J'ai besoin de comprendre le concept de sapiosexualité

avatar contributeur de WalkByFaith
WalkByFaith
06/04/2024 à 10:29

Bonjour,

Je cherche des personnes qui seraient en capacité de me donner une (ou plusieurs) définition de la sapiosexualité (je ne me satisfais pas de ce que je trouve sur internet). Je me pose des questions sur ça depuis quelques temps mais je ne veux pas décrire ma situation pour garder un semblant d'objectivité. 😅

Merci d'avance à ceux et celles qui voudront bien me répondre !

avatar contributeur de Kadakuy
Kadakuy
06/04/2024 à 11:21

Masturbation mentale ?

avatar contributeur de Occamj
Occamj
06/04/2024 à 12:40

Bonjour,

Ben c'est assez simple à decrire: même si je peux trouver quelqu un.e beau ou belle physiquement, je ne peux ressentir une attirance sexuelle qu envers quelqu'un avec qui j'ai un échange intellectuel, une connexion de pensée forte, quelqu un dont les mots et les pensées exprimées me touchent. Avant que cela s établisse, je ne ressens aucune excitation sexuelle.

Pour moi le physique est très secondaire dans l attirance amoureuse.

Attention ça ne veut pas dire que je suis ace, c est même tout le contraire.

avatar contributeur de Acha
Acha
06/04/2024 à 12:50

"C'est le fait d'être attiré sexuellement par les personnes intelligentes."

C'est la définition que l'on trouve sur internet.

Sans être superficielle, mettre le physique d'une personne au second plan, dans la séduction, me paraît difficile. C'est un tout, pour moi.

Le physique c'est quand même ce que l'on voit en premier.

Mais je peux comprendre que s'accorder intellectuellement dans un couple soit primordial.

avatar contributeur Llaho
Llaho
06/04/2024 à 13:40

Je me suis toujours demandé si la réciprocité était forcément de mise ?

avatar contributeur de Papyrus
Papyrus
06/04/2024 à 14:56

Citation de Llaho #504503

c'est-à-dire qu'un sapiosexuel ne peut fréquenter qu'un idiosexuel ?

avatar contributeur de Kivakra
Kivakra
06/04/2024 à 15:25 - 06/04/2024 à 15:25

Tout le monde est bisexuel par essence, le reste n'est que construction sociale et habitude.

avatar contributeur de WalkByFaith
WalkByFaith
06/04/2024 à 15:26 - 06/04/2024 à 15:46

Citation de Papyrus #504514

C'est quoi un idiosexuel ?

Nan... me dis pas que c'est un jeu de mots ?

avatar contributeur Llaho
Llaho
06/04/2024 à 15:35

Citation de Papyrus #504514

Magnifique contribution et qui plus est constructive.

avatar contributeur de Vavavi
Vavavi
06/04/2024 à 16:47

Citation de Kivakra #504523Tout le monde est bisexuel par essence, le reste n'est que construction sociale et habitude.

hum non...

avatar contributeur de Occamj
Occamj
06/04/2024 à 17:46

Tout le monde est bisexuel "par essence"?

Oulah on va sortir les rames...

Parce que... Je ne crois pas non. D ou tires tu cette affirmation péremptoire ?

avatar contributeur de Papyrus
Papyrus
06/04/2024 à 19:49

Citation de WalkByFaith #504525

C'est quoi un idiosexuel ?

S'il y a un kink de soumission intellectuelle, il y a peut-être aussi un kink de domination?

Ou alors ce serait une perversité dans l'autre sens? Quelle asymétrie!

avatar contributeur de Bidule
Modération Bidule
06/04/2024 à 20:05

Citation de Papyrus #504514

Quand tu reponds "idiosexuel", même si c'est par ironie pour taquiner, n'oublies pas qu'il y a des sapio qui te lisent.

Déjà que la notion de sapio n'est pas compris par tout le monde, si en plus on se fait moquer c'est trash.


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur Llaho
Llaho
06/04/2024 à 20:22

Citation de Papyrus #504514

Lire les mots simplement. Tu les as visiblement mal interprété, je ne sais pas pourquoi tant d'agressivité mais le mieux c'est d'en rester là.

avatar contributeur de Vavavi
Vavavi
06/04/2024 à 20:38 - 06/04/2024 à 20:58

ahlala

avatar contributeur Llaho
Llaho
06/04/2024 à 20:45

Citation de Vavavi #504546

Pourquoi poser là votre jugement, le message ne vous était pas adressé? Pourquoi vouloir encore allumer une mèche incendiaire ?

avatar contributeur de ICarter
ICarter
06/04/2024 à 20:50

Moi je n'y adhère pas du tout.

Se dire sapiosexuel voudrait dire que l'on se sent suffisamment intelligent pour :

1- juger l'intelligence de l'autre

2 - que cette intelligence valent notre temps.

J'ai déjà abordé ce sujet sur un autre post, si cet autre est intelligente et vous correspond intellectuellement vous en faites quoi des autres valeurs qui font durer un couple ou une relation.

En plus les interactions intellectuelles dépendent de votre environnement.

Je me comporte très différemment en fonction des personnes autours, quand je suis trop à l'aise je raconte n'importe quoi.

Je vire au sérieux quand la personne devant aborde des sujets qui me portent a cœur inégalités sociales, place de l'homme dans le monde.

Si je suis avec des fans de cinéma je parle de cinéma et quand on doit parler de potins de Star, je kiffe car tout cela c'est moi, donc en fonction de quand et où on fait connaissance votre sapiosexualité peut être faussée.

En plus qu'en est il de la réciprocité quand votre sapiosexualité vous attire vers un homme et que sa sapiosexualité ne l'attire pas vers vous, êtes vous toujours sapiosexuel.

En plus, la je fais mon gros chiant , l'intelligence, lesa capacités intellectuelles, cognitive et comment l'on s'en sert résident dans notre cerveau et comment celui ci nous aide à interagir avec le monde qui nous entoure.

Le cerveau est un membre du corps humain, donc faisant partie du physique donc être sapiosexuel est d'être attiré par des personnes qui usent bien de leur cerveau.

Ouf merci de m'avoir lu.

Si quelq'un lit les piliers de la terre (partie1), j'adore.

Bises ICarter.

avatar contributeur de Papyrus
Papyrus
06/04/2024 à 21:55

Citation de Bidule #504542

Quand tu reponds "idiosexuel", même si c'est par ironie pour taquiner, n'oublies pas qu'il y a des sapio qui te lisent.

Non ce n'est pas par ironie, un antonyme de sapienta peut bien être idiotia en latin.

Est-ce si inenvisageable que cela? Si le terme ne s'est pas encore répandu eh bien quelqu'un en a peut-être déjà employé un autre.

avatar contributeur de Kilik
Kilik
06/04/2024 à 22:08 - 06/04/2024 à 22:14

Le terme sapiosexuel me semble difficile à expliquer. Est ce qu'un sapiosexuel est indifférent au sexe du partenaire, puisque c'est l'intelligence qui prime ?

Ou est ce une préférence de profils dans une sexualité de type hetero/homo/bi/pan comme certains préfèrent les blondes et d'autres les poilus ?

J'imagine en outre que la mesure de l'intelligence est toute relative, par rapport à son vécu et ses conceptions. C'est l'intelligence que l'on perçoit, qui peut prendre bien des formes. Ce n'est pas la mesure "objective" d'un QI.

Citation de ICarter #504548 "Se dire sapiosexuel voudrait dire que l'on se sent suffisamment intelligent pour : 1- juger l'intelligence de l'autre"

Je ne pense pas que sa propre intelligence soit un prérequis. On peut aimer quelqu'un qui nous complète, qui apporte ce dont on a l'impression de manquer par exemple.

Oui, on juge l'intelligence de l'autre, comme on juge son physique, son charme, sa richesse, son statut, sa capacite à être parent, son humour,...

Citation de ICarter #504548 "si cet autre est intelligente et vous correspond intellectuellement vous en faites quoi des autres valeurs qui font durer un couple ou une relation"

On peut avoir le même raisonnement sur l'homosexualité ou l'heterosexualite. On pourrait rétorquer : "Si une personne a la même sexualite que vous, vous en faites quoi des autres valeurs qui font durer un couple ?"

Mettre en avant une caractéristique primordiale ne signifie pas qu'on est aveugle au reste. C'est une condition nécessaire, mais pas suffisante. Il y a toujours une combinaison de facteurs pour que ça marche.

Citation de Papyrus #504541 "S'il y a un kink de soumission intellectuelle, il y a peut-être aussi un kink de domination?"

La question est intéressante, même si la sapiosexualite doit également pouvoir se bâtir entre "égaux", sans supériorité de l'un sur l'autre. Pierre et Marie Curie ont partagé un prix Nobel :)

Une sexualité se définit comme une alternative à une autre.

Hetero, homo, bi, pan, asexuel,... se definissent en opposition par rapport à d'autres sexualités. J'ai du mal à voir à quoi s'oppose la sapiosexualite...

avatar contributeur de Kivakra
Kivakra
07/04/2024 à 06:56 - 07/04/2024 à 07:03

Citation de Occamj #504534

Si vous regardez les travaux en anthropologie et psychologie, les pratiques sexuels sont tellement différentes d'un individus à un autre, d'une société à une autre. Je trouve qu'il est difficile d'affirmer l'inverse (la sexualité serait définit dans notre essence). Cela fait bien longtemps que les comportements humains sont déterminés par leur socialisation; les pratiques sexuels en font partie.

avatar contributeur de Kilik
Kilik
07/04/2024 à 07:54

Citation de Kivakra #504587

Bonjour.

Pratique sexuelle n'est pas orientation sexuelle. C'est comme confondre la faim (physiologique) et la manière de s'alimenter (anthropo/psycho/socio/culturelle).

avatar contributeur de Kivakra
Kivakra
07/04/2024 à 08:29

https://fr.wikipedia.org/wiki/Orientation_sexuelle

Citation :

Chez les hominidés et l'être humain, plusieurs facteurs biologiques contrôlent l'orientation sexuelle14. En particulier chez l'être humain, il existe plutôt une dynamique multifactorielle complexe, où divers facteurs (génétiques, biologiques, apprentissages, socialisation, représentations …) se combinent, ce qui aboutit au développement de préférences sexuelles. Dans la majorité des sociétés actuelles, où existent une culture hétérosexuelle dominante15,16 et une culture homosexuelle plus marginale, la majorité des personnes développent des préférences globalement hétérosexuelles, et une minorité des préférences homosexuelles, bisexuelles ou asexuelles11.

Actuellement, les données des neurosciences récentes concernant les préférences sexuelles ne font pas encore consensus au sein de la communauté scientifique et ne sont pas encore intégrées par la culture contemporaine. Le concept d'orientation sexuelle est ainsi principalement utilisé dans le domaine des sciences sociales.

avatar contributeur de Al&Al
Al&Al
07/04/2024 à 09:23 - 07/04/2024 à 09:44

Citation de Kivakra #504590

Le taux d'homosexuel est quasiment le même dans le temps et dans l'espace, quelque soit l'époque ou la société, votre théorie ne tient donc pas. Et ce n'est pas ce que le texte dit non plus, qui parlent notamment de facteurs biologiques et donc parfaitement non-construits.

Citation de ICarter #504548

(Cet éditeur de texte est une catastrophe... Je n'arrive pas à mettre en gras cette citation, alors ouvrez vos chakras, c'est en gras.)

"Se dire sapiosexuel voudrait dire que l'on se sent suffisamment intelligent pour :

1- juger l'intelligence de l'autre"

Je ne vois pas le problème à juger l'intelligence d'une autre personne. En particulier pour les relations, nous sommes programmés pour juger d'un tas de facteur avec plus ou moins de précision. Tout le monde est assez intelligent pour juger des caractéristiques qui l'intéressent chez quelqu'un. On a pas besoin de développer une méthode de mesure objective pour constater les effets/produits de cette intelligence. Je serais incapable de vous peindre un portrait, mais je suis capable de vous dire si celui-ci est proche de la réalité ou pas.

"2 - que cette intelligence valent notre temps."

Je vois même pas ce que ça veut dire... A quel moment l'intelligence de la personne ou son jugement nous prendrait du temps ? Et quand bien même, comment vous définissez ce qui "vaut notre temps" à nous ?

"si cet autre est intelligente et vous correspond intellectuellement vous en faites quoi des autres valeurs qui font durer un couple ou une relation."

Si cet autre est male et vous correspond sexuellement/affectivement, vous en faites quoi des autres valeurs qui font durer un couple ou une relation.

J'espère que ça vous aide à voir pourquoi ça n'a aucun sens. Il n'y a jamais une valeur unique qui définit si quelqu'un nous correspond, certains paramètres sont primordiaux, d'autres sont importants mais pas essentiels, certains sont insignifiants, et tout le monde n'a pas les mêmes. Le fait que l'intelligence n'est pas un facteur critique pour vous ne veut pas dire qu'il n'en est pas un pour le voisin.

"Je vire au sérieux quand la personne devant aborde des sujets qui me portent a cœur inégalités sociales, place de l'homme dans le monde. Si je suis avec des fans de cinéma je parle de cinéma et quand on doit parler de potins de Star, je kiffe car tout cela c'est moi, donc en fonction de quand et où on fait connaissance votre sapiosexualité peut être faussée."

Là vous parlez surtout de connaissances et de culture, pas vraiment d'intelligence. Il est difficile de donner une définition claire de l'intelligence (et elle changera en fonction des gens), mais pour ma part, je juge plutôt la qualité de raisonnement que la quantité de connaissance. Vous pouvez être le plus gros fan de Star Wars, m'éblouir en étant une encyclopédie vivante, si à côté vous croyez en la mémoire de l'eau... Vous passerez pas :')

"En plus qu'en est il de la réciprocité quand votre sapiosexualité vous attire vers un homme et que sa sapiosexualité ne l'attire pas vers vous, êtes vous toujours sapiosexuel."

En plus qu'en est-il de la réciprocité, quand votre homosexualité vous attire vers un homme et que son homosexualité ne l'attire pas vers vous, êtes vous toujours homosexuel ? (Oui.)

"Le cerveau est un membre du corps humain, donc faisant partie du physique donc être sapiosexuel est d'être attiré par des personnes qui usent bien de leur cerveau."

Bah... Oui. Mais je vois pas en quoi c'est un problème. C'est un organe comme un autre.

J'aurais du mal à vous transmettre la sensation que la démonstration d'intelligence d'une personne me procure étant donné que ce n'est pas un facteur déterminant pour vous, mais je peux essayer de vous le décrire.

Déjà, il n'y a pas une intelligence générale, on est jamais bon dans tous les domaines, quelque soit le domaine, intelligence inclue. Pour moi quand un artiste arrive à peindre avec un réalisme hors du commun, un scientifique crée une nouvelle approche jamais vu auparavant, un sportif trouve une nouvelle méthode pour gratter quelques dixièmes sur son temps, un joueur trouve un nouveau moyen d'être plus efficace dans son jeu... Tout ça, c'est de l'intelligence qui me plaît, qui démontre une bonne capacité à résoudre des problèmes complexes et une bonne adaptativité. Et je trouve ça réellement beau, aussi beau que des cheveux, des seins, des fesses, des mains pourraient l'être pour quelqu'un... C'est, à mes yeux, élégant et attirant.

C'est subjectif ? Totalement, mais la beauté d'un corps l'est tout autant. Il n'y a pas vraiment de différence. Il n'existe de toute façon pas de méthode objective de juger l'intelligence de qui que ce soit, faudrait déjà arriver à la définir pour ça.

Voilà, c'était long et je suis pas sûre que beaucoup vont lire jusque là, mais j'espère que ça permettra au moins à certains d'avoir une idée de la chose (en tout cas, de mon point de vue^^).

avatar contributeur de ICarter
ICarter
07/04/2024 à 09:53

Citation de Al&Al #504595

Bonjour et merci pour ton retour.

Pour moi se donner des labels n'aident pas , on est tous sapiosexuels à certain niveau car quand on aime une personne on aime son tout, corps et esprit confondu.

Donc quand quelqu'un me dit qu'il est sapiosexuels, j'en conçois qu'il se détache des autres paramètres qui définissent un individu pour se focaliser sur ce qu'il définit comme étant intelligence (tout sera lié à la personne qui vit l'expérience)

Si les autres paramètres sont pris en compte pas besoin pour avoir une relation pas besoin de nommer cet ensemble de critères par le nom des critères, c'est se compliquer la tâche et je ne vois pas ce que cela apporte vu que tout le monde prend en compte l'intelligence de la personne à côté comment variable pour avoir une relation qui peut être durable ou pas.

Donc se démarquer en se donnant un label franchement ça ne sert à rien.

Je ne parle pas des autres labels qui est excluent aussi mais la sapiosexualité, je ne vois pas ça sert à quoi de se définir sapiosexualité.

Car nous le sommes tout à un certain niveau.

Déjà définir l'intelligence reste très compliqué donc pour la sapiosexualité ne doit pas être aussi simple.

Il devrait y avoir autant de sapiosexualité que de forme d'intelligence.

J'aime mon copain pas parce qu'il est beau mais parce qu'il arrive à me comprendre et je le comprends quit à anticiper ces actions, on a tous fait de longues études et on discute de sujets profonds, que je prenne du poids ou non nos discussions ont la même énergie et c'est ce qui fait durer une couple, les relations basées sur le physique ou le corporel durent moins car le corps change plus vite que l'esprit ou la mentalité, exemple des vieux couples qui peuvent s'aimer autant qu'aux premiers jours à un moment ce n'est plus le corps qui les retient mais autre chose qui n'est plus matériel.

Certaines personnes définissent la sapiosexualité d'une façon non claire qui peut compliquer les choses.

Bon courage à ceux qui recherchent.

Nb: ça vaut pour tous les autres labels, car donner des nominations à tout réduit les critères qui constituent ce tout.

ICarter

avatar contributeur de Kivakra
Kivakra
07/04/2024 à 09:54 - 07/04/2024 à 09:57

Citation de Al&Al #504595

Vous n'avez pas compris le texte. La préférence sexuel est le fruit ''d'une dynamique multifactoriel complexe''.

Si vous êtes pas d'accord avec Wikipédia vous pouvez toujours modifier la page en apportant des sources.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
07/04/2024 à 10:06

Citation de Kivakra #504523

Non absolument pas, c’est la même logique que les gens qui pensent qu’on est tous hetero de base ( pour perpétuer l’espèce) mais que la société nous a influencée de divers degrés.

Pour la définition de Sapiosexuel je rejoins totalement @ Occamj: c’est une attirance avant tout intellectuelle et non une question d’intelligence .

avatar contributeur de Kivakra
Kivakra
07/04/2024 à 10:12

https://fr.wikipedia.org/wiki/Orientation_sexuelle

Citation :

Chez les hominidés et l'être humain, plusieurs des facteurs biologiques qui contrôlent l'orientation hétérosexuelle sont altérés ou modifiés. L'organe voméronasal n'est quasiment plus fonctionnel31, et environ 90 % des gènes qui codent les récepteurs aux phéromones sexuelles deviennent des pseudogènes32, tant dans l'organe voméronasal que dans l'épithélium olfactif. Ces modifications et altérations entraînent une désorganisation des processus neurobiologiques de l'orientation hétérosexuelle14. L'analyse des études récentes confirme qu'il n'existe apparemment plus de processus simple de l'orientation sexuelle chez l'être humain33.

Néanmoins, comme tous les récepteurs aux phéromones ne sont pas altérés, il existe encore des effets des phéromones sexuelles chez l'être humain34 ; mais ces effets seraient faibles et résiduels35. Une étude à l'échelle d'une population entière indique que l'orientation sexuelle humaine ne dépend plus uniquement des facteurs biologiques et devient multifactorielle36.

avatar contributeur de ICarter
ICarter
07/04/2024 à 10:26

Citation de Némésis Inu #504600

Merci pour ton retour,

L'intellect semble mieux adapté que l'intelligence.

Ce sujet de sapiosexualité a été discuté au paravent et toujours on sombre dans la complexité de la définir.

Bon dimanche

Et bonne messe pour ceux qui y vont.

ICarter.

avatar contributeur de Kivakra
Kivakra
07/04/2024 à 10:31

Juste pour prendre exemple dans la grèce antique les pratiques homosexuels chez les homes étaient la norme (le concept d'orientation sexuel n'excitait pas). Donc on ne peut pas affirmer que le taux de d'homosexualité était le même dans toute les sociétés.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr