juste envie de dire; faut arrêter de se foutre de la gueule du monde ! Nous aussi on a été des enfants et pourtant on a tous très bien appris à vivre avec "Oignon", "Nénuphar"..... Je pense que si énormément de jeunes aujourd'hui ne savent plus écrire, à cause de l'abrégé sûrement (pour aller plus vite, certes), je pense surtout que c'est aussi par flemme de remettre le nez dans leurs cahiers, je suis sortie il y'a quoi 4 ans du lycée et pourtant c'était toujours devoirs non fait, ou beaucoup qui ne savait pas écrire "lapin" (en éxagérant mais vous voyez un peu le genre), donc il faut arrêter aussi. Notre langue est ainsi, oralement et à l'écrit, il ne devrait absolument pas y avoir à la changer, c'est tout.
Membre Anonyme - Modification par TheLifewired le 05/02/2016 - 15:37:40
Je ne ferais pas de long speech mais je trouve ça assez pitoyable.   Plutôt que de persévérer et de faire en sorte que les gosse aprennent leur leçon. On choisit la facilité et on leur mâche le travail. L'accent circonflexe est un héritage du vieux français quI signifie un s disparu.   Hôte,  hôpital, hospitalier Fête, festival,  festivité.  C'est une aide pour orthographier les mots de la même famille. C'est une perte, moi je me suis pété le cul a apprendre ces règles cest pas pour les jeter comme ça.   Et puis certains mot ont une orthographe qui est emplie de sens etymologique.  Philosophie. Philo - qui aime -sophia la sagesse. Comment ça rends "filosofie" ? Ça me ressemble plus à rien.  Le déclin c'est maintenant. 
Membre Anonyme - Modification par Regenesis le 05/02/2016 - 16:15:35
Moi ça ne me dérange pas qu'on simplifie tant qu'on n'appauvrit pas la langue. Par exemple, nénuphar étant un mot d'origine arabe, le "ph" grec n'a pas vraiment de justification, donc écrire nénufar me parait plus logique.
Membre Anonyme
Je pense qu'ils devraient s'occuper de problèmes plus importants que la langue française... ^^' Plutôt que de faire polémique pour de la m****... Franchement je trouve ça stupide de simplifier des mots, on les apprend d'une manière pour qu'ensuite tout change, c'est pitoyable... Je plains surtout les enseignants qui devront s'adapter à cette réforme ^^' *début du HS  coup de gueule* Quand je vois la phrase sur facebook concernant l'accent circonflexe de "je suis sûr ta sœur, elle va bien".. Perso ça va rien changer, parce que à moins de parler comme un illettré je dis "je suis sûr que ta sœur va bien..." . Deux sujets dans une même phrase et une tournure à la c*n, ça pique les yeux :') *fin du HS coup de gueule* Après je reste légèrement mitigé car la langue française est quand même ultra compliquée et y a plein de mots étranges qui ne correspondent à aucune règle de grammaire mais qui pourtant sont français. Donc les règles et moi... :>
Membre Anonyme - Modification par timba le 05/02/2016 - 18:29:12
Les gens devraient déjà se renseigner sur ce qui va concrètement changer avant de crier au loup.  Encore beaucoup d'amalgames dans ce sujet...
Membre Anonyme
Je rejoins l'avis de TheLifewired. Quand on voit aujourd'hui que certains enfants de CP ont à peine besoin de savoir décrypter un mot de 3 syllabes pour passer en classe supérieur (bon, j’exagère peut-être un peu) et que des élèves de 3ème en sont encore à lire en hachant leurs mots (ça par contre c'est du vécu), ça fait peur. Mais par pitié arrêter de lancer la pierre aux "djeun's". Déjà d'un parce que cette tranche d'âge, qui n'est censé que savoir parler que sms, a 15-20 ans (sauf erreur de ma part) et a donc appris à parler et écrire le même français que les adultes qui les portent en coupable de la déchéance de la nation. Cette réforme sachez qu'elle nous les brise (désolé pour l'expression) sans aucun doute autant que vous, adulte, car nous aussi on s'est pris des zéro en dictée à cause de ce vilain accent ou de ce vilain "ph", nous aussi on a galérer pour assimiler les règles de l'orthographe, donc maintenant qu'on a enfin compris le système, cette réforme on a un peu l'impression qu'elle nous rit au nez (au passage l'intégralité de mon lycée est contre. Certes ce n'est qu'UN lycée, mais c'est aussi 660 élèves).  Et puis le coup de "c'est parce qu'ils tapent trop de sms qu'ils savent plus écrire français" je suis là encore désolé mais non. Non, non, non et re-non. Est-ce que, parce que tu prends tes cours en prise de note, tu sais pour autant moins écrire normalement à coté (tes contrôles par exemple) ? C'est le même principe. Abréger ce que tu écris (par besoin de rapidité, nombre de caractères limités, etc.) ne fais pas pour de toi un illettré, sinon les fac en serait d'ailleurs remplies.  Après, je comprends que certains trouvent ça avantageux vis-à-vis du bac ou parce que ça rends notre langue plus accessible aux étrangers (c'est vrai que notre langue est une des plus compliquées à apprendre) mais pour les 1ers j'ai juste envie de dire "y'a pas que le bac dans la vie". En plus pour la majorité des cas (cas n'étant pas dyslexiques dysorthographiques, etc.) la simple relecture de sa copie élimine déjà 60% des fautes. Oui moi aussi mes profs me le rabâchent, n’empêche qu'au bout d'un moment faut peut-être se remettre soi-même en question au lieu de se foutre de leurs conseils. Et pour les 2èmes, tant pis si je passe pour une vieille conne mais personne ne nous à faciliter l'accès à la leur, et la langue d'un pays c'est une part de l'identité de SES habitants, pas de celle des voisins. 
Membre Anonyme - Modification par FAUV3 le 05/02/2016 - 22:02:46
Apparemment les gens ne savent pas lire, donc j'UP ton excellent commentaire qui aurait déjà dû clore le débat ou du moins éviter certaines réponses idiotes que j'ai eu le bonheur de lire ensuite.
Membre Anonyme - Modification par oyodoo le 05/02/2016 - 23:41:09
Pure intox. Où as-tu vu que les graphies "ph" disparaitraient (hop, sans accent circonflexe !) au profit de "f" ? C'est vrai que les jeunes de 1990 (date de rédaction de la réforme, je le rappelle) devaient passer énormément de temps sur Internet :) Je t'invite à lire ce qu'en pense Victor Hugo: http://www.langue-fr.net/Victor-Hugo-une-langue-ne-se-fixe-pas Encore une fois, intox, où as tu lu que les accents circonflexes sur les "o" ou les "e" disparaissaient ? Seuls les "i" et les "u" sont concernés, pour les mots sans ambigüités (hop, nouvelle orthographe !). Donc pas de soucis à avoir avec "sûr" ou "jeûne". Pour le reste, ça ressemble plus à de l'élitisme qu'autre chose. Rendre la langue plus accessible (et surtout plus logique) permet justement de réduire la frontière qui réside entre ceux qui la maitrisent (!) et les autres. Qui ça, "ils" ? Les immortels de l'Académie française ? C'est un peu leur boulot de mettre en place de telles réformes. Les rédacteurs de manuels scolaires ? C'est un peu leur boulot de s'adapter à une réforme vieille de 26 ans. Il ne s'agit pas seulement de simplification, mais d'uniformisation. Pourquoi "contre-courant" mais "contresens" ? Oui, je pense que les gens ont lu des tas de fausses informations dans la journée et se sentent dans la nécessité de venir les retranscrire ici, sans avoir pris la peine de les vérifier, ni de lire l'ensemble des échanges. Toute cette réforme n'est qu'un non-évènement (!!) qui a eu lieu au siècle dernier. Mais sinon j'ai bien ri en lisant les réponses bourrées de fautes de certains "djeuns" qui s'opposent à la réforme ;)
Membre Anonyme
Salut, en fait j'ai remarqué que tous les gens qui se disent contre la réforme et se plaignent que les jeunes aujourd'hui ne savent plus écrire etc. ont fait des fautes dans leur post. Mdr.
Membre Anonyme
Il est quand même intéressant de voir qu'une réforme actée il y a un quart de siècle déclenche tout d'un coup une hystérie générale, les gens criant tout de suite à la décadence. Il faudrait peut-être dépassionner un peu les choses. Quant à la maîtrise du français, je pense - mais n'en suis pas sûr (n'ayant pas fait ma scolarité en France) - que le problème vient avant tout de ce que l'on renonce de plus en plus à un enseignement systématique de la langue, l'accent étant mis sur la dimension communicative (un peu sur le modèle de ce qui s'est fait dans les pays anglo-saxons et dans certains pays européens comme les Pays-Bas). Par conséquent, on se retrouve avec des élèves qui, certes, sont tout à fait capables de s'exprimer, mais peinent à distinguer un verbe d'un sujet (je force un peu le trait mais vous m'aurez compris), ce qui entraîne, dans bien des cas, des difficultés pour l'apprentissage de langues étrangères. Pour ce qui est de l'orthographe, il ne faut pas non plus oublier qu'il ne s'agit que d'une norme, par définition modifiable et que l'écriture étymologique, constamment mise en avant par les pourfendeurs de la réforme, n'est qu'un principe parmi d'autres. 
Membre Anonyme
Je la trouve un peu ridicule. OK, le français est une langue complexe mais quand même. Pour moi, c'est un peu pousser les gens à aller toujours trop dans la facilité... C'est dommage.  Je milite personnellement pour maintenir les points sur le i, ainsi que les ¨, ^ , les "ph", le "oi" de oignon et autres joliesses de la langue française :) 
Helmor - Modification par helmor le 06/02/2016 - 06:07:24
Cela n'empêche pas les gens de prendre les armes aujourd'hui, même si ce rapport date de 90. Les immortels peuvent faire fausse route (même depuis 26 ans). Cette langue si bien maîtrisée par certains (et je tiens à l'accent), est un patrimoine à garder et préserver peu m'importe ce qu'en pense Hugo ou autres personnes qui au nom de leur capacité à jouer avec celle-ci devraient être LES références en matière de la langue. Le jour où l'on comprendra qu'à travers la langue et son évolution (oui, je ne parle pas de ne pas la faire évoluer, mais dans ce cas, il faut le faire justement et pas facilement, et je le dis en ayant lu le rapport), nous retraçons notre propre Histoire, alors enfin des vraies réflexions seront nôtres, ou dois-je dire nostre ? :) Concernant les "intox" qui en découlent, ça, c'est une autre histoire... !
Membre Anonyme
Et ça ne les empêche malheureusement pas non plus de venir colporter que les accents circonflexes ou autres "ph" avaient disparu, sans prendre la peine de vérifier leurs informations. Quelle utilité de préserver des absurdités de la langue française ? Quand on ajoute ou déplace des trémas sur certains mots, c'est une facilité pour l'écriture ? Non, c'est juste rendre l'orthographe plus cohérente avec sa prononciation.
Membre Anonyme
Ben justement là est le problème, l’orthographe s'adapte selon notre utilisation alors que ce serait à nous de l'apprendre ! Quel intérêt de changer l’orthographe franchement ? Sous ces prétexte il y a vraiment un intérêt en dehors de faciliter la langue française parce que le niveau des français est vraiment bas ? Si cette réforme est en place aujourd'hui et pas maintenant il y a une raison, qui à mon goût sonne trop faux. Les doubles lettres, les accents, si tout ça était appliqué à la base il y avait une raison. (Bon après les mots comme nénufar etc. il y a pas de sens étymologique vu que le "ph" de nénuphar à rien de grec ^^' ) Juste pour cas personnel, je suis en terminale L, et dans ma classe on bute tous sur des mots vraiment simples alors que nous sommes normalement une filière qui maitrise la langue ! Et bah je préférerais de loin rapprendre l'orthographe que de voir qu'elle change pour s'adapter à nous. C'est sûr que si on gardait l'ancienne bah la langue française serait vraiment casse-gueule dans le futur vu que de moins en moins de personnes savent parler un français correct ^^' Le plus con dans cette réforme qui date, c'est qu'elle n'est même pas obligé à l'application... En gros on peut écrire des mots de plusieurs façon, juste parce que la première façon s'avère trop compliquée pour nos petites caboches ?! Youhou... Je n'y vois aucun intérêt. Les accents servent à prononcer des mots, alors c'est sur aujourd'hui beaucoup prononcent malgrès au lieu de malgrés, et à l'oral on ne voit pas de différence entre "mûr" et "mur" etc. Mais pour l'écrit les accents sont indispensables, peut-être pas sur tout les mots mais pour la plupart ils le sont. Aussi vieille cette réforme soit-elle, elle reste stupide à mes yeux. Surtout qu'on use de ce prétexte qu'elle soit vieille pour clôre le débat, mais en 1990 personne n'avait prévu de l'appliquer en 2016, la aussi y amalgame. On en veut pas à ceux qui l'applique mais à la réforme en elle-même. Je suis d'ailleurs entièrement d'accord avec Helmor, il résume très bien ce que je pense. :) Lorsque il y a réforme il y a révision de réforme, donc "ils" désigne plus de personnes que ça. A contrario les rédacteurs de manuels scolaires n'y peuvent rien eux. Et si la réforme votée depuis longtemps est mise en place seulement aujourd'hui, ce n'est pas un hasard. Et enfin, qu'importe notre avis, cette réforme sera appliquée, donc rien ne changera ce qui est décidé ^^' Il y a des choses milles fois pires dans le monde et milles fois plus urgents, pourquoi cette réforme arrive maintenant ?! --'
Membre Anonyme
C'est pas un problème de niveau qui s'est abaissé, mais de s'adapter aux usages. La langue évolue oralement, certaines tonalités se sont perdues, et l'orthographe suit. Cette réforme n'a pas attendu 2016 pour être appliquée, vu qu'elle était déjà en place depuis longtemps, et déjà considérée comme référence de la langue française. Les manuels scolaires n'ont pas non plus attendu 2016 pour la mettre en place, et tu n'as probablement pas attendu 2016 pour l'utiliser. On autorise des écritures plus logiques pour différents mots, de façon à les faire entrer dans le langage courant, et les formes désuètes disparaîtront avec le temps. En quoi les accents sont indispensables à l'écrit dans le cas où ils ne représentent pas un son différent, et que leur suppression ne provoque pas de nouveaux homonymes ? Et donc tu ciblais qui par ton "ils" ? Tous ceux qui ne trouvent rien de mieux à faire que de s'opposer à ces corrections ? Nous sommes alors d'accord.
Membre Anonyme - Modification par Aerrow le 06/02/2016 - 12:41:54
Bonjour à tous, Loin de moi l'idée de me faire moralisateur, mais je comprends les deux camps. Ici le prétexte de la réforme va me permettre de parler d'une manière plus générale. Certes, il est vrai que la langue française regorge d'incohérences, et qu'une langue évolue au fil des attentes, des modes, et de l'histoire. Ainsi, quand Louis Philippe d'Orléans monta sur le trône pendant la restauration il prononça cette phrase : "Le roué c'est moué" en français phonétique d'aujourd'hui " le roi c'est moi". Mais entre temps, la révolution française avait corrigé cette prononciation en rectifiant celle du oi ou oy en "oi" d'aujourd'hui, et ce, pour une même écriture ( le Roy c'est moy ).  Cependant l'écriture, à mon sens, ne doit pas changer car elle est le reflet directement ou indirectement d'héritages linguistiques, comme il a été dit des "^". Perdre en diversité d'écrire et en diversité de synonymes est dangereux pour une langue. On véhicule moins d'émotions, moins d'idées, et surtout on sait moins d'où l'on vient... La langue française est une magnifique langue littéraire , justement parce qu'elle est complexe ( unes des langues les plus dures à l'apprentissage avec le Chinois ). La langue anglaise est ainsi moins porteuse de sens parce qu'elle ne dispose pas de cette richesse, et ce, même si de grands auteurs ont utilisés cette langue ( Shakespeare par exemple ). Le siècle des Lumières n'est pas anglais, il est français. Et il l'est parce qu'il a fallu un filtre français pour le faire comprendre et l'exporter en Europe, alors même que les idées de base de ce siècle, elles, sont bien anglaises. Il est normal de faire des fautes quand elles ne sont pas énormes. Lequel d'entre nous n'a pas déjà mis Mr X pour un courrier au lieu de M. X, qui est la véritable règle ? ou qui a déjà accordé des couleurs composées alors qu'il n'aurait pas du le faire... mais est-ce pour autant qu'on doit le modifier ?! La "réforme de quelque chose" insurge les français pour la simple et bonne raison que sous notre apparence de "la France ça m'est égal", se cache en réalité un attachement bien plus fort. Toucher à la culture française comme à la langue relève d'une atteinte à ce que nous sommes, c'est-à-dire, français. Il faudrait maintenant débattre de pourquoi on simplifie la langue. A mon sens, l'Académie française fait comme elle peut. Elle essaye de préparer un relatif désastre de la langue française, à la vue du décrochage croissant des français ( jeunes ) face au français. Le problème ne vient donc pas à mon avis de là, mais plutôt, sans vouloir tirer sur l'ambulance, de la manière dont on l'enseigne. Aujourd'hui, et beaucoup de professeurs le reconnaissent, la charge de travaille qui repose sur les plus jeunes ( notamment en primaire ) est trop importante pour pouvoir leur apprendre posément et en profondeur la langue française. Ce qui serait donc à réformer : c'est l'éducation.  Sur ce, désolé pour le pavé :p, je suis moins lourd d'habitude, mais j'aime bien discuter :D
Membre Anonyme
Quoi qu'il en soit, la science des ânes fait jazzer ! :))))

Sujets similaires
  1. Que pensez- vous du rap?
  2. La liberté d'expression.
  3. Par amour , jusqu'où pourriez vous aller ?
  4. Tu es prof ? Viens ici ;)
  5. C'est l'heure de la grosse poilade :D (nan plus sérieusement, pour ou contre les poils ?)
  6. Comment réagir face aux jugements des autres ?
  7. D'autres personnes LGBT et croyant(e)s ?
  8. Est-ce que relation sérieuse = relation longue?
  9. Etre en quête de sens ..
  10. La France peut-elle encore avancer ?
  11. Recherche en psychologie sur les représentations sur les sites de rencontre
  12. La règle du "Fuck YES" or "no"

  S'inscrire pour participer