Trouver l’amour en tant que bi

avatar contributeur Mira506
Mira506
14/08/2022 à 20:49

Bonjour à tous

Je voulais parler de la difficulté de trouver l’amour quand on aime les filles aussi

Moi dans mon cas je suis une femme bi , trouver l’amour avec les hommes c’est très facile mais avec les filles c’est plus compliqué.

Déjà on rencontre rarement des filles qui aime les filles dans la vie de tous les jours.

L’astuce pour ça que j’ai trouver les site de rencontre lesbien, petit problème on tombe rarement sur des gens qui veulent du sérieux.

J’aurais tellement aimé que ce soit plus facile de trouver l’amour avec les femmes

avatar contributeur de Flemeth
Flemeth
14/08/2022 à 21:01

Bonjour ça dépend sur quels sites vous tombez! Soyez patiente. En tout cas j'espère que vous trouverez ce que vous cherchez peut être ici d'ailleurs

avatar contributeur Mira506
Mira506
14/08/2022 à 21:13

Citation de Flemeth #414492

Merciii j’espère réussir à trouver un jour, oui qui sait peut-être je trouverais ici

avatar contributeur de Alma08
Alma08
16/08/2022 à 08:42

Bi ou Pas c'est la meme chose. Trouver la bonne personne n'est Pas evident.

Bonne chance 🌸

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur JeMeme
JeMeme
24/08/2022 à 04:51

Bonjour,

oui je suis bi aussi et trouver un homme c'est simple et même le fait d'aimer les femmes confèrent bien des avantages pour avoir du flair en la matière, il est vrai qu'on a le choix.

Par contre, avec les femmes, c'est une autre paire de manche, déjà il faut éviter les hétéros... sur les sites, pas évident non plus et puis s'exposer sur internet, se vendre comme un vulgaire bout de viande.... c'est pas telllement ma tasse de thé.

Mais aussi devinez les intentions d'une femme s'avère une chose tellement compliquée... je m'étais dit qu'être une femme aiderait mais non...

J'ai cru comprendre que les femmes était attirées par les personnes qui avaient déjà du succès (homme ou femme)..., se référaient à une norme pour se faire une opinion, les hommes se moquent de cela et semble avoir d'avantage d'avis personnel.

Cela ne me fait pas plaisir de dire cela, je le constate. J'ai tendance à mettre les femmes sur un piedestale mais je me rends compte que c'est une erreur et que cela n'a aucune justification. Parfois l'on travesti la réalité pour qu'elle colle à notre fantasme.

Se dire qu'une femme n'a rien d'exceptionnel, ou que le simple fait de son charme n'est pas une raison suffisante à son appréciation, j'ai du mal à m'y résoudre.

Est ce que cela est lié à l'éducation ? J'essaie de comprendre, mais je n'ai pas de réponses. Peut etre que les femmes sélectionnent plus et donc rejettent plus ?

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
24/08/2022 à 08:00 - 24/08/2022 à 08:23

Citation de Mira506 #414488

Comme dit Alma, trouver la bonne personne c'est compliqué de base, surtout si c'est un objectif quasi obsetionnel parce qu'on a plus de chance de tomber sur les mauvaises personnes que sur les bonnes, puis cette "rareté" donne à l'amour cette saveur si particulière.

Je crois que le secret, c'est de ne pas chercher et de vivre avec plaisir, de rencontrer et de s'intéresser aux gens. Puis qui sait un jour ,t'iras boire un verre en tte amitié et ca sera le debut de quelque chose de plus chouette.

@Jememe "il faut éviter les hétéro" question bête, comment faire la différence ?

Si on ne me connait pas, on pensera automatiquement que je suis une hétéro bien rangée. J'ai même un collègue avec qui on plaisantait, qui me disait que je ne pouvais pas être bi, ca se voyait clairement... j'allais pas me "codifier" pour dire ehhh les filles je suis laaaaa wooohooooo. Je préfère rester qui je suis, avec ce que je suis.

avatar contributeur JeMeme
JeMeme
24/08/2022 à 08:20

Je dirai qu'il faut commencer par n'avoir besoin de personne, être bien avec soi.... et surtout estimer que l'on est une chance pour l'autre et pas l'inverse.... Mais pour l'estimer cela, réellement, il faut faire un sacrès job personnel...physique et mental... mais j'y reviendrai car le devoir m'appelle.

avatar contributeur de ST-Eva-Ts
ST-Eva-Ts
27/08/2022 à 12:37

Tout d'abord, je tiens à préciser que ce qui suit est juste mon avis personnel sur le thème « Trouver l'Amour en tant que Bi ». J'aime être complète dans mon approche (d'où le pavé!!!) et pas juste donner un point de vue sentimental, mais j'aime aussi apprendre et grandir, donc si vous avez des choses intéressantes, utiles à rrajouter, allez-y ;)

Qui : Coté masculin : Ce n'est pas si évident que cela. Certes, il y a pas mal de personnes plus susceptibles de dire oui, mais est-ce qu'elles sont vraiment prêtes à s'engager ? A la fidélité ? A vous aimer pour qui vous êtes vraiment ? Sans juste faire semblant durant un temps ? Au-delà de la rencontre où n'importe qui peut se faire passer pour n'importe quoi (tant que l'on baise à la fin de soirée), dur de trouver sa moitié...

Coté Féminin : Là aussi, c'est dur pour les mêmes raisons. Le genre masculin n'a pas le monopole de la bêtise, c'est juste qu'il l'affiche de façon plus évidente, là où le genre féminin le fera de façon plus subtile. Et comme ce coté est beaucoup (voir parfois trop) sollicité, des barrières de refus peuvent s'installer, l'instinct de préservation étant à l'oeuvre.

Par contre, une autre difficulté vient s'ajouter, c'est celle d'être en minorité. En tant que Femme ou Homme bi baignant dans une culture majoritairement hétéro, dur de trouver les occasions souvent réprimées par la majorité, mais aussi par la minorité qui a du mal à s'assumer.

Donc l'idéal serait de trouver une personne avec qui vous partager de vraies valeurs, qui s'assume, en recherche elle-aussi, mais tout en étant sélective et sérieuse dans sa démarche.

Quoi : L'Amour Bi

Déjà petit problème : être Bi, c'est une personne attirée physiquement, sexuellement, affectivement ou romantiquement envers plus d'un genre. Or, l'Amour avec un grand A est majoritairement vécu à l'heure actuelle comme une relation de couple. Et hormis dans le cas où les deux partenaires sont bigenres... cela ne va pas trop ensemble. Il faudrait plus envisager la chose du point de vue du Polyamour.

Mais pour toutes les personnes voulant une relation exclusive monogame avec une personne bi comme elle (et peut importe son genre), il reste encore la difficulté de définir ce qu'est l'Amour...et ce qu'elles en attendent... et là il y a autant de définition qu'il y a de personnes (voir plus, puisque les personnes changent dans le temps).

Où : Sites de rencontres (plus ou moins sérieux), Forums, Prides, centres LGBTQIA+ (ou n'importe qu'elle asso reliée à cette cause), bar, club (libertins ou non tant que ce genre d'établissements affichent bien leur ouverture d'esprit sur la question)... savoir sortir de sa zone de confort, surtout si on est une personne ultra casanière, mais tout en restant soi-même au niveau de ses valeurs.

Quand : Attention à la fréquence ! Ne pas y passer tout son temps libre, et s'y perdre ! Même, et surtout, si la solitude pèse lourd. Le plus simple étant de se fixer un moment de la semaine qui soi en rapport avec soi-même. Par exemple, ne pas faire la « bringue du vendredi ou samedi soir » si ce n'est pas son truc, mais trouver un créneau, qui deviendra le créneau du future couple... donc devant être soi-même.

Comment : En définissant l'écoute active comme entendre ce qu’une personne dit, en y portant une attention véritable, en la questionnant et/ou en reformulant sa pensée pour la mettre en confiance et approfondir l'échange, alors une « attente active » serait peut-être une bonne approche.

Faire en sorte d'être dans un bon état d'attente. Donc déjà être bien avec soi-même, comme avec l'état d'esprit « self-partnered » et disponible à un échange plus profond, pas juste centré sur combler à tout prix sa propre solitude.

Et pour le coté d'être active, cela se porterait non pas sur le fait d'être actif dans la démarche, mais plus de provoquer les opportunités tout en restant à l'écoute des autres. Pour éviter les écueils : plans d'un soir, fausses personnes, personnes désespérées (d'où l'importance d'être déjà bien avec soi-même pour ne pas figurer dans cette catégorie-là)... et toutes celles qui ne recherchent pas véritablement une relation d'Amour sur du long terme, mais seulement le sentiment ou la sensation d'Amour, parce qu'elles confondent ou qu'elles ont peur de s'engager vraiment.

Pourquoi : Le pourquoi ne regarde que soi-même. Mais une fois de plus, savoir regarder en soi est important pour ne pas le faire pour de mauvaises raisons (peur de la solitude, de mourir seule, pression sociale, parce que c'est plus « facile », …)

Combien : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ? A une autre époque, c'était plutôt vrai, d'autant plus que l'on ne vivait pas si longtemps que ça... Mais aujourd'hui, avec notre espérance de vie, et une société dans laquelle tout se consomme, même le mariage, jusqu'à la date de péremption, le divorce...

La vraie question est de savoir à quel point on veut s'investir dans cette relation ? Combien de temps et d'efforts est-on disponible à lui accorder ?



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr