Débat Comment gérez-vous votre célibat? - Page n°2

Membre anonyme
Publiée le 01/12/2015 à 01:14
Toutafé ! Au final c'est parce-qu'on nous vends le couple comme objet de réussite que souvent on n'imagine pas pouvoir avancer seul. Y'a une réelle forme de pression là dessus, ce qui explique que certaines personnes vivent le célibat tellement mal qu'elles se mettent avec le premier venu histoire de pas être seul. Par contre je n'irais pas aussi loin que Rhada en disant que c'est une aliénation. C'est normal de faire des sacrifices et des compromis dans une relation amoureuse, que ce soit dans un couple ou dans la société, c'est ce qui permet le vivre ensemble.

SuperNova
Publiée le 01/12/2015 à 03:31
Je vais sur YouPorn. Haha.
Bloomyk
Publiée le 01/12/2015 à 07:28
Moi je le vis comme je peux... on va dire que ca fait longtemps que je suis célibataire. D'un côté, il me manque cette personne avec qui partager des tas de trucs, avec qui faire des câlins et qui va me regarder différemment de ce que me regardent mes parents, ma famille ou mes potes... vous savez juste ce regard qui dit: "c'est mon mec le meilleur et je l'aime"... En plus, j'ai une meilleure amie, qui elle, ne fait jamais long feu en tant que célibataire, ce qui est légèrement rageant... car on aimerait tous être dragués.... et se dire qu'on est juste le bon mec pour qqn... m'enfin... D'un autre coté, j'ai rempli ma vie de sport (2 fois par semaine), le conservatoire (2 fois par semaine), et mes potes que je vois souvent... et je n'ai aucun compte à rendre à personne quant' à savoir ce que je fais ni où je vais ni avec qui... donc faire de la place à qqn, il faut vraiment qu'il la mérite et se batte pour en avoir... elle se ferait d'elle-même mais pas au début c'est sûr!! 3ème paramètre: mon âge, et oui 29 piges, ca commence à compter, mais après, je ne me pose pas de questions, ca vient, c'est cool et on construit, ca vient pas, tant pis... j'ai arrêté de penser que les mecs avaient un cerveau dans leurs têtes, alors que l'on sait tous très bien qu'une majorité pense avec le cerveau du bas... Au final, on appelle ça avoir le cul entre deux chaises...
Membre anonyme
Publiée le 01/12/2015 à 08:54 - Modification par greg686ws le 01/12/2015 - 08:56:51
Pour compléter ce qu'à dit Harneau - Je peux me balader tout le week end dans ce vieux caleçon informe et ce tee-shirt ringard (mais si confortable) sans subir de réflexion. - Je nettoie les carbus de ma moto dans l'évier de la cuisine si je veux. - Je décrète que oui, une paire de chaussure ça peut aussi se ranger sur une table (pas besoin de se baisser pour les prendre) - Un couteau, une fourchette et une assiette peuvent servir plusieurs fois. Si si. Et une boite de pizza en carton est un plat comme un autre.  - Je regarde ce film que j'adore pour la cinquantième fois si je veux. - Non, 16h30 ce n'est pas trop tôt pour prendre l'apéro si on est bien accompagné. - Et d'ailleurs, mes amis ne sont pas lourds. Ils sont expansifs. Pas pareil. - Un camembert et un saucisson constituent un repas équilibré. Parfaitement. Surtout avec du raisin fermenté. - Je peux partir voir des potes à l'autre bout de la France sans avoir à établir des discussions sans fin dignes d'une négociation diplomatique israélo-palestinienne. - Je fais des nuits complètes sans être interrompu par des ronflements, et la première sensation que j'ai le matin, ce n'est pas l'halène de chacal crevé de mon compagnon. - Je n'ai pas à subir les réflexions désagréables de belle-maman pendant le repas de noël. Je n'ai pas à subir de belle-maman tout court. Et je n'ai pas à arbitrer entre mes copain ou ses copains pour le réveillon du 31 décembre. - Un lendemain de fête, on a que sa propre gueule de bois à affronter, et pas une montagne de ressentiments et/ou de jalousie. - Je n'ai pas supporter les réflexions désagréables sur ma mère. (Même si elles sont parfois justifiées...) - Je n'ai pas à m'inquiéter de mon historique de navigation (qui est un peu chargé, il est vrai...)  Liste non exhaustive.
Membre anonyme
Publiée le 01/12/2015 à 09:16
Bon be tout est dit
Membre anonyme
Publiée le 01/12/2015 à 10:04
@Greg tu m'as tué, comme à chaque fois... ou presque :p et je dois avouer que présenter comme ca, ça fait rêver ton histoire, les chossures sur la table MDR
Membre anonyme
Publiée le 01/12/2015 à 20:25
Je n'ai pas fait la liste des avantages du couple, mais elle serait sans doute plus courte, et moins futile.
Membre anonyme
Publiée le 01/12/2015 à 23:38
De mon côté je ne ferais pas l'apologie du célibat. Même si seul on est totalement libre de ses choix et de ses actes, sans jamais se sentir responsable envers quelqu'un, le célibat est quand même super triste ^^ Et peu importe le nombre d'activités qu'on a pour "combler" le vide... Greg a certainement raison quand il parle d'une liste plus courte pour la vie de couple, n'empêche que ça a vachement plus de relief une vie à deux ;)
Membre anonyme
Publiée le 02/12/2015 à 04:39
Je ne gère pas le célibat, je le vis un point c'est tout. Il y a du bon et du mauvais. La vie en couple, ça dépend des personnes. Carrément d'accord avec toi :) ouais l'haleine de chacal le matin, ouais le vomi sur le lit à laver à trois heures quand il a la gastro, ouais beau-papa ou belle-maman à supporter dans certains cas... Mais mince, c'est quand même plus sympa (à mon avis !) de partager les choses que de rentrer tout seul dans son appart' et de voir ses amis se caser au fur et à mesure... [quote]Baz39 a écrit : Après il y en a que ça n'intéresse pas du tout d'être en couple. Il faut de tout pour faire un monde.
Membre anonyme
Publiée le 02/12/2015 à 10:18 - Modification par Hoctave le 02/12/2015 - 19:32:14
Moi je trouve qu'il y a un truc assez positif aussi. J'ai tendance à intégrer rapidement les gens que j'apprécie dans mon monde. Je pense à eux par exemple. Du coup être seul permet de penser un peu plus à soi, pour soi. Ça solidifie ce qu'on est, notre volonté personnelle. Je me redécouvre ainsi un peu tout les jours. Mais surtout je peux faire des fausses notes au Ukulele et ne pas me sentir gêné car seul mon chien qui ne fait pas la différence (ou me le dit pas) les entendent, haha ! Vous la sentez cette pression sociale ? Il faut te "Caser" : célibataire = paumé ? Naissance, se tenir debout, école, travail, couple, bébé, retraite, famille, mourir ? (vous pouvez vous amuser à barrer les intrus)
Membre anonyme
Publiée le 02/12/2015 à 18:32 - Modification par Whipter le 02/12/2015 - 18:32:52
Je crois pas en l'amour véritable c'est-à-dire le seul et unique mais je crois en l'amour éphémère, celui qui transforme ton quotidien, ta façon de vivre. Tu essaye de nouvelles choses et j'adore mais malheureusement l'amour n'est pas facile à trouver. Faut positiver et ne pas perdre espoir ça c'est en quoi je crois, voilà.
Membre anonyme
Publiée le 02/12/2015 à 19:14
Yo ! Ben, écrire des histoires, écouter de la musique (si possible qui évite un peu le sujet), puis se trouver une occupation qui occupe (ouiii, mais bien sûr!)... Voilà, voilà !
Membre anonyme
Publiée le 02/12/2015 à 19:26
Au début ça ne me faisait absolument rien d'être célibataire, du moins tant que je n'avais pas eu ma première relation sérieuse. Avant je voyais des couples autour de moi et ça ne me faisait ni chaud ni froid, bref j'étais naturel. Mais depuis que j'ai eu ma première relation sérieuse, relation qui a inévitablement fini par partir en miettes, je vis mal le célibat et mon point de vue vis à vis des couples a changé. Je ressens une profonde jalousie pour eux... x) Du coup comment faire pour supporter ce célibat ? Déjà je m'isole des couples, oui ça peut paraître stupide mais je me sens mieux loin d'eux, rien de plus horrible que de voir des gens s'embrasser juste à côté de nous. Ensuite je parle plutôt à des amis celiib qui ne risquent pas de raconter des trucs de couple et enfin je me rabats sur des activités qui me passionnent et qui m'aident à m'évader de ma situation actuelle. Pour moi ce sera le piano et les courts-métrages mais voilà, en gros j'essaye de vivre normalement et de faire des choses qui me plaisent en attendant une prochaine relation. ;)
Membre anonyme
Publiée le 03/12/2015 à 02:05
moi je vis le célibat comme une malédiction et en même temps, un havre de paix. Une malédiction car je ne serais jamais heureux ni épanoui, mon physique ne plait à personne et surtout pas à moi ! les seuls mecs attirés par moi sont des personnes qui ne me plaisent pas- pour rester poli- et je suis attiré par la beauté, le charme..les physiques que j'aurais aimé être.. ou qui éveille mon désir.. Le célibat c'est une liberté ; être en couple, je le vois bien en observant, en écoutant les problèmes des autres, c'est une prison, un champ de guerre où il faut faire des compromis pour avancer, avaler des couleuvres, voir renoncer à des passions..
Membre anonyme
Publiée le 03/12/2015 à 03:39
Je gere pas mon célibat, c'est mon célibat qui me gère.
Membre anonyme
Publiée le 03/12/2015 à 08:04
Trop de puissance en toi Demeth. Perso, en étudiant, beaucoup, et en m'occupant :D
Membre anonyme
Publiée le 03/12/2015 à 10:58
Hmm j'ai qu'une chose à dire "globalement seul"
Membre anonyme
Publiée le 03/12/2015 à 16:14
Perso je le vis assez bien, je suis plutôt de nature solitaire Alors seul ou accompagné ...Toujours la tête haute, les yeux rivés sur mes objectifs : 3
Membre anonyme
Publiée le 03/12/2015 à 21:19
J'adore mon célibat. Je consacre tout mon temps libre à des projets personnels.
Friendlyy85
Publiée le 03/12/2015 à 23:04 - Modification par friendlyy85 le 04/12/2015 - 09:26:19
seul dans mon lit ce soir c'est cool je prends mon oreillers dans les bras demain matin je me réveillerai seul nouveau célibataire. société de consommation sexuelle et sentimentale; que prenez vous ? j'ai dû mal à croire que l'on n'aime pas se savoir aimé tous les jours, et aimer tous les jours. le plus beau cadeau que l'on puisse faire c'est ces petit gestes de complicité, de tendresse, de générosité. alors à défaut d'être en couple, je prône "un jour, un plaisir"  
Membre anonyme
Publiée le 05/12/2015 à 18:29
Personnellement, je n'ai jamais connu "l'amour" ... mais je commence a trouver le célibat assez difficile a vivre.  J'aimerais pouvoir embrasser un homme en toute liberté, pouvoir le serrer dans mes bras ...  Mais je garde espoir et comme on dis "l'espoir fait vivre" :D
Membre anonyme
Publiée le 12/12/2015 à 23:12
Après une relation qui a duré 4 ans (oui oui), mon célibat est plus une bouffée d'oxygène qu'autre chose. Amis/familles/sorties/musique/études, je suis déjà bien occupée au quotidien, donc pour le moment ça ne me gêne pas du tout, au contraire ;) C'est sur que les deux situations ont leurs avantages et leurs inconvénients... Après je ne dis pas que si je tombe sur LA bonne personne, je ne me mettrais pas en couple à nouveau.
Membre anonyme
Publiée le 12/12/2015 à 23:22
Je suis comme Thomi, j'ai beaucoup de mal à le gérer. Quand je vois des couples heureux ou trop beaux (du genre Ellen Page et Samantha Thomas, Ellen Desgeneres et Portia DeRossi), et bien ... Je me dis que j'aimerais trop que l'on me voie comme moi je vois les beaux couples, et ça m'énerve un peu. Et puis, il m'arrive d'avoir envie de contacts physiques, de câlins, de bisous, de regards amoureux, etc. Se coucher tous les soirs seule dans son lit, c'est pas folichon ! Du coup, j'essaye de m'occuper l'esprit, je sors, les cours prennent beaucoup de mon temps, et comme je suis en alternance, le reste du temps, je suis au taf. Je vais au cinéma, je lis, mais j'écris aussi, beaucoup. Ça me permet de me vider la tête, c'est comme si tous mes soucis se déchargeaient sur le papier, et ça, c'est beau. :D
Membre anonyme
Publiée le 12/12/2015 à 23:43
Ça fait plus de 4 ans que je suis célibataire même si j'ai eu pas mal d'opportunités de ne plus l'être j'ai toujours refusé parce que je me sens bien perso ! C'est vrai quoi, pas de soucis de couple, tu penses à toi, si tu veux faire plaisir aux autres tu as tes amis, tu sors quand tu veux avec qui tu veux sans te soucier, et la liste est longue ! Les inconvénients sont que j'ai du mal à me lancer dans une relation ayant pris l'habitude d'être bien en tant que célibataire... pourtant j'aimerai ne plus l'être à partir d'aujourd'hui je commence à en prendre conscience aha
Membre anonyme
Publiée le 12/12/2015 à 23:51 - Modification par Klasu le 12/12/2015 - 23:52:31
A 25 ans, sans jamais une seule expérience amoureuse ou de couple, je vis cela par résignation plus que je ne le subis. Il est des gens qui sont condamnés à vivre seuls, j'en fais parti et à vrai dire depuis que j'en ai pris conscience je vis assez bien cette situation. Et comme dit par certains précédemment, il y en a qui se mettent en couple par dépits, très peu pour moi. Après, ce qui est pénible là dedans c'est de subir les réflexions des uns et des autres qui demandent sans cesse: "Alors c'est pour quand la fin du célibat ?" ou encore "Aller, tu trouveras bien quelqu'un !". J'y réponds poliment. Pour l'instant du moins ;) Ça ne m’empêche pas pour autant de laisser la porte entrouverte, mais je n'attends pas comme un chien derrière à baver d'impatience.
Membre anonyme
Publiée le 13/12/2015 à 12:02
Eh bien, personnellement, je passes mon temps sur l'ordinateur, je sors pour prendre l'air, je vais voir des films, je travaille, Je mange comme je veux, et surtout j'essaye de ne pas penser au célibat!
Membre anonyme
Publiée le 21/12/2015 à 01:06
Le célibat mon  meilleur amant, mon meilleur ami et mon meilleur amour. J'ai passé beaucoup plus de temps célibataires qu'en couple. Et il ne m'a jamais dérangé. Il faut arrêter de le prendre pour une fatalité.  Le célibat nous permet de pouvoir se recentrer sur quelque chose d'important : soi ! Oui se demander ce qu'on attend de nous, de la vie, de notre situation On peut prendre soin de nous, faire ce qu'on veut totalement, écouter la moindre de ces envies.  Haa le célibat allez demain je t'invite dans un petit restaurant, faut qu'on fasse un point en tête à tête :) 
Membre anonyme
Publiée le 21/12/2015 à 15:44
Hum, personnellement j'essaie de relativiser et de m'occuper (études, jeux vidéo). De cette façon je n'y pense pas du tout et je me sens beaucoup mieux. Car oui, y penser toute la journée ne changera absolument à rien à part se mettre mal tout(e) seul(e). Et sinon petit bonus : Mangeeeer ! Ça change les idées également x)  
Membre anonyme
Publiée le 21/12/2015 à 16:02
Comme Naiwha, J'essaie de m'occuper à autre chose, de me concentrer sur mes études. Mais personnellement, j'ai toujours besoin d'aimer et d'être aimé, et quand ce n'est pas le cas, je me sens vide, transparent, repoussant, sans intérêts pour les autres... Après avoir vécu six ans en couple et malgré le fait que c'était une très belle histoire, j'étais soulager d'être enfin libre, de pouvoir rencontrer de nouvelles personnes, de découvrir pleins de choses, mais j'assume très mal d'être seul et de devoir me battre pour être apprécié. La cruauté des relations sociales ne m'avaient pas manqué, mais il faut que j'apprenne à vivre avec sans faire de généralité. Car certaines personnes valent le coup que l'on se batte pour elles, j'en suis convaincu
Membre anonyme
Publiée le 21/12/2015 à 16:45
Pour ma part, je le vis ni mal ni bien, ça dépend de mon humeur. J'ai par exemple comme rituel d'aller faire du sport pendant des fêtes comme Noël ou la St-Valentin, parce que les niaiseries qu'on y passe à la télé m'agacent un peu... x)  Et pourtant, qu'est-ce que ça a été dur à certains moments... Après ma première et unique """"""relation"""""", où je passais mon temps à jalouser les couples de manière maladive, je ne sortais plus, je changeais de place quand je voyais un couple s'embrasser, j'allais plus voir les illuminations de Noël à cause de ça, et bien ça s'est beaucoup calmé si on compare à aujourd'hui : je ne regarde plus grand monde, je pense plus à moi et à mes proches qu'aux autres... et puis de toute façon, me caler sur le sujet du couple, de la séduction, "soyez fidèles", "allez pécho de telle manière", etc etc... ça m'a fini par me lasser x) En gros, sauf occase exceptionnelle, me caser n'est pas vraiment d'actualité. ^^  (Mais ça ne veut pas dire que la porte est fermée à double tour, juste fermée tout court ;) ) Néanmoins, le célibat me permet de faire les activités que j'aime (sportives, culturelles, sorties en tous genres, jeux vidéos, etc...) et faire profiter ma famille et mes amis de ma présence, et à mon sens, c'est le plus important. :)

  S'inscrire pour participer au sujet