Homosexualité devant les parents et la famille

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Salut à tous,

Je vous écrit ce message car je me pose beaucoup de questions, voilà je n'ai pas encore fait mon coming out à mes parents ni à mes amis (seul mon frère, mes cousins et cousines le savent avec qui je suis très proche). Lorsque je sors à des journées familiales (communion, baptême, anniversaire etc) je vois très souvent des personnes hétérosexuelles en couple ayant à peu près le même âge. Ils sont généralement assez proche et n'hésitent pas à se prendre dans les bras et à s'embrasser devant tous les membres de la famille.
Etant gay je ne me vois pas pouvoir vivre aussi ouvertement mon homosexualité devant mes parents et ma famille si j'étais en couple avec un garçon.

Lorsque je vois des couples hétérosexuelles, cela me rend triste car je pense que je pourrais jamais vivre comme eux tout en restant proche de ma famille. Je me demande parfois pourquoi pas me forcer à sortir avec des filles (même si elles ne m’attirent pas).

Je ne sais pas quoi faire, merci d'avance pour votre aide.


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir !

Je vais essayer de te répondre du mieux que je le peux, pour essayer de t'aider un minimum. Premièrement, je dois te dire de ne pas avoir ce genre de pensées, te forcer à te sortir avec des filles ce n'est pas la solution, puisque, tu le dis toi-même, tu te "forcerais". Imagine donc un petit peu ta vie dans ce genre de conditions : ce n'est pas vivable, mentalement, physiquement mais également pour les autres. Donc déjà, un gros conseil : reste comme tu es, et sois fier d'être homosexuel ! :)

Ensuite, je peux comprendre que tu envisages difficilement de vivre pleinement ton homosexualité devant ta famille. Personnellement, ma famille vient récemment de découvrir mon homosexualité, et je ne m'affiche pas pour autant. Je me sens certes bien dans ma peau, mais les choses doivent se faire petit à petit. Si tu as quelques membres de ta famille qui peuvent te soutenir à ce niveau là, les choses se feront petit à petit, ne t'en fais pas. Je pense bien sûr qu'au début tu ne seras pas ouvertement gay avec ta famille, mais petit à petit, tout ira mieux et les choses se débrideront ! :)

Concernant ton coming out, seul toi peux savoir quand le faire. Rien ne t'y obliges, saches-le ! Tu le feras quand tu sentiras que tu pourras le faire, quand tu en ressentiras le besoin. De même pour tes amis, mais si je peux te conseiller, c'est de peut-être commencer par là, généralement, c'est un peu plus simple à faire (du moins pour moi ça l'a été ^^'). Mais rien ne presse vraiment, prend ton temps, et fais le quand tu te sentiras de le faire ! :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je te renvoie sur un super lien d'une super nana qui en parle très bien, dans la sphère plus publique certes, mais tu peux appliquer tout ce qu'elle dénonce à cette échelle.
J'ai piqué le lien à Polygor dans une autre discussion : (https://betolerant.fr/forum/7502/se-tenir-la-main-dans-la-rue-amour-ou-s-afficher)

https://www.youtube.com/watch?v=hIhsv18lrqY

Sinon courage, petit à petit comme l'a dit Peanuts, éduquer les autres..

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut,

Merci pour vos réponses, je pense que c'est ce que je vais faire, rester moi-même et faire mon coming out à mes parents. Cela va être assez dur mais je pense que c'est le moment ou jamais de le faire.
Et avec le temps ça ne sera peut-être plus aussi mal vu, on verra bien !

Encore merci pour vos réponses!

photo de l'auteur Emmanuel
Emmanuel
Homme de 51 ans
Proche de Carcassonne

2 remerciements
Je me demande parfois pourquoi pas me forcer à sortir avec des filles (même si elles ne m’attirent pas).


Alors la malheureux surtout pas!!! c'est pas cataclysmique mais ça en approche!!!
C'est d’expérience que je te parle (t'écris) !!!
Je fus marié etc etc... option choisie en ayant "oublié" que j'étais homo... ben je te déconseille vivement...crois moi!!!

Emmanuel

photo de l'auteur 20100
20100
Homme de 48 ans
ROBERTOT

1 remerciement
Bonjour,

Je peux comprendre tes doutes quant à vivre une vie de couple normale proche de ta famille, puisque tu n'as pas encore fait ton coming out, et que tu es encore dans l'incertitude de la réaction de tes parents. Je ne peux pas te conseiller de passer à l'acte, mais je peux te dire deux ou trois choses basée selon ma propre expérience (les années, ça sert à ça ;) )

C'est à toi de décider si tu veux faire ton coming out ou pas, et quand le faire. Ce moment t'appartient, et ceux à qui tu le fais n'en sont que les témoins. Ceci dit, les parents ne sont pas idiots, et, je le pense sincèrement, la plupart du temps, connaissent très bien leur enfant, y compris son orientation sexuelle. Tu peux éventuellement demander à ton frère et tes cousin.e.s comment ils pensent que réagiraient tes parents, si tu ne leur en as pas déjà parlé, mais leur réponse n'engage qu'eux, et ne prouve en rien la réaction effective de tes parents.

Si le coming out ne se passe pas si bien, ne désespère pas, et laisse le temps à tes parents de digérer la nouvelle. Tu as eu des années pour t'habituer à ta différence, ne cherche pas à précipiter les choses avec tes parents. Personnellement, mais c'était aussi une autre époque, j'ai attendu d'être indépendant financièrement pour le leur annoncer, et ça ne s'est pas bien passé. Il leur a fallu du temps pour accepter, et encore plus pour rencontrer mon compagnon. Nous sommes aujourd'hui accueilli comme un couple normal dans ma famille.

Dernière chose et non des moindres, je pense que renier ce que tu es parce que tu ne penses pas pouvoir vivre et te comporter normalement dans ta famille quand tu auras quelqu'un est à proscrire. Les autres te l'ont déjà dit, tu ne ferais que te rendre malheureux au bout d'un moment, et pas seulement toi. Mais c'est à toi de prendre la décision.

Bon courage

photo de l'auteur Emmanuel
Emmanuel
Homme de 51 ans
Proche de Carcassonne

2 remerciements
Steph 4190 à très bien développé ce que j'ai synthétisé en quatre phrases !!!
Fait confiance aux anciens...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je m'associe à ce qui a été dit plus haut : inutile de te culpabiliser face à ce qui relève de la nature. Tu n'as pas choisi d'être homo et tu n'as aucune raison d'en rougir. Ton orientation sexuelle constitue une partie de ton identité mais elle ne peut et ne doit pas la résumer.
En ce qui me concerne, je n'ai jamais redouté le moment de l'annoncer à mes parents... même si j'ai attendu d'être en couple pour le faire. C'est psychologiquement plus confortable.
Je pense qu'il ne faut pas te triturer l'esprit ni baliser à l'excès : un parent reste un parent. La seule chose qui est censé préoccuper un parent digne de ce nom est le bonheur de son enfant. Il n'est pas impossible que leurs réactions soient incrédules, dépitées voire violentes mais le temps et l'amour de leur enfant leur feront accepter ce qui n'est jamais qu'une préférence sexuelle (ce n'est pas la fin du monde).
Pour ce qui est des manifestations de tendresse en public entre homos dont tu parlais, il faut en effet s'accommoder d'une forme de discrétion... mais rien d'insurmontable. L'amour que l'on porte à quelqu'un peut très bien se passer de démonstrations publiques. Ce d'autant que la vie privée a vocation à le rester

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci à tous pour vos réponses. Je vais suivre vos conseils, à la rentrée je ne serai plus chez mes parents pour les études je pense faire mon coming out peu avant.
Il y a pleins de situations où je me dis que ça serait peut-être le bon moment mais c'est tellement dur à aborder juste en face d'eux, une fois que j'aurais fait mon coming out je sais que j'aurais un poids en moins et c'est ce qui me motive aussi à leurs dire.

Encore merci pour vos réponses!

photo de l'auteur Luxcifer
Luxcifer
Homme de 22 ans
Besançon

2 remerciements
[Je parle en mon nom et ce que je dis est à sélectionner comme bon te semble pour t'aider, ce ne sont pas de recettes miracles juste des pistes que tu peux emprunter ou non]

Citation de Sadroad

Je vous écrit ce message car je me pose beaucoup de questions, voilà je n ai pas encore fait mon coming out à mes parents ni à mes amis


Personnellement j'assume ouvertement de l'être mais je ne ferai pas mon coming out, j'estime que je n'ai rien à avouer à mes parents ni à quiconque parce que l'on avoue une faute, or, il n'y a aucune faute à être homosexuel/bisexuel/hétérosexuel. En partant de ça j'estime que personne n'a besoin de savoir quel genre j'aime pour m'aimer en retour (ça nique le principe même d'aimer sinon)

Citation de Sadroad

Etant gay je ne me vois pas pouvoir vivre aussi ouvertement mon homosexualité devant mes parents et ma famille si j étais en couple avec un garçon.


Que tu sois gay ou autre ça ne te retire en aucun cas ce droit, être gay n'est pas une tare ou une fatalité ;)

Citation de Sadroad

Lorsque je vois des couples hétérosexuelles, cela me rend triste car je pense que je pourrais jamais vivre comme eux tout en restant proche de ma famille.


Rien ne t'en empêche pourtant, si tes parents sont homophobes tu ne pourras pas, mais s'ils sont homophobes... ben... 'fin voilà
S'ils ne sont pas homophobes ben, où est le problème ?
Pour ma part il

Citation de Sadroad

Je me demande parfois pourquoi pas me forcer à sortir avec des filles (même si elles ne m’attirent pas).


Parce que ça ne te rendrait pas plus heureux de faire semblant d'aimer

Citation de Sadroad

Je ne sais pas quoi faire, merci d avance pour votre aide.


"Assumer", pas envers les autres, mais envers toi même, je peux me tromper évidemment, mais tu me donnes l'impression de rejeter ton homosexualité comme si c'était quelque chose de mal, que tu cherches à cacher à tout prix; tu peux assumer sans pour autant le crier sur tous les toits, toutefois en parler avec des amis proches ça peut t'aider, au lycée je le disais à beaucoup de mes amis proches et savoir qu'ils acceptaient sans problème ça m'a rassurer pour la suite,
Maintenant j'assume entièrement mais j'en parle pas, je ne "préviens" pas mon entourage pour leur dire que "attention, j'aime les garçons, si je fais une remarque homosexuelle c'est parce que je le suis".
Puis comme je le dis: "ce que je fais de mon cul ça ne regarde que moi"

En espérant t'avoir aider un temps soit peu ^^

photo de l'auteur Zlanna
Zlanna
Homme de 20 ans
Marseille

1 remerciement
Ouesh Ouesh,

Tout d'abord, il faut bien se dire que le coming-out n'est pas une chose que tout le monde doit faire. Certains pensent que ça ne sert à rien, d autre que c est utile. Dans ce cas précis, libre à toi de choisir si tu veux le faire ou non.
Dans le cas où (comme tu l expliques) tu veux le faire, il faut avant toute chose que tu te sentes prêt à le dire, on sait tous que ce n est pas un étape facile. De part cette pensée
je me pose beaucoup de questions
,
Je me demande parfois pourquoi pas me forcer à sortir avec des filles
, je te suggérerais d être assez sur de toi et de l envie que tu portes à le dire à tes parents.

Il faut bien aussi se dire qu il ne faut pas griller les étapes.
C est à dire que, pour l instant tu es au stade où tu voudrais le dire à tes parents. De ce fait tu ne connais ni leur réaction, ni leur temps d adaptation (s il y en a un). Ce qui veut dire que, pour ma part, tu n as pas encore à te poser ce genre de questions. C est vrai que, comme quelques personnes te conseillent, le fait que l une des personnes à qui tu l as dit, commence à en parler peut être une bonne chose.

Concernant la question du
je vois des couples hétérosexuelles
... Il ne faut pas que tu bases ta façon d être en couple sur la majorité, c est à dire que tu ne dois pas forcément prendre pour exemple ce que tu vois mais plutôt ce que tu es. Dans ce cas présent, c est à dire que si tu souhaites embrasser ton copain dans un repas de famille, qu est ce qui t empêcherait de le faire ? D un autre côté, si tu penses que le fait de
se prendre dans les bras et à s embrasser devant tous les membres de la famille
n est pas nécessaire qu est ce qui t empêche de ne pas le faire ?

Je ne vais pas te sortir une phrase du style soit fier d être gay étant donné qu il n y a aucune fierté à être ce que tu es. Il ne faut donc pas que tu te dises que le fait d être gay, comme tu en donnes l impression dans ta description, est quelque chose que tu réprimes.

Le bilan de tout cela est qu il faut laisser le temps... à tes parents, à toi, à ton envie de faire ton coming-out... Etant donné que rien ne t empêche de faire ce que tu veux. La simple limite que tu te fixes est celle du respect que tu as envers ta famille, tes parents; ce qui est tout à fait normal.

photo de l'auteur Jinhyun
Jinhyun
Homme de 33 ans
Paris

7 remerciements
Je rejoins mes confrères et te propose et ça tu en es le seul maître, de ne pas nier qui tu es, ni qui tu souhaiterais aimer.

Comme j'ai pu l'indiquer pour ma propre histoire, j'étais avec une fille avant que je découvre ma sexualité vers 14 ans, et lorsque la prise de conscience fut là, j'ai mis un point d'honneur à ne pas vivre dans le mensonge et surtout attirer quelqu'un dans l'abîme avec moi.

Car oui il y a nous, mais si l'on ment à notre "hypothétique" femme de façade pour faire plaisir à cette société hétéro normée décérébrée et patriarcale c'est un double assassinat.

Mes parents n'ont pas accepté cette "différence" et m'ont mis dehors, mais j'en ressors plus fort qu'avant.

De plus je peux désormais compter sur une super belle famille.

J'ai toujours été de nature très rebelle et indépendant et alors tout sacrifier pour une famille qui pour la mienne tient une couche de crétinerie assez dense juste pas possible ...

N'aies juste pas de regrets ! Et surtout pèses le poids de tes éventuelles décisions (en songeant au pire scénario), et ici tu trouveras je pense tout le soutien possible !

Courage frérot !

photo de l'auteur kiss69
Kiss69
Homme de 40 ans
LENTILLY
salut mec.

moi j'ai fais l'erreur que tu voulais faire!!c'est a dire de me forcer a sortir avec les filles...je te le deconseille fortement!tu te ments a toi meme,tu t'invente une vie qui n'est pas la tienne...
j'ai fais mon coming out il y a seulement 4 mois (j'ai 38 ans),j'ai passer des annees noires de ma vie,meme a songer a me suicider!!
depuis 4 mois je vis ma vie(meme si je suis encore celib),tout le monde est au courant amis et famille et ils l'ont tous bien accepte...tu vois je me dis que j'ai perdu des annees de ma vie a me cacher et aujourd'hui je m'en veut...
alors vas y fonce et je te promet que tu le regerettera pas!!
n'hesite pas a venir discuter sur mon profil si tu as des questions...
il te faut beaucoup de courage pour le faire mais ça vaut le coup mec!!

photo de l'auteur FrenchAzazel
FrenchAzazel
Homme de 20 ans
Orléans

5 remerciements
Bonjour a tous et bonjour Sadroad

Je suis pas venu ici pour raconter ma vie mais pour partager mon expérience. Je suis gay mais je me suis assumé il n'y a pas très longtemps en tombant amoureux et en sortant avec un mec (cette relation n'a été qu'un détonateur). Avant ça j'étais déjà gay mais totalement refoulé, 6 ans dans l'ignorance la plus totale. Je suis sortis avec une fille pendant assez longtemps mais avant de passer a l'acte final j'étais malade et j'avais envie de gerber, on a au final jamais rien fait jusqu’à ce que je la quitte pour ce mec et que je couche avec (bref je passe les détails). Effectivement pour moi ça a été un échec et j'ai pas réussi a faire semblant. Donc pour ce qui est d’être gay je crois qu'on a pas le choix, faut assumer ce qu'on est. Pour ma part ça va beaucoup mieux depuis que je m'assume et je sors avec des mecs. Fini d’être malade tout le temps pour rien et ce genre de choses.
Pour ce qui est du coming out, j'ai pas choisis de le faire perso, mes parents l'ont découvert et m'ont sorti les vers du nez. Ca s'est mal passé surtout que j'avais l'intention de le faire a un moment ou un autre, mais pas a ce moment la et pas de cette manière. Heureusement aujourd'hui ça s'est calmé et je ne regrette pas qu'ils l'aient découvert parce que je peux m'assumer et ne plus me cacher.
Si je peux donner un conseil, il vaut mieux le faire, ça libère d'un poids énorme. Maintenant il vaut mieux choisir de le faire a un moment opportun et de le faire soit même et pas parce que les gens tombent dessus. Ca se passera mieux comme ça. Et il faut commencer par les plus ouvert d'esprit et ceux en qui on a le plus confiance qui pourrons nous aider pour le moment crucial des parents. Pour ma part c'est ce que j'ai fait et ce sont ces gens qui ont tout arrangé avec mes parents (et m'ont aidé a ne plus complexer et avoir peur aussi). J'ai pas choisi de faire mon coming out a mes parents parce qu'il s'est fait tout seul mais j'avais choisi de le faire avec ces personnes la. Et j'avais pour intention de le faire a mes parents ensuite. Je crois que c'est la meilleur des choses a faire si on a une famille un peu ouverte. Il ne faut pas se cacher ni se forcer a être quelqu'un qu'on est pas, ça rend malade et tout le monde malheureux. T'es gay, c'est pas grave c'est ce que t'es alors aime toi comme ça, aime les mecs et assume, c'est pas une maladie. Et si tes parents tiennent a toi ils respecteront ce que t'es et souhaiteront ton bonheur avant tout

Voila, désolé pour le pavé, j'espère que ça pourra aider

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit