Un amour indéfinissable, impossible, à distance.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir,

Il y a plus ou moins deux ans, je suis tombée sur le profil d'une femme. On a commencé à discuter de plus en plus longuement et des dialogues profonds se sont installés.

Beaucoup de moments d'émotions, de mots doux.

Mais aux fur et à mesure, ça devenait difficile de garder une certaine distance émotionnel.

Vu la distance entre elle et moi, il est évident que la situation est difficile, de plus que pour elle sa relation de couple chez elle est compliqué.

Je lui ai déjà dit que je commençais à avoir des sentiments tout en sachant que c'est impossible entre nous.

Avec la question que je lui ai posé, j'ai réfléchi.

Voilà la question: "Si je te demandais de me laisser, tu tiendrais combien de temps avant de revenir ?" elle m'a répondu ceci: "j'en serais, je crois, incapable. tu es trop attachante, mais je respecterais ta décision. cela dit ça me ferais de la peine."

Après mon temps de réflexions, je me suis mise d'accord sur le termes qu'elle et moi on pourrait utiliser. (Elle n'est pas amoureuse de moi. elle ne sait pas expliquer exactement ce qu'elle ressent, mais pour elle ça serait plutôt un amour où on sait qu'on ne pourra pas avoir la personne dans la vie réelle).

Je me demande comment je pourrais appeler cette sorte d'amour ?

Actuellement quand elle lit mes messages et inversement, on ressent mutuellement nos geste, écrits principalement en détails dans nos messages.

Comme si il y avait une sorte de connexion assez forte et étrange entre nous, à distance.

Serait-ce un signe quelconque ? Peut-être une simple passion, ou encore autre chose. Mystère.
Je dois avouer que j'ai peur de passer à côté de quelque chose. Mais aussi de détruire ce lien, en faisant une mauvaise démarche.

C.Taylor


photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
Ma vision est peut-être triste et elle ne va pas aller dans ce que tu veux entendre.
Je pense que si votre relation ne peut aboutir à du concret elle est voué à te blesser.

Tu semble avoir des sentiments fort envers elle mais si tu fais un pas de recul et que tu te regarde :
Que vois-tu ?
Te vois-tu heureuse ?
Te vois-tu satisfaite ?
Te vois-tu épanouie ?
Est-ce que c'est vraiment ce que tu cherche ?
Est-ce que tu as le sourire ou est-ce que ce n'est pas le masque qui cache la blessure ?
Que souhaite-tu réellement ?
Est-tu en accord avec toi même ?

Je ne veux pas répondre à ta place à ces questions.
A toi de trouver ton propre bonheur.

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
Charlenetaylor a écrit : Je me demande comment je pourrais appeler cette sorte d'amour ?


Télé-amour ? Cyber-love ? :p Vu la façon dont tu le décris, moi je vois plus que de l'amitié / complicité. Tu lui parles à quelle fréquence par semaine ?

Je comprends très très bien ta situation parce que j'ai vécu quelque chose d'assez proche de mon côté. Un an par contre uniquement. Lui et moi on ne se connaissait pas en vrai et par internet on s'est peu à peu entichés l'un de l'autre. J'aimais à penser qu'on était " connectés " tous les deux, lui aussi. Nous nous écrivions tous les jours des pages et des pages pour raconter nos journées, nos activités. Nous nous parlions souvent et ça s'est compliqué quand nous avons commencé à ressentir de l'attirance l'un pour l'autre et à la montrer.

Et puis j'ai décidé de le rencontrer, de nous donner une chance. Nous sommes restés quatre ans ensemble. Mais en faisant le bilan de la relation je me rends compte que s'impliquer émotionnellement sans connaître la personne était une grosse erreur... ça a tout gâché, et je pense que si je l'ai quitté c'est parce que je m'étais persuadé que je l'aimais alors que j'aurais dû me laisser le temps de le découvrir pour de vrai et écouter ce que je ressentais.

Concrètement, est-ce que tu penses un jour que vous pourrez vous rencontrer en vrai ? Je pense qu'il faut commencer par là. Je pense qu'elle doit être clair sur ce qu'elle ressent, si elle aime son / sa partenaire ou t'aime toi. Il y a un choix à faire de sa part.

Je te conseille (j'insiste sur le mot, je ne cherche en aucun cas à te dire ce qui est bon ou pas car chaque personne est différente) bref je disais : je te conseille si vous êtes certaines de ne jamais vous rencontrer d'en rester à de la complicité amicale, d'en faire une bonne amie mais de mettre le ola pour te préserver. Rien n'empêche de garder ce lien que vous avez mais voilà, il faudra être bien clair et poser les limites.

Si oui et qu'elle est prête à te rencontrer, alors restez-en à un échange amical, complice bien sûr, mais une distance vitale pour ne pas t'exposer. Qu'elle soit claire sur sa situation. Ne dérivez pas dans les mots doux, vous garderez ça pour la véritable rencontre si le feeling passe en vrai. Car c'est ça le gros travers des relations internet. On croit connaître la personne et puis on la découvre une seconde fois en vrai. Et là, ça passe ou ça casse...

Par expérience, je te conseille d'éviter les romances en ligne. Une relation à distance, aussi forte soit-elle, ne remplacera jamais le contact réel, le fait de voir la personne, de la rencontrer, lui parler.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour. Alors après avoir vu ton message,  je me décide à partager mon expérience.Virtuelle.
J'ai rencontré sur Twitter une fille.Qui n'allait pas bien.Elle avait de graves problèmes internes.Angoisses, dépression, phobies,mutilation. Donc, nous étions amies.Tout se passait bien.Elle m'envoyait un peu trop de sms à mon goût.Je lui répondais pendant les cours.(J'étais en terminale L donc pas mal de boulot quoi). Donc on parlait.On parlait.Et puis on s'est échangé notre première photo.Compliments.Bon.Puis quelques jours après, elle m'a avoué ses sentiments.Pensant être hétéro (peut-être que je le refoulais, elle m'a totalement perturbée.)j'ai hésité pendant 1 semaine avant de répondre un oui à son "veux-tu sortir avec moi..?".  .Ensuite, il y a eu la distance qui a commencé à peser.J'ai craqué nerveusement.Je m'énervais contre elle.Je devenais détestable.Mais elle ne me disait rien.Je lui en voulais indirectement de m'avoir demandé ça.Je m'en voulais aussi.J'ai douté pendant plusieurs mois de mon orientation sexuelle.Ca m'a perturbée.Oui.Concrètement, je voulais avoir un copain. Je précise que j'ai grandis dans un milieu homophobe donc je le suis devenue en étant gamine.Malheureusement.Puis actuellement, j'essaie de tenir le coup face à la distance, mais c'est plus une relation de contraite qu'autre chose.Pourtant je ressens vraiment quelque chose.Mais je me demande si ce n'est pas juste un fantasme.Je n'ai jamais eu de relation ni quoi que ce soit avec personne.Jamais rien ressenti sauf pour un garçon rencontré sur internet au college.  Bref. Donc tout ça pour te dire que la distance peut faire beaucoup de dégâts.Je te conseille de ne pas poursuivre quelque chose de plus fort car tu risques de malheureusement le regretter. Oui ça fait peur de se dire "merde, je vais finir ma vie seule, moi qui rêve d'une vie stable..". Mais crois-moi.Mon plus grand regret c'est ma propre histoire.La vie est déjà assez courte pour se renfermer dans le virtuel.Je regrette à l'heure d'aujourd'hui. Mais je continue de croire en une sorte de rêve.C'est stupide selon moi.

Courage à toi ma belle.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ma plus belle rencontre a été une relation à distance pendant plusieurs mois avant de commencer à se voir. On est sorti trois ans ensemble, on ne se voyait pas trop souvent, plus de 700 kilomètres nous séparaient, mais à chaque fois on kiffait grave. Je pense chacun on avait un manque grave et on se captait. Après ni l’un ni l’autre n’a voulu franchir le pas de déménager pour l’autre et notre amour s’est transformé en amitié. De mon coté je le trouve vraiment une crème de la crème, mais il manque trop de caractère pour moi, en tout cas je n’aurais vraiment pas voulu rater cette relation.

Ce mec est toujours important dans ma vie aujourd’hui, et lui pareil, on est nos confidents maintenant, bon sauf qu’il est jaloux chaque fois que je lui parle d’un autre mec, et n’est pas très bon conseillé à ce niveau là lol (il voudrait toujours qu’on soit ensemble), alors je ne lui parle plus de mes rencontres, en tout cas ça reste un super ami et je n’imagine pas ma vie sans lui dans mes proches.

Le tout c’est de ne pas trop s’emballer, on n’est pas obligé de se mettre à chaque fois l’étiquette du « à vie » comme un boulet, il faut des fois savoir savourer les rencontres sur sa route, qui font grandir, évoluer, et qui écrivent de bons souvenirs sur la trame du temps.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne pourrai dire si c'est de l'amour ou de l'amitié. Déjà car je ne l'ai jamais été ahaha mais surtout car tu es la mieux placée pour le savoir. Personnellement je n'y crois pas aux relations à distance. Après certains ont une expérience positive de ces relations virtuelles donc bon. Malgré le fait que tu commences à avoir des sentiments tu dis toi-même que c'est impossible.
Moi je me pose la question : Faut-il couper le fil maintenant avant de souffrir davantage ou aller jusqu'au bout de ce chemin voir où ça mène même si au final la fin est connue d'avance?
Tout ce que je peux te dire c'est que si j'étais dans une telle situation je choisirai la première option.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le monde virtuel n'est pas la réalité..et une relation à distance si elle n'aboutit pas à une rencontre en chair et en os ne sera que souffrance car idéalisation du partenaire virtuel, si parfait à nos yeux...mais avec des défauts dans la réalité.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai vécue exactement la même chose... Une rencontre virtuelle puis des dialogues de plus en plus intenses. La complicité est devenue de l'amour mais nous savions toutes les deux que ça allait être très compliqué vu la situation et la distance mais nous avons voulu nous donner une chance... Malgré tout nos efforts, la réalité des choses à repris le dessus.

photo de l'auteur Silver
Silver
Homme de 19 ans
Nantes

3 remerciements
Moi aussi je suis mitigé... Je ne vais pas répéter ce qui a été dit plus haut mais je pense a peu près pareil de ce qui est dit.

Supposons que tu continues à lui parler, un jour tu souhaiteras la rencontrer non ? Et même si tu ne la rencontre pas, ces sentiments qui apparraissent vont continuer à se développer contre vos grés, à moins que vous arriviez à rester seulement des amies mais je pense qu'on ne controle pas ses sentiments et pour toi ça ne semble pas très bien s'annoncer :/

Ce sont un peu des liaisons dangereuses, il ne faudrait pas que ça dégénère, et j'ai l'impression que quel que soit ton choix le résultat sera malheureux.. La seule solution serait d'être vraiment plus fortes que ces sentiments, de savoir poser une limite quitte à se faire du mal un moment...

Je sais que la situation est dure et je te souhaite bien du courage :/

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit