Des gays en prépa?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hello everyone ;) 
Alors voilà, soyons clair, j'entre en prépa littéraire à la rentrée 2015, et la seule question que je me pose c'est: "Est-ce qu'il y'a des gays en prépa?" Vous allez me répondre que bien sur, je trouverai forcément d'autres étudiants homo, mais ce que j'aimerai savoir c'est s'il y'en a parmi vous qui ont fait des études de lettres et comment c'était niveau "gay friendly". Parce que je pars en me disant que je veux tourner la page sur les études passées et entamer une nouvelle année en m'assumant complètement, mais pour ça faut que je me renseigne un peu sur l'accueil que l'on peut me réserver.. Voilà voilà, je ne sais pas si je suis très clair, mais j'ai essayé de l'être.. Bisous :*


photo de l'auteur Pentalfa
Pentalfa
Homme de 23 ans
Sarcelles

2 remerciements
Pour ma part, quand j'étais en hypokhagne, on était deux garçons et tous les deux gays. En khagne, il y avait un autre garçon et personne ne connaissait sa sexualité. Et deux de mes profs étaient gays. Donc, pour ma part, je n'ai pas eu trop de soucis de ce niveau-là ^^.

Après, peut-être que c'est seulement mon lycée et qu'il y a des prépas où l'ambiance est différente mais là, je en peux pas trop t'aider.

photo de l'auteur Phiksou
Phiksou
Homme de 22 ans
Lyon / Paris

1 remerciement
On est deux gays taupin sur BeTo à Lille (je ne dirai pas qui est le 2ème mais s'il lit ce message, je sais déjà comment il va m'appeler :p ) et franchement on le vit pas trop mal. Dans ma classe, on est 45, avec 37 gars, et statistiquement parlant, je suis le seul. (mais bon les autres doit être refoulé, quoique, j'en soupçonne quelques uns d'être bi)

Après, sur toute la promotion de taupins, on doit être quoi, 4/5 gays à tout cassé (sur 200 élèves) donc ça fait pas beaucoup mais bon, on va mettre notre grappin sur les A/L (car en B/L ça court pas trop chez nous) et là on casse les nombres si on prend tous les garçons en khagne, oui on peut dire qu'il y a 50/50 en proportions gay et hétéro, mais ça doit dépendre de la promotion après.

Chose à dire, j'aime bien les littéraires, pour leur façon de penser différent des taupins, mais le sang taupin coule dans mes veines ! :P

Enfin voilà, j'ai pas eu honte de le dire ouvertement aux gens, que je préferais "les frites aux moules" ! D'ailleurs, ça a bien plu aux filles à mon grand étonnement ! Après il faut pas en faire trop je trouve. Le dire est une chose, en jouer est une autre (si tu vois ce que je veux dire.)

Bref moi ça a permis de m'ouvrir, de m'exprimer un peu plus auprès de mes amis, et de mes sentiments. Voilà voilà !

NB : Après, pour les aborder, c'est autre chose, nous on a les systèmes des PDM (Préfet desMoeurs) qui sont utiles pour ça ! Après, pour l'an prochain, je saurai vite fait pour les bizuths, comme j'ai pas mal de contact en Khagne ^^

EDIT1 : Et ne généralise pas la prépa aux études de lettres s'il te plait ! Sinon on va pas être copain ! (Je suis un taupin qui aime bien les khagneux :o )

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Chuis en prépa scientifique, et franchement ... aucune idée ._. Dans notre classe, c'est plutôt ambiance "groupes" (assez pourri par ailleurs, ça fait un peu ambiance collège). Après j'm'entends bien avec tout le monde hein, mais bon, ça reste des camarades de classe quoi, pas des amis non plus. Donc de là à discuter de la sexualité de chacun ... x) Je sais qu'il y a une lesbienne dans ma classe (bon, et moi aussi du coup). Sur 48 personnes. Voilàààà, c'est tout xD J'peux pas vraiment plus te renseigner que ça, désolé x) Enfin bon, si on veut rentrer dans les stats de l'INSEE, j'dois pas être alone hein xD

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour ma part, ce que j'ai ressentis c'est que quand on est dans les études supérieurs, les personnes sont plus ouverts et donc "gay-friendly". 
Mais "statistiquement" c'est vrai qu'il y aura toujours des gays dans un effectif comme une classe prépa (plus d'une quarantaine) mais c'est sûr que les gens ne vont pas le crier sur les toits qu'ils sont gays. 
Moi, je suis en classe prépa dans l'expertise comptable (c'est pas vraiment une classe prépa à proprement dit mais ça en fait partie), bref je suis  donc dans un lycée et je rejoins Niekk c'est assez ambiance collège sauf qu'heureusement dans la plupart des établissements les niveaux BAC et POST BAC sont séparés.  Mais ta rentrée va bien se passer et en plus en classe prépa, il y a quand même une bonne ambiance et il y a plein de soirées d'organiser. Et surtout ce sont des petits effectifs pas comme à la fac, on crée plus facilement des liens avec les gens et ça devient vite des amis avec qui tu sors, tu fêtes les anniversaires etc.... 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
ça critique un peu trop la fac par ici... D:(
(ps: ceci dit, une fois arrivé en master, nos effectifs sont comparables aux effectifs de prépa (20-40 étudiants)).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Non mais la fac c'est bien aussi mais c'est totalement différent. Après j'y ai jamais mis les pieds, c'est que des échos que j'ai eu. Moi, en tous cas je vais savourer ma dernière année en prépa parce que c'est génial !
Oui mais quand tu es en master, l'ambiance doit sacrément être différente que dans une classe prépa. ( Après je sais pas, je suis pas en master :) ) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
REPRESENTANT DE LA FAC !!!! :o Dans la mienne on  est une bande assez conséquente à avoir sympathisé, on se refile des cours/on organise des trucs, et je ne connaissais strictement personne en débarquant. Après mes amphis sont plutôt à taille humaine (à peu près 200-300 personnes) donc ça aide, on recroise vite les mêmes têtes.  Moins de gens veut pas dire forcément  sympathiser plus : dans ma classe de Terminale où on était 19 (oui on était pas beaucoup, pour des raisons un peu floues) et on était loin de l'ambiance "grande famille", chacun avait ses potes et puis basta aucune solidarité collective. A la fac au moins t'as un panel de gens plus large, t'es sûr de trouver chaussure à ton pied ! Après c'est sûr qu'en amphi personne te courra après si tu restes dans ton coin par contre, faut se bouger et aller vers les autres ; c'est comme ça que j'ai fait dès les premiers jours perso et ça a plutôt payé, même si je pense être assez sociable à la base (je suis sociable mais assez timide, c'est le paradoxe).

Sinon pour répondre à la question de base, j’imagine qu'en littéraire tu ne devrais pas avoir trop de problème de ce côté là. Je ne veux pas sortir le cliché des homos et de la filière L, mais un pote a fait une prépa artistique et un autre a fini sa khâgne ; les deux ne sont pas gays mais il y en avait autour d'eux qui étaient parfaitement intégrés d'après eux. Après on ne peut pas faire de généralités comme ça, si tu veux t'assumer je te conseille d'abord de tâter le terrain et de voir à quoi ressemble la mentalité de ta future classe ! 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Quelle drôle de question, en prépa il y a de tout (si si, je vous assure, la mixité existe aussi en prépa). Mais il y a beaucoup de filles aussi, allez savoir pourquoi. Cela dit, tu n'es pas obligé de te limiter aux gens de la prépa, il y a un monde autour, et même du monde !

photo de l'auteur Mills
Mills
Homme de 22 ans
Lyon
REPRESENTANT DE L'IUT !!! Clairement l'IUT chimie c'est GayFriendly au possible ! Sur 70 deuxièmes année, il y avait 5 lesbiennes et 5 gay,  rien de bien extravagant mais cette année ce fut l'explosion ahah. Sur 120 premières année, on a commencé avec 3 gays qui s'assument (dont moi) et 1 lesbienne. On a fini l'année avec 10 gays, 8 lesbienne et une bonne dizaine de bi qui s'assument. Tout le monde est bien intégrés, et bien que ça semble être le bal des faux culs, tout le monde est au moins cordial avec tout le monde ! 

Après j'ai une amie qui est en prépa jesaispasquoicarjel'écoutepas qui a un lien avec la littérature qui m'a dit qu'elle n'avait eu qu'une personne homosexuelle dans sa classe mais qu'il était plutôt bien intégré.

Après comme dit précédemment, l'après bac est beaucoup plus gayfriendly! J'ai même réussi à emmener une homophobe de début d'année à la gaypride, les mentalités changent surtout pour ceux qui était dans un petit patelin et qui découvre la ville donc tu n'a aucun soucis à te faire ! Et bon si tu trouve rien dans ta prépa, il te restera les soirée Erasmus ahah

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit