Le manque d'envie d'avoir envie

avatar contributeur anonyme
Anonyme
26/01/2022 à 18:38

Alors que dire … ? Comment le dire ? Ce n'est pas que j'ai envie de mourir, ce que je n'ai jamais eu envie de vivre. Comment décrire ce sentiment de vide sans fond lorsque l'on est obligé de vivre ? Comment décrire cette sensation d'interdiction de prendre du plaisir à quoi que ce soit, vivre tous les jours la même journée que la veille, et toujours espérer qu'elle soit meilleure ? Comment décrire cette frustration de voir des gens heureux lorsque c'est un mythe pour soit ? Comment décrire cette envie que mon âme pourrie se dissipe dans les ténèbres ? Ce n'est pas la première que je dis ici que ma vie m'est insupportable, et pourtant chaque jour elle l'est de plus en plus. Je n'arrive pas à accepter ma médiocrité, ni même celle de ma vie. Alors comment faire pour vivre sans regret ? Comment faire pour se satisfaire d'une vie qui nous donne l'intime conviction que tout ce nous ne sommes pas nous comblerait de bonheur ? Je suis extenué et terrassé de n'être rien ni personne pour rien ni personne. J'aimerais avoir le courage de dire stop, de partir, de mourir, mais j'en suis bien trop faible.

avatar contributeur de Inframince
Inframince
26/01/2022 à 18:56

Bonsoir Anonyme, j'entends bien ta détresse. Mais ce serait quoi exactement pour toi une vie pas "médiocre" ? Qu'est-ce qui te "comblerait de bonheur" ?

avatar contributeur anonyme
Anonyme
26/01/2022 à 19:01

Pour moi ce serait d'être aimé, que quelqu'un tienne à moi, se soucis de moi. Bref, exister

avatar contributeur de FRANCK-PARIS
FRANCK-PARIS
26/01/2022 à 19:23

En fait, on ne peut pas t'aider si on ne connait pas ton âge. L'envie de disparaître d'un adolescent, et différent de l'impression d'avoir raté sa vie à 30 ou 40 an,s ou de quelqu'un qui souffre parce qu'il est malade et âgé.

avatar contributeur de Inframince
Inframince
26/01/2022 à 19:33 - 26/01/2022 à 19:38

Même si tu es célibataire, ton existence est bien réelle et pas fantomatique ! Chaque jour nous apporte des occasions de réalisation comme par exemple échanger quelques mots chaleureux avec l'hôtesse de caisse du supermarché qui en chie toute la journée, recevoir et donner des sourires à des inconnu.e.s dans la rue, prendre l'initiative d'appeler un.e ami.e ou un.e cousin.e ou un.e collègue pour prendre de ses nouvelles, découvrir plus tard qu'il ou elle nous appellera à son tour pour prendre aussi des nouvelles, aider une personne âgée éperdue de reconnaissance à traverser la route, jouer au football avec les enfants du quartier... C'est tout cela l'amour, et c'est infiniment plus étendu que le périmètre du couple. Ces petites épiphanies quotidiennes donnent du sens à notre vie et nous font sentir que nous sommes relié.e.s les un.e.s aux autres. Il n'y a pas de vie "médiocre" en soi. Il y a juste à opérer une prise de conscience sur les possibles qui se présentent à nous souvent à notre insu. Aussi, je t'encourage à ouvrir les yeux sur ton environnement comme si tu le regardais pour la première fois et à imaginer comment tu pourrais y interagir. Parfois, il suffit juste d'une petite impulsion pour opérer la révolution ! 😉

avatar contributeur de Dime
Dime
27/01/2022 à 06:59 - 27/01/2022 à 22:36

Je plussoie inframince.

En effet, la médiocrité est relative aux autres. Chacun mène sa vie comme il l'entend et personne n'est médiocre en soi.

Il y a des passages dans la vie ou l'on devient pessimiste, ou l'on perd un peu le sens. ALAIN disait : "le pessimisme est d'humeur, l'optimisme est de volonté".

Tu dis vouloir etre aimé, mais il faut commencer par aimer pour etre aimé. Donne et tu recevras en retour.

avatar contributeur de RedRose
RedRose
27/01/2022 à 10:26

Citation de Inframince #388639

Je te rejoins totalement ! 👍

avatar contributeur de Rosso
Rosso
27/01/2022 à 11:01

Citation de Inframince #388635

Citation de Dime #388656

Citation de RedRose #388664

Le problème (si on peut appeler ça un problème) c est que vous êtes capable d’ apprécier la vie , un rayon de soleil , un sourire , malheureusement tout le monde n a pas cette capacité ou aptitude

Je rejoint Anonyme dans son manque d envie , je ne connais pas le parcours d Anonyme , pour ma part on m a toujours reproché mon manque d ambition et le fait de gâcher des soit disant « dons » dans certains domaines , le problème c est que pour ça il fallait se mettre en avant et écraser les autres . Réussir sa vie est un concept très flou pour moi , sur un plan financier ? Sur le plan sentimental ? Et à partir de quel moment estime t on avoir atteint ses objectifs ?

Anonyme je ne te connais pas (enfin pas que je sache) mais ton sentiment de n avoir pas le droit à etres heureux(se) est je le suppose lié à un fort sentiment d une mauvaise estime de toi , tu reves de journées différentes et ce jour sans fin que tu vis t oppresse , maintenant comme dis @FRANCK-PARIS il est difficile de t aider sans savoir ton âge , ton parcours

Une vieille chose comme moi qui n attend rien ce n est pas grave , enfin si je rêve de pouvoir offrir à mes enfants et principalement à ma fille de 9 ans une vraie vie , une vie ou elle aura le droit de faire ses propres choix , c est mon seul combat .

Si tu n arrives pas à trouver de motivations pour toi il est possible que tu en trouve pour apporter ton aide , ton soutien aux autres

Il y a ici des personnes extraordinaires qui m ont soutenus , j aimerais avoir leur capacité à insuffler cette volonté de continuer à avancer .

Si jamais tu veux me parler en MP (il est évident que je préserverais ton anonymat) je suis à ton écoute et je ne suis pas seul .

Par contre pour ce qui est de mourrir tu as le temps , ce n est pas la solution , trop de personnes luttent pour vivre ou survivre pour qu on ai le droit de partir volontairement .

avatar contributeur de Inframince
Inframince
27/01/2022 à 12:03 - 27/01/2022 à 12:44

Rosso : Le problème (si on peut appeler ça un problème) c est que vous êtes capable d’ apprécier la vie , un rayon de soleil , un sourire , malheureusement tout le monde n a pas cette capacité ou aptitude

Cette aptitude ne tombe pas toute cuite ! Elle se développe. Je propose juste à Anonyme de s'exercer à la prise de conscience de ce qui lui fait plaisir. Pas besoin d'avoir une grande ambition à ce sujet. On peut commencer par faire une liste des toutes petites choses de la vie quotidienne qui nous sont agréables (par ex. sentir dans ses doigts la chaleur de la tasse de café). Alimenter cette liste au fur et à mesure pour élargir sa prise de conscience (Tiens ? Le parfum agréable de sa voisine de bus. Tiens ? Une belle photo de paysage dans un magazine, etc. ). Rien que de faire cette liste met l'esprit en mouvement et les sens aux aguets. Et puis, il arrive un moment où l'on se dit que l'on peut ne pas simplement enregistrer les événements mais provoquer une nouvelle situation de plaisir, juste pour voir. Et c'est le fameux "pas en avant" ou le "pas vers l'autre" : on ose enfin échanger quelques mots avec la caissière, on ose renvoyer le ballon aux gosses dans la rue, on se prend une place pour le café-philo où l'on fera peut-être une belle rencontre...

Je remets ici le lien d'un chouette topic : Le sel de nos vies. A lire de toute urgence !

https://betolerant.fr/forum/16837/le-sel-de-nos-vies

Je rajoute quelques idées de lecture qui font du bien. Des bandes dessinées principalement :

Furari, de Jirô Taniguchi

https://www.babelio.com/livres/Taniguchi-Furari/339394

“Etre poète, c’est vivre libre et dans la beauté.” Jirô Taniguchi propose un nouveau recueil de promenades contemplatives et poétiques dans le Japon de la fin XVIIIe siècle, à l’époque où Tokyo s’appelait encore Edo. Ce nouveau manga rappelle Promeneur solitaire et L’homme qui marche. Furari, “au gré du vent” suit ici les pérégrinations d’un cartographe et géomètre. Un hommage sans doute à un personnage historique, Ino Tadataka célèbre au XIXe siècle pour avoir réalisé la première carte du Japon qui n’est pourtant jamais nommé. Au rythme du décompte de ses pas, le cartographe arpente la ville. “Lentement, sûrement, toujours à sa manière”, laissant vite son regard divaguer sur la beauté de la nature, son âme incarner des animaux ou des insectes. Ses pensées sont emportées par la neige, la pluie, les astres ou quelques légendes. En tout quinze déambulations rêveuses et vagabondes sur les chemins de la sagesse en compagnie d’un quinquagénaire qui “cherche sa propre expression” et qui “comme un combattant avance en rompant sur le champ de bataille, continuera à dire ses poèmes”. Attentif au moindre détail du monde, le dessin accompagne ces méditations graphiques pour le plaisir des yeux. Lucie Servin

.

La légèreté, de Catherine Meurisse

https://www.babelio.com/livres/Meurisse-La-legerete/817682

Dessinatrice à Charlie Hebdo depuis plus de dix ans, Catherine Meurisse a vécu le 7 janvier 2015 comme une tragédie personnelle, dans laquelle elle a perdu des amis, des mentors, le goût de dessiner, la légèreté.

Après la violence des faits, une nécessité lui est apparue : s'extirper du chaos et de l'aridité intellectuelle et esthétique qui ont suivi en cherchant leur opposé – la beauté.

Afin de trouver l'apaisement, elle consigne les moments d'émotion vécus après l'attentat sur le chemin de l'océan, du Louvre ou de la Villa Médicis, à Rome, entre autres lieux de renaissance.

.

Les grands espaces, de Catherine Meurisse

https://www.babelio.com/livres/Meurisse-Les-grands-espaces/1057203

Catherine Meurisse a grandi à la campagne, entourée de pierres, d'arbres, et avec un chantier sous les yeux : celui de la ferme que ses parents rénovent, afin d'y habiter en famille. Une grande et vieille maison qui se transforme, des arbres à planter, un jardin à imaginer, la nature à observer : ainsi naît le goût de la création et germent les prémices d'un futur métier : dessinatrice. Avec humour et tendresse, l'auteure raconte le paradis de l'enfance, que la nature, l'art et la littérature, ses alliés de toujours, peuvent aider à conserver autant qu'à dépasser. Les Grands Espaces raconte le lieu d'une enfance et l'imaginaire qui s'y déploie, en toute liberté.

.

La jeune femme et la mer, de Catherine Meurisse

https://www.babelio.com/livres/Meurisse-La-jeune-femme-et-la-mer/1341141

Catherine Meurisse a résidé plusieurs mois à la Villa Kujoyama, une résidence d'artistes située à Kyoto. Cherchant à renouveler son inspiration, elle s'est immergée dans les paysages japonais. Un an plus tard, elle séjournait de nouveau au Japon, quand le typhon Hagibis dévastait une partie du pays. De ces deux voyages, placés sous le signe de la nature, tour à tour muse et dévastatrice, est né l'album La Jeune femme et la mer. « Je voudrais peindre la nature », affirme la dessinatrice française à peine atterrie sur le sol japonais. Mais la nature ne sait pas prendre la pose. Elle se transforme, nous entoure, nous subjugue. Sur son chemin, comme un miroir, un peintre japonais, qui, lui, voudrait « peindre une femme. » Quelle femme ? Nami, la jeune femme de l'auberge thermale où les deux artistes vont séjourner ? Nami, mystérieuse, n'est pas un modèle facile. Elle semble liée aux éléments naturels : elle sait lire l'arrivée d'un typhon dans les plis de la mer. Pour décrypter les signes dans ce décor rural du sud de l'archipel, un tanuki effronté, animal mythologique incontournable de la culture nippone, surgit au gré des déambulations de nos deux amis artistes. Dans une nature magnifiquement retranscrite par un trait de plume précis, où plane l'ombre d'Hokusaï et des maîtres de l'estampe, Catherine Meurisse propose avec "La Jeune femme et la mer" un récit initiatique qui questionne la place de l'Homme dans la nature et le recours à l'art pour saisir les paysages qui disparaissent.

avatar contributeur anonyme
Anonyme
27/01/2022 à 17:46

J'ai 23 ans. J'ai un job qui paye plutôt bien, mais tres contraignant mentalement ou tout s'y passe lentement. Je suis né homme, dans un corps masculin, alors que je me defini comme genderfluid voir trans. Les petits plaisir ne m'affecte plus, pour la simple et bonne raison que je ne les vie plus

avatar contributeur de Inframince
Inframince
27/01/2022 à 17:49

Penses-tu que ton moral est affecté par ta problématique trans ?

avatar contributeur anonyme
Anonyme
27/01/2022 à 17:55

Oui. Le fait de ressembler à l'inverse de ce que je veux être me détruit

avatar contributeur de Inframince
Inframince
27/01/2022 à 17:57 - 27/01/2022 à 18:01

Bon, est-ce que tu te sens prêt.e à faire la démarche de consulter un.e psy pour t'aider à surmonter tes difficultés ? Il y a des personnes trans ici qui peuvent t'aider à trouver une bonne adresse. Il ne faut pas rester seul.e !

avatar contributeur anonyme
Anonyme
27/01/2022 à 18:07

Absolument pas

avatar contributeur de Rosso
Rosso
27/01/2022 à 18:07

Citation de Anonyme #388712Oui. Le fait de ressembler à l'inverse de ce que je veux être me détruit

A l inverse de ce que tu veux être ou à l inverse de qui tu es réellement ?

Je pense comme @Inframince que beaucoup de personnes ici pourraient t apporter des réponses à tes questions .

Je te conseillerais bien pour plus de visibilité que tu ouvres un sujet dans la section appropriée .

avatar contributeur de Inframince
Inframince
27/01/2022 à 18:11

D'accord avec Rosso. Ouvre un sujet sur le forum trans et tu verras les conseils avisés de toutes les personnes qui ont traversé les mêmes difficultés que toi ! Tu n'es pas seul.e !

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2022 à 19:34

Bonjour,

Je m'incruste dans cette conversation car elle me touche, en tout cas ce que tu dis et ce que tu traverses actuellement, je ne pense pas que ça laisse quelqu'un indifférent.. et l'envie de te soutenir dans ce moment difficile est pour moi une évidence.

J'aimerai te dire plusieurs choses, qui ne feront pas forcément plaisir à entendre..mais qui j'espère t'aideront.

Quand tu aimerais que l'on te considère, et qu'on t'aime, il serait déjà préférable que toi tu arrives à t'aimer, d'abord pour un mieux-être, et c'est tout ce que je te souhaites car tu le mérite !! Et ensuite parce que tout bêtement "souvent" la forme dans laquelle nous sommes se reflète dans le regard des autres... Et oui c'est un peu triste de dire ça, mais se sentir bien à un effet sur les personnes autour, ça les attirent comme un aimant. Bien sûr, je tiens à préciser que ce n'est pas parce qu'on a des problèmes que l'on est moins attirant, pour ma part tu as toute mon attention. C'est juste un fait.

L'amitié/l'amour pour tomber dessus, parfois il faut mettre son nez dehors, il se fait par de petites attentions désintéressées, parfois c'est pas vraiment de l'amitié mais des personnes avec qui tu prends plaisir à échanger autour d'un simple verre et ça fait du bien, et même au boulot c'est applicable :)

Pour certains problèmes que tu peux ressentir vis à vis de ton corps ou des pensées que tu as je ne saurai pas te donner de réels conseils, mais certaines personnes seront plus adaptées pour t'accompagner et t'aider à éclaircir certains points, il y a des psychologues oui, et parfois même discuter avec une personne qui vit une situation un peu similaire (ou pas) ici ou ailleurs, une personne qui t'écoute, te questionne pour t'aider à avancer dans tes réflexions, ça pourrait t'aider car ton message ressort aussi comme un besoin de te sentir écouté.

J'aimerai sur ce point juste te dire, trouve une activité qui te permet de décompresser, de déconnecter du quotidien et des pensées qui tournent en boucle dans ta tête, un sport, une balade ou une ballade (lol), de la musique, etc.. Une qui t'aiderai à accepter ton corps, à ne pas le voir de manière désagréable, que même si tu ne te sens pas bien dans ton corps, il n'est pas que négatif, il est là, il a ces atouts, s'il y a du négatif alors à l'inverse il y a aussi du positif, alors rien ne sert de l'occulter. Accepter certains détails, certaines lignes, certaines cicatrices, c'est peut-être futile et pourtant ça compte. Et tu verra le jour venu, quand l'amour te trouveras sans prévenir, tu seras prêt à donner et recevoir sans être trop complexé par ton corps car c'est difficile et épuisant de s'ouvrir quand on est constamment dans l'inconfort de soi même.

Tu dis ne pas vouloir passer à l'acte et tant mieux car tu raterais le meilleur :)

Tu sembles subir cette vie, plutôt que de la subir vu qu'il te reste du temps autant voir ce que tu pourrait en faire. Oui il y a certaines choses difficile à changer en nous mais il y a aussi du bon, je te conseille de prendre une feuille et note à gauche tout ce qu'il ne te plait pas, puis fait le tri dans cette partie de ce qui est possible de modifier, est ce que tout est vraiment négatif au point de ne pas l'améliorer, changer ou le voir différemment ? Enfin à droite de cette feuille note ce qui pour toi est positif, et pourquoi pas aussi ce que tu aimerai, par exemple l'amour d'un autre, l'amitié, la nature, les vacances, un lieu précis, une boisson, etc libre à toi :) Fixe toi des projets, des pensées agréables.

Notre erreur c'est de croire que les bonheurs ne sont pas tout simplement dans les choses simples de la vie.. Le chant des merles au réveil, l'odeur du chocolat fondu, une chanson qui fait chialer ou sourire, un souvenir agréable, et j'en passe.

Je te souhaites beaucoup de courage et aussi que tu gardes espoir même dans les moments difficiles qui pourraient parfois nous faire toucher le fond. Tu me diras après ça on peut que se relever et ressortir plus fort, plus fort que tu n'es déjà !

avatar contributeur anonyme
Anonyme
27/01/2022 à 20:28

Je côtoyais jusqu'à récemment un homme trans, qui d'une me plaisait beaucoup et pour lequel j'avais beaucoup d'affection, et de deux me comprennait et m'encourageais a me transformer physiquement. Malheureusement l'idyle c'est terminé visiblement par ma faute, raison de plus de se détester, lorsque l'on sait que l'on a fait fuir la personne qui avait les clés pour nous rendre heureux, et encore plus raison de se haïr lorsque ce n'est pas la première fois

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
27/01/2022 à 22:20 - 27/01/2022 à 22:39

Citation de Anonyme #388726 : "...par ma faute..." ; "...plus de raison de se haïr..."

Bonjour Anonyme,

je lis depuis le début et ne peut y participer car je ne connais pas ta problématique. Mais j'ai relevé depuis votre premier texte ce mot de "médiocrité". Alors, j'interviens maintenant car j'ai l'info qui m'a manqué !

Oui, on peut s'en vouloir quand nous ratons une action ou des actions mais principalement vis-à-vis du matériel car le matériel n'a pas de pensée. Toute action avec un objet sera de votre fait. Alors ok pour "se haïr".

☝️ Pour la "faute" le sujet est plus vaste car il dépend d'une règle connu de tous : la "faute" d'orthographe est de ne pas respecter une règle d'écriture selon un catalogue de mots (dictionnaire). Y a-t-il une règle dans les relations de couple ? Un catalogue de choses à faire dans la relation de couple ? 🤔 Ben nan ! Alors oubliez cette notion SVP, vraiment ! 🙏

Dans une relation avec un animal, un humain, il y a deux cerveaux en relation interpersonnelle. C'est-à-dire que chacun participe étroitement à l'échange et en équilibre. Sinon, par exemple en extrême, il y a monologue... sans suite. Par exemple aussi, quand les deux personnes du couple n'échangent plus grand chose, la séparation n'est plus très loin... Ce qui est merveilleux dans les couples de longues durées, c'est qu'apparemment, ils ne se disent plus grand chose et pourtant tout est dans le non-dit, quelques petits gestes d'affection qui sont bien là entre eux, intimement. Un échange permanent, discret mais bien réel.

Il faut donc retenir une chose primordiale, chacun est responsable de l'échange. Vous ne pouvez être "la cause" de la rupture. On peux faire des erreurs, des bêtises, si l'autre est dans l'échange, dans la vie commune, un arrangement est toujours possible. S'il ou elle est dans l'exigence, sans nuance, il ne peut y avoir d'échange dans le temps. En conclusion : vous pouvez tout autant cesser de vous haïr yourself ! 🤗

Citation de Inframince #388639 : "...Ces petites épiphanies quotidiennes..."

Je reprend cette phrase pour appuyer la notion de "ne pas mettre tous les œufs dans le même panier".

Comme Inframince, tentez d'obtenir un sourire sur les visages que vous croisez tout au long de la journée.

Pour exemple, je dis "bonjour, vous allez bien ?" à mes voisins. Une fois, pendant que je bricolais avec un ami à changer l'ampoule de sa voiture sous un fort soleil, une voisine passe et je me relève pour échanger deux, trois mots. Puis elle rentre chez elle... pour revenir avec du thé vert pour nous deux ! Très bonne surprise !

Semez des petites graines de soleil dans les yeux qui vous entourent, vous serez surpris.e également !

Citation de Rosso #388665 : "...cette capacité ou aptitude..."

😉 Ni l'un, ni l'autre mon ami Rosso : Il faut juste le faire ! Un peu comme quand nous sommes enfants et que nos parents nous poussent à dire "bonjour madame", merci madame",... Alors maintenant, lancez-vous et dites "Bonjour ! comment allez-vous aujourd'hui ?" et attendez bien sa réponse... Quelques secondes, par-ci par-là...

Citation de Erable #388725 : "...Je m'incruste dans cette conversation..."

😃 Incruste ! Incruste ! les recoins du site sont à tout le monde... et donc à vous tout autant !

Bienvenue à vos participations de toustes !!

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2022 à 22:48

La personne qui a les clés pour TE rendre heureux c'est toi, et oui en partie l'autre aussi, mais c'est plus toi qui a les clés et l'autre peut te conseiller et te guider.

Çà je connais bien ! mais tu n'a pas à te haïr parce que tu as fais "fuir" la personne que tu apprécies, des fois si on reproduit des mauvaises actions c'est pas fait vraiment consciemment, ni pour faire mal, c'est parce qu'on a une histoire, des mécanismes de défenses, un vécu etc, Alors c'est pas ce qu'il y a de mieux mais ça se travaille aussi. Il faudrait vraiment que toi tu te sentes mieux pour travailler sur ça :) Franchement se détester de quoi ? d'avoir des réactions humaines, oui ça plait pas à tout le monde, mais relativise on est pas parfait et heureusement, si les personnes autour de toi ne savent pas pardonner c'est qu'elles ne sont faites pour toi :) Tu te remets en question c'est bien aussi. Puis pour cette personne, recontacte la quand ça sera le bon moment pour toi, peut-être que tu arrivera à reprendre contact avec elle et qu'elle comprendra :)

avatar contributeur Sakour
Sakour
28/01/2022 à 23:33

Bonjour ou bonsoir j,aimerais bien de rencontrer un garcon de 18 ans jusqu,a 25 ans il me sra comme un fils car j,ai pas de fils et un frere et un ami em meme temp ,a qui je soit fedeil a lui.et que je soit amoureux de lui.

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
16/02/2022 à 21:06

Bonsoir,

Je relance ce forum aujourd'hui pour savoir comment tu vas en ce moment ?

Es-tu toujours fatigué ? Arrive-tu à entrevoir le bonheur ? :)

avatar contributeur anonyme
Anonyme
17/02/2022 à 16:30

Citation de Erable #390747

Disons que le temps a passé et grace a une amie qui m'a soutenue ça va quand même mieux pour le moment ^^

avatar ancien membre
Ancien membre
17/02/2022 à 16:34

D'accord, merci pour ta réponse :)

C'est bien que tu sois entouré, et surtout prend soin de toi ! :)



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr