Peut-on espérer un nouveau pape plus ouvert ?

avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 12:47

Tout est dans la question, à votre avis est-ce qu'on peut espérer un jour avoir un pape plus ouvert ? "Le baron Ratzinger" n'était pas un modèle en la matière et j'ai encore espoir de voir la religion catholique un peu évoluer un jour (ben oui l'espoir fait vivre :D) Certes j'ai peur en entendant dire les cardinaux qu'ils vont élirent un pape jeune, d'environ "seulement" 70 ans... Je ne sais pas si les personnes de cette génération sont ouvertes sur la capote, le sexe en général d'aileurs, et l'homosexualité évidemment !
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 14:01

Déjà, c'est une bonne nouvelle sa démission... dans le sens que l'église catho change "les protocoles" et que ce n'est qu'un être humain, un homme, après tout, lui aussi il vieillit et il a aussi ses limites. L'espoir fait vivre 8-/ mouais :roll: Je ne suis pas croyant... mais je ne pense pas que la religion doit accepter l'homosexualité comme le mariage ou l'adoption car il faut respecter sa base : idéologie, l'homme et la femme et sa procréation. Cependant, l'église n'a pas à juger ou à entretenir un climat d'homophobie 8-/ "Une ouverture sur : la place de la femme dans l'église et la prévention sur la capote seront 2 grandes ouvertures :o !!!"
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 14:05

Ben je ne demande pas à l'Eglise de dire oui au mariage ou à l'adoption, mais juste d'accepter l'homosexualité ! Car quand on entend l'autre abbé jesaispluscomment dire que le mariage gay est la porte ouverte à la pédophilie et à la polygamie, cen'est vraiment pas une preuve d'ouverture, ou même de la moindre acceptation. Tout à fait d'accord en tout cas pour l'ouverture vers les femmes et la capote :-)
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 14:19

Déjà que l'église fasse encore le ménage concernant les pédophiles dans "leur grande église", ce que "Monsieur Ratzinger" avait commencé après les scandales, et je crois qu'on est loin du compte... beaucoup de religieux ont été couvert, mis à l'écart sans être inquiété :red: (Il y a des lois en France : on doit poursuivre tous les propos homophobes ou/et qui entretiennent l'homophobie (même les religieux ne sont pas au dessus des lois) !!! :red: )
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 14:22

Je n'est pas la sensation que la justice ose trop farfouiller avec la religion en France, j'espère que ce n'est qu'une impression... Mais c'est vrai qu'il serait temps que le ménage sois fait a niveau de l'Eglise, si au moins le mariage des prêtres etait accepté :-/
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 14:59

Moi ce qui m'agace le plus c'est que les affaires de pédophilie sont assez courantes chez eux mais ils se permettent de faire de telles réflexions. C'est ignorer le problème qui les concerne et se permettre de donner des "conseils", à l'instar des USA (mais c'est autre chose). Je ne pense pas que l'Eglise l'acceptera et je n'espère pas. Bien que non croyant, je ne pense pas que les gays devraient changer les bases (énoncées par Cocotier) de l'Eglise, cela ne ferait qu'augmenter l'homophobie. L'Eglise a ses convictions et elle s'y tient, que l'on y soit d'accord ou non, on ne peut lui demander de renoncer à ses convictions qui perdurent depuis des millénaires, question de respect envers les croyants.
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:10

@Zurst , je n'ai rien contre toi et mon message n'est nullement un règlement de compte envers quiconque, juste une mise au point sur des fausses idées reçues. ce qui m'agace le plus c'est que les affaires de pédophilie sont assez courantes chez eux La majorité des crimes pédophiles commis dans la société sont liés à l'inceste et ont pour auteurs des membres de la famille de l'enfant ou des proches. Ainsi, un rapport publié en 2008 par le Réseau irlandais de crise sur les viols (RCNI), relève que 50,8 % des agresseurs sont des parents, 34 % des voisins et amis et 3,4 % des figures d'autorité (prêtre, instituteur...). Une étude américaine (et le clergé catholique américain est probablement le pire) aboutit à une fourchette de 0.2 à 1.7% de prêtres pédophiles . si 0,2 à 1,7% est courant chez toi... Quand à l'ouverture de l’Église, il est bien beau de rêver mais je ne pense pas que demain sera le jour des portes ouvertes. L’église catholique, personne n'en parle et pour cause trop influente dans les instances de l'etat, n'est pas prête à prendre le chemin du changement, elle a même tendance a devenir de plus en plus intégriste. Un des mots d'ordre de ces derniers temps a été, je cite "de lever une armée pour combattre le mal". On l'a bien remarqué lors des manifestations contre le mariage, certains cardinaux sont venus se mêler de politique alors que la constitution de la Vieme république les en empêche et le gouvernement en place tel qu'il soit a le devoir de tenir la religion hors débat politique. certes l’église s'en est toujours mêlé de loin, en sous marin, dans l'ombre, mais c'est bien une première que de voir publiquement des chefs religieux appeler a manifester politiquement. et c'est, à mes yeux inacceptable. On parle beaucoup de certaines religions intégristes , sauf que l’intégrisme nous l'avons déjà à l’intérieur et personne n'en parle. Pourtant je suis de conviction chrétienne, mais la religion est une philosophie, pas une secte, c'est pourquoi je me sens chrétien dans ma foi personnelle mais je ne serais ni catho ni quoique se soit a caractère sectaire. je n'ai pas besoin de l'abominable homme en robe et crosse pour me dire ce que je dois faire. Je n'ai pour cela qu'a ouvrir les 3 livres des trois religions monotheistes les plus connues , ils disent tous la même chose: tu ne tueras point, tu dois être tolérant, ne pas perpétré le mal. Et ça me suffit amplement pour vivre! un petit clin d’œil au recteur de la mosquée de Paris, qui lui, montre et appelle a une plus grande tolérance! Nous n’avons pas à intervenir dans les lois de la nature. L’être est comme il naît. Il faut s’abstenir de juger. Seul Dieu crée et juge. Et je recommande la plus grande réserve. Dans l’islam c’est le signe que l’on s’en remet à Dieu. Il faut se garder de tout jugement spontané. Par ailleurs, dans notre religion, il n’ y a point de contrainte. Il faut le savoir, il faut le dire.
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:10

"peut-on espérer un nouveau pape plus ouvert" ... ce titre me fait penser à certains slogans tous plus glorieux les uns que les autres, dont "la sodomie, ça ouvre l'esprit !" ! (j'ai trouvé ça amusant, bien que je ne pense pas que c'est avec ce genre de provoc qu'on obtiendra plus de tolérance).
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:12

Je pense qu'à part si vous êtes catholiques, cela ne vous regarde pas vraiment. De toutes les façons, ce n'est pas le pape qui influe réellement, mais l'institution qu'est le Vatican.
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:17

Je ne suis pas catholique mais ça me regarde dans le sens ou j'en cotoie tous les jours. Et si un jour l'Eglise se montre plus tolérante envers la différence, ceux qui la suivent le seront aussi :-\ je ne demande pas à l'Eglise d'accepter le mariage homo, ou l'adoption, mais au moins qu'elle tolère un minimum l'homosexualité. (pour ne parler que de ça... le sexisme des instances catholiques serait aussi bon à faire évoluer !)
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:17

Constantin, tu n'avais nullement besoin de préciser, si on me contredit je ne vais pas me braquer et considérer cela comme un règlement de compte. A l'inverse, j'apprécie qu'on m'indique mes erreurs pour que je ne reste pas dans le faux. Et pour répondre à ton pourcentage, 0,2 à 3,4 (pour prendre une fourchette large et qui prend en compte tes deux études citées) : oui, cela est beaucoup trop courant à mes yeux. On ne peut se permettre de donner de leçon de pédophilie si on a soi-même des problèmes de pédophilie en interne. Ils pourront le faire lorsqu'il y aura 0% de pédophile, au-delà, c'est trop courant. C'est mon point de vue.
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:22

Naincapable : pauvre petit. Laisse donc les catholiques croire aux valeurs qui leur conviennent. De plus ton assimilation entre homophobie et catholicisme est un abus. Je ne dis pas que tous les catholiques sont tolérants, mais ils ne faut pas diaboliser cette religion, qui doit être une des plus tolérantes dans ses principes (je ne parle pas des applications parfois sectaires que certains ont pratiquées et pratiquent encore).
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:24

il y a des brebis galeuses partout et parfois difficile a deceler! des flics ripoux des éducateurs pédophiles des pères incestueux. Tu ne pourras jamais dans quelle institution que se soit détenir le risque zéro. Et que se soit dans la religion ou autre , il y en aura quelques uns dont on ne pouvait déceler au départ leurs déviances. En revanche , ce n'est pas dans l'eglise que subsiste le plus gros pourcentage de pédophiles, quelque part ça démontre que les vocations et les ordinations sont assez poussées. mais comme je te dis ils n'arriveront jamais au risque zéro. Un instit avec une belle gueule et un bon cv, ce n'est pas marqué sur sa figure non plus. Et pourtant il y en a. doit on faire le procès de l'éducation nationale?
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:26

je ne souhaite pas la diaboliser, et je ne trouve pas non plus qu'ils sont tous intolérants je te rassure ! Je souhaite juste que la religion (pas que l'Eglise) évolue un peu avec son temps, et un changement de "guide spirituel" serait peut être le moment !
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:28

Je ne pense pas que l'éducation nationale et l'Eglise soient comparable. Si l’éducation nationale se montre contre la pédophilie c'est dans son devoir d'enseignement. Et elle ne pointera jamais une communauté du doigt en la désignant publiquement comme "propice à la pédophilie", ce que l'Eglise fait. Eglise qui n'a pas le rôle d'éducation générale et qui agit de sa propre voix et de son plein gré (Pape) lorsqu'elle décide de dénigrer une communauté alors même que la sienne est propice à la pédophilie (car, je le répète, pour moi elle ne vaut pas mieux).
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:31

tu sais, personnellement, un mec qui a trainé avec les jeunesse hitlérienne, ce que j'en pense.... ho certes, il a le droit d'exister comme tout le monde , mais je pense que sa place n'est pas en haut d'une hiérarchie épiscopale!
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:39

Certes, mais malheureusement beaucoup ne sont pas dans ton cas.
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:40

Idem que Constantin, là dessus on se rejoint, perso je suis Chrétien, mais je ne suis pas catholique. Je ne crois pas en un pape qui usurpe le titre de Très Saint Père (réservé seulement à Dieu), et qui vit dans un luxe affligeant face à la misère du monde (et je l'ai vu de mes yeux quand je suis allé au Vatican, c'est incroyablement dégueulasse). Je ne crois pas non plus d'ailleurs en Sainte Marie reine du Ciel... De deux ils prônent un Christ encore sur la croix, alors que le message est justement qu'il est ressuscité et vivant comme le premier né du prochain monde. Je n'irais pas au delà de ce que je pense réellement du Vatican, il y aurait beaucoup de chose à dire, et d'accuser ne sert à rien. Mais de s'en échapper ça oui ! Pour ceux qui sont à la recherche de Dieu, seul le nouveau testament suffit chez soi comme brique de la véritable Eglise. Le seul vrai pape, c'est à dire l'intercesseur entre Dieu le Père et soi, c'est Jésus-Christ, Le Fils de Dieu, c'est cela le vrai message. Un sujet peu abordé, pour ceux qui butent contre le nom de Jésus-Christ, en le trouvant ridicule pour le Fils de Dieu, c'est justement la grande épreuve, le test qui bute contre son propre orgueil. Ce n'est qu'un nom provisoire, dont on apprend dans l'Apocalypse (qui veut dire révélation), qu'on connaitra plus tard son vrai nom.
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 19:44

le jour où on verra un st François d'assise ou une mère Teresa au Vatican, alors là oui je pense qu'ils pourraient être mes guides spirituels.
avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2013 à 00:29

Un pape jaune ou noir :)
avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2013 à 03:59

Mon cher Naincapable, Tu devrais te garder de pareils poncifs, je pense... Tu parles d' « ouverture d'esprit » mais que réclames-tu, en fait ? Un pape qui conseille aux gens de se « protéger » sans présenter le moindre discours moral ? Un pape qui dise « couchez à droite et à gauche mais surtout, mettez une capote » ? Un pape qui fasse fi de tout discours moral, qui conseille aux gens de b*iser avec n'importe qui plutôt que d'être fidèle à une seule personne ? Un peu de bon sens, s'il te plaît... Il est heureux que le pape soit le garant de la famille traditionnelle (un père + une mère + des enfants ou non), de la morale chrétienne et de la pondération dans le domaine affectif ou sexuel, vu l'époque totalement débridée qui est la nôtre, avec une société malade qui marche complètement sur la tête... Tu critiques la religion catholique à laquelle tu reproches de ne pas avoir « évolué ». Va donc voir ce qu'il en est au sein du judaïsme ou de l'islam. Enquiers-toi de ce que ces deux religions pensent de l'homosexualité ou encore la façon dont on traite les homosexuels en terre mahométane... Tu constateras qu'il fait bon vivre au pays du christianisme, et notamment pour les homosexuels, christianisme fondateur de la culture et de la société hexagonales depuis plus de mille cinq cents ans, petit rappel d'importance... Car sans le christianisme que tant de gens abhorrent, sur ce serveur ou sur d'autres, il n'y aurait rien de ce que nous connaissons, culturellement, artistiquement et socialement, en Europe... La religion apparaissant comme le lien entre l'esprit divin et l'humanité (religare, en latin, c'est-à-dire « relier »), il est parfaitement normal qu'elle fasse tout son possible pour demeurer intacte, pour rester telle qu'elle était aux origines. J'estime personnellement que depuis Vatican II, les catholiques n'ont que trop « évolué » et qu'ils paient actuellement la facture... Le judaïsme et l'islam ne cherchent pas le moins du monde à évoluer et c'est parfaitement naturel. Évidemment, tirer à boulets rouges sur le Vatican, le pape et les croyants catholiques est moins dangereux que fustiger les juifs ou les musulmans : on ne risque pas de se voir assigner en justice pour racisme, antisémitisme, discrimination anti-religieuse et incitation à la haine, ni même de se prendre une bombe en pleine figure... :) Sans conclure, Ratzinger est en effet conservateur mais en ces temps d'abus, de folie sociale et d'absence totale de repères moraux, il apparaissait comme idéal. On ne demande pas à un pape de jouer les assistantes sociales ni de tenir un bar ou de jouer les « rock stars » : on attend de lui qu'il exerce son ministère au sein de l'Église, et pas ailleurs... J'espère en tout cas que celui qui sera nommé continuera dans ce sens, tout comme j'espère qu'il poursuivra un juste retour à des valeurs traditionnelles qu'on a foulées au pied sous prétexte de libération, et étant homosexuel mais néanmoins croyant et traditionaliste, je pense être assez bien placé pour avoir le droit d'exprimer mon avis sur la question.
avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2013 à 04:07

Cher Cocotier, Je te mets au défi de lire la moindre parole homophobe dans le Nouveau Testament ou dans les écrits christiques. Tu sais, le climat d'homophobie est avant tout entretenu par des laïcs hostiles au mariage gay et à l'homoparentalité, et si homophobie il y a, de nos jours, c'est hélas assez souvent à cause d'homosexuels exaltés qui tentent par tous les moyens d'inverser la Loi naturelle en imposant à une société par essence hétérosexuelle depuis la nuit des temps des principes homosexuels. Ce n'est pas avec les « gay prides », les « kiss in », les défilés ultra-provocateurs ou le comportement ultra-choquant de nombre de « gays » qui s'affichent outrancièrement en place publique sous couvert de faire évoluer les mentalités que l'homosexualité sera acceptée. J'ajoute que les femmes ont leur place au sein de l'Église : les nonnes en parleraient mieux que moi, par exemple. Cela étant dit, si les prêtres sont masculins, du moins chez les catholiques, c'est pour des raisons physiologiques, les femmes ayant à gérer des cycles menstruels et autres impedimenta dus à leur condition de femmes et difficilement compatibles avec un sacerdoce... Quant au nouveau pape, le fait qu'il soit noir ou non ne sera pas un gage de probité ou de valeur. Pourquoi un pape de couleur serait-il forcément « meilleur » qu'un pape blanc de peau ? Quand on voit Obama et toutes les promesses qu'il n'a pas tenues, on comprend à quel point il est loin d'être idoine...
avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2013 à 04:14

Cher Zurst, Constantin06 a fort heureusement rappelé certaines vérités car les idées reçues ont la vie dure... Je n'aime pas trop Wikipédia mais voici un lien utile où tu liras de visu quelques chiffres qui laissent apparaître une fourchette allant de 0,2% à 1,7% de pédomanes pour l'ensemble du clergé : Si l'on inclut aux nombre des prêtres celui des enseignants des écoles primaires ou secondaires, on arrive à 3,4% d'individus déviants pour l'ensemble de la société, pourcentage plutôt faible, objectivement parlant, ne crois-tu pas ? Rappelons que les pédophiles sont avant tout des hommes (mais également des femmes) mariés ayant généralement des enfants, ce qui prouve noir sur blanc que le célibat des prêtres n'est pour rien dans de telles déviances... Quand on sait que les médias font leur fortune en remuant les latrines et que les détracteurs de l'Église romaine sont prêts à tout pour salir et calomnier, voire à monter des affaires de toutes pièces, on comprend mieux... Si les cas prétendus ou avérés de pédophilie chez les ecclésiastiques ont explosé depuis 2010, c'est dans le but de faire vaciller l'édifice chrétien qui en importune plus d'un et il suffira de parcourir les forums de cet espace pour mesurer la haine irrationnelle dont sont victimes le catholicisme et ses fidèles... J'ajoute que le pape faisait partie des jeunesses hitlériennes comme 95% des jeunes Allemands de son époque qui étaient contraints de les rejoindre sous peine de voir leur famille expulsée, emprisonnée ou passée par les armes, et pour oser lui reprocher un passé dans lequel il n'est nullement responsable, il faut être ignorant de l'histoire de base ou d'une mauvaise foi rare... Les premières victimes de Hitler ne furent pas les juifs mais les catholiques d'Allemagne du sud (les Bavarois, notamment), et si plus de 538.000 Allemands catholiques ont été contraints de quitter l'Allemagne entre 1933 et 1942, ce n'est pas un hasard. Sur quelque 538.000, ils furent seulement 56.000 à revenir. Voici un autre lien à ce sujet :
avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2013 à 04:23

Cher Tifou, Le catholicisme ne professe absolument pas « un Christ encore sur la croix » mais un Christ rédempteur ressuscité. Je t'invite à relire les Évangiles car tu fais apparemment un contresens exégétique. Quant au Vatican et aux appartements privés du pape, ils ne sont pas si luxueux et pour les avoir moi aussi visités à plusieurs reprises, j'affirme que tu médis gratuitement. Que tu ne sois pas catholique est une chose mais ce n'est pas un argument suffisant pour donner dans la partialité... Les appartements du roi Hamad ben Issa al-Khalifa de Bahrein ou ceux de l'émir Hamad bin Khalifa al-Thani du Qatar sont autrement plus luxueux mais c'est bien connu : quiconque veut abattre son chien l'accuse de la rage. Bonne fin de soirée.
avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2013 à 07:19

HuskiNooski qu'il est été enrôlé de gré ou de force dans les jeunesse hitlériennes n'est pas le problème. l'endoctrinement laisse des traces, et à ce sujet tu ne pourras me contredire. Cet intégrisme et certains propos sectaires n'y sont peut être pas pour rien. Les cardinaux avaient le choix, s'il a été choisit ce n'est surement pas un hasard. c'est ce que je déplore et ne cautionne pas. ceci dit, oui, l’église comme toute religion doit conserver ses bases de valeurs et prôner la fidélité dans le mariage etc... si elle ne ne le ferait pas elle cesserait d'exister. Mais entre donner le sens et condamner il y a un fossé et comme le disait le grand recteur de la mosquée de Paris, propos qui devraient être dit par tous les chefs religieux de toute confession car ce n'est que ce que disent les textes religieux) , Nous n’avons pas à intervenir dans les lois de la nature. L’être est comme il naît. Il faut s’abstenir de juger. Seul Dieu crée et juge ce n'est pas prôner l'homosexualité mais cela veut bien dire que qui que tu sois, tu as ta place et l'humain ne peut se permettre de juger un autre sur ce qu'il est.
avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2013 à 10:16

En fait je ne voulais pas détruire la religion catholique, ce n'était pas mon but. Je suis tout à fait d'accord avec toi pour dire que l'herbe nest pas plus verte ailleurs ! C'est juste que j'aurais quand même espéré un peu plus d'évolution quand même, les religions ne peuvent pas appréhender le monde d'aujourd'hui comme il y a 2000 ans. Et accepter la capote ne veut pas dire accepter le libertinage. Tres rare sont les gens qui ne goutent pas les plaisirs du sexe qu'après le mariage, religion ou non... Je me suis juste dit qu'il faudrait peut être profiter du changement de leader pour un peu avancer et ne pas rester enfermé des centaines d'années plutot.
avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2013 à 10:58

Vous lisez mal mes propos ! Je ne dis nullement que les taux sont élevés (bien que trop élevés pour moi), je dis que l'Eglise ne peut se permettre de pointer du doigt une communauté en la désignant comme "propice à la pédophilie" d'autant plus qu'elle a, en son sein, des problèmes de pédophilie.
avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2013 à 12:30

L'Eglise ne dit pas mais CERTAINS membres de l’église le disent. Un peu comme les propos que j'ai publié du recteur de la mosquée de Paris et ceux qui prônent la peine de mort! ce n'est pas les institutions qui sont condamnables mais certaines personnes. l’éducation est une institution laïque, mais certains instits ont aussi des travers sexuels déviants. Certains ministres sont aussi pédophiles , pas pour autant que le gouvernement ne combat pas la pédophilie au niveau de la justice. Chaque institution qu'elle soit religieuse ou laïque a en son sein des personnes indésirables, mais ce n'est pas pour autant qu'on doit faire le procès de l'institution. Dans la religion catholique que tu nommes il y a plusieurs courant , plusieurs tendances plusieurs groupes , les propos de tels ou telle personne ne sont pas le reflet de l'institution dans son entier. Et puis, entre nous, heureusement que l’église condamne aussi la pédophilie, non? Aprés tu avais Jean Paul II qui tolérait l'homosexualité sans l'accepter, benoit XVI plus radical, le prochain nous dira ce qu'il en pense ... ce n'est pas un problème de religion mais de personnes et leur manière d’interpréter à leur personnes certains textes.
avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2013 à 12:34

Je te rejoins globalement. Seulement, combattre la pédophilie en spéculant sur une communauté, c'est assez effarant.
avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2013 à 12:36

se ne sont que les propos de l'homme, pas de l'institution en son entier. il a juste déformer une étude qui a été faite en se l’appropriant et la transformant à son compte


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr