je suis dans un lycée agricole homophobe

Amour et intimité - Créé le - 27 Participations


17 remerciements
je suis dans un lycée agricole homophobe

Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Je suis dans un lycée agricole et je voulais faire mon coming-out car mes amis de collège sont au courant et comme j'aime une fille qui ne fait pas partie de mon lycée mais pour moi c'était important d'être honnête avec mes amis de lycée et ma classe. Et quelques jours plus tard une fille a fait son coming-out en 5 second (j'exagère un peu mais sa a vraiment été très rapide) tout le lycée était au courant. Pendant 1 mois elle a souffert d'homophobie. Je suis aller lui parler et elle m'a dit "garde ça pour toi ne leur dit rien si tu veux rester ici moi je serai plus la la semaine prochaine et bon courage". J'ai confié ma discussion à mes amis de collège et depuis se jour ils protège mon secret qui devient de plus en plus lourd à porté. Je ne sais plus quoi faire aidez moi.
0 vote

Pour moi, c'est à toi seule de prendre ta décision: Garder le secret et être tranquille ou décider que ton besoin de le dire est plus fort et te préparer à subir des moqueries ou autre chose. Dans tous les cas, il faut voir la réalité en face, tu ne pourras pas changer la mentalité de tous les élèves de ton lycée en claquant des doigts donc malheureusement, le choix est restreint ^.^ quelle que soit ta décision, réfléchit bien et bonne chance!
0 vote

Personnellement, au lycée, je considérais mes camarades de classe comme je considère mes collègue de travail : ils font partie du cadre. Le plus simple est d'entretenir des relations cordiales avec. Cela étant rien ne m'oblige à être proche ou intime avec eux. Tu n'es donc pas obligée de parler de ta vie privée.

Cependant, je trouve intolérable que l'équipe éducative ne fasse rien fasse au harcèlement que peut subir un lycéen.
0 vote

Rien que pour ça, j'aurais bien envie de devenir CPE...
0 vote


Je pense que tu doit assumer et t'epanouir si cela est vraiment ton choix mais il est vrai que tu trouveras toujours des gens homophones et cela tout au long de ta vie. Bon courage mais sache que plus tu attends plus c'est dur de le dire bien souvent.  
0 vote

Pour avoir vécu l'homophobie au collège et au Lycée je peux te dire que garder en sois un tel secret peut être très lourd à porter. Au début on ne s'en rend pas compte et donc ça nous fait du bien que personne ne le sais car il y a cette peur au fond de nous qui nous rappel que le dire à tout le monde serrais soit une chance car chacun t'accepte tel que tu es ou soit c'est l'inverse et les gens le prennent mal et tu vit un enfer et tu te fais encore plus de mal que de le garder pour toi alors pour  chacune des situations je vais t'exprimer mon point de vue : 

1- L'homosexualité bien prise au sein d'une école. 

- Je commence par cette partie car c'est la plus simple. Soit tu décide de le dire a tes potes les plus proches mais hors cadre scolaire et qu'il t'accepte comme tu es alors tout vas bien. Tu continu ta vie comme elle était sauf que cette fois-ci tu te sentira bien mieux dans ta peau. Soit tu décide de le dire a des potes de moyenne confiance qui vont le répété dans tout le collège ou dans tout le lycée et la tu aura deux camps ce qui t'aimerons comme tu es et ceux qui t'insulterons dans les couloirs. Ce que je te conseil c'est soit de parler de ces personnes- là à ton CPE ou soit tu passe au dessus de leur insultes sache qu'une fois dénoncé il n'ose plus rien te dire ( je peux te le dire je l'es fait au Lycée ) Impose toi devant eux en la jouant plus malin qu'eux car généralement tu es devant des gens pas très intelligent lorsque tu reçois des insultes mais en bonus tu te sentiras complètement toi même si tu te remettra en question à cause des insultes mais cela fonctionne. 
- Si tu te fais menacer, n'hésite pas et vas directement voir un CPE voir le proviseur directement. 

2- L'homosexualité mal prise au sein d'une école.

Tout dépend de ton caractère, si tu es timide les gens vont te menacer, t'insulté et tout le reste malheureusement dans ce cas deux solution tout dire au Proviseur directement pour qu'il intervient directement pour les calmer même en dehors du lycée il ne viendrons pas te faire chier car normalement le proviseur les menaces d'être virer définitivement du bahut, Deuxième solution tu peux les poursuivre par la justice qui condamne tout propos racistes, homophobe ou antisémite. Porter pleine te ramène à être en sécurité si il t'arrive quoi que ce soit.
Ensuite, si tu le souhaite tu peux changer de bahut et donc tout recommencer a zero, bien évidemment il faut un moral fort pour le cacher mais je peux te promettre que dans la vie il y a toujours des personnes ouvertes d'esprit et qui ne te jugerons pas et surtout au lycée les gens généralement ne s'intéressent pas trop aux autres la preuve je reçois encore des gens qui me demande si je suis bien gay. Tout dépend de toi et de ton caractère car si tu pense pouvoir le dire et affronter dans ce combat contre l'homophobie ces personnes alors fait le mais ne prend pas une décision pour rien et réfléchit à ce que tu veux vraiment. Une fois fait les premier mois on se dit souvent pourquoi je l'ai dit j'aurai du le garder pour moi et de surcroît le suicide n'est pas la solution pour mettre fin à cette homophobie vécu je pense que l'on doit de se battre, seul ou à plusieurs pour la lutte contre l'homophobie. 

Pour te dire qu'au finale les solutions c'est toi qui les ais pas nous. Ce que nous pouvons faire c'est te donner des conseils ou des expériences vécus mais nous ne pouvons pas faire ce choix à ta place comme tu n'as pas fait le choix que j'ai fait pour annoncer mon homosexualité. 
0 vote


15 remerciements
Tant que tes amis sont au courant, pourquoi tu veux que des gens à qui tu parles pas le soient aussi ?
C'est ta vie privée, ça ne regarde que toi.
0 vote

Je suis assez d'accord avec Steven171. Pour avoir était dans ton cas je sais que se libérer d'un telle secret c'est compliqué mais après on se sens mieux. Tout mon lycée était au courant mais seul ma classe à mal réagit il a fallu que je me montre plus fort que eux. C'est ta vie pas la leurs c'est à toi de choisir comment la vivre. Se genre de secret ou de question ne sont la que pour nous ronger de l'intérieur. Mais avant tout il faut que ce sois une décision bien réfléchi et non coups de tête. 
0 vote

J'ai écrit un livre sur le sujet, (électronique sur Amazon, 4€). Coming out et homophobie (Jacques de Brethmas).
Je te l'offrirais volontiers, mais c'est une clause de rupture de mon contrat avec Amazon!
Steven171 t'a fait une réponse remarquable.
A ta disposition pour en parler.
0 vote

Chérie, chérie, t'es folle ou quoi !!!! ( non je déconne hahaha). Plus sérieusement, je comprend ton désir de partager cette info ( qui au fond, n'a rien d'extraordinaire), avec tes camarades, mais d'un autre côté, n'est-il pas préférable, surtout au vu des "précédents" de garder le silence...... Surtout que ce ne sont que tes collègues, comme l'ont déjà annoncer certains de nos compatriotes Betoleraniens ( à juste titre d'ailleurs), alors quel intérêt de risquer de souffrir et de gâcher tes perspectives d'avenir, pour des gamins idiots, intolérants et méchants. Ce serait, je pense, une grossière erreur de ta part . Vis ton histoire de cœur, tranquillement, sans te préoccuper d'en informer le monde entier ( personne ne le fais) et surtout pourquoi s'emmerder avec sa, c'est ta vie intime ma biche !!!  Quoi que tu choisisse de faire, je te souhaite bon courage, et beaucoup de bonheurs avec ta moitié.......et comme disent les djeun's now : LA BISE hahaha !!!
0 vote


C'est à toi de décidé, tu n'es pas obligé d'informer tout le monde sa ne regarde que ceux qui sont proches de toi, malheuresement on vie dans une société où il faut se protéger,  c'est abuser de devoir se cacher....
Fait comme tu le sens en pensant en priorité à ce qui est le plus important pour toi
0 vote

En parler à des individus qui n'en ont rien à fou**e c'est vraiment chercher des histoires, maintenant, si tu décides de le faire tout de même, ne viens pas te plaindre.

Mon lycée est homophoooooobe.... Bouuuuuuhh.
0 vote

Citation de Draconis : En parler à des individus qui n'en ont rien à fou**e c'est vraiment chercher des histoires, maintenant, si tu décides de le faire tout de même, ne viens pas te plaindre. Mon lycée est homophoooooobe.... Bouuuuuuhh.


Je vois pas pk on devrait assumer de s'en prendre plein la geule par des homophobes, personne n'agresse un ou une hétéro, il peuvent s'assumer pleinement, pk pas nous ?
0 vote

J'ai écrit un livre sur le sujet, (électronique sur Amazon, 4€)


Petite pub au passage ça fait toujours plaisir :)
0 vote

"il peuvent s'assumer pleinement, pk pas nous ?"

Et si tu vivais simplement sans te sentir obligé(e) de te justifier ? Le jour où ils s'en apercevront, tu n'aurais qu'à leur répondre "ouais et alors ?"
0 vote

Je suis d'accord, mais la manière dont tu la dis sa faisait un peu genre oui si tu le dis t'étonne pas de ten prendre plein la geule
0 vote

Je distingue deux cas,

1) celui ou celle qui ne se cache pas, il ou elle ne se justifie pas, tellement il ou elle estime que c'est parfaitement normal. Je ne trouve rien à en dire.

2) Et celui ou celle qui fait une conférence de presse pour affirmer au monde qu'il ou elle est homo, que ces derniers s'en prennent plein la gueule ne me gêne pas.

Personnellement je me fous royalement de la vie sexuelle de mes semblables, aussi, je n'apprécierais pas plus que ça qu'un collègue se présente, de la manière suivante  "salut je m'appelle Kevin et je suis gay". (déjà vu, hélas)
0 vote

Je suis d'accord je ne vois pas l'intérêt de le dire à des gens que tu côtoie juste dans le cadre de ta vie professionnelle tout en sachant que tout ce que tu va récolter se sont des insultes,regards etc homophobes !!!
Pourquoi t'infliger ca??
Tu les emmerde!!! Eux tu crois que lorsqu'il se passe quelques choses dans leurs vie privée ils se disent"olala il faut que tout le monde sois au courant"??? Bien sûr que non !!
S'assumer ?? OK mais au près des gens qui compte pour nous pas des étrangers qui en plus on clairement prouvés être en désaccord avec ce que tu ai!! Perso mais amis,ma mère sont au courant le reste non et je me sens très bien,je suis heureuse les gens dont je suis le plus proche connaissent cette parti de moi et voilà les autres pour moi c'est pas nécessaire !!! Après si on me pose cette fameuse question " est tu en couple??" je répond tout simplement"non j'ai pas de copine en ce moment "

Les hétéros tu crois qu'ils sont la à se dire " putain il faut a tout prix que tout le monde sois au courant que je suis hétéro !! " non ils se prenne pas la tête !!! Alors pourquoi nous on se prendraient le chou ?? Y'a pas de raison!! On est tout aussi normal que eux !!! On a juste une sexualité différente!!! Si un jour on te pose la question du style "t'es en couple ??" tu répond tout simplement non ou oui j'ai une copine dont je suis raide dingue !!! C'est un exemple !!! Enfin bref d'en faire une annonce officielle/événement c'est comme si pour toi comme pour certains il était nécessaire de se justifiée parce que "ce n'est pas la norme" alors on doit s'expliquer et étalé notre vie privée ou autres!! Non c'est une sexualité comme une autres donc qu'on soit différent n'empêche pas qu'on a le droit au même traitement que les autres!! Tu doit banalisée tout ça!!! Je ne vois pas en quoi cela te gêne,ou est un poids??? Tu ne te caches pas tu garde juste ta vie privée privée !!! Comme je le disais pour un hétéro la question ne se pose même pas donc pour nous c'est pareil!! En faire un événement non ce comporté comme si c'était normal oui parce que ça l'est !!! 
0 vote

Personnellement à ta place je dirais rien. Tu leur dois rien, c'est des "collègues", rien de plus. C'est pas ta famille ni rien. T'as pas à leur dire ce que tu fais et te justifier. Tu fais encore ce que tu veux on est un pays libre.

C'est pas un secret, c'est ta vie privée. A ton âge tu vois ça comme un "secret"... Mais heu... c'est quoi le délire là, genre être homo c'est un truc de ouf... Et il faudrait le révéler pour que les gens sachent ce que tu es vraiment. On nage en pleine c*nnerie !

Je comprends qu'à ton âge et quand on se découvre homo on aie besoin d'exister pour ce qu'on est réellement, mais pose-toi la question. Si c'est pour qu'on te fasse ch* c'est pas la peine.

Moins tu racontes ta vie, mieux tu te portes, crois-moi :) Les gens sont violents et stupides...

Vis-ta vie, trace ta route. Aie des amis en dehors de ce truc surtout. Attends de te barrer.

T'es là pour bosser, avoir un avenir, pas justifier de tes préférences sexuelles qui ne regardent personne.
0 vote

Salut, 
Je voulais te dire que personnellement je suis aussi dans un lycée agricole et homophobe au passage  (enfin pour certaines personnes du lycée)
Et moi j'ai eu la chanse de recontrer une fille homo dans ma classe qui est devenue mon amie ..ont a fait notre coming-out ensemble, au début les gens nous ont poser pas mal de questions lourde et qui sont toujours les mêmes : "pourquoi t'aime pas les hommes?" "pouquoi t'aime pas les bites?" 
"Tu ressent quoi pour les filles?" " tu aime ta pote truc muche?"
"Elle te fait fantasmer elle?"
" vous faites quoi dans l'internat? ?"
....
A toutes ses question je te conseille de dire la vérité ..mais attention pose des limités avec les gars !!

Ensuite j'ai pas subie d'homophobie dans ma classe mais par rappor a d'autre classes un peut..
"Et l'homo" "Et la gouine"
"Goudou" "sa se broute le minou dans les vestiaires hein?" 
Pour tout te dire moi sa ne me touche pas se genre de paroles, bien souvent elles sont prononcée par des personnes de 13 ans qui elles même découvre la vie.
Donc de sa j'en ai pas souffert de ses mots (enfin mon amie un peut par contre)

Sinon que te dire ont était deux homos amie alors on c bien soutenue, et notre groupe d'amis a trés bien compris sa n'a rien changer dans notre amitié et ils nous soutenait "quand on croisait des cons"

Les insultes et questions on durée quelques mois (3 /4) 
Puis sa se tasse, les gens s'en foutent qetue tu soit homo et sa devient normal et tu es accepté comme sa ..

Voilà tout, jesper que mon parcour a pu te rassurer, comme quoi ont peut être homo, dans un lycée agricole, l'assumer et bien le vivre ;-)


Si tu a des questions hésite pas et bon courage pour la suite ..
0 vote

C'est quand même vachement violent. Ça pourrait mener quelqu'un d'un peu fragile au suicide 
0 vote

Oui c vrai que sa peut être très violent pour des personnes plus sensinles, j'en suis contiente.
Ensuite je tenais à raconter mon histoire, pour qu'elle soit au courrant et peut être "la rassurer". .. 
Enfin moi j'ai pas eu de mal surmonter sa et vie trés bien dans se lycée .. et jesper que sa sera le cas pour elle si elle souhaite s'assumer :)
0 vote

Juste une question qui me taraude sur les sujets de coming out en société... Pourquoi se sentir le devoir "d'être honnête" ? Être homo ne regarde personne en soi, cette confidence me semble très facultative auprès de personnes qui ne sont même pas des relations personnelles. Alors si en plus il y'a de l'homophobie dans un lycée, ou une entreprise etc, pourquoi risquer autant et espérer l'approbation de ces gens là ?
Sinon, malgré mon incompréhension, courage et soutien dans cette épreuve pas évidente.
0 vote

Tout d'abord tu aura des personnes intuitives qui vont le sentir même si tu remue ciel et terre pour le cacher. . 

Ensuite j'ai envie de te dire que dans une classe ou tu a tes amis (des amis c des personnes a qui tu dit les choses enfin sa c ma perception)
Un moment, tu va dire la vérité (et faire ton coming-out aux personnes avec qui tu est proche) et forcément j'imagine que tu connais le fonctionnement d'une classe qui en suit ensuite , ou tout finit par se savoir ..

Ensuite comme je l'ai dit il n'y a pas eu d'homophobie dans ma classe mais dans d'autre classes avec des élèves d'une moyenne d'âge de 13 / 14 ans qui eux même n'on pas encore apris a se connaître ..

Et non pour la réponse à ta question je ne suis pas monté sur le toi en criant "je suis lesbienne"...
Et si je l'ai dit à deux que j'aime c'est car j'ai horreur de mentire.. et que dire la vérité ma toujours aporter de bonnes choses même si tu doit passer par des étapes dificiles .

Pour te dire au final je trouve sa facultatif d'avoir dit la vérité a toute la classe ..

Voilà voilà j'espère avoir pu répondre à toutes tes questions et n'hésite pas si tu en a d'autres ;-)
0 vote

Moi c'est totalement le contraire, mon lycée est composé d'un nombre énorme d'Homo et de lesbiennes. Par contre je n'aime pas dévoiler ma vie privée du coup je suis assez réticent quant à dévoiler ma sexualité malgré que tout le monde ne se dérange pas pour le faire.

Pour toi, ce que je te conseil, c'est de ne pas le dévoiler, en réalité ça ne sert à rien que les gens sachent qui tu préfère et comment tu souhaites mener te vie. Raison encore plus vraie lorsque ces personnes ne sont même pas tes amis. 
Et dans le cas où tu souhaites vraiment dévoiler ta vie, assumes jusqu'au bout malgré les remarques et insultes que tu peux avoir. Les personnes ne savent plus quoi répondre lorsque tu affirmes ce que tu insinue.
Si tu es une personne vraiment timide, évite vraiment par contre sinon ils vont en profiter pour vraiment s'en prendre à toi. Et en cas de réel problème, parle en à ton CPE, directeur et si rien n'est fait, poursuit les 3 trois auprès de la justice.

Bon courage pour la suite ! :-)
0 vote

Belladone merci de ta réponse,
après je ne voulais pas particulièrement t'interpeler toi, c'était plutot une remarque en général sur ceux qui ont eu envie de faire leur coming-out à toute une classe etc, et oui il est vrai qu'il n'y a pas forcément besoin de le crier pour que ça se sache petit à petit et qu'on décide de mettre les choses au clair.

En fait j'ai fais ce que j'appellerais (dans mon cas) cette bétise il y a plusieurs années (à l'époque du lycée quoi), car même si ça m'a beaucoup apporté de me confier à mes amis, après j'ai voulu aller un peu beaucoup trop loin à mon goût dans l'idée de me faire reconnaitre et accepter par un peu tout le monde et n'importe qui, chose que me parait aujourd'hui très surfaite... mais j'avais en effet oublié qu'à l'époque déjà, j'avais des amis qui parlent et des sous-entendus de tout un tas de gens qui faisait que c'était difficilement envisageable de garder mon orientation sexuelle en "secret".

Niveau homophobie dans ce lycée là c'était un peu mi-figue mi-raisin, et mon étonnement sur ceux qui font le choix de révéler leur orientation (dont j'ai fais parti), c'est surtout par exemple pour l'auteur du topic où il est dit que le milieu est clairement homophobe... le dire à ses amis et quand des gens ont parlé et que c'est trop tard, ok, mais vouloir être reconnu par des homophobes comme pour se faire "pardonner" sa vraie nature, j'ai du mal, autant vivre sa vie en dehors... déjà que même sans être homo, les ados/préados (surtout préado) ont la moquerie très facile.

En fait ce qui me perturbe, c'est pas tant le fait que des homos (ou bi, etc) décident ou non d'en parler, mais que beaucoup pensent que s'assumer passe forcément par la case "le dire", quitte à se faire lyncher après. Comme s'il y'avait quelque chose à se faire pardonner et qu'on serait complètement soi-même seulement si les autres savent qui on aime câliner (ce qui n'est pas une généralité sur tous ceux qui font leur coming-out, on est d'accord).

Bon après c'est vrai que dans cet âge assez insupportable où tout le monde veut savoir qui sort avec qui, c'est un peu plus chiant qu'une fois majeure et où en général, les gens s'occupent un peu moins de ta vie privée (quoi que). Mais quelqu'un qui préfère rester discret (surtout en milieu homophobe) peut être quelqu'un qui assume également très bien : c'est à dire ne pas ressentir de honte envers lui-même et ne pas s’empêcher de vivre son homosexualité en terrain neutre. Et j'ai l'impression que l'auteur du topic n'a peut-être pas regardé les choses sous cet angle, et que "comment le dire/l'avouer (surtout l'avouer)" devrait parfois être "pourquoi le dire".
0 vote

Oui je vois tout à fait se que tu veut dire et comprend ta façon de penser ...

C vrais que dans l'histoire que j'ai raconter, j'ai peut être utilisé le mot coming-out a tord et aurais plutôt du dire que j'ai révélé mon identité au fil du temps a mes proches ..
Ceci étant, sa a finit par se savoir dans la classe puis a se généraliser dans le lycée (je pense que tu comprend l'effet lycée vu que tu y est passer et que toi aussi tu à révéler ton identité)
Ensuite je n'ais pas chercher à se que l'on aime le faite que je soit homo (que l'on aime ma personne me suffi emplemant ... dailleur si on n'e l'aime pas sa revient au même...)

Ensuite je pense que c pas plus mâle comme sa de ne rien avoir cacher au final.. car si les gens l'aurait découvert ils se serait sentie trompé... d'autant plus que si je leurs aurais cacher pendant 3 ans c moi qui aurait eu l'impression de trompé mes proches...

Ensuite imagine toi vivre en internat, avec deux filles lesbiennes dans ta chambre alors que toi tu es hétéro sans même savoir qu'elles le sont ...
(Les filles sont tes amies) Le jours ou tu l'apprend tu peut te poser des questions (pourquoi elle me l'on cacher...) 
C'était notre situation a moi et ma pote... Tu imagine pourquoi au bout d'un moment en parlant j'ai dit à ma pote de chambre que j'étais homo ...

Voilà voilà les quelques explications manquantes dans mon histoire. ..
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit