l'amour, le physique et le reste

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir,
Déja, merci de conserver mon anonymat, certaines personnes me reconnaitront surement, si je me sens forcé de passer sur ce forum, c'est que je me sens perdu dans un probleme qui empire de jour en jour et dont je ne vois pas la fin, je cherche des conseils, des témoignages mais en aucun cas je ne suis pret a assumer tout ce que je vais dire publiquement, je vais parler de mon moi personnel et j'aimerais qu'il le reste au moins pour les personnes que je ne connais pas.
Je susi en couple depuis 5-6 mois avec un homme avec lequel je passe la plupars de mon temps hors travail, il est la premiere de mes relations avec laquelle j'envisage vraiment de vivre une relation durable, voire de fonder une famille, il tient énormément à moi et à notre relation, et m'aime sincerement, tout comme moi qui ne peux émotionnellement plus me passer de lui, je connais bien une partie de sa famille, la mienne a l'impression de le connaitre par coeur a force que j'en parle et je suis en apparence dans une relation solide.
C'est la que les problemes arrivent, ils viennent de nous deux mais surtout de moi a mon avis, je vais devoir parler de ma personne pour continuer : 
Je considere que le physique est completement dissociable de l'amour que l'on peut porter à une personne, on ne choisit pas son corps, ce qui compte c'est l'intérieur (on ne voit qu'avec le coeur - St exupery), sauf que ... je n'arrive pas PHYSIQUEMENT à le désirer : plus le temps avance plus son physique me repousse... Ca me rend absolument MALADE de me sentir résumé à un pauvre connard qui devient finalement ce qu'il reproche aux gens... Je me fixe comme axiome d'aimer les gens pour ce qu'ils sont et non pas pour ce qui'ils paraissent et je tombe finalement dans le sens commun... Je sais que c'est naturel, que je ne suis pas un surhomme, mais ça me tue littéralement que la premiere chose que je pense quand je pense à lui soit : "il ne me plait pas"... Chacun des moments que nous passons ensemble est superbe, musées, expositions, films, concerts, restaurants (un par semaine), jeux ... nous profitons de chaque moment passé ensemble et sommes capables de discuter des heures sur des sujets d'histoire de sciences ou de sujets variés... mais je ne ressent jamais le désir de m'offrir à lui, de lui faire l'amour... J'ai de base tres peu de libido en couple, mais la, ça fait plus de 2 mois que nous n'avons rien fait ensemble ... Moi ça ne m'empeche pas de vivre notre relation, mais je sens qu'il a de plus en plus de mal, ce qui est normal ... Le sexe n'est pas une base du couple, ni pour lui ni pour moi, mais il en fait partie quand même... Le pire étant que je recommence à fantasmer sur d'autres personnes que je connais, ... Tout comme moi il n'est pas jaloux, je pourrais aller ailleurs que ça ne me dérangerait pas, le contraire etant aussi valable... Mais je n'assumerais jamais ded m'amuser avec d'autres personnes alors que je me refuse à lui .... La situation dure , s'éternise et empoisonne le couple sans qu'il ne s'en rende vraiment compte.... il est une des premieres personne à qui dire "je t'aime" est naturel, je veux tout faire pour que , malgré le peu de temps que nous pouvons passer ensemble, notre histoire avance, mais la situation actuelle (doublée des conflits de couple plus classiques auxquels personne n'échappe) me pese de plus en plus, et je me refuse à lui en parler, au vu de la vie infernale qu'il a déja eu...
Ce texte est un oneshoot assez brouillon, soyez tolérants sur sa cohérence, merci d'avance :)


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis perplexe. D'un côté tu peux envisager un futur avec ton copain mais en même temps son physique te repousse au point de ne plus avoir de vie sexuelle avec lui... Est-ce qu'il n'y a vraiment que son physique comme problème ou est-ce que c'est le début d'une désillusion? La fin de ''la lune de miel''. Son physique posait déjà problème lorsque vous vous êtes connus?
C'est très difficile parce que vous souffrez tous les deux et vous allez en souffrir dans toutes les issues possibles...

Je crois que si j'aimais quelqu'un, je l'accepterai entièrement pour ce qu'elle est, ses défauts comme ses qualités. Mais dans ton cas tu n'y arrives pas (et ce n'est pas ta faute), ça ne se décide pas. Si la personne ne me plait pas physiquement j'aurais déjà mis un terme en amont. L'attirance physique rentre dans mes critères donc...

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Justement, elle ne devrait pas être un critère, j'ai l'impression de ne pas arriver à faire la part des choses, et d'arriver a me contenter d'une histoire d'amour sans physique... sauf que une histoire ça se construit à deux, je ne sais pas du tout quoi en penser et comment agir ...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je comprends. Mais tu t'imposes quelque chose qui est impossible.
La personne c'est un tout, tant le physique que sa personnalité. Tenter d'effacer l'une pour ne se concentrer sur l'autre ne peut rien apporter de bon. La preuve de ta situation.
Ce serait comme choisir une personne uniquement pour son physique et par la suite de souffrir à cause de sa personnalité.
Je ne crois pas (là ce n'est que mon avis personnel) qu'on puisse envisager un avenir lorsqu'il y a un tel blocage. Pour envisager un avenir il faudrait que les deux aient une chance d'être heureux et épanouis. Mais dans ton cas vous allez en souffrir. Peut-être as-tu l'impression qu'il ne se doute de rien, c'est possible, pour l'instant. Et plus tu attendras plus ce sera difficile.

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Est ce que les personnes qui ont un physique ingrat sont condamnées être seules si personne ne les trouve belles de l'extérieur ? 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce n'est pas parce que tu considères qu'une personne a un physique ingrat que tout le monde a la même opinion que toi. Et relis attentivement ce que j'ai écrit. Pour moi c'est un tout, physique et personnalité. L'un n'a pas à prendre le dessus sur l'autre. Alors oui, certaines personnes accordent plus d'importance à l'un qu'à l'autre, mais chacun à ses critères après tout. Mais une personne avec une personnalité pétillante malgré un physique banal a toutes ses chances de rencontrer quelqu'un.

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
donc en gros le probleme vient uniquement de moi ? J'ai trouvé une personne qui incarne totu ce que je recherche, qui s'est ataché a moi et qui ne parviendra (totu comme moi) pas à revenir a une vie sans (ou pas sans mal) et je bloque sur un détail stupide ? a la base je cherche vraiment des gens qui auraient possiblement été dans une situation semblable, j'aimerais passer outre, et il y a surement des gens qui l'ont fait...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Un détail stupide qui vous pose problème? Son physique ne changera pas. Ton attirance ne va pas jaillir soudainement. Je ne vois pas comment le surmonter.
Bien, j'arrête là. :)Je comprends que tu sois plus en attente d'une personne qui ait connu cette situation. Mais je ne crois pas que ma réponse soit dénuée d'intérêt pour autant.

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 21 ans
Paris

5 remerciements
Peut-être devrais tu lui en parler directement ? Ca sera pas du tout un moment agréable pour lui comme pour toi, mais au moins ça crèvera l'abcès entre vous deux et surtout je pense sérieusement que ça te permettra d'y voir plus claire. Et puis cacher à ton copain que son physique te repousse, c'est pas très honnête et c'est pas très saint pour une relation amoureuse. En tout cas y'a pas de solution miracle pour te faire accepter son corps... :/

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tiens, c'est étrange, je ne suis pas sûr de comprendre, je ne crois pas fonctionner comme cela. En théorie j'ai des "critères physiques", en pratique j'ai trouvé très attirant des garçons qui n'y correspondaient pas du tout. Au point que si mon attirance naturelle c'est les mecs, c'est avec une femme que j'ai eu mon histoire la plus longue et celle qui a le plus compté dans ma vie. Et l'âge c'est pareil.

Et j'ai connu des mecs qui, une fois nus, révélaient des détails physiques qui n'étaient pas dans les canons de beauté officiels, et ma première réaction a été de les mettre à l'aise... Donc je ne vois pas trop ce qui peut réunir "qui ne peux émotionnellement plus me passer de lui" avec cette phrase : "plus le temps avance plus son physique me repousse". Tu comprends un peu les raisons de ce dégout ? Il y a quelque chose en particulier qui te bloque ? Il est trop grand, trop petit, trop gros, trop maigre, trop poilu, pas assez ?

Je pense de toute façon que, dans tout rapport amoureux, il y a de l'ambivalence : tu n'aimes jamais à 100 % ce qu'est l'autre. Au début, si, souvent, parce que tu idéalises l'autre. Mais au bout d'un moment, tu te rends compte qu'il a, comme tout un chacun, des défauts, des trucs que tu ne vas pas aimer, qui vont t'agacer, te déplaire d'un tas de façons. Et c'est là que tu as l'occasion d'entrer dans une relation plus mûre : soit de mettre fin à la relation, soit de l'aimer malgré cela. Et parfois même, pour cela : parce que ses défauts font partie de lui, et que le seul choix sain, c'est de prendre tout le paquet, ou rien. De l'aimer complètement (c'est-à-dire d'être conscient de l'ambivalence, de ce qui t'attire et de ce qui te repousse, mais de choisir d'aimer quand même), ou pas du tout.

Donc peut-être que tout simplement tu es à cette étape de votre relation ?

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Je suis sur que c'est le bon, que je veux le garder, qu'il faut que je passe outre tout ce que j'ai dit jusque la, je pense que je réagis ptet aussi mal du au fait que je ne mene pas une vie tres simple ces jours ci, mon boulot que j'aime tant me cause qqes problemes  et je suis a bout, ptet un effet boule de neige ? ce qui est sur c'est qu'il faut que je me pose, fasse la part des choses et trouve une façon de lui en parler, même si il le sait déja en partie... Ce qui me gene au final c'est ma réaction inconsciente d'assocoer mon copain a son physique quand je pense à lui alors que je m'efforce depusi tjrs de pas prendre en compte l'aspect des gens.... Peut être que je n'ai pas aussi la même vision que les gens ont d'une vie de couple ... tant d'aspect auxquels je dois réflechir :) #migraine, merci dêtre la pour dialoguer en tout cas, je n'en donne peut  etre pas l'impression mais ça a l'avantagede me faire reflechir et poser mes idées à l'écrit :)

photo de l'auteur Hoctave
Hoctave
Homme de 25 ans
Paris/St Dizier

10 remerciements
Anonyme a écrit :
Anonyme Je m'efforce depusi tjrs de pas prendre en compte l'aspect des gens.... Peut être que je n'ai pas aussi la même vision que les gens ont d'une vie de couple ...


Le mot "s'efforce" est fort et me parle. Si ça devient quelque chose de non-naturel c'est normal que ça te rattrape un jour. Pour moi il ne faut pas diaboliser notre attrait au physique, après chacun à un rapport différent avec.

Il est, à mon sens, important de lui en parler car ce n''est pas anodin et si tu l'aimes il a le droit de le savoir.

Après si tu ne vas pas bien en ce moment prends ton temps pour te reposer.
Je retiens un truc : tu as répondu à ta propre question. Haha.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour moi ce que tu décris c’est une forte amitié, la personne à qui on peut tout confier, mais si il n’y a pas un minimum d’attraction physique, je ne vois pas comment on peut appeler ça de l’amour intime. Dsl mais je trouve ça de l’hypocrisie (je ne parle pas de toi mais en général) quand j’entend dire dans l’amour, le physique ne compte pas. Entre ceux qui ne jurent que par le physique il y a un fossé. L’amitié c’est quand seuls les esprits communiquent, l’amour c’est le plus quand les corps communiquent aussi. Si les corps ne communiquent pas, s'il n'y a pas d'attraction, de désir de câlins, d'affections intimes, l'envie de "manger" la personne (ou de se faire "manger" par la personne^^) ce n'est pas de l'amour dans le sens intime, c'est une profonde amitié. Tu précises que son physique te repousse de plus en plus alors que tu fantasmes normalement sur d'autres personnes, tu devrais y songer. Pour moi tu es dans une confusion entre l'amour (dans le sens intime) et une véritable amitié.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Loann a écrit :
Loann , garçon de 42 ans de Biarritz Pour moi ce que tu décris c’est une forte amitié, la personne à qui on peut tout confier, mais si il n’y a pas un minimum d’attraction physique, je ne vois pas comment on peut appeler ça de l’amour intime. Dsl mais je trouve ça de l’hypocrisie (je ne parle pas de toi mais en général) quand j’entend dire dans l’amour, le physique ne compte pas. Entre ceux qui ne jurent que par le physique il y a un fossé. L’amitié c’est quand seuls les esprits communiquent, l’amour c’est le plus quand les corps communiquent aussi. Si les corps ne communiquent pas, s'il n'y a pas d'attraction, de désir de câlins, d'affections intimes, l'envie de "manger" la personne (ou de se faire "manger" par la personne^^) ce n'est pas de l'amour dans le sens intime, c'est une profonde amitié. Tu précises que son physique te repousse de plus en plus alors que tu fantasmes normalement sur d'autres personnes, tu devrais y songer. Pour moi tu es dans une confusion entre l'amour (dans le sens intime) et une véritable amitié.


Hum... je ne sais pas si on peut parler d'amitié (mais je reconnais que c'est une piste). Clairement, l'attraction physique fait partie de la relation amoureuse (par contre, l'attraction physique ne dépend pas de l'observance de critères de beauté définis par la société, c'est ce que j'ai voulu dire). Mais d'après la description de notre interlocuteur anonyme, l'attraction affective est très forte : le blocage physique peut avoir d'autres causes complexes, pas tout à fait conscientes. Mais c'est à lui de les trouver.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
En complément de ce qui est dit auparavant, il est indispensable que tu sois réaliste, objectif et que tu prennes sur toi l’obligation de lui parler. Dans une relation amoureuse, cela est la base. Pour t’aider, tu lui exposes, en toute simplicité et sérénité, le mal-être ressenti tel que tu viens de nous le décrire.
Puis, il est certain que ton compagnon vit la même situation dans le silence. Quelle serait alors la raison principale pour rester ensemble, sans communiquer, sans échanger un mot autour des difficultés rencontrées !

La solution et la décision à ladite situation ne peuvent venir que de vous deux, à condition que la vérité soit dite, sinon ton silence ferait office de point de non-retour dans le couple. Et, en général, on ne sait pas où est situé ce point de non-retour ; les seuls signes ne sont qu’une révolte intérieur, un désespoir, ce que tu vis actuellement, avant que ne survienne l’effondrement de votre relation.
Il serait dommage de ta part de laisser comprendre que les choses changeront un jour.

Ce que, auparavant, tu avais relégué devient urgent, devient un élément essentiel de votre projet ; le pacte doit être remis en question ou transgressé, sinon le dilemme explosera à nouveau et alors il ne pourra être écarté. Ce besoin essentiel exige d’être compris et accepté, s’il ne l’est pas, l’amour lentement s’éteint face à l’autre.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je n'ai pas pris le temps de lire tous les commentaires mais pour moi une personne est un tout dont le physique est partie, je ne pense donc pas pouvoir être un jour dans ta situation. 
Tu ne précises pas ce qui te dérange physiquement chez lui, peut-être  est-il "améliorable" ?  Nouvelle coupe de cheveux, se mettre au sport, se laisser pousser la barbe, s'épiler... 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Vous devriez arrêter de le bercer dans ses illusions, le premier texte est très clair. Et il n’y a pas de physique disgracieux, seuls ceux que l’on perçoit de ses attractions ou répulsions, tous les goûts sont dans la nature.

Si déjà son corps te répulse de plus en plus, alors que tu fantasme sur d’autres personnes, c’est que ton corps essaie de te parler. Cette personne que tu décris est et sera certainement l’un de tes meilleurs amis, sinon le meilleur, c’est à dire de l’amour sans corps, mais si tu persiste dans cette voix de confusion, tu vas souffrir pour longtemps. Peut-être ton ami aussi est dans la confusion, plus attiré lui par ton physique, et vous devriez en parler en émettant cette éventualité.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit