Philosophie de l amour

avatar contributeur de Fierdre
👮 Modération Fierdre   - Modification par Fierdre le 13/01/2021 - 18:07:16

C'est ma fille qui a choisi le titre!

Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler d'amour.

J'en parlais avec une membre du site, et je me suis rendu compte que ma vision diffère beaucoup de celle des gens. Ce post est donc totalement personnel, et je m'attend bien sur a ce que vous ne soyez pas tou-te-s d'accord avec moi (et c'est ça qui est beau! Parlons en, justement!)

Commençons simplement par dire que, pour moi, il n'y a pas un amour, mais plusieurs.

Les grecs anciens pensaient un peu pareil, avec leurs celebres 8 grandes amours que je vais vous résumer très (très) brievement pour celles et ceux qui ne savent pas de quoi je parle.

-"Eros": Du nom du dieu grec de l'amour, l'Eros est l'amour intense, passionné, et physique (oui, sexuel, oui). C'est une force primitive, et puissante. Certains philosophes la nuancent en contemplation de la beauté, mais c'est un autre sujet.

-"Philia": l'amour que l'on aurait pour sa famille, ses amis proches, un amour loyal, sans rien de physique. C'est 'amour entre gens égaux. Pensez a la phrase "je t'aime comme un frère/une soeur", vous verrez l'idée je pense.

-"Storge": le Storge ressemble beaucoup à la Philia (ou "au" Philia? je sais pas en fait. D'instinct je le met au féminin mais si je me trompe dites le moi hein). C'est l'amour entre des parents et des enfants, et parfois d'autres personnes aussi. (Surtout quand on aime materner les gens #privatejokecoucouGrugru) C'est un amour pur, et puissant, pour moi en tous cas.

-"Ludus": l'amour ludique, comme son nom l'indique. Ce sont les premiers émois amoureux, les papillons dans le ventre, comme m'a dit quelqu'un, le coeur qui s'emballe, le sentiment de s'envoler quand on est avec l'autre etc.

-"Mania": 'amour obsessionel. Ca fait peur dit comme ça, oui, je sais. C'est une forme d'amour plutot égoiste a mon sens, car on aime dans l'espoir (le besoin) d'etre aimé en retour. C'est un peu Harley Quinn avec le Joker. Au passage, coucou Jeremy qui va lire ça. (Oui, j'aime bien faire des dédicaces dans mes posts)

-"Pragma", le grand amour, celui auquel on aspire tou-te-s (moi en tous cas). L'amour qui se forge au fil du temps, au long des années, fait d'entente, de compromis, d'acceptation, dans le but de se comprendre, se supporter (dans le sens du support hein). C'est a mon sens, totalement personnel donc, celui qui demande le plus d'investissement.

-"Philautia", l'amour de soi. Ce n'est pas forcément malsain. Après tout, ne dit on pas "charité bien ordonnée commence par soi meme"? Comment aimer les autres si l'on ne s'aime pas soi meme? (On peut faire un topic sur ce sujet plus tard si vous voulez). Ce n'est pas un amour malsain, axé sur le fait de se mettre en avant a tout prix (coucou mon ex, je ne te pisserais même pas dessus si tu etais en feu ^^).

-"Agapé": l'amour inconditionel. Celui que l'on donne in dépendamment du fait d'etre aimé en retour. Celui qui ne fait pas sourffrir s'il n'est pas partagé ou rendu. Le plus rare a mon sens, et probablement le plus difficile a donner. C'est l'amour le plus pur, sans aucune limites.

A ce stade, le post commence deja a etre un peu long, je m'en rend compte. On va passer a mes reflexions personnelles, parce qu'il y a des choses avec lesquelles je ne peux pas etre d'accord. Rappellons qu'il ne s'agit que de ma vision personnelle, et je vous invite encore une fois a partager votre vision a vous de l'amour. Et comme sur mon précédent post, si vous avez lu ceci, mettez en commentaire que vous aussi vous n'aimez pas le jaune. Sans dec, je deteste cette couleur. Mais continuons!

Reprenons ça dans l'ordre.

Le Storge, c'est de l'arnaque. Je conçois qu'il y a des familles aimantes, mais j'en connais beaucoup trop qui ne le sont pas. Les parents, ou enfants (ou les frères/soeurs), abusifs, violents, malsains. La mere d'une de mes ex par exemple aimait sincèrement sa mere, et faisait tout pour avoir son approbation, son affection, et cette connasse (oui, j'ai dis que ça serait perso hein), cette connasse donc, l'a toujours rejettée et repoussée, en lui reprochant de l'avoir faite souffrir à l'accouchement. Ma fille a connu certaines fillettes que les parents faisait dormir sur un tapis a meme le sol au salon. J'ai connu une femme qui se faisait battre par son propre fils. Moi meme, mon père m'a battu jusqu'à mes 18-19 ans (le temps que je realise enfin que j'etais une tete plus grande que lui et deux fois aussi large), ma mere me tolère a peine, mes frères et soeurs sont au pire abusifs voir violents, au mieux, ils sont dans l'humiliation. Je pourrais continuer comme ça, mais ça va m'enerver encore. Alors franchement messieurs les grecs anciens, vous nous vendez du reve, mais dans la vraie vie, on le cherche encore votre Storge hein. Mais je divèrge là...

A propos du Ludus, bah j'ai pas ces papillons dans le ventre moi... jamais... Par contre j'ai des chutes de tensions.... Comme quoi, on est pas tous égaux face aux sentiments hein x) Si vous avez d'autres signes de vos inclinations, partagez les en commentaires, ça peut etre interressant.

L'amour obsessionel, je ne le connais trop bien. C'est parfois un bonne chose, mais c'est aussi trop souvent l'amour possessif, jaloux, l'amour de ceux (et celles) qui preferent te faire du mal plutot que de te laisser partir. Ou qui te font du mal pour t'empecher justement de partir. On a surement tou-te-s un-e ex comme ça. Moi j'en ai meme deux. Comme quoi, je suis con hein.

La Philautia. Je ne suis pas sur du tout d'etre en accord avec certains concepts, comme le fait de devoir s'aimer pour aimer les autres. Je connais énormément de gens qui ont une basse estime d'eux meme, une mauvaise image interieure, moi le premier, et pourtant ça ne les (nous) empeche pas de deployer des tresors de tendresse et d'affection pour les autres. Je pense meme que quelqu'un qui s'aimerait en entier, mega confiant en lui/elle, je le detesterais sincèrement. Mais comme je n'en connais pas, je ne sais pas.

Je pense aussi que certaines personnes confondent parfois l'intensité de leur amour avec la façon dont ils aiment les gens. Il me semble, et là ça fait un moment que je parle uniquement de croyances personnelles hein, je continue a le préciser), il me semble donc que pour beaucoup de personnes, l'amour est comme une barre de progression. Passé un certain point, l'amitié se fait amour, comme par magie, comme si c'etait quantifiable, mesurable. Ca l'est peut etre pour eux, je ne sais pas, mai spas pour moi. Je fais un grosse difference entre ces deux idées.

Il y a eu des gens que j'aimais d'amour romantique, mais beaucoup moins fort en intensité que je n'ai pu aimer certaines autres personnes. Et c'est parfaitement acceptable. Je ne trouve pas anormal du tout de me dire que oui, il y a certaiens personnes que j'aime d'un amour plus fort que celui que j'ai pour mon/ma partenaire. Tout simplement parce que ce ne sont pas les memes relations.

J'aime ma famille (au delà du fait qu'elle le merite ou pas), j'aime ma fille, mon cousin, mes amis (certains beaucoup plus que d'autres, oui). Je leur dis souvent que je les aime, je leur fait meme parfois de grandes declarations d'amour (d'ailleurs Curio, je t'aime), mais ce n'est pas des amours romantique. Je pourrais dire "je t'aime" a 15 personnes differentes, et les aimer de 15 façosn differentes, puisqu'elles sont differentes. Les relations sont par définitions toutes differentes aussi, ainsi que l'amour que je leur porte. Ca n'enleve pourtant rien à la sincerité de mes sentiments.

J'ai souvent le sentiment que les gens ont peur du mot amour, de le dire, ou de l'entendre. Je parle d'amour au sens large du terme hein. Je comprend parfaitement qu'on puisse avoir peur d'aimer. Moi meme, il y a parfois des gens que j'aime tellement profondément et sincèrement, que ça me fait des crise d'angoisse. Mais ce n'est pas l'amour en lui meme qui m'angoisse, c'est plutot le fait de voir toutes les barrières qu'on a laissé tomber pour ces personnes sans forcément s'en apercevoir, et l'idée pernicieuse que ces gens là, meme si ils ne le feront pas, pourraient te faire énormément de mal. Un peu comme si la relation etait l'escalade d'un pic ou d'une montagne. On ne se rend pas forcément compte de la distance parcourrue avant de regarder en bas. Et quand on regarde... Certaines personnes se disent que le paysage est magnifique, et d'autre plus anxieuses comme moi se dise "si il/elle coupe la corde, je vais mourir". C'est un peu dramatique, mais j'aime bien l'image quand meme. Pour moi, aimer, c'est etre vulnérable, et ce n'est pas toujours facile à assumer.

Je ne comprend pas par contre les gens qui ont peur d'etre aimé. Meme si ce n'est pas réciproque, je trouve idiot de fuir la personne concernée. Déja, parce que la personne n'y peut rien, on ne choisit pas vers qui va notre affection, on ne provoque pas les sentiments, ça ne se planifie pas. Et ensuite parce que si l'on apprécie quelqu'un avant, on ne devrait pas l'apprécier moins apres que ça soit dit. Parce que la personne est la meme qu'avant, avec tout ce qu'on appréciait chez elle.

Ce post est déja beaucoup trop long pour au final ne pas dire grand chose, mais j'avais besoin de communiquer a ce sujet et peut etre dissiper certains malentendus. Il y a encore beaucoup de choses que je voudrais dire, mais je ferai un autre post quand je serai pret pour ça. Merci en tous cas de m'avoir lu :)

avatar contributeur de Lambda Woman
👮 Modération Lambda Woman  

C'est contraire à mes principes... je ne peux pas mentir : désolée Fierdre, j'aime le jaune.

Ah l'amour... un sujet intarissable.

Je perçois une vision personnelle un brin négative, dans certains passages.

. Je conçois qu'il y a des familles aimantes, mais j'en connais beaucoup trop qui ne le sont pas

(...)

La mere d'une de mes ex par exemple aimait sincèrement sa mere, et faisait tout pour avoir son approbation, son affection, et cette connasse (oui, j'ai dis que ça serait perso hein), cette connasse donc, l'a toujours rejettée et repoussée, en lui reprochant de l'avoir faite souffrir à l'accouchement.

La connasse en question n'aimait pas sa fille. Elle ne lui a visiblement jamais transmis d'amour.

Là j'ai l'impression que tu ne parles pas d'amour, mais de l'absence d'amour (d'une mère), ce qui n'est pas sans conséquences sur l'enfant devenu adulte.

Ce n'est pas parce qu'il existe beaucoup, voire trop de familles dysfonctionnelles où l'amour "storge" (je connaissais pas ce nom avant) n'existe pas, que cet amour "storge" n'est pas vécu ailleurs, dans d'autres foyers plus équilibrés.

La définition ne peut pas être invalidée... Qu'on y croit ou pas : ça existe. La vie étant une loterie, tout le monde sur terre n'aura pas la chance de vivre cet amour...

Je crois qu'il y a une ironie quelque part sachant que certain·e·s ne se rendent pas compte qu'il·elle·s le vivent tandis que d'autres font le constat amer de ne pas l'avoir connu...

Je suis pour l'écologie, pour que chaque enfant ait accès à l'éducation et surtout : pour la paix dans le monde :P

avatar contributeur de Fierdre
👮 Modération Fierdre  

halala, je t'ai trouvé ton premier défaut, le dait d'aimer le jaune!

Ce sont juste des réflexions purement personnelles et qui bien sur n'engage que moi, mais j'ai apprécié ta reponse :)

avatar contributeur de Depassage37
Depassage37  

Bonsoir,

je n'aime pas le jaune.

Il est vrai que l'on peut ne pas s'aimer soi-même, mais aimer les autres comme vous le citiez, famille , les amis. Le problème lorsque l'on ne s'apprécie pas, on ne va oser aller vers la personne qui vous attire, car on n'a peur d'être rejetée;

Je ne sais pas si j'ai fait du hors sujet, et si j'en ai fait, veuillez m'en excuser :-)

avatar contributeur de Fierdre
👮 Modération Fierdre  

ce n'est pas du tout du hors sujet, au contraire, je vous encourage à continuer :)

avatar contributeur de Dime
Dime  

Citation de Fierdre #351095

Tres interressant Fiedre.

Je connaissais eros, philia et agape. je ne connaissais pas les autres. Mania , pragma et ludus. C´est tres bien de categoriser. En francais ,le mot amour designe tellement de choses differente ! Deja, je suis sur que chaque couple pourrait se designer de mania, pragma ou ludus. c´est tellement different ! Merci pour ce petit exposé.

Il n´y a que philia et storge que je trouve un peu confondus.

Enfin, pour éclairer les lecteurs sur agape, on peux donner l´exemple de l´amour de jesus envers ses fideles. Agape est l'amour universel, le plus beau, celui qu'on donne sans retour. Ce peut etre aussi parfois celui que donnera une femme vertueuse à son enfant.

@Depassage, le philautia est tout à fait dans le sujet. Je t'invite à nous en parler un peu plus, puisqu'il semble te manquer.

avatar contributeur de Fierdre
👮 Modération Fierdre  

Citation de Dime #351113

le storge est plus un amour familial, alors que la philia est plus pour tes amis que tu aimes comme une famille (en tous cas je les aime comme ça, moi. Ne dit on pas que les amis sont la famille que l'on se choisit?)

Et si en plus tu aime aussi Jésus, on va s'entendre !

avatar contributeur de Dime
Dime  

Citation de Fierdre #351118

Ah ok. je pensais que philia etait la racine de filiation, mais apparement ce n´est pas ça. En tapant sur google, philia est en effet plutot la camaraderie.

Merci.

(Je trouve l´amour de jesus tres féderateur et nourrissant, meme si je ne le ressens pas toujours, loin de là).

avatar contributeur de Fierdre
👮 Modération Fierdre  

Citation de Dime #351121

oui, c'est contre-intuitif comme mot hahaha

(l'amour de Jésus est toujours là, il est gravé à jamais. Ce qui se ressens moins c'est sa perpétuation a travers les autres.)

avatar contributeur de ApoFFtX
ApoFFtX   - modifié par ApoFFtX le 14/01/2021 - 14:38:01

Eros : la grandeur du rêve, la puissance de l'abandon. À la cinquantaine, il se mêle au sentiment de mort, à l'obsession de continuer farouchement à faire corps avec la vie.

Philia : je l'espère et je la pleure. Je suis autiste et je suis seule. Philia est là pour vous, pas pour nous.

Storge : c'est le loto, l'illusion de la vie comme le vaste territoire inconnu aux petits recoins infailliblement protecteurs. Une vie, c'est long. Et même le Storge n'échappe pas à son érosion.

Ludus : les jolis souvenirs. Malheureusement trop souvent lié à Mania.

Mania : il faut bien que jeunesse se passe. Mais après tout, les grandes douleurs mènent aussi aux grandes sagesses.

Pragma : cf Philia + à 50 ans, c'est déjà bien tard.

Philautia : heureusement qu'il est là. Mais trop intermittent.

Agapé : présent bien malgré soi. Car je me demande : est-ce réellement digne de toujours aimer quand on est sans cesse méprisé•e ?

Parfois j'essaie d'être normale mais je m'ennuie vite alors je redeviens moi-même

avatar contributeur de Depassage37
Depassage37  

Bonjour

"@Depassage, le philautia est tout à fait dans le sujet. Je t'invite à nous en parler un peu plus, puisqu'il semble te manquer. "

je ne suis pas sûre que cela soit très intéressant. :-)

avatar contributeur de Fierdre
👮 Modération Fierdre   - modifié par Fierdre le 14/01/2021 - 14:36:19

Citation de ApoFFtX #351155

je me permet de répondre à ton Agapé en te répétant ce que je dis à ma fille, si les gens sont des connards, soit meilleur-e qu'eux.ne t'abaisse pas à leur niveau.

et si ça te rassure un peu, j'ai connu un autiste, et ça ne m'a empêché de l'aimer. l'autisme ne devrait pas définir qui on est.

@Depassage , je pense pareil de mon post, et pourtant nous en parlons :)

n'hesite pas, le forum est fait pour échanger !

avatar contributeur de Lambda Woman
👮 Modération Lambda Woman   - modifié par Wonder Woman le 14/01/2021 - 15:28:08

Ce qui est beau, malgré ton histoire familiale, c'est que tu parles d'amour et que visiblement tu sais aimer. Et je me réjouis de ça. C'est un bel exemple de résilience, non ?

Ce sont juste des réflexions purement personnelles et qui bien sur n'engage que moi

Je tiens à dire que je trouve tes réflexions tout à fait légitimes, et encore plus interessantes qu'un soi-disant cours magistral impersonnel ;-)

Pour ma part, j'ai encore besoin de réfléchir, car je ne sais pas vraiment identifier les amours qui me posent problème ou celles dans les quelles j'excelle à merveille ^^

Parfois je crois même, que je n'y connais absolument rien... alors merci pour ce topic qui m'eclaire.

Je suis pour l'écologie, pour que chaque enfant ait accès à l'éducation et surtout : pour la paix dans le monde :P

avatar contributeur de Fierdre
👮 Modération Fierdre  

Citation de Wonder Woman #351159

peut être que je compense?

avatar contributeur de Lambda Woman
👮 Modération Lambda Woman  

peut être que je compense?

Que tu compenses l'absence d'amour du passé, en donnant à toutes celles et ceux que tu aimes ? Peut-être 🤷‍♀️ ou alors ta capacité à aimer a été préservée, malgré les épreuves de la vie... je ne sais pas 😅 #PsychoDeComptoir

Je crois que ton expérience invalide quelque part, le dicton "les chiens ne font pas des chats"

Je suis pour l'écologie, pour que chaque enfant ait accès à l'éducation et surtout : pour la paix dans le monde :P

avatar contributeur de Fierdre
👮 Modération Fierdre  

''Sois un meilleur homme que ton père'' me semble plus intéressant.

je pense que tout le monde tend (ou devrait en tous cas) à s'améliorer. Et ça passe ausdi par rectifier les défauts d'éducation

avatar contributeur de Lambda Woman
👮 Modération Lambda Woman  

Citation de Fierdre #351162

'Sois un meilleur homme que ton père'' me semble plus intéressant.

En effet, c'est plus « humain » :)

Je suis pour l'écologie, pour que chaque enfant ait accès à l'éducation et surtout : pour la paix dans le monde :P

Noelia  

Bonjour !

A la lecture de ton sujet je me pose une question : est-ce que tu ne le ressens pas, Storge, pour ta fille ? J'ai l'impression que, même dans la vraie vie, tu l'as déjà trouvé ?

Il y a plusieurs choses qui me font écho, dans ce que tu dis, mais je pointerais ceci :

Je pense aussi que certaines personnes confondent parfois l'intensité de leur amour avec la façon dont ils aiment les gens. Il me semble, et là ça fait un moment que je parle uniquement de croyances personnelles hein, je continue a le préciser), il me semble donc que pour beaucoup de personnes, l'amour est comme une barre de progression. Passé un certain point, l'amitié se fait amour, comme par magie, comme si c'etait quantifiable, mesurable. Ca l'est peut etre pour eux, je ne sais pas, mai spas pour moi. Je fais un grosse difference entre ces deux idées.

Je voyais l'amour comme ça, avant d'être amoureuse. Et il me semble que c'est ce pourquoi certaines personnes se demandent comment on fait pour savoir qu'on est amoureux. Comment on fait pour savoir qu'on a dépassé un certain "seuil". Mais tu vois, je pense que ça a une part de vérité, au moins pour moi. Tomber amoureuse, en tout cas de ma grande expérience, c'est grimper sur l'échelle de l'amitié jusqu'à avoir la tête qui tourne dans un domaine un peu flou et plus trop savoir où on en est. C'est vaciller au sommet et tomber. Ca m'est déjà arrivé plusieurs fois et une des fois je suis tombée amoureuse, en effet. Alors j'ai mis du temps, à comprendre, à être sûre, mais maintenant oui, je suis d'accord avec toi. Ce sont deux choses différentes. Du moins pour moi aussi.

avatar contributeur de Fierdre
👮 Modération Fierdre  

Citation de Noelia #351174

si di, je l'ai avec ma fille, mais dans mon monde de Bisounours on ne devrait pas avoir a le chercher, ca devrait etre un aquis.

je suis content que tu voie les choses comme moi, je n'étais pas sûr que mon propos était clair :)

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.