Le Végétarisme ou la Maltraitance Animale...? - Page n°3

avatar ancien membre
Ancien membre
11/02/2013 à 21:51

Tifou, possede tu des chaussures en cuir ou des habits contenant de la laine?
avatar ancien membre
Ancien membre
11/02/2013 à 21:54

Si vous ne voulez pas comprendre c'est pas la peine de cherche la petite bête, de trouver le défaut, pour ça vous êtes forts, mais pour comprendre d'autres choses... Eh bah y'a plus personne !
avatar ancien membre
Ancien membre
11/02/2013 à 21:55

Vous aviez un paradis, et vous préférez vivre dans les mensonges NON ! Nous avons un univers et nous voudrions l'améliorer. Devons nous limiter, en nombre, la race humaine pour cela ?
avatar ancien membre
Ancien membre
11/02/2013 à 21:56

non, c'est le fait d’être traité de meurtrier qui a du mal à passer tout comme bardot accroché au cou d'un bébé phoque arborant des bottines en cuir...
avatar ancien membre
Ancien membre
11/02/2013 à 22:08

je ne pense pas que l'homme soit uniquement vegetarien de base ;) Et je vois pas le rapport avec le fait de manger des herbivores et le faite d'etre vegetarien de base donc oui j'ai cité le lion qui mange aussi des herbivore :D Après a t'on étudier le cochon? tu a vu la machoir d'un cochon? ses pieds? trouve moi les longues canines et les griffes XD deplus un homme qui ne se coupe pas les ongles a de vrai griffes (dure et arondis). un herbivore passe plus de la moitier de son temps a manger pour assurer ses besoins journaliers. deplus pour avoir étudier les systeme digestifs d'une vache par exemple ou d'un cheval... il n'y a pas juste un estomac qui sers a la digestion ;) la pance/rumen..etc (vache), le caecum (cheval/lapin), "Depuis le début de l'ère tertiaire, descendant d'ancêtres communs, les carnivores terrestres et les ongulés vivent ensemble, les premiers se nourrissant des seconds. Les herbivores consomment, quant à eux, la nourriture la plus abondante sur terre: les plantes. Mais la cellulose, glucide composant la paroi des cellules des végétaux, n'est pas digérée par les enzymes du tube digestif des mammifères. Ces herbivores ont acquis, au cours de l'évolution, une intéressante adaptation: celle de contenir, dans le tube digestif, des micro-organismes capables d'effectuer pour eux cette digestion. Divers systèmes existent selon les espèces." :roll: "Chez les lapins, qui possèdent aussi un cæcum à fermentation, une partie des produits digérés passe dans le sang, mais le reste, comprenant entre autres l'importante vitamine B12, serait perdu si ces animaux n'avalaient pas leurs cæcotrophes, résultant d'un premier passage des aliments dans le tube digestif et le cæcum." "Chez les ruminants, représentés entre autres par les chameaux, les lamas, les cerfs, les girafes et okapis, les moutons, les chèvres, les vaches et les antilopes, et toutes les espèces apparentées à celles-ci, l'estomac est profondément modifié pour faire sous-traiter la digestion de la cellulose par des micro-organismes." "La nourriture végétale avalée sans être mastiquée (1) passe d'abord dans la panse ou rumen. La panse stocke les aliments fibreux (2) et la cellulose y est décomposée par fermentation grâce à des bactéries (Clostridum, Ruminococcus) et des protozoaires anaérobies . Une partie des produits de fermentation est directement absorbée par le ruminant à travers la panse. Les aliments qui n'ont pas été mâchés flottent à la surface de la panse et sont régurgités dans la bouche (3) pour y être mâchés à nouveau et mélangés à la salive. Cette étape est la rumination (4). Les aliments mâchés atteignent le bonnet où ils sont mis en boulettes et où les fractions liquides sont digérées. Ensuite, au niveau du feuillet aux lamelles masticatrices, une partie de l'eau des aliments pétris est résorbée (5): le bol alimentaire y est désseché et comprimé. Enfin, la caillette constitue le véritable estomac (6), qui possède un ferment gastrique, la présure, que l'on utilise en fromagerie pour faire cailler le lait. Dans cette caillette, il y a effectivement sécrétion d'acide et d'enzymes digestives, et l'animal récupère les nutriments des microorganismes en digérant les microorganismes eux-mêmes." voila un peu de bio fera de mal a personne, je vous sors le chat et le cochon? :D
avatar ancien membre
Ancien membre
11/02/2013 à 22:13

perso moi aussi ca me saoul de me faire traiter de meurtriere chaque fois que je mange de la viande XD et la vache qui mange paquet de fourmis c'est aussi une meurtriere ?
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 03:04

J'ai pas tout lus ça pique les yeux. Bah moi je mange des insectes c'est involontaire puisque c'est pendant le sommeil mais j'en mange =) Et j'adore les nanimaux autant pour leurs faire des câlins que dans mon estomac. Ce plaindre pour les bêtes c'est une chose ( que je comprends parfaitement ) mais fonctionner ainsi en les maltraitent est beaucoup plus rentable, de plus rare sont les personne de nos jours qui serai capable de chasser pour ce nourir. Le profi mes très chère amis c'est ça qui compte. On a bien traité des humains comme... De la merde. Alors pourquoi les gens ce sentirai concerné par le sort d'une créature inférieur ? Personnellement entrer dans un magasin genre Auchan, Carrefour m'effraie car toute cette nourriture me donne envie de vomir.
avatar ancien membre
Ancien membre
12/02/2013 à 08:57

Les images que tu me montre sont tristes ! Moi je ne suis pas un consommateur de viande en générale mais bon ça ne donne pas trop envie, un veau qui pleure je n'ai jamais vu ça !
avatar ancien membre
Ancien membre
19/02/2013 à 16:09

l'éternel combat végé*arien /omnivore je n'ai pas tout lu car je connais ces ébat par coeur. je suis végétarienne en pleine progression pour devenir totalement vegan. on ne deviens pas végétarien parcequ'on a lu que 'homme n'est pas fait pour manger de la viande. c'est la chose la plus absurde que je lis a chaque fois ! si l'homme n'était pas fait pour manger du cadavre on serais bien malade a chaque bouchée on deviens végé/vegan par choix ! pour ne plus contribuer à a souffrance animale et pour sa propre santé. n'importe quel médecin vous dira que manger du cadavre tous les jours est très très très mauvais pour notre santé. de plus j'ai remarqué que quand on a du cadavre dans notre assiette, on ne fais plus attention aux légumes que 'on mange à coté. par expérience personnelle, je peux vous dire que quand j'en consommais encore, j'étais bourrées de carence! (en fer, en certaines vitamines) et depuis que j'ai arreté j'ai découvert pleins de légumes, le soja, tofu.. j'ai découvert une multitude de façon de les cuisiner parfois délicieuses parfois infectes ^^ j'ai meme récemment testé une recette decrèpes avec du lait de riz et sans oeuf ! un délice!! et je me sens mieux dans ma tete et dans mon corps ! je n'ai plus de carences car je fais attention ce que je mange.. j'ai meme réussi prendre du poid (oui oui en prendre car j'étais trop maigre mon gout avant) ne vous chercher pas de mauvaises excuses ! devenez végé/vegan pour vous
avatar ancien membre
Ancien membre
19/02/2013 à 20:09

je trouve ça juste triste qu'il n'y ai pas plus de gens concernés par le végéta*isme surtout que maintenant on sais qu'on peux vivre comme avant sans bouffer de cadavre, qu'on peut trouver des produits non testé sur les animaux, qu'on peut se payer des fringues chaude sans qu'il y ai de la aine, du cuire ou de a fourrure.. mais les gens sont cons., sont fermés et sans coeur. et moi, ça m'écoeure.
avatar ancien membre
Ancien membre
20/02/2013 à 17:10

jolie vidéo passé aux info
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 03:32

http://www.extenso.org/article/certaines-viandes-rouges-causent-le-cancer/
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 12:37

sur la video qui nous dit comme végétarien, il y a de grosses erreurs comme indiqué sur ce pdf de physiologie gastrique, le ph basal de l'estomac humain est comprit entre une valeur <1 et 3 et apres augmente mais ,sous l'effet tampon de la nourriture, en gros un ph qui reste fonction du ph de la nourriture que l'on absorbe Pour les canines, il s'agit de l'évolution de notre dentition, certes désormais elles sont plus courte, d'une taille quasi équivalente a celle des autres dents, mais je rappel que au début l'homo sapiens mangeait aussi de la viande crue ou peu cuite, de par ailleurs, si la viande crue peut nous rendre malade, car sensible a certaines maladies qui seraient détruites par la cuisson, c'est car notre système immunitaire a perdu la capacité de se défendre contre ce genre de maladies, une perte et non une absence quand a la longueur de l'intestin, certes on pourrait se poser la question, mais sache que tu peux vivre avec juste 1m de grêle sans compter que ne pas manger de viande entrainera des carences d'apport au niveau de certains acides gras poly insaturés, en vitamines (B12 principalement) et en de nombreux minéraux, cela du a la composition des matières végétales, qui ont tendance a empêcher l'absorption correct de ceux ci (Calcium, zinc, fer , ...) en définitif, je dirais que notre organisme a évolué avec notre mode de vie au cours du temps, mais que même si certaines choses peuvent être contradictoire, surtout au sein de notre physiologie, cela peut être mis plutôt du coté de l'évolution et d'autre chose. Certes, l'humain mange trop de viande actuellement, mais ne pas en manger peut entrainer des carences d'apport sur le long terme, d'ou le fait que l'humain reste une espèce omnivore et probablement pas vegetarienne
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 12:56

Si on suit ce raisonnement, les végétariens auraient donc des problèmes de santé. Voir donc une espérance de vie amoindrie... Espérance de vie des végétariens :
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 13:02

des carences ne joueront pas forcement sur l'espérance de vie a long terme. comme je disais, on mange trop de viande, ce qui peut être tout aussi néfaste que d'en manger aucunement il a été mainte et mainte fois prouvé que l'on mange beaucoup trop de viande et que cela est mauvais pour la santé (athérosclérose et autres pathologies due a un surplus de graisses animales ) mais on a besoin d'un apport minimum afin d'assurer certains apports en protéines animales, nécessaire pour notre organisme
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 13:13

Mais les protéines animales sont synthétisées à partir du végétal, voir que de l'herbe dans le cas du boeuf, une grosse vache se trouve dans un brin d'herbe ?? (le mode végétarien des humains est un peu plus riche, et sans manger de pelouse... :D ). Notre système digestif fait exactement la même chose, pourquoi chercher les protéines dans l'animal plutôt que dans le végétal ? (le cliché protéine = viande est une hérésie)
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 13:18

car il y a une différence de structure entre la viande et les végétaux, et la structure même des végétaux entravera l'absorption de certaines choses comme certains oligo-elements,, certains minéraux certes les protéines animales sont synthétisées chez le végétarien a partir de végétaux mais pour l'humain, l'absorption uniquement de végétaux entrainera une carence en certains acides gras poly insaturés que l'on retrouve dans la viande Comment explique tu que les espèces herbivores/ végétariennes, soient en capacité de les produire a partir d'une alimentation purement végétarienne, et que l'humain ne le soit pas?
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 13:27

Ca c'est toi Aurel qui affirme que les humains n'ont pas la capacité de produire l'ensemble des besoins à partir du mode de vie végétarien, alors que des millions de gens vivent mieux et plus longtemps dans ce mode de vie... Sinon, depuis bien longtemps, les gens voyant mourir ses congénères végétariens prématurément auraient abandonné illico ce mode de vie. Fait de constater que c'est le contraire. Pour les apports de protéines (et non l'expression protéines-animales, ou végétales d'ailleurs, ce sont des protéines tout court) :
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 13:32

apres ça depasse mes connaissances en matiere de nutrition, mais si tu veux demain je passerais a la BU pour emprunter un bouquin de nutrition, je pourrais developper un peu plus tout ça
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 13:50

Si c'est pour chercher des preuves théoriques dans des livres ciblés que nous devons absolument manger de la viande, cela ne me sert à rien Aurel, excuse. L'explosion du COMMERCE, et notamment celui de la viande industrielle (on parle de nos amis les animaux j'hallucine), après la seconde guerre mondiale, fait dire tout et n'importe quoi pour justifier et faire progresser le commerce. Fut un temps il était même bon et chic de fumer, il y avait de la pub partout ! Finalement, c'est parce que maintenant ça coute plus cher à soigner, que l'"on" a changé de direction... Et je pense il en va de même pour la viande dans les prochaines années, et ce tant pour des raisons de santé (maladie cardio-vasculaire, cancer, obésité, etc), que des raisons écologiques planétaires, alors qu'avant tout c'était le simple respect de la vie.
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 13:58

non juste des livre de nutrition médicale, des trucs de physiologie pouvant expliquer certaines choses que je n'ai pas en mémoire quand a l'intérêt de la viande pour tout ce qui est maladies cardio vasculaires, obésité, c'est clairement un excès de viande, et pas la consommation de viande en quantités raisonnables Par ailleurs j'aimerais bien savoir d'ou tu tiens le rapport entre cancer (cancer de quoi?) et consommation de viande il est vrai que l'on consomme trop de viande, mais de la a dire qu'une consommation normale est nocive, il y a une grande différence
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 14:16

La différence est dans le fait de parler de viande comme une marchandise, ou des animaux comme des êtres vivants sensibles et ayant droit à vivre normalement sur terre comme tout le monde, et non ces milliards d'animaux dans des conditions industrielles intolérables, coincés entre des machines, des barreaux, sans jamais voir le soleil pour beaucoup d'entre eux, sous le prétexte que nous avons absolument besoin de manger de la viande, et nourrir la population mondiale humaine, alors que les végétariens ont en moyenne une espérance de vie d'environ 10 ans supérieure ! (apparemment les carences supposées et inculquées ne dérangent pas le bien être vital...) Pour le cancer, c'est principalement les cancers du colon en explosion actuellement. Et bizarrement on retrouve la même constatation du problème de la longueur du colon pour l'assimilation saine de la viande, ce que les végétariens expriment depuis longtemps. Mais sur ce même article on retrouve plus loin :"préservez votre pouvoir d'achat..."
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 14:30

pour tout ce qui est cancer, on reste sur la notion de surconsommation, pas de consommation pour l'espérance de vie, cela est logique d'un coté tu auras une moyenne faite chez les personnes végétariennes, une population relativement homogène et pas forcement très importante, alors que de l'autre coté on met dans le même sac la population mangeant chaque chose de façon équilibrée, la population mangeant trop de telle ou telle chose, ... etc, soit une population très hétérogène sachant que actuellement on a tendance a manger trop de viande, la moyenne de l'espérance de vie ne peut être utilisé pour comparer l'apport de viande d'un coté avec l'absence de l'autre, car la population consommant de la viande , en grande majorité, en mange trop, donc tu fais un comparatif entre la moyenne d'espérance de vie des végétariens avec celle d'une population ayant une surconsommation de viande. Pour le cancer du colon, il s'agit encore une fois d'une surconsommation de viande rouge http://www.e-cancer.fr/cancerinfo/les-cancers/cancers-du-colon/les-facteurs-de-risque
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 14:37

La bonne question est : Comment l'organisme complexe d'une vache, un mammifère bien plus volumineux que l'humain, très riche en chair bien sanguin, se forme à partir uniquement d'un brin d'herbe...?
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 14:40

le systeme digestif de la vache n'a strictement rien a voir avec le notre la vache est un ruminant l"humain non
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 14:57

Clair qu'on n'est pas des ruminants, mais ce que je voulais montrer c'est que la théorie de manger de la viande pour faire des muscles rouges, est un cliché d'un raisonnement simpliste. Car si l'organisme de plusieurs volumineux mammifères trouvent tous les nombreux besoins nutritifs dans un brin d'herbe, c'est quand même extraordinaire. Nous sommes actuellement dans une société de sur-consommation qui veut nous faire croire que nous devons manger de tout pour vivre (achète de tout!), alors que depuis des milliers d'années, l'homme se nourrissait exclusivement de ce qu'il trouvait dans sa région, et nombreuses anciennes cultures étaient végétariennes (fruits, légumes, céréales), buvaient un peu de lait, et mangeaient rarement de la viande que lors des sacrifices rituels religieux (pour l'expiation des fautes). Pourquoi ? Parce que peu de gens sont capables de tuer ne serait-ce que des animaux. Si par exemple une loi obligerait de tuer les animaux personnellement de sa nutrition, il n'y aurait plus grand monde qui mangerait de la viande, et si elle était si rare avant dans nos repas, c'est tout simplement pour cette raison, qui était une corvée, avant que l'argent nous rende fou.
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 15:10

formation de muscle rouge? non j'irais plutôt vers la production d'énergie via certains cycles biochimiques produisant de l'ATP par ailleurs comment expliques tu le mode de vie de certaines tribu amazoniennes, ou alors certaines tribu en Papouasie nouvelle Guinée, populations n'ayant aucuns rapport avec notre société et vivant encore de façon totalement autonome, vive certes de la cueillette, de la culture, mais aussi de la chasse?
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 15:36

Alors je parlais bien simplement de produire les volumineux muscles sanguins des mammifères, constitués de protéines à partir d'un malheureux brin d'herbe, sans rentrer dans les termes complexes et rester compréhensible, mais c'est vrai que tout ce que cela implique pour faire vivre un organisme complexe et volumineux à partir d'un brin d'herbe, démontre et démonte bien les théories des lobbies commerciaux. Il y a toujours eu des civilisations, ou des époques, plus tribales que d'autres, mais je préfère prendre exemple sur celles plus raffinées. Les tribus que tu parles ne font pas ou peu de cultures justement et vivent seulement de cueillettes et de chasses (ils n'ont pas les céréales qui apportent les besoins protidiques). Perso je suis incapable de chasser et de tuer des animaux, encore moins pour mon plaisir, alors je mange plutôt pour mes besoins primordiaux que je trouve amplement dans la cuisine végétarienne. Voilà un exemple de possibilités, 2000 recettes végétariennes et gourmandes : http://www.cuisinepop.com/
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 16:03

si on n'en est pas capable c'est peut être avant tout car on a pas été habitué a cela, mais a mon avis si on devait en arriver la un jour ou l'autre l'instinct ne prendrait il pas le dessus? en gros je parlais juste de production d'énergie, l'énergie qui fait fonctionner notre corps, nos cellules, ... etc perso si j'y étais poussé, je n'hésiterais pas, je vois l'humain plutôt comme un prédateur, pas comme une proie, et je serais surement capable de chasser dans l'unique but de me nourrir (la chasse pour le plaisir de chasser est, a mes yeux, la pire chose qui puisse exister)
avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2013 à 22:52

message modéré car contraire à la charte


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr