Je suis homosexuel malgré moi et j'essaie de le vivre

avatar contributeur Mathieua789
Mathieua789
09/11/2022 à 15:12

Bonjour

J'ai 25 ans et je suis dans une véritable impasse.

Depuis mes 12 ans j'ai cette homosexualité qui me ronge intérieurement et mon adolescence est passée sans que je puisse sortir avec des filles et à 25 ans je suis toujours puceau et je n'ai jamais flirté avec une fille.

Je suis dans l'incapacité de flirter avec une fille j'ai toujours eu trop honte de moi et je n'ai un gros manque de confiance en moi.

Je me suis toujours senti attiré par les garçons et je me rends compte que je ne peux plus échapper à mon homosexualité qui se révèle être une homosexualité exclusive

Je suis au niveau 6 de l'échelle de Kinsey j'ai toujours été exclusivement homosexuel de mes 12 ans jusqu'à maintenant.

Mon orientation sexuelle a toujours été claire mais le temps que ma honte d'être une personne homosexuelle à 100% diminue il s'est passé pratiquement 13 ans.

J'envisage à peine d'avoir des relations sexuelles avec des garçons car c'est quelque chose que j'ai toujours désiré au fond de moi m'envoyer en l'air avec un garçon mais j'ai tjrs eu honte.

Je n'arrive pas à encore envisager une relation amoureuse avec un garçon même si je suis déjà tombé amoureux d'un garçon. La dernière fois que je suis tombé amoureux d'un garçon c'était il y a 6 mois. J'ai encore plus honte d'aimer un garçon que coucher avec des garçons le temps d'un soir.

Alors je voulais savoir ce que vous pouvez me conseiller ? Attendre désespérément qu'un mec tombe amoureux de moi pour me découvrir ou je dois envisager d'avoir des relations sexuelles d'un soir avec des garçons gays comme moi pour arriver à me débloquer sur mon homosexualité.

J'ai très envie de coucher avec un garçon en ce moment j'en ai marre de ma virginité et de cette abstinence sexuelle que cette homosexualité m'impose car je crois que je ai tjrs attendu qu'un mec gay m'initie aux relations homosexuelles entre garçons mais j'ai peur de devoir attendre encore des siècles pour cela malgré le fait que je préférerais une relation amoureuse et pas sexuelle.

Mon homosexualité me ronge trop le cerveau, je suis homosexuel malgré moi et j'ai fini par comprendre que je dois envisager de vivre mon homosexualité malgré ma honte.

avatar contributeur de Farf
Farf
09/11/2022 à 15:22

Hello

Peut-être qu'une immersion dans des lieux que fréquente la communauté gay t'aiderait à modifier progressivement ta perception de l'homosexualité ?

Ou en te rapprochant d'une asso LGBT qui organiserait des petites rencontres, hors des plans drague ?

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
09/11/2022 à 16:33

Citation de Mathieua789 #428767

Bonjour,

Notre orientation sexuelle ( quelles qu’elles soit) ou notre genre c’est comme la couleur de peau, de cheveux ou notre taille: on ne l’a pas choisi .

Si ton homosexualité te ronge et que tu le vis mal c’est sûrement parce que ton entourage ( familles, amis, autres proches) considèrent l’homosexualité comme quelque chose de négatif, ou en tout cas ils ne sont pas ouvert sur la question.

Qu’est ce qui te bloque pour rencontrer des garçons gay? Tu vis chez tes parents?

Essais peut-être de commencer doucement en te rapprochant d’association gayfriendly pour y rencontrer des jeunes LGBTQIA de ton âges et échanger, ou, si ça t’effraie, faire comme tu le fais actuellement discuter sur des forum LGBTQIA. Tu pourra y découvrir des personnes se questionnant comme toi ou d’autres qui vivent leur homosexualité très bien.

Tu as fait un 1er pas en venant ici, continue ta lancée 👍

avatar contributeur Mathieua789
Mathieua789
09/11/2022 à 16:40 - 09/11/2022 à 17:03

Citation de Farf #428768

Ah oui le coup des associations lgbt je n'y ai pas pensé.

Je pense que je serai en sécurité pour rencontrer des gens.

Parce que j'ai essayé grindr mais les plans cul proposés me font peur (j'ai peur de très mal tombé et me mettre en peril) et j'ai un peu regarder les saunas gays mais ce ne me rassure pas.

J'aimerais perdre ma virginité dans de bonnes conditions ce qui me bloque encore pour sauter le pas . L'idéal serait de trouver l'amour pour moi mais j'ai plus envie d attendre.

Pour info je vis chez mes parents et je ne leur ai encore pas annoncé que j'étais gay et ils s'attendent que je ramène une petite copine à la maison .

J'ai des parents RN assez homophobe donc difficile à vivre. Il ma fallu du temps pour me détacher de leurs discours anti trans et anti homo.

Ils peuvent croire que je suis gay pour suivre un phénomène de mode et faire comme les autres pour les emmerder.

Je pense qu'aller dans une association lgbt j en serai capable j'ai trop envie de avoir enfin une vie amoureuse, car à 25 ans ma situation devient trop craignos et je suis plus en plus motivé pour enfin vivre ce que je suis

avatar contributeur de MeNot
MeNot
09/11/2022 à 17:14

Je dois dire que je comprends assez ce que tu traverse ça fait tellement longtemps que j'suis moi même paumé sur le sujet que je ne sais même plus trop quoi en penser, je dois dire qu'en ce moment ce qui m'aide beaucoup c'est de discuter avec des gens de la communauté certains pourront peut être t'aider à prendre conscience que tes sentiments négatifs envers ton homosexualité sont absurdes ou alors qu'ils ont une raison va savoir il faut rester ouvert à toute possibilité jusqu'à ce que tu trouves de toi même ce qui te correspond le mieux tu es toujours puceau ? Peut être simplement pas prêt, avant de parler sex il peut être important de comprendre pourquoi tu as hontes d'aimer un autre homme peut être que dans ton cas si tu n'as pas eu de relation sexuelles c'est que tu n'étais tout simplement pas amoureux peut être en as tu besoin pour en arriver au sex, ou peut être est ce plus vivable pour toi une relation de couple sans sex tout reste envisageable mais je pense qu'il est important d'en discuter avec des gens qui t'acceptent tel que tu es et qui ne cherche pas à te dire ce que tu veux entendre pour obtenir ce qu'ils veulent de toi (que ça soit des faveurs affectives ou sexuelles)

avatar contributeur de Skyquiver
Skyquiver
09/11/2022 à 17:51 - 09/11/2022 à 17:52

Comme tu le vois, Mathieu, tu n'es pas seul !

Tu n'as pas ou plus à avoir honte. Pas facile d'échapper aux clichés homophobes de la société qui ont la vie dure et parfois encore plus dans notre esprit.

Tu t'es enfin accepté et tu as compris que ta solitude te rendait malheureux, et tu peux sûrement réaliser qu'il y en a certainement plein d'autres dans la même situation.

Concernant ta situation avec tes parents, c'est dommage qu'ils ne soient pas tolérants et il peut être assez risqué dans ce cas-là de t'ouvrir à eux si tu vis encore chez eux. En effet, certains parents intolérants en viennent à expulser leur enfant.

L'idée d'aller consulter des assocations LGBT dans ta région peut déjà être une bonne chose. Il est hélas difficile de trouver l'amour sur Grindr ou même sur les autres applications de rencontres, tu as pu en faire l'expérience. Au moins ici, il y a un forum d'entraide et d'échanges et un cadre plus "sécurisant". Il serait évidemment plutôt idéal pour toi de trouver un partenaire amoureux qui t'aime et avec lequel tu te sentiras en confiance, avec qui tu pourras communiquer, quelqu'un qui saura te parler et t'écouter.

Inutile de stresser, il suffit d'être toi-même, de partager sur tes passions ou centres d'intérêt pour lancer une accroche, ou interroger ton interlocuteur sur les siennes, le complimenter une fois la relation de confiance établie, en lui disant ce qui te plaît chez lui par exemple, l'apprécier pour ce qu'il est ! Ne pas oublier que nous sommes tous humains avec des défauts et qu'il faut toujours pouvoir communiquer avec l'autre; comme il a été dit dans un autre sujet, cette écoute et ce consentement mutuel sont nécessaires afin d'établir d'une relation saine et harmonieuse, ce qui devrait être évident dans une vraie relation amoureuse.

Bon courage !

avatar contributeur de Adonisblue
Adonisblue
09/11/2022 à 23:42

Courage, Mathieu ! C'est un long chemin de s'accepter tel que l'on est, surtout dans ce monde ultra-formaté et formatant. Pour ma part, je ne me suis jamais reconnu dans les stéréotypes de la " culture gay " qui, à mes yeux, est une invention du capitalisme. Le " gay type " est un modèle qu'on cherche à nous imposer par l'entremise des médias afin d'encourager certaines habitudes de consommation, tout simplement. Mais il y a beaucoup de gens qui ne se reconnaissent pas dans ces clichés. Et l'hyper-sexualité fait partie de ces stéréotypes, en fait. Tu n'es pas obligé de baiser comme un lièvre en rut pour " faire comme les autres ". Les gays de Queer as folk (la série que je regardais à l'époque) sont le summum du cliché. Il y a des gens qui cherchent à créer des relations vraies et authentiques, exactement comme chez les hétéros. Et les relations homosexuelles ne sont pas vouées à être malheureuses ou éphémères. Je connais un couple d'amis homos (des Américains) qui sont ensemble depuis 50 ans : l'un a 90 ans, l'autre est un peu plus jeune. Ils s'aiment comme au premier jour. Et d'ailleurs, tu n'es pas limité ou défini par tes préférences romantiques et sexuelles : tu es d'abord toi, une personne unique, et tu n'as pas à te conformer à un modèle de vie, qu'il soit hétéro ou homo-normé...

avatar contributeur de Judeline
Judeline
10/11/2022 à 12:33

Citation de Mathieua789 Mon homosexualité me ronge trop le cerveau, je suis homosexuel malgré moi et j'ai fini par comprendre que je dois envisager de vivre mon homosexualité malgré ma honte. #428767

Je suis née garçon, je suis une femme.

De quoi as tu honte ?

De vouloir être toi ? De vouloir être libre ? De vouloir vivre ?

J'ai vécu plus de 40 ans en tant qu'homme alors que je sais que je suis une fille depuis que j'ai 5 ans.

Mais en 1980 il n'y avait aucune info, et les tabous sur homosexualité me faisaient déjà peur. Sauf que l'homosexualité, du haut de mes 5 ans, c'était 2 garçons ou 2 filles ensembles. Mais moi je suis une fille, pourtant tout le monde me dit que je suis un garçon. Je suis QUOI ???

Donc si tu veux, ta honte je la comprends, parce que j'ai vécu la même chose.

Et un jour, malgré mon statut de mari bien rangé et de père de famille attentionné, j'ai pété les plombs, j'ai voulu me foutre en l'air.

Sauf que... de quoi toi et moi devons avoir honte ?

De la connerie des autres qui ne nous comprendraient pas ?

Qu'est ce que tu en as à faire de ce que pensent les autres !?!

Le plus important n'est ce pas ta vie ?

Veux tu, comme moi, attendre la quarantaine pour commencer à vivre en étant libre dans ta tête et ton corps ?

La virginité ou l'absence de virginité n'est pas un concours.

C'est comme le permis de conduire, excuse moi cette comparaison mais j'ai été format-eur du coup auto moto école pendant 16 ans... mais quelqu'un qui vient passer le permis à 30 ans et qui s'excuse de ne pas l'avoir passé plu tôt. Mais tu vis ta vie comme tu veux, comme tu peux, ta priorité était peut être ailleurs et alors ?

Concrètement, qu'est ce que ça peut faire d'être vierge à 25 ans ?

Est ce que cela fait de toi une mauvaise personne ?

Non. Alors cool.

En ce qui concerne les relations, je suis bien incapable de t'aider, n'ayant moi même jamais draguer... ni avant, ni maintenant.

Par contre j'ai rencontré mon Chéri ici, sur Beto et ça fait 2 ans qu'on est ensemble.

Avant de le rencontrer, je m'étais inscrite sur des sites "classiques", sauf que, lorsque venait la question de "Tu as des enfants, comment ça se passe avec ton ex ?" des rares personnes à qui j'avais donné mon numéro.

Si j'en parlais un peu, je devais tout dire... dans 99% des cas, ils raccrochaient dans la seconde.

Le reste de pseudo courageux a tenu 30 secondes de plus, juste le temps de me dire "ben tu comprends ça ne va pas être possible"

-Ben non justement explique moi, parce que je ne comprends pas. Il y a 30 secondes tu aimais ma photo (toujours la vraie), mon profil et ma voix, la seule différence maintenant c'est que tu sais." Mais ils raccrochaient quand même.

Donc pour les mecs hétéros j'étais un mec, pour les mecs homos j'étais une femme et pour les femmes lesbiennes, je n'étais pas une femme. Donc j'étais QUOI ???

Toi, tu as, je pense, juste besoin de prendre confiance en toi et d'aller vers les autres.

Peut être que sortir dans des bars ou des boites gayes pourrait t'aider.

Mais ne te renferme pas, déculpabilise de quelque chose dont tu n'es pas responsable.

L'amour et les sentiments ne se commandent pas ou alors ce sont des mariages arrangés.

Suis ton coeur et vis pour qui tu es.

Tu es gay, et alors ???

avatar contributeur de Gay3084
Gay3084
12/11/2022 à 17:51 - 14/11/2022 à 09:10

Bonsoir,

je te conseil vivement de commencer à faire connaissance avec des mecs qui cherchent une relation sérieuse plutôt que de te lancer dans les plans culs, rien de plus dégradant moralement et possiblement physiquement selon ce que pourrait te refiler quelqu'un.

S'engager dans la quête d'un chéri c'est comme la vérité, elle est amère mais ses fruits sont doux ! Trouver l'amour c'est dur, beaucoup d'amertume en voyant défiler tous ces mecs sans moralité ni dignité ni principes etc mais le jour où tu tomberas sur l'élu je te garantis que tu vas t'épanouir comme jamais !

Il te faudra t'armer d'autant de patience qu'il t'aura fallu pour admettre ton homosexualité.

Mais en tout cas les plans culs ça n'a jamais améliorer qui que ce soit, au contraire, ça créé de la frustration, du manque et j'en passe bref c'est très bidon !

Goûter à l'Amour vaut plus que tout l'or du monde et plus !

avatar contributeur de Adonisblue
Adonisblue
12/11/2022 à 20:52

En tout cas, Gay3084 tu as de la chance de l'avoir trouvé ! Et tu as mille fois raison...

Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr