Comment si nous sommes homo ou bi ?

photo de l'auteur Diamond
Diamond
Homme de 20 ans
Je ne dit pas
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour ou Bonsoir

Je voudrais savoir comment une personne sait si elle est bi ou homo ?

Si il y´as un signe ou quelque chose comme sa (ATTENTION, je n´ai rien contre les bi ou les homos) je me pose simplement la question en espérant que quelqun m´explique


photo de l'auteur nico95
Nico95
Homme de 23 ans
mergey

Il n'y a pas vraiment de signe particulier, c'est juste le fait de savoir si on est plus ou moins attirer par les hommes et/ou les femmes, mais sa c'est juste mon experience personnel.


photo de l'auteur Ivysaur
Ivysaur
Homme de 26 ans
Nancy

De la même manière qu'une personne sait si elle est hétéro ou non, je dirais, tout dépend des attirances.


photo de l'auteur eko33
Eko33
Homme de 28 ans
Nantes

1 remerciement

Si il existait quelque chose qui permettrai de savoir notre orientation sexuelle, je pense qu'on serait tous au courant et que du coups il y aurait moins de mystère autour.

Mais non, le seul moyen est de se connaitre et de ne pas se mentir, ce qui est plus dur à faire que l'on ne pourrait le penser.


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

De la même façon que si tu pose la main sur une casserole, tu sais mieux que tout le monde si ça te brûle ou pas (car même si tout le monde n'a pas le même seuil de tolérance à la brûlure et qu'un autre dirait peut-être à ta place "ouais c'est à peine chaud", la sensation suffit à dire qu'elle existe).

ça c'est pour le fait de savoir si t'es attiré d'une quelconque façon par les filles, et même chose pour les mecs...

mais aimer les deux, c'est pas forcément symétrique, ou pour les mêmes raisons.. au final dire "j'aime les filles / j'aime les mecs / j'aime les filles et les mecs / peu importe / j'aime personne", ça cause bien moins de noeuds au cerveau que de chercher à savoir si "bi" ou "homo" etc sont les bons mots, vu que ça divise une infinité de vécus differents en à peine 4 orientations.

Si ça me simplifie la vie de dire "je suis lesbienne" plutôt que "j'aime la féminité surtout chez les filles mais aussi en très petite partie chez une minorité de mecs féminins ce qui serait peut-être une once de bisexualité", j'adopte ce terme, mais si je trouvais ça trop erroné ou rigide, je dirais juste "j'aime les filles", ce qui permet de pas excluer TOUT le reste ^^

Bref les mots doivent servir à simplifier la vie, pas à la compliquer.


photo de l'auteur gwendoe
Gwendoe
Femme de 37 ans
Paris

d'accord avec vous ,c'est une perception tres perso et en meme temps evidente...


photo de l'auteur Pinson
Pinson
Femme de 35 ans
Bruxelles

Je plussoie Grillepain (comme souvent !) :)


photo de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 33 ans
Var

Citation de GrillePain #289394

La comparaison avec la casserole est excellente ^_^

Je crois que tout est dit : la réponse vient de toi


photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 44 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements

Voila a ma premiere copine je me disais hétéro mais c'etait juste elle car differente.

A ma deuxieme copine pareil, et a ma troisième je me suis dit qu'il fallais que j'accepte le fait que j'etais attiré par certaines femmes.

Donc je me definie homos.

Ceci dit le terme pansexuelle me plait bien car est très ouvert.


photo de l'auteur Diamond
Diamond
Homme de 20 ans
Je ne dit pas

Sa me touche qu´il reste encore des gens qu´il n´insulte pas mais qui essaye de me donner des réponces meme si je suis un peu perdu a ce niveau la moi personnellement je n´ai aucune attirance particullière je suis un homme qui est en couple avec une femme puis c´est tout je ressent pas grand chose


photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans
60

pour elle ou en général ?


photo de l'auteur Diamond
Diamond
Homme de 20 ans
Je ne dit pas

c´est difficile a expliquer je ressent un peu d´amour mais sans pluss et des fois sa m´arrive de m´intérésser avec des hommes ou des personnes transgenre


photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans
60

a priori tu te cherches encore. Il faut que tu commences par définir la nature de ces intérêts, purement sexuel, purement sentimental, les deux.


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Y'a aussi le fait que tout le monde ressent pas l'attirence sexuelle et sentimentale à même intensité aussi, t'en as qui sont à fond dans chaque enjeu sentimental qu'ils vivent, et d'autres dont les émotions "amoureuses" sont plus soft, voir minimes.

Après ça veut pas dire que c'est immuable, mais peut-être que tu vis bien jusque là de vivre une romance "soft" avec ou non de l'attirance physique, ça dépend comment tu te sens si t'arrête de comparer à comment les autres vivent l'attirance physique/sentimentale (ou croient le vivre parce que l'idée est séduisante).

A priori t'es au moins un peu interessé par les femmes et les hommes "sentimentalement" ou du moins non-platoniquement (mot fourre-tout pour dire qu'il y'a au moins une nuance differente d'amical, ça peut être non-amoureux mais quand même affectif, non-sexuel mais quand même sensuel.. bref c'est pas tout ou rien).


photo de l'auteur Diamond
Diamond
Homme de 20 ans
Je ne dit pas

j´ai etais attirer par des personnes transgenre

avec ma femme de maintenant j´ai l´impression de vivre une vie de couple forcé je suis totalement perdu et sa pése vraiment le matin je me leve en me disant mais qui je suis vraiment


photo de l'auteur Jeanne00
Jeanne00
Femme de 56 ans
LORIENT

Bonsoir à tous ,

Longtemps j'ai argumenté (bien bien longtemps) que le choix de la sexualité n'était qu'une question de personne rencontrée . Ce qui n'est pas faux .

J'ai pu me définir lesbienne en ayant acquis la certitude qu'une vie de couple , commune ou pas , était seule envisageable avec une femme .

Certitude mettant hors circuit les hommes malgré toute la tendresse (et rien que la tendresse) que je conserve envers eux .

Donc non , ni bi ni hétéro . (bien que maman)

Simplement lesbienne .

Sans parler de vouloir entrer dans telle ou telle case , pouvoir se positionner est loin d'être un fleuve tranquille .

Comme dit plus haut (j'ai oublié le pseudo , scusies) , l'essentiel étant de ne pas se mentir , ce qui peut prendre un peu (beaucoup ?!) de temps .

Suivant l'histoire , la culture , l'environnement de chacun(e) ...

A+


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Pour les personnes transgenre je les comptais implictement parmis les hommes et les femmes (sauf une partie qui se considère comme non-binaire et qui veulent ni être vu comme homme ni comme femme).

Si des hommes, des femmes (et peut-être des non-binaires, comme c'est pas écrit sur leur front) t'ont plu, tu restes potentiellement bi ou pan (pan = qui fait aucune distinction entre les genres, bref qui peut potentiellement être attiré par tout être humain à son goût sur d'autres critères).

Si ta vie de couple te semble forcée par contre y'a peut-être un point à faire, si tu sais quel est l'état d'esprit de ta copine/femme (est-elle à peu près au même point que toi ou se projette t'elle dans quelques choses de très engagé etc).

Je sais qu'à un moment de ma vie j'avais l'impression de "forcer" les choses parce que je présumais trop de "l'autre est comme tout le monde, donc l'autre veut forcément ci ou ça, comment je fais si moi je veux pas ?", et du coup j'me sentais enfermée dans un rôle que j'me donnais toute seule au final, au lieu de communiquer et d'avoir la vraie version. Peut-être que la situation avec ta copine deviendrait plus naturelle si tu faisais vraiment comme t'avais envie sans te dire "vu qu'on est en couple il faut faire ci et ça", ou peut-être que ça marcherait pas mais au moins tu aurais une réponse sur le fait de continuer avec elle ou non..


photo de l'auteur Jeanne00
Jeanne00
Femme de 56 ans
LORIENT

J'avoue , cette interrogation n'est pas simple . Pourtant , malgré la difficulté je ne vois pas meilleure issue que de dialoguer avec sa partenaire . 20 ans , c'est très jeune .

Pour savoir , se déterminer . Pour se définir en couple aussi .

Un peu comme d'avoir mis la charrue avant les boeufs , si je puis me permettre .

Je le vois trop autour de moi comment , par envie de faire comme les "grands" , de tout jeunes adultes s'enferment dans un fonctionnement/une spirale qui ne leur convient pas . D'où ce genre d'interrogations , de désarroi .

Pour donner du sens à l'engagement , il faut un peu vivre avant ...

Les anciens passent souvent pour de "vieux cons" en le disant .

Je suis une "vieille conne" :)

Quelle solution apporter ?!

Effacer le tableau et réécrire , peut-être .


photo de l'auteur Diamond
Diamond
Homme de 20 ans
Je ne dit pas

MERCI Jeanne00

Pour ces réponses la question que je me pose est trés complexe mais avec ton éclairage j´ai peut etre trouver ma propre reponce mais je ne pence pas etre prêt pour l´assumer


photo de l'auteur Jeanne00
Jeanne00
Femme de 56 ans
LORIENT

Il te faut donner du temps au temps .

Tu n'es pas prêt aujourd'hui , ce n'est pas grave .

Tu as déjà conscience de quelque chose de différent , ce n'est déjà pas si mal .

C'est même bien .

Prends ton temps , tout ton temps .

Le temps est une respiration .

J'aimerai pouvoir t'apporter des réponses mais c'est impossible .

Je suis aussi démunie que face à mes enfants du presque même âge , à ce moment là .

Ecouter est un bon début ...

S'entendre aussi .

Bonne nuit^^


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit