LA PEINE DE MORT - Page n°3

avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:16

Et pour l’anecdote la dernière affaire avant la peine de mort ne soit abolie, "l'affaire du pull-over rouge" je crois que c'est un innocent qui a été envoyer à la guillotine sous la force de la pression populaire.
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:17

Akenarth a écrit : Akenarth , garçon de 30 ans de Nouméa Si donner la mort, personne n'a le droit de le faire à part "dieu". Alors donner la vie c'est mieux, libre et on peut le faire sans soucis? Le droit de donner la mort... la simple notion d'avoir le droit de faire quelque chose c'est un peu abstrait. Car au bout du compte c'est notre conscience qui nous le donne droit de faire ce que l'on pense bien ou mal. Bon en tout cas je m'avance pas trop sur le sujet, je ne change pas de position là dessus, moi jsuis pour la peine de mort. Il y a toujours un jugement derrière, ça reste pas courant. ^^
! :)  Merci à toi d’être sincère
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:17

[url= - Idées noires[/url]? Sinon, j'en vois plusieurs affirmer qu'une sentence à vie est pire que la mort, mais qu'en savez-vous ? Jugez-vous à la place des autres la valeur qu'ils accordent à leur vie ? Ne peut-on pas préférer vivre, même enfermé ?
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:19

En soit je suis contre la formation des Cours d'Assises, j'en parlais juste pour montrer que l'Etat seul ne pourrait pas décider arbitrairement de tuer quelqu'un. Quand à savoir la valeur que l'accusé accorde à sa vie, c'est plutôt un détail non ? Peu importe son opinion puisque ce n'est pas à lui de décider de sa peine.
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:20

Tu devrais regarder sur un moteur de recherche, tu aurais la réponse ;)
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:20

Oyodoo a écrit : Sinon, j'en vois plusieurs affirmer qu'une sentence à vie est pire que la mort, mais qu'en savez-vous ? Jugez-vous à la place des autres la valeur qu'ils accordent à leur vie ? Ne peut-on pas préférer vivre, même enfermé ?
Non je ne parle pas d'une sentance à vie... Je parle d'une sentance à vie sans avoir aucune possibilité de distraction... Fait le test met toi dans une pièce vide avec un lit une personne qui vient te donner à manger sans te parler matin, midi et soir.... Fait ça une semaine...
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:21

Il n'a jamais été prouvé que Christian Ranucci était innocent, si ? L'affaire du pull over rouge, à la base, c'est un livre.
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:22

Akenarth a écrit :  Tu devrais regarder sur un moteur de recherche, tu aurais la réponse ;)
Il dit qu'il ne voit pas le rapport. La rancune, c'est mal.
Thiram a écrit : Non je ne parle pas d'une sentance à vie... Je parle d'une sentance à vie sans avoir aucune possibilité de distraction... Fait le test met toi dans une pièce vide avec un lit une personne qui vient te donner à manger sans te parler matin, midi et soir.... Fait ça une semaine...
Je parlais de ça aussi. Et j'ai d'autres impératifs actuellement qui m'empêchent de tenter ton expérience, désolé.
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:23

En France, il FAUT la rétablir, la France est trop" visée" et beaucoup prennent notre pays pour un pays merdique qui a une justice en coton, il est vrai que lorsque un criminel est condamné à la perpet', il ressort au bout 15-20 ans et récidive en violant des enfants, vous prenez le cas des Jourdains, leur crimes abominables (3 récidives !!!) seraient passibles de la peine de mort...A mon avis, la peine de mort serait sûrement dissuasive en France...Et puis, qu'en est il du mode d’exécution, la guillotine est un moyen certes "archaïque" mais il n'y a pas de souffrances pour le condamné, ni de long processus comme aux USA, une exécution par guillotine dure avec la "toilette" 10-15 min et 4s pour causer la mort, aux USA, 30 à 40 min pour l'injection létale en contant le décès et avec en prime une chance sur deux d'avoir une veine qui explose...Franchement, je ne sais ce qu'ils attendent pour la rétablir cette peine de mort, beaucoup de salaud la méritent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :@:@
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:24

Osanagokoro a écrit : Il n'a jamais été prouvé que Christian Ranucci était innocent, si ? L'affaire du pull over rouge, à la base, c'est un livre.
Oui mais je me rappelle jamais du nom de Ranucci ^^', je crois (parce que j'ai lu ça il y a un moment) que il a pas été prouvé véritablement qu'il était coupable...  Il y a certain élément qui sont bancale dans cette affaire... (me demande pas lesquelles je me rappelle plus)
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:26

Pouha! Je suis pour la peine de mort, mais je ne la veux pas comme un extremiste comme toi @huan ;)
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:26

oui, la folie que peut procurer une vie de solitude sans aucune distraction et bien pire que la mort au final. Je ne dis pas qu'ils n'estiment pas leurs vies. Mais la, c'est comme comparer la peine de mort à une mort douce dans ton sommeil (ce qui est le cas en soit) et l'emprisonnement à vie à une mort lennnnnnnnnnnnnnnnnnnnte et seuuuuuuuule. Donc, oui, ils estime leur vie, certes. Mais je ne pense pas que le choix se porterais vers a deuxième option s'ils avaient le choix.
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:27

Thiram a écrit : Thiram , garçon de 17 ans de Toulouse Osanagokoro a écrit : Il n'a jamais été prouvé que Christian Ranucci était innocent, si ? L'affaire du pull over rouge, à la base, c'est un livre. Oui mais je me rappelle jamais du nom de Ranucci ^^', je crois (parce que j'ai lu ça il y a un moment) que il a pas été prouvé véritablement qu'il était coupable...  Il y a certain élément qui sont bancale dans cette affaire... (me demande pas lesquelles je me rappelle plus)
En fait sur le fond, je suis d'accord avec toi : à partir du moment où il reste encore un doute sur la culpabilité, même si ce doute est infime, alors prononcer la peine de mort est trop risqué. Cependant, ça ne veut pas dire qu'il faut renoncer à la peine de mort. Comme je l'ai dit, ce n'est pas parce qu'elle existe qu'elle va devenir habituelle.
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:28

Huan, même si on rétablissait la peine de mort, il ne serait pas question d'en faire une peine qu'on puisse prononcer sous le coup de l'émotion. C'est facile de condamner a posteriori, de dire "untel aurait dû mourir, il n'aurait pas récidivé", mais ce n'est pas possible devant un tribunal.
avatar ancien membre
Ancien membre
31/01/2016 à 22:29

Huan autant déclaré la loi martial pendant qu'on y est... Et avant de dire que la France est trop visée, il faut regarder au-delà de ces frontière
avatar ancien membre
Ancien membre
01/02/2016 à 01:58

Aujourd'hui, François Hollande viens de gracier une femme qui avait tué son maris violent. Je me pose donc la question suivante. Si on peut "tolérer" qu'une femme tue son maris violent et si l'on se fiche royalement des mauvaises conditions de vie des prisonniers en général prétextant qu'un tueur ou un violeur ne mérite de toute façon aucune réinsertion et que l'on se plaint de ce que leur détention coûte au contribuable, pourquoi continuer de refuser la peine de mort même s'il s'agit de terroristes qui ont tués des centaines de personnes? Encore un sujet ou les Français optent pour une option sans en assumer pleinement certains côtés... - Soit on est pour la peine de mort en acceptant que des erreurs judiciaires puissent être commises (ce qui n'empêche pas de réformer la justice pour que les enquêtes soient menés de la meilleur façon possible). - Soit on est contre la peine de mort mais on se garde de cataloguer un criminel a vie alors qu'on ignore tout de son dossier et de ce qu'a été sa vie (l'exemple classique du mec devenu un fou dangereux parce que durant son enfance il a été maltraité par ses parents). Quelque-soit le choix il faut accepter qu'il y ait une part d'injustice.
avatar ancien membre
Ancien membre
01/02/2016 à 02:54

c'est très sensé ce que tu dis @bunowa ;) Le sujet de la peine de mort est intéressant, et c'est dommage de s'arrêter sur le fait que l'on joue à dieu ou qu'un humain n'a pas le droit d'en tuer un autre. Il faut aller au delà et voir ce que l'on peut faire de bien ou mal avec ça. Sinon le débat n'avance pas.
avatar ancien membre
Ancien membre
01/02/2016 à 06:07

Pour moi c'est pas très compliqué : tuer un personne, n'importe là quelle, c'est mal.  Si je prend l'exemple des terroristes, ça revient sur ce que j'ai dis tout à l'heure : le problème psychologique. Les terroristes sont des gens brisés, influençables et faibles d'esprits qui ont été manipulés et formaté à suivre des ordres stupides sur un "religion imaginaire" qui n'est même pas l'Islam.  Plus généralement, vous pensez sérieusement que la peine de mort va empêcher les gens de tuer? Théoriquement on a une nature de prédateur. Tuer c'est dans notre nature néanmoins nous avons la capacité de raisonner et donc de ne pas le faire. A mes yeux une vie reste une vie. 
avatar ancien membre
Ancien membre
01/02/2016 à 07:27

@blackastral ben si le mec est tué via la peine de mort, ben il recommencera plus Perso je ne pense pas que la peine de mort va dissuader beaucoup de gens à ne pas faire de bêtises, ça va juste éviter de les garder en prison indéfiniment. Et après oui biensur tuer c'est mal. Mais personne n'est parfait, on a tous fait du mal à quelqu'un à un moment donné dans sa vie, ça ne fait pas de tout le monde des gens mauvaix pour autant.
avatar ancien membre
Ancien membre
01/02/2016 à 09:03

Dans une république démocratique, la Justice s'exerce au nom du peuple. C'est le peuple qui détermine les lois. Par conséquent, si la justice commet un crime (tuer un individu quel qu'il soit) alors c'est la responsabilité pleine et entière du peuple français (c'est-à-dire de chaque citoyen et citoyenne) qui est engagée. Autrement dit, chacun et chacune est responsable de la mort (et est donc meurtrier.e) d'un individu.  Que le criminel soit terroriste, violeur, tueur, voleur, actionnaire, patron ou je ne sais quoi ne fera pas de lui un "non-humain". Tuer, c'est tuer un être vivant. C'est ôter la vie à quelqu'un. Si on tolère le meurtre d'une personne en raison d'acte que nous jugerions le mériter, alors nous devons admettre que cette personne, comme nous, a fait ce qu'elle a fait pour des raisons qu'elle estimait valable. Cette logique abolit le principe même d'une justice. La justice se doit d'agir dans un cadre qui est celui d'une éthique qui ne se donne pas comme moyen d'action les crimes qu'elle condamne.  Donc, je suis contre de faire subir la même chose à ceux ou celles qui auraient commis des actes répréhensibles, au moins autant que je suis contre la peine de mort. En tant que citoyen français, je refuse qu'on tue en mon nom.  Par ailleurs, appliquer la peine de mort c'est nier que certains actes dépendent d'une configuration sociale (approche sociologie) bien spécifique. En somme, ce qui a été commis par un individu aurait pu ne pas l'être en d'autres circonstances. Pour ainsi dire, appliquer la peine de mort, c'est ne pas reconnaître ou du moins interroger la responsabilité de la société elle-même dans la production de la criminalité (on aurait beaucoup de chose à dire sur la production de nos terroristes). Par conséquent, la peine de mort ne peut pas être applicable dans un état démocratique qui doit pouvoir exercer son auto-critique même quand celle-ci est le produit d'actes inqualifiables. Autrement dit, vouloir la peine de mort, c'est accepter l'abolition de la justice, puis celle de l'état de droit, et enfin celle de la démocratie. La peine de mort, avant d'être la mort d'un criminel, est la mort de la démocratie et de la république.  Enfin, par rapport au débat sur François Hollande qui a "gracié" une criminelle qui a tué son mari qui la violentait et qui violait ses filles (soyons complet), pourrait être une acceptation, a minima, d'un "acte criminel dans certaine circonstance", s'il l'avait totalement gracié. Ce qui n'est pas le cas. Il a allégé sa peine. Donc, la condamnation vaut toujours, et elle purgera une peine. Ce qui est normal. En revanche, il rétablit une forme d'équilibre puisque rappelons que cette femme a été condamnée à vie (me semble-t-il, n'hésitez pas à me corriger) quand, au même moment, un flic qui a tué un individu en lui tirant dans le dos a été acquitté. Donc, si on admet que la justice répond aussi à des critères sociales qui la déterminent (en somme que les pauvres se voient davantage condamnés que les riches, par exemple) alors on accepte que la peine de mort soit le moyen de réguler, socialement, la masse des pauvres en France, puisqu'elle s'appliquera majoritairement à eux. Aujourd'hui, une erreur judiciaire ne coûte la vie à personne. 
avatar ancien membre
Ancien membre
01/02/2016 à 09:28

@tanki vraiment super ce que tu as écris, très claire posé et réfléchi. Je comprends mieux le point de vue contre la peine de mort, je ne suis pas totalement convaincu, mais j'accepte mieux l'idée en tout cas, c'est cool. Merci!
avatar ancien membre
Ancien membre
01/02/2016 à 09:35

Je fais un aparté, mais je tenais, en tant que modérateur, à vous remercier des ces 4 pages où vous avez tous su jouer de vos arguments et de vos connaissances ou encore de vos expériences tout en respectant la parole et les dires de l'autre ! Donc, bravo, merci pour ces débats intéressants et riches de sens. Continuez à le faire dans la bonne humeur, l'échange, l'écoute et le respect de l'autre !
avatar ancien membre
Ancien membre
01/02/2016 à 09:59

merci a tous d'avoir jouer le jeu, ça me fais vraiment plaisir, j'ai appris des choses grâce a vous, vous êtes tous géniaux !!!


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr