l'imperméabilité au sentiment amoureux

Amour et intimité - Créé le - 24 Participations

l'imperméabilité au sentiment amoureux

Yo

Voila. Encore un sujet qui parle de ma petite personne égocentrique que je suis. En faite ce n'est pas vraiment quelque chose de grave en soit. C'est juste que malgré le fait que j'ai 24 piges je ne suis jamais tombé amoureux de qui que ce soit. Je ne sait pas si il y a des gens qui sont dans le même cas que moi. Ou même des gens qui ont eu un coup de foudre à un age encore plus tardif que le mien. Bon après il n'y a pas d'age prédéfini pour tomber amoureux évidement. Mais je trouve que 24 ans c'est un peu avancé. Même si on est encore jeune à cet age là. Si ca ce trouve l'amour va surement me tomber dessus au moment ou je m'y attendrais le moins. En tout cas je me demande vraiment si je ne serait pas peut aromantique sur les bords parfois. Sinon honnêtment je ne souffre pas vraiment cette situation car je ne sait pas ce que c'est d'être amoureux, et je n'ai jamais eu le béguin pour personnes de toute facon. Et puis en vérité je ne souhaite pas que ca m'arrive car je sait d'avance que a ne serat jamais réciproque. C'est comme ca c'est mathématique. Les seuls personnes que j'ai attiré romantiquement dans ma vie étaient des personnes pas très nettes et pas tr's malins non plus. Bref c'était pas des winers. Remarque qui se resemble s'assemble. Même si je n'avais pas de sentiment amoureux pour eux je suis quand même resté avec eux par amitié car c'était les trés trés rare personnes pour qi j'avait de l'importance.


0 vote

Qu'est-ce que tu veux dire par "des personnes pas très nettes"?

J'avais une copine quii était comme ca. Elle n'arrivait pas à tomber amoureuse de qui que ce soit. Pourtant elle a eu de nombreux copains et c'est une fille canon. Alors des prétendants c'est pas ce qui manquait.

Peut-être que tu as peur de t'ouvrir et te t'investir émotionnellement?


0 vote

Sur les 2 sujets que tu as posté. Tu ne te fais pas de cadeau.

Il ne faut pas se dénigrer comme ça. Tu connais la loi de l'attraction. Le positif à tire le positif.


1 vote

Par des personnes pas trés nettes je voualis dire des personnes qui avaient des soucis avec eux même. L'un était competement mythomane et me racontais sans arret qu'il avais été à la légion étrangère et embauché par le président de la république pour débusquer et chasser les hackers qui s'attaquaient à la république francaise et plein d'autres choses completement impossible. Et l'autre était pas trés futé.

Aprés pour ce qui est de m'ouvrir et de m'investir émotionnellement. J'ai énormément de mal à créer des liens avec les gens. Malgré mes efforts pour sociabiliser. J'ai l'impression de n'interresser personne ou presque personne. Alors pour ce qui est d'avoir de prétendants c'est pas gagné. A part les deux qui on voulu sortir avec moi. Je crois que je n'attire que le fond du panier. Et parfois il m'arrive des fois de ne pas réussir à entrer en contact car certaines ersonnes savent des choses et ont des connaisances qui me dépassent. Donc parfois je pose des question ou je rebondi sur ce qu'elles disent mais je ne peut pas allr plus loins. En plus je suis maladroit et parfois assez awkward socialement.


0 vote


Je me dénigre sur mon ancien topic ?


0 vote

Ha oui un peut c'est vrai.


0 vote

Ouais franchement tu as une vision de toi-même très négative. Pourtant tu as l'air assez rigolo et décalé.

Et est-ce que ça te pose problème le manque de romantisme dans ra vie? Ou tu te sens bien comme ça?


0 vote

Peut-etre que pour l'instant, tu n'as que des relations avec des gens qui ne te plaisent pas et ne t'interressent pas. Donc tu ne peux pas en etre amoureux. L'amour n'est pas toujours au rendez-vous malheureusement. On se contente souvent, simplement parceque l'on a besoin de contact et de relation. Et en particulier lorsque l'on a pas une bonne estime de soi (ce qui semble etre ton cas). La personne que l'on trouve belle et qui nous plait nous semble hors de portée.


0 vote

Je ne souffre pas vraiment d'un d'un manque de romantisme. Mais d'un manque de reconnaissance et d'affection oui. J'ai tendance à apprécer les gens mais ce n'est rarement réciproque. Je récolte plutôt l'indifférence. Et oui c'est vrai que certaines personnes me semblent hors de porté car trop brillante et érudit pour moi. J'ai souvent l'impression d'être décousue et éclectique. Parfois je trouve des choses à dire et parfois je ne trouve rien à dire. C'est indépendant de ma volonté.


0 vote

Meilleure réponse

bonjour Ken

y a pas d âge idéal pour l amour. Moi j ai attendu 26 ou 27 ans pour vraiment parler d amour. Je me suis rendu compte que tardivement que j était pas prêt avant cet age. Pas assez confiance en moi.. une vie pas stable etc.. Pourtant je pensais chercher l amour avant mes 26 ans.. Tu découvre ta sexualité (post précédent) et tu te pose des questions (tu as bien raison) sur les relations je dirais tu apprends et avance petit a petit te met pas trop la pression c est pas un concours ;)

Pour les rencontres des bonnes personnes c est idem tu vas apprendre a faire le tri avant de rencontrer.. aussi qui et comment tu va rencontrer. Sur ce point je te conseil de prendre l initiative et de pas attendre qu on vienne te trouver... Va chercher celui qui peut t intéresser même si tu prend un rateau c est toujours mieux que de laisser un a mec pas net de venir te pourrir la vie.

Le manque de confiance en soi est un gros inhibiteur et une fragilité que certains exploite. C est un cercle vicieux et faut le casser au plus vite. Pense par exemple aux timides qui font du théâtre pour ne plus en souffrir. Ils témoignent souvant de la violence qu ils ont du se faire pour dépasser leur timidité mais aussi combien ils se sont senti libérés ensuite.

Voila ne pas avoir peur de faire des erreurs et etre prêt a remonter sur le ring des que tu trebuche!

guiton


4 votes


Tu as raisons. Il ne faut jamais baisser les bras. En général j'arrive à parler aux gens ( quand je trouve quelque chose à dire ) Je m'entend bien avec cette personne mais je n'arrive pas à aller plus loins. J'ai l'impression que mon débit de conversation est trés limité parfois.


0 vote

Ken,

tu t exprime très bien sur le forum et tu as le courage de partager des choses très personnelles voir intimes sur toi. Donc tu n est pas sans rien a dire. Pense tu être plutôt timide? Les timides selon le degrés peuvent perdre leur moyens justement devant d autres personnes. Aussi le manque de confiance les 2 pouvant être liés. La peur d être jugé ou rejeté créant un blocage ou un stress qui fait perdre tes moyens.

Il y a bien sur de nombreuses façons de maîtriser sa timidité ou le manque de confiance. Je parlais du théâtre mais il y a bien sur d autres façons plus proche de tes activités.. Un garçon de ton âge que j ai connu par exemple avait monté une guilde sur un mmo. De gérer un groupe de joueurs dont des plis âgés que lui, lui a fait perdre sa timidité. Il est maintenant prof d histoire géo dans un collège de banlieue.

Avant de te labellisé asexuel ou autre laisse toi le temps de mieux te comprendre ;) et ne laisse personne te dire qui tu es ou pas.

guiton


0 vote

Je me sent assez à l'aise avec les gens en générale. Mais oui je pense être un peut timide malgré ca c'est vrai. Pour ce qui est des activité comme le théatre. Depuis la mort de mon père nous avons beaucoups de problèmes financiés à la maison. Donc pour l'instant c'est assez compliqué. Mais je voix quand même du monde. Et on organise parfois des parties de JDR aussi à la maison avec des personnes qui ne sont pas forcément de la famille.. Donc je ne suis pas complétement isolé. Aprés j'emmagasine pas mal de connaissances pour avoir plus de conversation aussi.


0 vote

Tu fais des études ? Si oui il y a peut-être un club de théâtre dans ton bahut?


0 vote

Non hélas. Je ne fait pas d'étude. Mais je fait souvent des actions avec la CGT.. Et j'ai le jdr. Ca m'aide à sociabiliser. Mais le chemin est encore long. Je ne sait pas comment font les gens pour avoir tout le temps quelque chose à dire. Je n'arrive pas à être fluide comme eux. Je parvien à interargire de mon plein gré avec eux. Mais ca ne va jamais plus loin. La pluprt du temps je ne parle pas beaucoups. La CGT et le JDR sont un moyen de me perfectionner mais aussi une source de déception et de frustration quand des gens me regardent comme un alien car je ne parle pas beaucoup. Malgré ca j'ai quand même réussi à avoir quelque petit affinité mais ca n va jamais trés loin et c'est trés légé. Je reste la personne que l'on oyblie systématiquement.


0 vote

De ce que je lis tu as l'air d'être une personne qui est dominée par la peur. Et ça se comprend car je pense qu'il y a beaucoup de peur et d'angoisse en toi. Ca peut être ce qui te bloque au niveau de tes conversations avec les gens. Et aussi le fait que tu ais du mal à "t'imposer" dans un cercle social (qui soit dit en passant est symptomatique des enfants de pervers narcissiques).

Bon après je peux me tromper, peut-être que ce n'est pas de la peur. Mais si c'est le cas il faut prendr een compte que parfois on ne sent pas qu'on a peur. Dans le sens ou la peur peut être une émotion mais ça peut aussi être un état. Surtout quand on a une enfance difficile, on se forge dans la peur, on se contruit avec et elle nous façonne malgré nous.

Perso quand j'ai peur j'essaie d'abord de remonter à la source de cette peur. Et quand je pense l'avoir trouv", je lui rentre dedans avec tout mon courage et toute ma bonne volonté. Comme déjà dit il faut briser le cercle vicieux, en le faisant, tu réaliseras que tu es capable. Ce qui va remonter ton estime de toi-même, qui du coups va te pousser à faire plus encore et ainsi tu te retrouveras dans un cercle vertueux.


0 vote

Oui effectivement c'est sur que quand on a été éduqué par un PN. Ce n'est pas facile dêtre sur de soi. C'est en grosse parti à cause de ca que j'ai du mal relationnellement. Après quand je suis avec les gens je n'ai pas la sensation d'avoir peur. Mais oui sinon je pense que la peur est en partie gouvernate de mes actions. Quand je refuse un job car je ne pense pas y arriver par exemple. Parfois j'ai l'impression d'être completemtent vide et destructuré. Comme si je n'était pas fini. Ou qu'il me manquait quelque chose. J'ai du mal à expliquer ca. Mais sinon pour ce qui est de la peur tu veux dire que quand on a vecu et que l'on c'st forgé dans la peur. A force d'y être confronté on ne s'en rend plus compte ? Je n'ai jamais vraiment essayé de remonter à la source de ma peur. Mais de ma mé sestime de moi oui. J'ai trés vite compris que mon père et beaucoup plus d'autres évenement y ont étaient pour quelque chose. Il y a aussi beaucoups d'erreure que j'ai faite dans la vie que je n'ai pas réussi à me pardonner. Et une énorme disconance entre la personne que je suis et celui que je voudrais être. Je suis souvent surpris et decu en mal par moi. Mais je commence à peine à commencer à ma pardonner pour tout. Le chemin est encore trés long. Je commence aussi à comprendre que même si j'ai fait des erreurs je ne suis pas fautif de tout non plus. Sinon tu as connu des enfants de PN ?


0 vote

Salut Ken.

J'en suis oui en effet. Et tout ce que tu racontes fait bien-sur écho en moi. Quand j'étais ado, je parlais peu, avec un sentiment d'etre une coquille vide (alors que j'étais tout aussi cultivé qu'un autre) et je souffrais d'un sentiment d'inexistence sociale. Les gens ressentaient mon mal-etre et finissaient par m'ignorer. Terrible ! Alors je me suis mis à boire. Ainsi je devenais comme tout le monde. Mais l'alcool fait aussi d'autres dégats. A 46 ans je commence à en sortir tout juste et à etre enfin bien dans ma peau.


1 vote

J'étais comme ca ado aussi ( bon je crois que ce n'était pas très dure à deviner )


0 vote

Et donc, Ken? Ayant l'image d'un père hai et méprisé, as-tu des difficultés, en tant qu'homo, à aimer les hommes?


0 vote

Non pas du tout. Mais par contre je me demande bien comment en ayant une image paternel aussi négative j'ai pu préféré les hommes aux femmes. Alors que ma mère était beaucoups plus aimante. (Warning psychologie de comptoire) Sinon j'ai entendu dire que certaines personnes devenaient gays car ils cherchent chez les hommes l'affection qu'il n'ont pas eu chez leurs père. Pour compenser les manque d'amour. Après je ne sait pas si cette information est véridique ou pas.


0 vote

C'est pour ca que tu aime la féminité alors ? Tu as du mal avec la masculinité car elle te rappelle ton père ?

Ce qui est écrit sur ta description.


0 vote

Citation de Kendany #308164

Je sais pas. ça a tjs été flou chez moi. J'avais des pulsions irrépressibles envers les hommes, mais sans etre attiré par leur dimensions interieures ni leurs corps. C'était vraiment dans l'inconscient. En meme temps j'ai tjs été attiré par les femmes, mais pas trés à l'aise sur le plan physique, comme si j'étais attiré intellectuellement, mais pas physiquement. ça c'était entre 20 et 30 ans. Maintenant, c'est un peu différent. Je suis plus à l'aise avec les femmes. Et mes pulsions envers les hommes deviennent quasi inexistentes.

Si je suis honnete avec moi-meme, je pense avoir refoulé mon homosexualité. Et avec le temps, mes rapports homo ayant été mals vécus, je n'ai plus d'attirance. je suis comme saturé. Comme si je n'en avais plus rien à découvrir. Et inversement j'ai loupé pas mal d'étapes avec les femmes, que j'ai maintenant envie de rattraper. Compliqué mon histoire !


0 vote

Ha oui effectivement. Ca à vraiment du être complique et chiant d'être partagé comme ca.


0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit