Amitiés gays : compliqué de trouver

avatar contributeur de Alouny33
Alouny33
27/06/2024 à 00:26 - 29/06/2024 à 13:52

Je voudrais poster un message pour exprimer une frustration, une déception. Il est très difficile je trouve de se faire des amis gays. Sur les sites' c'est vide ou alors les personnes ne cherchent que du sexe et à consommer. Pourtant notre communauté devrait être solidaire et se comprendre et donc créer plus aisément des amitiés, mais il n'en n'est rien. Et dans les bars ou autres endroits c'est difficile. Je ne me suis pas fait de vrais amis gays en plusieurs années et je trouve cela triste. Il reste les forums les sorties organisées, mais il n'y en a pas beaucoup et garder contact longtemps avec les personnes n'est pas simple. Je remarque aussi que les meetings gays ou des réunions amicales, il y en a très peu voir pas du tout. Je trouve ça regrettable et triste de ne pas transformer la solidarité lgbtqia+ , car cela reste une communauté considérée comme une minorité et discriminée, en réelles amitiés et partages autre que le sexe et les relations éphémères. Bref c'était ma pensée et je trouve ça important d'en parler et de l'exposer ici.

Lisez bien les nuances avant de généraliser :)

avatar contributeur de DamienLge
DamienLge
27/06/2024 à 09:01 - 27/06/2024 à 09:13

Tu as tout à fait raison.... mais en même temps: entre gay, tu ne peux éviter un jeu de séduction, plus ou moins lourd....

Il est vrai que les filles, depuisleur plus jeune age, aprennent à vivre dans ce jeu de séduction (et en abusent parfois pour les petites filles) et sont "armées pour y faire face. Nous pas.

Chez les gays: tout autre homme est quasi un "potantiel"... OU: il ne nous plait pas alors nous "l'éliminons".

Je constate comme toi que la gente masculine est plus "directe" dans sa sexuelité, et donc: des "amitiés gays", sont toujours très complexes..; comme les amitiés entre fille et garçon chez les hétéro.... surtout quand ils sont franchement macho....

Mais, en même temps, tu as 29 ans..; et cela rejoint un autre post sur un tout autre forum que j'ai écris: Face à l'hyper sexualisation, les gens de ta génération deviennent soient totalement asexués et donc incapable de former une relation amoureuse , ou bie ils deviennent "consomateurs"... ce qui fait que 20 ou 30 ans après, tu les vois toujours sur les mêmes sites à chercher leur "plan du week end"... Ce qui est pour moi là aussi une incapacité totale d'entrer en relation et de développer une relation affective ou amoureuse....

Question de génération... Et la tienne est largement faite "d'handicapés relationnels"

Et oui: sur bien des sites.. ta génération cherche des "amis".. c'est à dire en fait un "cercle relationnel", dans lequel ils feront "leur choix"..; passant éventuellement de l'un à l'autre....

Handicapés de l'Amour, handicapés de votre propre corps que vous asexualisez au possible... Voilà. On y est. Les "shorts" sont quasi plus long que les bermudas... ne jamais sortir torse nu... Certes on voit éventuellement (enfin souvent) la marque de votre boxer sur l'élastique qui dépasse de votre pantalon.. mais à part ça... Même sur la plage vous avez des "shorts de bains" bien bien long pour ne surtout pas montrer que vous avez à un certain endroit, une "protubérance" qui fait de vous un homme...

Alors des "amis gay" ? Si, ça existe: ceux qui sont définitivement "hors concours".. genre les "vieux" à qui l'on fait la conversation et à qui on vient conter sa vie et ses misères.. puisque, de toute façon, pour vous: ils sont "enfin" "hors course"....

Triste génération....


l'apologie de la différence est requise.

avatar contributeur de Loversity
Loversity
27/06/2024 à 14:19

Citation de Alouny33 #514086

Merci de ton message 🙏

Il m'est arrivé de me lier d'amitié avec un certains nombres d'hommes gays, généralement sans aucune arrière pensée et éloigné de toute considération érotique ou même romantiquement (strictement amical, donc).

Malheureusement, ces amitié s'interrompent souvent pour des raisons totalement indépendante de l'orientation sexuelle... Ce qui me fait dire qu'on certes des "minorités" mais on est aussi et surtout des êtres humains comme tout le monde.

Cela dit, si partager des goûts communs pouvait avoir un effet "boost" en matière de relations avec d'autres hommes gays, ça serait évidemment super. Je te rejoins là dessus, et je souhaite à tout le monde de pouvoir expérimenter ça. :)

avatar contributeur de Alouny33
Alouny33
27/06/2024 à 17:40

Merci pour ton expérience, c'est compliqué de garder des amitiés et aussi trouver des personnes qui partagent quelques uns de tes intérêts, et transformer les discussions virtuelles en réels échanges et amitiés. Et oui on mérite tous de trouver des amis surtout dans cette époque compliquée ça ne peut que faire du bien.

avatar contributeur de Renouveau31
Renouveau31
27/06/2024 à 18:11

hello

Avant de donner mon pont de vue, quelque chose m'inerroge : pourquoi vouloir te faire des amis spécifiquement GAY ?

Qu'est-ce que tu recherches dans ce genre d'amitié ?

avatar contributeur de Ami Cal 16
Ami Cal 16
27/06/2024 à 18:14

Citation de Alouny33 #514086

O combien je comprends ton intervention ! 👏

Hélas les gays quelque soit leur âge ne recherchent pas de relations durables. Il faut du temps pour construire une amitié, il faut prendre le temps de "s'apprivoiser" comme le dit ST Exupery dans le Petit Prince. Qui prend le temps de connaitre l'autre aujourd'hui ? On vit dans un monde individualiste, chacun devant son écran et cela ne facilite pas un relationnel authentique, sincère et bienveillant. On préfère zapper... Au suivant... Au suivant...

En tout cas je te souhaite de vivre des amitiés sincères ici ou ailleurs.


La main de l'amitié.

avatar contributeur de Alouny33
Alouny33
27/06/2024 à 19:11

Citation de Renouveau31 #514147

Je me dis qu'en étant gay on peut se comprendre et donc aussi plus facilement se faire des amis et partager des intérêts communs sur certains domaines. On peut faire des rencontres sans que ça débouche sur du sexe et nouer des amitiés, mais ce n'est pas le cas.

avatar contributeur de GreggLyon
GreggLyon
27/06/2024 à 19:41

Hello ;

1re intervention sur le site et sur un sujet du forum, soyez indulgents 🙏

Je comprends ton intervention Alouny33 et je partage en partie ta constatation. En 50 ans, 20 ans dans le Nord et 30 ans en région lyonnaise je ne peux pas dire que je me suis fait de nombreux amis gay sur la durée, voire aucuns.

Après je n'ai jamais non plus essayé de m'intégrer à la communauté associative LGBT++ simplement par manque d'intérêt et surtout de temps. Je suis sorti pas mal dans les bars etc. mais cela effectivement favorise les contacts plus ou moins éphémères et charnels.

Perso je pense que le meilleurs moyens de trouver des potes gays c'est de participer à des activités lambda crées par/pour la communauté gay (sport, culture...) bon moyen d'avoir au minimum quelques points communs à creuser dans un contexte non sexuel.

Je peux comprendre ta question renouveau31, je pense qu'être pote avec un mec gay permet de couper court à plein de choses par le biais d'un vécu d'expériences qui peuvent être communs, une culture et des références qui peuvent être communes, de ne pas avoir à expliquer des choses etc. Parler d'un vécu de coming out, de rejet, etc. avec une personne gay sera pour moi différent que d'en parler avec une personne hétéro qui aussi tolérante soit elle n'a pas vécu les expériences dans sa chair...

Maintenant je pense que l'important est de trouver une amitié sincère qu'elle soit avec un gay ou une personne hétéro.

Perso mon amitié avec une personne gay idéale serait que l'on ait des communs et des complémentaires dans des activités que dans un côté charnel de se coller ensemble dans le canap etc. sans aucune notion de sexualité.

Pour ce qui est des sites, je suis d'accord, j'ai jamais trouvé un site gay sur lequel j'ai rencontré des potes !!

En espérant que ce site particulier permette de se créer une commu. même virtuelle.

A plus.

Gregg.

avatar contributeur de Loversity
Loversity
27/06/2024 à 20:17

Alors j'aimerais peut être faire un peu le contrepoids sur la plupart de vos réponses...

J'ai rencontrer de très bons amis gay par le biais de Betolerant. Des mecs assez sympa et avec qui nous n'avons jamais réellement envisagé de sexe pour un tas de raisons (notamment la distance...). Ce qui montre déjà que :

? des gays amicaux capable de laisser le sexe de côté ça existe , cal et alouny, (on en est peut être quelques uns sur ce sujet déjà ?)

? Ce site permet d'en rencontrer quelques uns au grès d'occasions favorables.

Après comme je disais, ces amitiés ont souvent du mal à durer dans le temps, mais pour des raisons parfaitement indépendante de l'orientation (le canal virtuel étant parfois compliqué à gérer, lors d'amitiés à distance...).

avatar contributeur de Yoyo53
Yoyo53
27/06/2024 à 22:08

Citation de Alouny33 #514086

Je partage le constat. J'ai toujours un peu de mal à développer des amitiés gay parce que j'ai pas envie qu'il y ait de sous-entendus ou que les discussions soient toujours axées sur l'homosexualité, mais je me rends compte que j'aimerais partager plus de choses que je ne partage pas forcément avec mes amis actuels. Bref, je sais plus trop comment m'y prendre. Bon courage en tout cas.

avatar contributeur de Benkium
Benkium
27/06/2024 à 22:17

Citation de Loversity #514170

Je rejoins Loversity, il me semble que Betolerant est tout indiqué pour se faire des amis. Ça ne marche pas avec tout le monde parce qu’on ne devient pas ami avec n’importe qui et qu’il faut généralement des intérêts communs pour devenir ami avec quelqu’un (enfin c’est comme ça que je fonctionne et la plupart de mes amis aiment aussi les maths et/ou les sciences et/ou les jeux).

Je pense que comme pour tout, il faut commencer par discuter. Il faut aussi accepter que tout le monde ne fonctionne pas de la même façon et que souvent les gens trouvent notre façon de fonctionner bizarre. Mais quelques fois on tombe sur quelqu’un qui fonctionne comme nous et on peut devenir ami.


Je comprends vite mais... il faut m'expliquer longtemps !

avatar contributeur de Alouny33
Alouny33
28/06/2024 à 00:52

Citation de Yoyo53 #514180

Merci pour le message et bon courage à toi aussi. En effet c'est compréhensible que ce soit compliqué mais ça ne devrait pas non plus l'être.

avatar contributeur de DamienLge
DamienLge
28/06/2024 à 10:37

Et bien je constate encore une fois que mo post a été totalement "zappé" 🤣


l'apologie de la différence est requise.

avatar contributeur de Alouny33
Alouny33
29/06/2024 à 00:07

Citation de GreggLyon #514165

Tu as dis les mots justes. Merci et bon courage aussi.

avatar contributeur de Kilik
Kilik
29/06/2024 à 13:26

L'amitié est une rencontre de qualité qui n'est pas facile à trouver. S'il faut en plus la réduire dans un périmètre restreint de la population de 5%, c'est encore plus difficile.

C'est un constat un peu identique à la rencontre sentimentale.

L'avantage c'est qu'on est généralement moins exigeant pour la relation amicale, l'inconvenient c'est que la frontière amitié /sexe/amour est plus difficile à tenir.

Le plus simple me semble encore d'être attentifs à toutes les valeurs communes, plutôt que l'orientation sexuelle, dans le cadre de l'amitié.

avatar contributeur de Sebiseb
Sebiseb
29/06/2024 à 13:34 - 29/06/2024 à 13:37

Citation de GreggLyon #514165

''Je peux comprendre ta question renouveau31, je pense qu'être pote avec un mec gay permet de couper court à plein de choses par le biais d'un vécu d'expériences qui peuvent être communs, une culture et des références qui peuvent être communes, de ne pas avoir à expliquer des choses etc. Parler d'un vécu de coming out, de rejet, etc. avec une personne gay sera pour moi différent que d'en parler avec une personne hétéro qui aussi tolérante soit elle n'a pas vécu les expériences dans sa chair...''

Mais en principe on est ami avec quelqu'un grâce à une notion de complicité. Je ne vois pas pourquoi on aurait plus de points communs avec un homo plutôtq u'avec un hétéro, ça n'a aucun sens.

On est pas ami avec quelqu'un pour se parler h 24 de notre coming out ou d'expériences de rejet (qui ne touchent pas tous les gays en plus).

Pourquoi on aurait plus de références et de cultures communes entre gay?

ça fait vraiment ultra communautariste comme vision

Etre pote avec un gay sans problème oui mais de manière naturelle, par exemple en le rencontrant au boulot et en découvrant par hasard qu'il a la même sexualité que nous. Cherchez des potes avec pour argument principal la sexualité, je ne trouve pas ça super sain et ça va à l'encontre de la volonté des lBGT d'être accepté par le reste de la population.

avatar contributeur de Alouny33
Alouny33
29/06/2024 à 13:40

Citation de Seb88 #514277

Oui bien sûr tu as raison. Je poste juste ce message car je trouve vraiment compliqué de se faire des amis gays alors que ça devrait être facile. Mais je ne cherche pas à tout prix d'avoir un ou des amis gays et exclusivement. Mais je trouve ça aberrant de ne pas arriver à en trouver.

avatar contributeur de Sebiseb
Sebiseb
29/06/2024 à 13:45

Citation de Alouny33 #514279

Bah fais toi des amis de manière classique (au sport, au boulot, dans des associations etc..) et par hasard il y aura peut être des gays dans le lot

On se tue à dire que la sexualité n'est qu'un détail qui ne nous définit pas alors pourquoi en faire un choix amical

avatar contributeur de Alouny33
Alouny33
29/06/2024 à 13:51

Citation de Seb88 #514283

Je suis d'accord mais tomber sur des gens gays reste rare et minime sauf si les gens que tu rencontres ont des connaissances. Je ne dis pas que c'est un choix amical je dis juste que c'est une réalité de partager des choses plus similaires ou se comprendre avec des gens qui ont notre orientation sexuelle gay car cela reste minoritaire et on peut je trouve plus aisément s'unir et nouer des amitiés, or ce n'est pas le cas c'est difficile et ça en est désolant. Bien évidemment que je ne cherche pas que des amis gays et que je peux trouver des amis peu importe leur orientation sexuelle. Et dans la vie oui trouver des potes hétérosexuels est davantage possible, je constate juste que ça ne devrait pas être si compliqué de trouver des potes gays c'est illogique et de toute façon c'est dur de trouver des potes tout court. J'éprouve la difficulté d'avoir des potes gays mais je ne cherche qu'à me faire des amis peu importe leur orientation ce n'est pas du tout un critère de sélection :)

avatar contributeur de Loversity
Loversity
29/06/2024 à 15:50

Les quelques amis que j'ai son majoritairement gay.

On peut dire ce qu'on veut, on partage beaucoup de choses point de vue dialogue romantique voir sexuel (qui ne raconte pas ses aventures à ses amis intime !).

Bien sûr, quelque soit l'orientation on peut s'exprimer si l'intimité le permet, mais si on parle de ses aventures avec les hommes ou avec son corps, ça fait toujours plaisir quand l'autre en face peut partager notre sensibilité sur le sujet

(plutôt que par exemple un homme hétéro qui va parler des filles et des poitrines, un sujet auquel nous serons beaucoup moins sensible)

avatar contributeur de Sebiseb
Sebiseb
29/06/2024 à 16:02

Citation de Loversity #514328

Ouai si on parle souvent de sexe/attirance, c'est certain

Quand on a des discussions un peu plus vastes et diversifiées, ça n'a aucune importance. J'ai des potes hétéros et ils ne passent pas leur temps à parler de poitrines, un commentaire de temps en temps mais rien de récurent. Il y a tellement de choses à aborder... :/

avatar contributeur de Loversity
Loversity
29/06/2024 à 19:57 - 29/06/2024 à 19:58

Citation de Sebiseb #514329

Oui, je suis d'accord.

Après, quelque soit le niveau, c'est un sujet qui revient tôt ou tard.

En tout cas, dans les expériences amicales et relationnelles diverses que j'ai pu avoir, le couple, le mariage, trouver quelqu'un, Rencontrer en boite, commenter les tenues ou la sympathie des gens... sont des sujets qui reviennent fréquemment.

avatar contributeur de Alouny33
Alouny33
30/06/2024 à 20:47

Citation de DamienLge #514099

Tu as raison, peut-être que sans réseaux et site cela faciliterait le relationnel. Mais peut-être que l'époque bizarre aujourd'hui fait que les gens cherchent moins à creuser. En tout cas c'est triste.

Je trouve qu'il y a des solutions pour réunir les gens, mais j'ai l'impression que c'est pas toujours efficace ou réalisé.

avatar contributeur Reloteb
Reloteb
01/07/2024 à 03:03

J'ai trouvé ce sujet intéressant.

avatar contributeur de DamienLge
DamienLge
01/07/2024 à 10:35 - 01/07/2024 à 10:39

Citation de Alouny33 #514483

merci 😊

Mais tu sais.. moi j'ai maintenant 60 ans.. et je ne fais plus que "regarder le Monde".... 😇 ... et ce regard n'interesse souvent pas grand monde 😉

Et non: toute la faiute ne revient pas aux réseaux.... La faute revient à votre génération, qui, comme je le disais: est une génération d'handicapés relationnels, et avec un rapport à la sexualité qui est une "réaction" face à une "attitude consommatrice", dont le porno, pour ne citer que cela.. nous abreuve....

Le plupart des "applications" deviennent des "magasins"..; où toutes les règles commerciales sont d'actualité, et sont mises en oeuvre.... alors on "choisit un article" ....

Et par contre: oui: etre en slip de bain sur une plage et "montrer qu'il y a quelque chose devant" NON! et même votre garde robe ! Boxers hyper serrés (puisque les boxer "c'est la mode".. pantalons hyper larges... bref: rien qui montre que.... vous êtes des êtres "séxués"....

Donc réaction logique: puisque "trop" il y a d'un coté, et bie forcément: on prend la position "inverse".

Des amis gays ? Force est de constater que, dès qu'ils sont en couple... ils prennent "de la distance"... (comme les couples hétéros de votre age d'ailleurs). Pourquoi ? parce que dans notre civilisation (qui est donc quelque part: la votre) il FAUT se protéger....

Pourtant, en raison même de cette "asexualisation" de votre génération: s'avouer gay est de plus en plus difficile.. et quant à le montrer....

Alors: j'ai envie de dire: fais toi d'abord des amis.... et tu vas être surpris toi même que, dans ses amis, de nombreux gays se "cachent" 😇

La question que tu poses, pour moi, m'invite à m'en poser sérieusement une autre: Comment vivre le "relationnel séxué" à votre âge, sans que cela ne devienne un "marché aux bestiaux", mais reste dans un jeu de séduction agréable, courtois, où oui, les "bandes de potes gay" sont simplement des "bandes de potes gays", et pas des "magasins" ?

J'avoue ne pas avoir la réponse à ceci.... Mais il est pour moi clir qu'il va falloir que vous la trouviez, cette réponse. Cela en devient essentiel.

Et tu vois que je ne suis nullement dans "la critique d'une société" ou "d'une génération".... Mais plutôt à essayer de trouver un "comment". Comment vivre dans tout cela ?

OR: pourtant: vous êtes dans une génération qui a bien de la chance, quelque part: être "gay" est au gout du jour, est "globalement accepté"... et dire à un autre garçon que l'on tient à lui est de l'ordre du tout à fait possible, que ce soit "amicalement" ou "amoureusement".... si je remonte 40 ans en arrière: il en allait tout autrement !

En tout cas: oui: retour à "la réalité", plus que nécessaire..; associations, boites de nuit pour quoi pas... et oser être soi... ce qui est encore bien compliqué à vos ages...

Oui: il y a là une "voie à retrouver", ou en tout cas "à trouver"... voire même "à construire"....

Et, j'ajouterais que, et je vais l'ajouter encore sur ce Forum: même l'amitié demande du temps.... 😊

Et un temps qui n'est plus du tout d'actualité....

Pourtant: cette notion de TEMPS régit toute reltion humaine, vraie... 😙


l'apologie de la différence est requise.

avatar contributeur de LinkinSky
LinkinSky
06/07/2024 à 07:29 - 09/07/2024 à 00:22

Hello,

L’amitié lgbt… hum…

J’admet qu’il est très dur de nouer des liens lgbt ou de tout autre genre.

Surtout quand on n’est pas très réseaux sociaux ou virtuel, tout en le mixant avec la vie privée et réelle car il faut du temps pour créer des liens particuliers. Donc perso, généralement on m’envoie péter ailleurs, on m’évince… c’est comme ça… et je me porte toujours bien car j’ai une vie heureuse de base. xD

J’ai essayé les associations lgbt mais… il y a toujours des histoires ou bien il faut adopter un état d’esprit de secte pour s’intégrer. Pas du tout dans mon état d’esprit très authentique, impartial et ouvert aux idées sauf sur ma vie privée. Surtout, j’ai déjà eu une vie passé assez mouvementée donc pourquoi m’en coltiner des nouvelles.

Je sais que cela peut être dur et déroutant de ne trouver personne de la même orientation sexuelle à qui se livrer sans qu’il y ait un jugement de valeur ou d’appréhension alors qu’issu de minorité, on a tous en commun le même parcours de pensé, d’avoir été à un moment donné confronté seul face à son orientation, d’avoir vécu un moment de solitude, de devoir se cacher, d’être désemparer face à l’homophobie, etc. C’est triste de voir que malgré tout cela, qu’il ait toujours cette part d’individualisme et d’étiquettes idéologiques exacerbées, que tu es rejeté comme un mal propre dès que tu ne coches pas une case du listing plein d’aprioris en particulier (n’acceptant pas la moindre différence ou rejetant systématiquement la faute sur les autres sans se remettre en question) et parfois dit de manière condescendante à coup de jugement et un total manque de respect pour les opinions et de valeurs. Ainsi est la mentalité d’aujourd’hui ou tout est jetable et dont certaines mentalité aime vivre dans le dénis.

Je comprends tout à fait ce que tu recherches et ce que tu peux ressentir mais ne désespère pas, laisse le temps au temps. :) car tu sais quoi, avec persévérance, optimiste et compétiteur, surtout après plus d’une trentaine d’échanges avec de personnes diverses et variées, je suis tombé sur d’incroyables personnes en chemin. Ils viennent de tout bord, de tout milieux, sans avoir des centres d’intérêts, à se faire des câlins sans arrière pensée, juste à s’aimer (difficile à expliquer c’est comme une famille)…. (Enfin « ils », on est peu, en plus d’être grand… rien n’a voir mais c’est frustrant sous mes 1m70 XD ).

Il arrive qu’on se dispute et qu’après ça ne colle plus. C’est ça l’amitié « virtuelle » malheureusement ou pas. :) c’est hyper dur d’entretenir une amitié en réel alors en virtuelle, no comment… et il y a le fait que je n’y crois pas non plus et de se dire que si je me déplace, on se verra forcément… le « si je »… car c’est généralement toujours moi qui doit me déplacer ou qui prend des initiatives XD. Et je n’ai plus forcément envie de faire d’effort et je n’ai plus de temps, ni de force d’ailleurs. C’est un problème parmis tant d’autre sur comment entretenir une relation et à résoudre car comme tout, il faut de la réciprocité… et encore d’autre problématiques… bref, je suis bien dans ma vie donc pourquoi me prendre la tête ?

En fait, tout n’est que dû au hasard et au bon vouloir pour rencontrer une personne qui nous correspond ou non, comme en amour mais avec moins de jeu de séduction, moins de plan sur la comète… mais toujours avec des prises de tête XD.

Donc ce n’est pas qu’une impression dans le monde actuelle des choses de devoir ressentir une sorte d’incompréhension face à l’incohérence où dans la normalité des choses, on devrait tous se soutenir mais que c’est loin d’être le cas.

Depuis des siècles l’homme ou comme tout animaux, il y a des clans et en plus, il y a des clans dans des clans. XD

Le hic est que je n’aime pas être assimilé.

« « Ps : Je tiens à préciser qu’il faut prendre en compte que mon cas n’est en rien une généralité (je le précise parce que sinon, on va encore me taper dessus). » »

Au pire, je t’inviterai à venir autour du feu avec nous (le temps d’économiser un peu de mon côté ou que je gagne au loto, mais à ce moment ça serait plus un voyage en Islande. ;)

avatar contributeur de Yoyo53
Yoyo53
08/07/2024 à 23:39

Citation de LinkinSky #515135

👍👍👍

Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est une véritable plateforme de rencontre gay sérieuse et bienveillante.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr