Sortir et faire des rencontres

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir,

Je n'ai pas vraiment l'habitude de ce genre de post sur les forums, car ne suis pas très à l'aise à l'idée d'"étaler" ma vie, et je pense que ça fait partie du coeur du problème.

J'ai une vingtaine d'années et ai découvert/accepté mon orientation il y a environ 3 ans. Suite à cela, j'ai pu tomber amoureux un petit nombre de fois (disons une fois par an), sans ne jamais connaître de réciprocité. Je me suis aussi essayé entretemps aux sites de rencontres, mais sans franc succès non plus (faut dire que les chances se réduisent à chaque étape, entre ceux qui survivront au 1er contact, à la 1ère rencontre, etc.).

Depuis ma tendre enfance, je souffre aussi d'une timidité maladive, que j'ai commencé à "soigner", mais qui m'empêche encore aujourd'hui d'aborder un inconnu par exemple. (c'était bien pire avant: j'étais déjà gêné à l'idée de discuter avec quelqu'un que je connaissais)
Ainsi, j'ai un cercle d'amis, plutôt restreint, avec qui je sors, mais ne fais jamais de rencontres en dehors et me retrouve ainsi comme enfermé. Même lors de sorties, on reste entre nous.
J'aimerais mettre fin à cela, me prendre en main, sortir dans un bar, seul, et entamer des discussions. Pas dans le but de trouver immédiatement une relation amoureuse, mais au moins d'élargir mes contacts, et donc d'en augmenter les chances.

Mais je ne m'en sens pas capable. Avant toute action, je me prends à imaginer les scénarios possibles, et celui de la soirée au bar seul me terrifie. Je me vois déjà seul dans un coin avec ma bière, incapable d'aller parler à la moindre personne, et passant la pire soirée de ma vie, me sentant con et honteux. Je me dis que c'est une étape qu'il me faudrait franchir, mais n'arrive pas à dissiper mes peurs, peur que ces scénarios soient des prophéties autoréalisatrices.

Tout cela me fait parfois me sentir assez mal, et les moments de mou s'accumulent, donc j'en viens à la rédaction de ce message. Je recherche plutôt des idées, conseils, astuces ou autres, pour me faire de nouveaux contacts, sortir, et ne pas me morfondre seul chez moi. L'idée du bar seul est la première qui me vienne à l'esprit, mais il y a peut-être plus simple, ça me paraît un trop gros pas en avant.

Merci d'avance.


photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
Oula, l'entreprise du bar seul c'est une très mauvaise idée à mon avis. Ça demande une confiance en soi et un côté extraverti confirmé. C'est quelque chose que j'aurais énormément de mal à faire parce que oui, ça risque de se finir seul à une table avec son téléphone et franchement, ne serait-ce que s'asseoir seul à une table c'est un terrible aveu d'échec social qui est dur à vivre. Ça te ferai plus de mal que de bien. 

Non il faut que tu fasses une petite rencontre avant, avec des gens sympas de Beto qui peuvent comprendre ton cas et t'accompagner. Si ils se sentent à l'aise ils pourraient même t'aider à s'introduire dans d'autres groupes. Betolerant n'est pas vraiment un site de rencontre comme les autres. Les liens ne sont pas vraiment les mêmes que sur un site de pêche au plan cul ou au petit ami. 

La meilleurs chose que tu devrais commencer par faire c'est d'enlever ce mystérieux voile d'anonymat, te faire un compte et revenir. Si tu veux rencontrer des gens, tu ne pourras pas te cacher IRL, donc autant commencer maintenant. :)

Courage ! La timidité est un mal terrible qui peut nous gâcher la vie. Tu as fais de bons progrès mais il y a encore du chemin. 

photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
Salut à toi,
Déjà je te rassure, je ne suis pas timide (loin de là) et pourtant aller dans un bar seul ne me donne pas du tout envie.
Moi ce que je te conseil c'est d'abord de choisir un bar où tu veux aller ou où tu te sens bien. Ensuite si y aller seul est trop difficile tu peux demander à un-e ami-e de t'accompagner cela te permettra d'être plus à l'aise et abordable. Ton ami-e pourra aussi te permettre de parler si tu n'y arrive pas ou de commencer la discussion le temps que tu te sente plus à l'aise. De plus, il vaut mieux avoir quelqu'un qui explique que tu es très timide plutôt que de te voir dans ton mutisme.
Tu peux aussi choisir des bars à thème comme autour de jeux de société par exemple. C'est fun et on s'amuse bien. Tu peux y aller 1 fois accompagner puis seul lorsque tu auras pris tes marques et que tu seras en confiance.
En tout cas bon courage à toi, pas facile de faire des rencontres que l'on soit timide ou non ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut à toi, ton message me fait un peu penser à moi avant ^^

J'ai essayé le bar seule, en effet d'après ce que j'ai vécu ce n'est pas une très bonne idée pour commencer, les personnes sont avec leurs amis, leurs groupes, et rares sont les personnes ayant envie d'y inclure un étranger, du moins ça a été mon ressenti. Et après tout quand on sort entre amis, on reste également entre nous, logique que les autres en fasse autant... 

Ce qui m'a vraiment aidé c'est de m'investir dans des activités diverses. Une fois entrée à l'université, je me suis inscrite dans un club de sport et dans une association en tant que bénévole. Ca m'a beaucoup aidé car il est plus simple d'aller vers les autres quand on a quelque chose "en commun". Le fait que tu fasses la même activité te donne une sorte d'intégration et il est plus simple d'aller parler, car on a deja un sujet sur lequel commencer et une sorte de légitimité. Je dis tout ça comme ressenti personnel je suppose que d'autres verraient ça de manière très différente mais ça a été un super entrainement pour moi et maintenant je suis beaucoup plus a l'aise. Maintenant si je vais dans un bar seule je n'ai plus peur de tenter ma chance, d'aller vers les gens dans n'importe quelle circonstance alors qu'avant le moindre rejet me paniquait ^^'. 

Voila je ne sais pas si ça aide mais je pense que commencer par élargir tes connaissances par le biais d'activités diverses aide, ça créait un contexte favorable pour engager une conversation, un prétexte quelque part ^^' et quand on est timide c'est bien pratique. Après la confiance vient avec le temps et les expériences positives je pense :) 

Bon courage à toi :) 

photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
C'est ça ! Il n'y a que deux moins de s'intégrer dans un groupe dans un bar. Soit être très en confiance et naturel, être réactif, lancer des blagues, faire rire etc... Si tu es timide c'est difficile. L'autre solution c'est d'être complètement bourré, mais dans ce cas on va surtout t'acceuillir pour se foutre de ta gueule. L'avantage c'est que tu ne t'en rendras pas compte ^^. Sinon aborder une autre personne seule... on a tous conscience que c'est perçu comme une tentative intéressée, par les fesses généralement.

Super idées que les activités, asso, groupe d'intérêt. D'une part ça permet de rencontrer des gens et d'évoluer avec eux dans un autre cadre que la simple amitiés. D'autre part ça permet de rencontrer des gens qui ont des intérêts communs et donc d'avoir des sujets de conversation passionnants :D. Pas mal de mes amis actuels sont issus d'engagements militants.

D'ailleurs petite anecdote pour te montrer à quelle point c'est efficace. J'ai passé un an en Norvège et une des différence culturelle les plus flagrante c'est que dans ce pays, les activités sont le SEUL moyen de se faire des amis. Si tu ne fais pas parti d'un club, d'une asso, d'un projet X Y, tu n'as aucune chance de rencontrer quelqu'un (sauf peut être tes collègues de bureau). 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Gaeyeregard a écrit : Oula, l'entreprise du bar seul c'est une très mauvaise idée à mon avis. Ça demande une confiance en soi et un côté extraverti confirmé.


Personnellement, cette année, j'ai expérimenté le bar gay solo (de toute façon, je n'ai personne avec qui aller dans un bar donc c'est forcément solo X_x). Je t'avoue que je me suis longtemps questionné pour savoir si c'était une bonne idée ou pas. Mais un jour je me suis décidé. Cependant, j'y allais juste pour essayer de rencontrer des gens du monde gay, sans draguer ou me faire draguer. 
Bon, allez, si ça peut t'aider, je vais raconter un petit peu ma 1ère expérience dans un tel endroit:
Je me suis pointé dans le bar à 22h30 (l'heure d'ouverture indiquée sur le site était 22h) un vendredi. J'étais habillé avec tout plein de couleurs (comme je le fais parfois) donc pas du tout de manière à attirer vraiment, sauf ceux qui aiment un peu l’excentricité vestimentaire. Quand je suis arrivé, il y avait 2 personnes: le barman et un pilier de bar. Ils m'ont dit, en se moquant un peu, que j'étais arrivé trop tôt. ^^' J'ai donc pris une conso et me suis assis sur un tabouret de bar pour attendre que ça se remplisse un peu, je n'avais pas envie de partir et revenir après.
Petit-à-petit des gens sont arrivés, notamment un vigile (il y en a toujours pour garder l'entrée :p ), qui a entamé la conversation avec moi, me voyant seul (et sûrement comme un petit être innocent qui ne se sentait pas trop à sa place). Au final, il m'a payé une conso, on a discuté pendant près de 2h, on a échangé nos FB et il est parti.
Après, me retrouvant de nouveau seul, je suis retourné à côté du bar (on s'était éloignés en allant du côté de l'espace musique) et le pilier du début m'a offert une conso. On a discuté, il est parti fumer (mais je ne l'ai pas suivi, ne fumant pas) et un autre mec m'a abordé et m'a offert un nouvelle conso. On a discuté et très vite, il s'est mis à être tactile (des bisous, quoi :p ). Enfin, l'heure de la fermeture était arrivée et j'aurais pu suivre le dernier mec si j'avais accepté de monter dans la voiture de son pote qui avait trop bu d'après moi (la prudence peut nous faire rater des occasions, mais je ne regrette pas non plus trop, on ne sait jamais ce qui aurait pu arriver) et qui avait refusé de m'écouter quand je lui défendais de conduire.

Bref, tout ça pour dire que cette 1ère expérience en solo dans un bar inconnu a été, pour moi (qui suis souvent décrit par les gens comme réservé), une réussite, réunissant plusieurs 1ères fois (à différents niveaux ;) ).

Puis, j'ai retenté l'expérience quelques mois plus tard (en étant habillé plus comme dans une soirée), un samedi soir, mais cette fois-ci c'était un sexagénaire qui m'a fait la discussion pendant presque toute la soirée avant que je me retrouve seul quand je lui ai refusé d'aller plus loin. Donc cette 2nde fois a été un échec.

Tout cela pour dire, que tu peux faire des rencontres (surtout des mecs qui t'apprécient sans forcément vouloir une relation à long terme) tout comme tu peux ne pas en faire. Et tu n'es pas obligé d'être super extraverti pour attirer des gens. Beaucoup de gays sont capables de faire le premier pas, il te suffit juste de sourire et de montrer que tu acceptes de t'ouvrir en leur répondant. ;)
Cependant, même si c'est surtout des plans Q qui sont voulus, je pense que ça peut servir à s'ouvrir vers ce monde et ainsi gagner un peu en aisance.


Mel1901 a écrit : Ce qui m'a vraiment aidé c'est de m'investir dans des activités diverses. Une fois entrée à l'université, je me suis inscrite dans un club de sport et dans une association en tant que bénévole.


C'est ce que je me suis toujours dit et que j'ai toujours espéré mais j'avoue que pour ma part ça n'a jamais été une réussite. Déjà, dans la plupart des activités auxquelles j'ai pu participer, il y avait une majorité de fille (études, théâtre, animation) ou d'adultes d'au moins 10 ans de plus que moi. Cependant, il est vrai que parfois il peut y avoir des gens intéressants avec qui sympathiser et qui pourraient permettre d'ouvrir notre champ de relations gays ou pas gays, encore faut-il nouer une relation assez forte pour réussir à créer un lien extra-activité avec ces personnes.
Pour me prendre encore comme exemple, j'ai fait du théâtre avec (au moins) un mec gay, mais je n'ai jamais sympathiser avec lui pour faire plus que des soirées avec les mêmes collègues de théâtre. Même avec les filles (avec qui je m'entends toujours mieux X_x), je n'arrive pas à aller au-delà de la simple amitié. Donc c'est une technique comme une autre mais qui peut être la source d'échecs récurrents.

Par contre, pour ma part, je vais en salle de muscu (eh oui, ça ne se voit pas! :p) et il y a une grande majorité masculine (voire un monopole au niveau des machines et barres de musculation), mais ce n'est souvent pas le meilleur moment pour partager et discuter.

Voilà, je ne sais pas si beaucoup seront motivés à lire ce long post', mais je vous demande pardon d'avoir écrit autant et j'espère que ça sera utile à au moins une personne. :p

photo de l'auteur greg686ws
Greg686ws
Homme de 42 ans
PLOERMEL

4 remerciements
Les beetings sont aussi là pour ça.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tu peux aller faire un tour sur onvasortir.com 
Il y a pas mal d'activités proposées et ça permet de rencontrer de nouvelles personnes.
Le fait de rencontrer des inconnus, de participer à des activités avec d'autres personnes, ça te fera prendre confiance en toi au niveau relationnel et de l'intégration.

photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
Pas simple tout de meme d'utiliser onvasortir car je trouve qu'il y a cette apprehension de ne pas savoir sur qui tu peux tomber. Je conseil d'essayer au moins une fois mais l'exercice n'est pas facile.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut,

Déjà, tu viens ici poster.
Si on t'avait dit ça il y a 6 mois, tu aurais sans doute dit : "jamais j'aurai le courage de poster sur un forum".

Demain, au lieu de te demander comment avoir le courage d'aborder quelqu'un dans un bar, et si tu allais déjà seulement dans un bar (sans tes copains), juste pour commander une bière et en profiter, hein ?

Après demain, peut être feras-tu la même chose mais un bar friendly ?

Semaine prochaine, au lieu de paniquer pour aborder quelqu'un, et si tu laissais les autres venir vers toi ?

Laisse faire un peu et ça s'fera au fur et à mesure. Tu "soignes" ta timidité et ça fonctionne ;)
Alors tkt pô et va au rythme qui te convient !

Et un jour, oui, bien sûr, tu aborderas quelqu'un, ici ou là... D'autant que si la personne te plait, cela devrait t'aider à franchir les derniers centimètres hihihi

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Comme le dit Oxymore64, tu viens déjà parler ici de ton problème, c'est un premier pas. De même, tu vas à ton propre rythme, et c'est bien. Il ne faut pas s'imposer des relations avec les autres, mais plutôt s'ouvrir soi-même, même si cela prends du temps.

Je parle en connaissance de cause, il m'a fallu beaucoup de temps pour déjà assumer mon orientation et ensuite pour faire face à ma timidité maladive. Petit à petit, j'ai pris sur moi, j'ai fais quelques pas vers les autres, je me suis ouvert. J'ai failli abandonner plusieurs fois, et comme l'escargot, je rentrais dans ma coquille au moindre contact brusque.

Mais aujourd'hui, cela va mieux. Je ne suis pas non plus un extraverti, et je ne penses l'être un jour car c'est différent, mais au moins ne suis-je plus gêné dans mes relations avec les autres.

Essaye déjà de te faire quelques connaissances via Betolerant, maintiens le contact, et essaie de t'organiser une sortie avec l'une ou l'autre des personnes.
Et tel que le souligne Greg686ws, tu peux aussi profiter des beetings qui peuvent être une bonne occasion de sa faire de nouvelles connaissances tout en respect.

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Tout d'abord, merci à tous pour les réponses, ça m'en fait de la lecture ! Je vais maintenant tenter de répondre à tous les conseils donnés et toutes les interrogations soulevées.

Je retiens donc que mes a priori sur le bar seul étaient fondés, et que je ne franchirai pas le pas tout de suite, je garderai ça pour plus tard. Je tiens tout de même à passer ce cap un jour, simplement pour me dire que j'ai réussi à le faire. Trouver quelqu'un pour m'y accompagner, mouais, je n'y crois pas trop, je ne vois personne dans mon entourage que ça motiverait.

Je voulais aussi indiquer que mon "voile d'anonymat" n'est présent que sur ce sujet, j'ai sinon un compte et je discute avec quelques personnes sur le site, j'en ai rencontrées quelques unes aussi. Et justement, je préfère que tous mes ressentiments ne soient pas étalés sur le forum quand je prends contact avec quelqu'un, d'où l'anonymat, ce n'est sinon pas un sujet dont j'ai du mal à parler en privé :)

J'avais déjà pensé à m'investir dans une association, pas seulement pour rencontrer des gens, mais aussi pour m'occuper un peu. Je dois dire que jusqu'à maintenant je n'ai fait que procrastiner, vous me motivez à me remuer un peu. De même qu'un bar à jeux, je tenterai peut-être l'expérience, par curiosité, mais pour le coup ça m'attire un peu moins.

Les beetings sont une opportunité que je saisirais, mais il n'y en a actuellement pas vraiment eu à proximité de chez moi, ou je les ai loupés. Je ne connaissais pas onvasortir, je vais aller voir ça de plus près, merci.

Enfin, je compte bien y aller petit à petit, oui, mon but est justement de m'ouvrir. Je ne veux pas précipiter les choses. Par contre, l'idée d'aller au bar et d'y passer la soirée seul ne me réjouit pas trop, j'aurais du mal à m'y sentir à ma place, et je crois que j'éviterais de retenter l'expérience la fois suivante.

Merci encore pour ces avis.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le bar, il y a plusieurs façons d'y aller.
Déjà pas forcément en soirée... pas forcément non plus dans un backroom...
Seul ? Un livre peut être un bon compagnon, tout en te donnant une contenance...
Tu peux aussi écrire, dessiner. Ce genre de choses se pratiquent dans les gares, les parcs, les bars, etc.

Et j'oubliais, il y a aussi des bars musicaux. Il n'y a pas que des couples ou des bandes qui vont aux spectacles ou au ciné ;-)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit