[aide] comment amener une amitié sexuelle dans ce cas ?

Publicité
photo de l'auteur diniz
Diniz
Non binaire de 45 ans

J'ai une très chouette nouvelle amie, à 2 pas de chez moi en plus. On se connaît vaguement depuis des années via les bals folk/trad, mais on s'est rapprochés grave ces derniers temps à un festival [1] puis à un petit trip en commun [1] où nous avons bien causé intimement. On a souvent dansé ensemmble, et ça colle, y a l'harmonie imprévisible et inexplicable (comme en amour). Pour le contexte, elle vit en ce moment deux problèmes de coeur et sens à la fois (la gourmande!), avec une rupture indigeste, et une liaison qui ne se fait pas vraiment.

On s'est revus à nouveau, pour un beau moment complice à nouveau. De plus, et ça a son importance, on est très tactiles ensemble, et même faciles et goulus à ça, sans doute aussi grâce à la danse. On se prend dans les bras, on se touche, on se prend et se caresse la main voire le visage, ce genre de choses (oui, c un peu alien pour des gens qui sortent pas ensemble, mais les danseurs folks sont des aliens, allez voir le film pour piger un peu). Et puis on se sent tellement à l'aise, sans jugement, ensemble. Et pas jaloux. Du coup, j'ai eu le courage de lui proposer de passer la nuit ensemble ; à priori sans sexe ; vraiment (de part et d'autre).

D'où direction chez elle, et vite au pieu car lever tôt à l'horizon. Mais :

tactiles -> plaisir -> glissade -> youplaboum -> jouissance

(à elle) (moi j'étais dans une nuit sans bandaison)

Surtout, très chouette et jouissive et gracieuse harmonie, comme en danse (et si vous connaissez les danses de couple, c'était évident et prévisible, nan ?)

D'où : je l'ai doucement mais fortement dans la peau. J'y pense tout le temps. J'ai trop envie de vivre avec elle une relation amis-amants, et connaître et explorer tout plein de belles choz. Et pourtant je suis pas amoureux au vrai sens du mot (ça serait arrivé plus tôt, genre après notre trip commun), et je sais de quoi je cause là.

Mais : à ces yeux, j'ai ni sex appeal ni love appeal ; on en a causé. (Et c'est un grand drame et une grande souffrance de ma vie, j'ai causerai sûrement un jour sur ce forum.) J'ai aucune de lui mettre la pression, encore moins dêtre relou, aussi. En plus, de son côté j'ai cru sentir gêne et distance. Et puis elle a un pb avec embrasser (fait chier). Je lui ai écrit qq mots sur tout ça (elle est à Paname, là), mais vaguement.

Qu'en pensez-vous ? Que faire ? Que dire ? Comment vivre ça, et le vivre bien pour elle comme pour moi ?

Merci,

diniz

[1] Oui, celui qui est devenu célèbre grâce au film "le grand bal" qui lui est consacré et a fait l'événement à Cannes. Le petit trip, c'était pour aller à une avant-première.


Date de publication : 31/10/2018 à 21:27
#286819
photo de l'auteur Lunatic
Lunatic
Homme de 21 ans

Ben en lisant tout ça je me dis que ça a l'air plutôt mal parti.


 0 vote #286820
photo de l'auteur Dedale
Dedale
Homme de 24 ans

si elle a pas envie, je vois pas ce que tu peux faire. La balle est dans son camp et manifestement il y a peu de chance que ça aille plus loin X) Dommage pour toi.


 0 vote #286822
photo de l'auteur diniz
Diniz
Non binaire de 45 ans

PS : on va causer de sexe, tous les deux. Je vous tiens au courant si ça fais changer des choz au sijet de nos relations.


 0 vote #286825
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Y a un truc que j'ai pas compris: t'es a fond sur elle physiquement et tu bande pas et elle tu l'attire pas mais elle prend son pied avec toi :))

#286830
photo de l'auteur David37
David37
Homme de 47 ans

Bonjour Diniz,

Je rejoindrais Veluma, c'est un peu louche ton histoire ! De toutes façons, si elle ne désire pas vivre autre chose avec toi, tu ne peux pas la forcer ! Tu as sûrement rencontrer dans ta vie des personnes qui ont eu des sentiments pour toi et pour qui, la réciprocité n'était pas au rendez-vous. Qu'as tu fais ? Qu'as tu dis ? Je pense qu'il serait préférable que tu passes à autre chose.


 0 vote #286834
photo de l'auteur diniz
Diniz
Non binaire de 45 ans

Oui, je vais la mettre devant les faits, et exiger des paroles vraies, en profitant de mon anif (cf mon profil de ce jour) pour parler rudement !

Merci à vous (même si ça me fait bien souffrir de devoir réaliser ça).

Diniz


 0 vote #286846
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Salut Diniz!

Je vais te faire part d'une experience personelle .

Lors d'une visite chez des ami.e.s j'ai passée un superbe soirée oú j'ai rencontrer un homme super intéressant avec qui le feeling est direct passé. Toute la soirée n'a été que rigolade , discussions et ?change .

Le soir lorsque la fatigue a pris le dessus sur la joie de sa compagnie et de celles de mes autres copaines, je lui ai glissé que s'il le souhaitait il pouvais me rejoindre . Pleine d'attente j'avais du mal a trouver le sommeil , lorsque dans l'entrebaillement de la porte j'ai vu apparaître sa ptite frimousse accompagnée d'un "y a encore une tite place ?" . Il m'as rejoins et nous avons passé quelques heures a discuter et a refaire le monde (bizzarement la fatigue avais disparu ahah) . Puis nous nous sommes blottitts dans les bras l'un de l'autre . La nuit n'as ét? que caresse , câlins et baisers tendre mais rien de sexuel , chose que je ne comprenais pas car malgré qu'il ne m'attire pas phisyquement la decouverte de sa personne m'avais terriblement excitée mais je n'ai pas insisté ne le sentant pas receptif .

Le matin, il m'as remercié , m'expliquant qu'il venait d'entammer une relation libre avec sa compagne mais que par ce biais il avais juste envie de partager de l'affection avec d'autre .

Au final j'ai adoré cette relation , elle m'as prouvé que des fois ils ne faut pas plus que de l'affection pour habiller son coeur . Pour moi chaque relation est unique et une relation qu'on pourrais décrire de platonique sexuellement n'est pas un mal car elle développe un lien affectif et un respect mutuel très puissant .

Je penses qu'il faut se demander qu'est ce que le sexe avec cette personne t'apportes de plus? Pourquoi vouloir faire d'elle une amante ?

Les sentiments que l'on éprouve nous sont propres , l'envie sexuelle en fait partie , mais on ne peut contraindre les autres a les partager . Il m'arrive parfois d'être amoureuse sans que ce ne soit réciproque et vice versa , des hommes sont amoureux de moi mais moi je ne ressent que de l'affection profonde pour eux , ce n'est pas pour celà que je n'ai pas envie de poursuivre ces relations car ce sont des personnes que j'apprécie et avec qui je passe de superbes moments. Tes envie et tes emotions t'appartiennent l'autre n'en est pas responsable et l'on ne peut le contraindre a ressentir ce qu'il ne ressent pas . Il faut savoir lâcher prise et accepter .

Réponse un peu longue mais j'espère qu'elle te conviendra . Tu as l'air de tenir a cette personne , ce serait dommage de la perdre ou qu'une gêne s'installe a cause d'une histoire de fesse .

Ce n'est que mon avis , a prendre ou a laisser.

#286966
photo de l'auteur diniz
Diniz
Non binaire de 45 ans

Je vais te répondre en plusieurs fois Mathulde car tu abordes des choz distinctes et qui chacune est en lien avec d'autres (tout est lié!).

D'abord je suis très heureux (pour la galerie on est en contact hors site Mathulde et moi) de cette belle expérience que tu as vécue, et bien vécue. Quand on est bien avec soi, avec la vie, avec les gens, je crois, on peut tout vivre bien sauf des violences, des actes de pouvoir (qui sont pas forcément physiques). Et ça nous enrichit en plus. Et c'est de beaux souvenirs dans le sac à dos sur notre chemin dans la vie. On y revient quand on est vague à l'âme, nostalgiques. Bcp plus d'ailleurs qu'à des relations longuement vécues, surtout des "couples". Pourquoi ? Pasque c plus ou mieux vrai ?

J'ai moi aussi passé mille (euh... j'exagère un peu) nuits avec des gens désirés et bien vécu bcp d'entre elles (si je suis pas bien avec moi il y a encore moins de chances que ça m'arrive, hein!), y compris avec la personne que j'ai sans doute le plus et le plus longuement aimée (une danseuse bruxelloise).

Mais ça a rien à voir. C'est juste hors sujet.

Pire, c'est tout simplement pas possible entre nous, cette personne et moi, juste pasque si on se touche un peu sensuellement ça cascade forcément je crois comme la première fois. On se sent trop bien, comme en danse, et se désire quand c'est démarré (le problème étant que vu mon physique de gringalet ça démarre pas tout seul de son côté) (mais elle adore qd même que je la touche) (je dirais même elle en redemande) (va comprendre) (mon problème!)

J'y pij queudchi !

diniz


 0 vote #286974
photo de l'auteur diniz
Diniz
Non binaire de 45 ans

Alors, je vais me lancer dans la partie qui m'est difficile à dire. Chaque relation est différente, chaque personne aussi (chaque corps aussi). J'ai pas du tout les même aspirations à chaque fois, et j'ai même souvent pas d'aspiration particulière, autre que vivre qqch de beau et bon pour nous deux, ce qui se vivra comme ça se vivra.

Si je suis amoureux, je veux bien sûr faire l'amour, pas à chaque fois et parfois à divers degrés dans la cascade sexuelle (si vous voyez ce que je veux dire). Mais j'imagine rien de précis sauf rares cas. En tout cas, ça m'était jamais arrivé de me dire "avec cette personne, je veux faire l'amour tout plein de fois, explorer plein de choz, vivre pleinde choz sexuelles, rigoler en faisant l'amour, crier et entendre crier sur mille tons, s'endormir avec en des sensations inédites, se réveiller toujours nouveau mais toujours heureux de trouver l'autre à mon côté", bref je poétiz. Et le pire du pire c'est qu'on est même pas amoureux.

Et je crois qu'en fait c'est un peu pour ça que je peux avoir envie de ça, avec elle. C'est inédit comme désir, et en plus je l'ai jamais vécu non plus (toute cette aventure exploration sexuelle avec une même personne).

Ce que je veux dire, c'est que les désirs, précis ou non, sont tjs différents et ce dont tu me parles, Mathulde, est super (et un peu connu), mais pour moi complètement hors propos. Bien sûr t'es pas dans notre tête alors c'est pas qq mots qui t'auraient permis de le sentir, hein ! Avec d'autres, dans une autre situation, oui. Entre nous et avec notre vécu, non. Je veux autre choz. (Et elle veut encore autre choz, à l'intuite une amitié complice juste vaguement tactile à l'okaz : ce qu'on pourrait faire, et qu'on faisait d'ailleurs, en public.)

Mais ça se fera pas. Je l'ai relancée en demandant plein d'éclaircissements sur son état d'esprit, sa motivation, son émotion etc au long de cette soirée, elle m'a répondu (merci!!!) et maintenant c clair de chez clair que je suis pas séduisant pour elle. Bien sûr en principe on pourrait refaire l'amour et plus d'une fois "par accident", mais je veux pas ça je veux être désiré, bordel ! et pour moi pas pour l'accident.

J'insiste pas sur le fait que si j'ai pas de séduction à ses yeux, c encore et tjs du à mon corps de gringalet, à 99%. Le pire c'est qu'elle cherche des aventures, mais craquer sur un gringalet, avec les normes qui sont celles de notre civilisation, c'est simplement pas possible (sauf exception), même si elle le souhaitait de tout son coeur. Moi non plus il y a divers types de gens sur qui je peux pas craquer ; même si je les apprécie profondément par ailleurs.

Malheureusement je crois que je vais devoir casser avec elle, notre amitié et complicité je veux dire, pour m'éviter encore plein de souffrances, et franchement j'ai pas besoin de ça, j'ai ma dose ces temps-ci. Pasque évidemment à chaque fois qu'on se verrait j'espérerais qu'on finisse chez l'une ou l'autre, comment serait-ce possible autrement ?


 0 vote #286988
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Hello,

Je crois que tu as trouvé la solution toi même dans ce dernier message où tu dis que tu vas devoir arrêter de la voir. Ce sera une grande souffrance au début, mais on le sait tous : avec le temps ... ça s'effacera. C'est mieux que de souffrir un peu chaque fois que tu la verrais ... le tourbillon envie-espoir-déception peut être violent à vivre et il vaut mieux arrêter ça une bonne fois pour toutes.

Elle va occuper tes pensées intensément pendant quelques temps, jusqu'à ce qu'elle ne les occupe plus du tout et que tu retrouves ta sérénité ...

Bon courage l'ami !!!

#287026
photo de l'auteur diniz
Diniz
Non binaire de 45 ans

Oui, je crois que t'as raison Rebecca, et merci pour me donner ta vision, qui est là un soutien.

Si ça peut être douloureux, si j'y tiens et j'en ai tant envie, c'est qu'il y a tout plein de choz qui se mêlent et font un tout particulièrement beau et bon à mes yeux, et en plus tout nouveau pour moi :

~ C'est au départ une amitié récente certes mais déjà chouette, complice et bienfaisante (on en a vaguement parlé), et en plus vécué dans des circonstances très diverses.

~ On est très tactiles, chacun à part mais évidemment bien plus, plus naturellement, plus jouissivement ensemble, ce qui va aussi avec le fait qu'après on s'est rencontrés en danse.

~ Après cette nuit, je l'ai dans la peau, quand ça me vient en bouffées je le sens carrément dans mon, comme certaines émotions tu vois?, et ça m'avait jamais avec une gente dont je suis pas franchement amoureux.

Alors devenir là-dessus amants occasionnels mais forcément joyeux et fougueux... Quel trip !

J'ai pensé un moment, pour prendre les choz du bon côté, qu'il me restait à explorer le monde à la recherche d'autres moitiés pour vivre des choz différentes mais comparables. Mais vu (1) mon ridicule manque de sex appeal (2) ce que je liste + haut (3) l'histoire spéciale qui a amené ça, eh ben... (vivement ma prochaine vie! dans un autre corps et une autre culture svp)

Ceci dit, je vais pas me morfondre dans mon pti-malheur-à-moi. Ne serait-ce que parce que ce serait indécent en comparaison des souffrances terribles et injustes que vivent, à cause de nos systèmes de pouvoir et idéologies, bien des gens qu'on retrouve sur des sites ou mileux comme celui-ci.

Merci à tou'tes, diniz


 0 vote #287046