S'attacher trop vite.

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour! Comme le dit le titre du sujet donc, mon problème est que je m'attache trop vite.. Depuis toujours. Mais franchement je souffre tellement à cause de ça que ça en devient difficile à force de vivre des relations amicales simples, parce qu'à cause de ça, les relations que j'ai n'ont pas le temps d'évoluer de connaissance -> ami -> personne proche -> amour. Ca fait direct connaissance -> amour, et c'est chiant... Enfin, je crois que ça passe direct en amour. Parce que ça aussi, j'ai tellement vécu sans amour que je jette mon dévolu sur la première personne venue. Je pense qu'il y a un petit souci là, aussi... 

Alors, j'aimerais savoir déjà si y'en a certains qui sont aussi dans ce cas-là? Comment vous le gérez?

Et, pour mon cas, comment faire pour arrêter de m'emballer et de m'investir alors qu'il y a 98% de chances qu'il ne se passe rien..? Parce que bon s'attacher à une personne à qui on parle beaucoup mais depuis seulement moins d'une semaine... Voilà. J'aimerais votre avis par rapport à ce petit soucis.. 

Merci! 


auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Je vois ce que tu veux dire, merci de ta réponse! Mais le souci, c'est qu'après j'ai du mal à garder contact normalement.. Et surtout, j'attends même pas de voir la rencontre.. J'ai comme cette sensation que c'est FORCÉMENT lui, et que je ne laisserai de chance à personne d'autre. Puis quand j'atterris, et que je vois que ça ne marche pas, j'ai juste plus envie de faire des rencontres... Et j'en suis à ce stade là 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors pour te partager mon expérience, cela ne m’étonnerait pas que tu sois du genre trop gentil, et qu’en plus tu sois attiré par les gens plutôt cons, qui se donnent une apparence de bons. Donc déjà fait gaffe à qui tu te sens attiré, c’est la première chose à faire attention dorénavant. Tu en souffrira beaucoup moins.

Le fait de parler beaucoup la première semaine, est uniquement parce que ta gentillesse nourrit l’égo de l’interlocuteur en face, et qu’il en profite, te joue un jeu, pour mieux te rejeter plus tard une fois gonflé à bloc.

Ton réel problème n’est pas d’être rapidement attaché, mais de t’attacher pas aux bonnes personnes, qui se nourrissent de ta gentillesse pour gagner de la confiance à leur égo, plutôt que d'avoir un réel intérêt aussi pour toi. Et c'est là que tu met ton coeur en danger.

photo de l'auteur dododu63
Dododu63
Homme de 28 ans
Clermont-Ferrand
bonsoir à vous, je suis dans le même cas de figure que toi, je m'attache vite aux personnes donc j'ai trouvé ma solution! Comme disait Loann, il faut que tu t'attaches aux bonnes personnes qui sont humbles et qui ne cherchent pas à te détruire émotionnellement! J'ai également pris comme décision, le faite de ne rencontrer moins de monde cette année afin de ne pas avoir de désillusion tout au long de l'année mais également j'ai pris sur moi pour connaitre d'avantage la personne et voir si sa peut coller!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hello,
Ça m'arrive encore parfois de jeter mon devolu sur des connaissances récentes, parfois même virtuel (je me soigne). J'irais pas jusqu'à appeller ça amour mais plutôt obsession, ou fantasme. Se dire «cette personne a l'air parfaite, faites qu'il se passe quelque chose entre nous». Sauf que non elle est loin d'être parfaite (et me sortez pas le mythe de la personne «parfaitement imparfaite aux défauts si craquants»), et surtout c'est très facile d'exacerber les qualités de quelqu'un, suffit de projeter ce qu'on aimerait voir chez elle. Mes «obsessions» se sont toujours soldées par des échecs cuisants, parce qu'en plus de rendre aveugle ça rend un peu collant. Seul remède que j'ai trouvé jusque là : rationaliser. Encore, et encore une troisième fois. Se l'écrire sur un papier si ça suffit pas. En quoi cette personne semble telle si importante ? Questce qu'elle semble avoir qu'une autre n'aurait pas ? En quoi ça mérite vraiment une fixette dessus ? Etc.
Jparle pas de tuer l'amour dans l'oeuf quand une belle relation serait possible, mais par contre quand on a l'impression de courir après quelqu'un ce n'est jamais bon signe à mon avis.
Voilà... l'envie d'affection ça s'efface pas d'un coup de baguette magique, mais faire la part des choses aide énormément.

photo de l'auteur Hoctave
Hoctave
Homme de 25 ans
Paris/St Dizier

10 remerciements
J'ai envie de dire qu'il y a beaucoup de vrai dans ce que dis pistache surtout "rationaliser" ça aide partout, dans beaucoup de situations. J'ai envie de +1 mais on peut pas haha !

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit