Une rupture compliquée, besoin de votre aide pour y voir clair...

photo de l'auteur lostboy
Lostboy
Homme de 27 ans
Aix-En-Provence
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous,

Je m'excuse par avance pour le long texte mais j'aimerai vraiment avoir votre avis, vos éclaircissements et votre aide sur ce sujet douloureux à mes yeux.

Dernièrement, j'ai passé 9 mois juste merveilleux et magnifiques avec un garçon plus jeune que moi rencontré sur un autre site (B*d*o pour ne pas le citer).
Je vous assure que la relation était merveilleuse et riche en émotions, les gens nous trouvaient magnifiques, ses parents estimaient que j'étais le bon, j'étais intégré dans sa famille et complice avec ses parents/sa soeur ainsi que ses proches amies. Du côté de ma famille c'était identique, ma soeur qui n'a jamais approuvé mes copains précédents voyait quelque chose en lui & ma mère pareil. Ils l'adoraient vraiment beaucoup.
Bref, tout le monde sentait quelque chose de différent et fort en nous ; et pour ma part j'avais ce sentiment qu'il était (après beaucoup d'échec) enfin le bon...

Ces 9 mois, nous nous comblions mutuellement de bonheur sans faiblir, il m'a même avoué après m'avoir largué que ma douceur et ma gentillesse s'étaient intensifiées avec les mois (au lieu de regresser comme on le constate parfois dans les couples, la lassitude s'installant).
J'étais aux petits soin avec lui, des petites surprises de temps en temps, de bons diners, des petits cadeaux sans raison, mais sans tomber dans l'excès non plus. Juste de petites attentions parfois afin de lui montrer que je l'aimais vraiment de tout mon coeur. Beaucoup de rire, de complicité, d'amour qui "transpiraient" même carrément sur nos photographies.

Nous nous parlions beaucoup par sms en semaine (il y tenait et moi j'aimais beaucoup ça aussi oui) et on se voyaient les week-end et les vacances (on habite à 35 min l'un de l'autre, rien de dramatique).
Nous n'étions donc pas constamment physiquement dans les pattes de l'autre ce qui peut être déroutant quand cela arrive trop vite.
Les disputes et les conflits étaient extrêmement rare mais pas inexistant mais dans l'ensemble c'était de petites broutilles sans importances qui n'entravaient en rien la bonne marche de la relation et ne duraient que quelques minutes.

Seulement voilà...

Il y a des années de cela ; j'ai eu une période compliquée qui m'a poussé à faire une tentative de suicide et a laissée des séquelles en moi : lors de phase de doute/stress vraiment intense, il m'arrivait jusqu'à il y a quelques temps de trop boire et me faire du mal aux avant bras. Ca m'ai malheureusement arrivé deux fois durant notre relation (une fois vers nos 4 mois, une fois vers nos 7 mois mais jamais devant lui néanmoins), mais léger, rien d'énormissime et de dévastateur.
Sans que je le sache, il semble que cela l'ai affecté mais qu'il n'en a jamais parlé.

Et c'est alors qu'en décembre, j'ai senti au fond de moi que quelque chose n'allait pas : je sentais sans pouvoir l'expliquer une baisse de sentiment ou un comportement étrange. Il niait, même sa mère me disait "il t'aime ne t'en fait pas..."

Plus tard, je l'ai surpris sur Hornet et d'autres applications à chercher des "plans c*ls" et notamment des plans à 3 (mais sans moi hein...)... Sa soeur l'a surpris en train de parler à une cinquantaine de mec, à envoyer ses parties et proposer à des gars de venir le voir chez ses parents en pleine nuit... Bref, la descente aux enfer pour moi. Il a commencé à changer, mot de passe sur son téléphone, téléphone retourné, il répondait à ses sms aux toilettes uniquement... Il me disait que cet "accident" sur Hornet c'était pour se changer les idées rien de plus, et il avait supprimé son compte (en effet sa soeur l'y a forcée).

Vers le 20 décembre il m'avoue que ses sentiments diminuent depuis 2 semaines, qu'il attends que ça remonte mais que rien ne remonte. Je lui dit que passer les vacances ensemble allaient tout arranger (l'été a été merveilleux pour notre histoire, il l'a dit lui même ça nous a transformé en mieux) et il me dit qu'il "ne veut/peut pas y croire"... Nous discutions de faire un break alors qu'il avait l'idée de me larguer après Noël selon lui...

Bref, le week-end et les fêtes s'annonçaient mal avec sa famille, mais il a tenu à ce que je reste avec eux. Vient Noël, je lui tend son cadeau et lui ne m'accorde pas un regard, ne le prend pas, ne l'ouvre pas. Comprenant la fin proche je pars en pleurs dans sa chambre, sa soeur me voyant elle lui a crié dessus qu'il n'avait aucun respect pour moi et là, drame, il gueule "OK TA TOUT GAGNE JE TE LARGUE"...
Sa mère a du tempérer, l'obliger à parler avec moi et finalement il préfère faire un break : il a justifié sa baisse de sentiments en me reprochant le mal que je m'étais fait à deux reprise sur moi même... Alors que je voyais une psy pour régler cela. Sans plus, c'était le seul reproche. Selon lui, sa santé prenait chere à cause de ça. Et il a aussi dit qu'il ne se sentait pas prêt à vivre en couple.

Je dois donc, le 25 décembre a 1h du mat, quitter sa famille et lui et revenir bredouille chez moi... Nous nous sommes quitté en bon terme, on s'est câliné pendant une heure, il m'a même embrassé au moment ou j'ai pris le volant, et nous nous sommes promis de ne pas profiter du break pour aller voir ailleurs.

Seulement voilà, il avait profité de ce break pour se conforter dans l'idée de me laisser et avait déjà trouvé 2 semaines auparavant mon remplaçant, merci Hornet...
Le 1er janvier, il m'annonce par sms qu'il me largue et qu'il va voir un "ami"... cet ami, c'est son copain actuel...

Le dimanche avant la rentrée, je vais chez lui récupérer mes clés d'appartement et lui redonner des bricoles. On passe finalement 5h ensemble, il a été doux, tendre, m'a caliné, ma embrassé le cou et s'est même permis de me toucher en disant que ça allait lui manquer... Et je suis parti... Il a tenu à conserver au final le cadeau qu'il avait refusé initialement, nos photos, nos sms, nos mail, un tshirt à moi bref, beaucoup de choses. Il tenait même à ce qu'on reste "plus que meilleur ami" comme des frère qu'il disait...

Le lendemain, sa soeur la haine au ventre me dit "Nico, tu dois le savoir... Il y a déjà un mec à la maison".

Aujourd'hui, je suis brisé. Je ne suis pas parfait, personne ne l'est, mais j'ai beaucoup donné pour cette relation et je me retrouve à me dire que mes démons intérieurs que j'essaye de vaincre (dur dur d'admettre "j'ai besoin de voir un psy"...) ont brisés la plus belle histoire de ma vie...
Et d'un autre côté, je me demande si c'était pas un pretexte à donner à moi, ses amis, sa famille pour justifier cela car personne ne souhaitais ça et même sa mère voulait pas qu'il me remplace...
Mais pretexte ou non, cela me hante... Je me sens responsable...

Et vous, qu'en dites-vous...
merci de m'avoir lu et j'espère que j'aurai des points de vue éclairés :(

Nicolas


photo de l'auteur Louloute63
Louloute63
Femme de 23 ans
Clermont Ferrand
Bonjour Nicolas. Déjà je voulais te dire que tu as tout mon soutien.
Je ne sais pas vraiment quoi te dire à part que j'ai lu ton histoire et que je comprends que tu sois dans une période délicate. Ne te sent pas responsable, tu n'y est pour rien selon moi. Tu as conscience que le travail avec un psy t'aide c'est déjà gros. Après ce sentait-il pas prêt à t'accompagner dans cette démarche (peur? ). Ou alors voulait t'il avoir d'autres expérience etant plus jeune que toi. Je sais pas.... je suis pas forcément douée pour ça mais voilà mes interrogations

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hey... Je rejoins Louloute sur le fait que tu ne dois pas te sentir responsable concernant son comportement... tu semble lui avoir donner tout ton amour, sans avoir voulu lui faire du mal. Selon moi, quand on aime vraiment quelqu’un on fait tout pour qu’il se sente bien, aimer, en sécurité, on essaie de l’aider dans les périodes difficiles, on le tire vers le haut, on le prend comme il est. Lui, il a juste préféré aller voir ailleurs face à tes difficultés. Peut être a t-il des problèmes avec la fidélité ? Qu’il n’etait pas disposer à être celui qui t’aiderait Jusqu’au bout..? Mais son comportement n’est pas justifiable par tes problèmes... ça paraît un peu être un prétexte et peut être que oui il n’etait Pas prêt pour du sérieux et qu’il n’est pas très fidèle en fin de compte..?

photo de l'auteur lostboy
Lostboy
Homme de 27 ans
Aix-En-Provence
Citation de Louloute63
Bonjour Nicolas. Déjà je voulais te dire que tu as tout mon soutien.
Je ne sais pas vraiment quoi te dire à part que j ai lu ton histoire et que je comprends que tu sois dans une période délicate. Ne te sent pas responsable, tu n y est pour rien selon moi. Tu as conscience que le travail avec un psy t aide c est déjà gros. Après ce sentait-il pas prêt à t accompagner dans cette démarche (peur? ). Ou alors voulait t il avoir d autres expérience etant plus jeune que toi. Je sais pas.... je suis pas forcément douée pour ça mais voilà mes interrogations


Bonjour Louloute, merci pour ton mmessage. Je dois avouer que je ne comprends pas toute cette situation, qui me rend bien triste au quotidien y compris au travail qui n’arrive pas à chasser ces pensées obscures :/
Peut être avait il besoin de nouveauté je présume...

Citation de UnCookie
Hey... Je rejoins Louloute sur le fait que tu ne dois pas te sentir responsable concernant son comportement... tu semble lui avoir donner tout ton amour, sans avoir voulu lui faire du mal. Selon moi, quand on aime vraiment quelqu’un on fait tout pour qu’il se sente bien, aimer, en sécurité, on essaie de l’aider dans les périodes difficiles, on le tire vers le haut, on le prend comme il est. Lui, il a juste préféré aller voir ailleurs face à tes difficultés. Peut être a t-il des problèmes avec la fidélité ? Qu’il n’etait pas disposer à être celui qui t’aiderait Jusqu’au bout..? Mais son comportement n’est pas justifiable par tes problèmes... ça paraît un peu être un prétexte et peut être que oui il n’etait Pas prêt pour du sérieux et qu’il n’est pas très fidèle en fin de compte..?


Bonjour uncookie, je te remercie aussi pour ton message.
Tu sais, j’ai vraiment tout fait pour qu’il soit heureux et qu’il se sente bien je ne suis pas un mauvais bougre et quand on me fait une remarque je prends note et je corrige (par exemple il me reprochait a un moment de trop bosser & peu m’amuser et passer du temps pour moi, j’ai immédiatement levé le pied sans sourciller)... Après concernant la fidélité il semble que quelque chose comme ca se soit deja passé par le passé mais c’etait Pas une relation si intense que la notre :/ J’avoue ne pas comprendre mais ce reproche me brise car peut etre est ce pas une excuse derrière lequel se cacher

photo de l'auteur Oaime
Oaime
Homme de 47 ans
Lyon

3 remerciements
Bonjour Nicolas,
A te lire, je ne vois vraiment pas en quoi tu devrais te sentir responsable de cette séparation.
Le reproche qu'il t'adresse ne justifie pas de mon point de vue ni son comportement ni le manque de délicatesse - c'est un euphémisme ! - avec laquelle il a mis fin à votre belle histoire.
Ce n'est pas comme si lors de tes deux crises d'angoisse, tu t'en étais pris à lui ou si tu t'étais fais du mal en sa présence, ce qui aurait pu abîmer votre relation et changer irrémédiablement son regard sur toi. Là, ça ressemble plus soit à un faux prétexte, soit à une incapacité à t'accepter comme tu es, avec tes failles et tes faiblesses.
Car oui nous avons tou.te.s nos plus ou moins petits démons intérieurs. Il semblerait qu'il se soit fait rattraper par les siens...
Tu dois être particulièrement secoué et fragilisé par ces événements récents dans ta vie affective, ce qui est bien compréhensible.
Prends grand soin de toi et prends appui sur tes proches pour surmonter cette épreuve.
@+.
@livier.

photo de l'auteur Blacky21
Blacky21
Femme de 38 ans
Dijon
Citation de Lostboy
Bonjour à tous,

Je m excuse par avance pour le long texte mais j aimerai vraiment avoir votre avis, vos éclaircissements et votre aide sur ce sujet douloureux à mes yeux.

Dernièrement, j ai passé 9 mois juste merveilleux et magnifiques avec un garçon plus jeune que moi rencontré sur un autre site (B*d*o pour ne pas le citer).
Je vous assure que la relation était merveilleuse et riche en émotions, les gens nous trouvaient magnifiques, ses parents estimaient que j étais le bon, j étais intégré dans sa famille et complice avec ses parents/sa soeur ainsi que ses proches amies. Du côté de ma famille c était identique, ma soeur qui n a jamais approuvé mes copains précédents voyait quelque chose en lui & ma mère pareil. Ils l adoraient vraiment beaucoup.
Bref, tout le monde sentait quelque chose de différent et fort en nous ; et pour ma part j avais ce sentiment qu il était (après beaucoup d échec) enfin le bon...

Ces 9 mois, nous nous comblions mutuellement de bonheur sans faiblir, il m a même avoué après m avoir largué que ma douceur et ma gentillesse s étaient intensifiées avec les mois (au lieu de regresser comme on le constate parfois dans les couples, la lassitude s installant).
J étais aux petits soin avec lui, des petites surprises de temps en temps, de bons diners, des petits cadeaux sans raison, mais sans tomber dans l excès non plus. Juste de petites attentions parfois afin de lui montrer que je l aimais vraiment de tout mon coeur. Beaucoup de rire, de complicité, d amour qui transpiraient même carrément sur nos photographies.

Nous nous parlions beaucoup par sms en semaine (il y tenait et moi j aimais beaucoup ça aussi oui) et on se voyaient les week-end et les vacances (on habite à 35 min l un de l autre, rien de dramatique).
Nous n étions donc pas constamment physiquement dans les pattes de l autre ce qui peut être déroutant quand cela arrive trop vite.
Les disputes et les conflits étaient extrêmement rare mais pas inexistant mais dans l ensemble c était de petites broutilles sans importances qui n entravaient en rien la bonne marche de la relation et ne duraient que quelques minutes.

Seulement voilà...

Il y a des années de cela ; j ai eu une période compliquée qui m a poussé à faire une tentative de suicide et a laissée des séquelles en moi : lors de phase de doute/stress vraiment intense, il m arrivait jusqu à il y a quelques temps de trop boire et me faire du mal aux avant bras. Ca m ai malheureusement arrivé deux fois durant notre relation (une fois vers nos 4 mois, une fois vers nos 7 mois mais jamais devant lui néanmoins), mais léger, rien d énormissime et de dévastateur.
Sans que je le sache, il semble que cela l ai affecté mais qu il n en a jamais parlé.

Et c est alors qu en décembre, j ai senti au fond de moi que quelque chose n allait pas : je sentais sans pouvoir l expliquer une baisse de sentiment ou un comportement étrange. Il niait, même sa mère me disait il t aime ne t en fait pas...

Plus tard, je l ai surpris sur Hornet et d autres applications à chercher des plans c*ls et notamment des plans à 3 (mais sans moi hein...)... Sa soeur l a surpris en train de parler à une cinquantaine de mec, à envoyer ses parties et proposer à des gars de venir le voir chez ses parents en pleine nuit... Bref, la descente aux enfer pour moi. Il a commencé à changer, mot de passe sur son téléphone, téléphone retourné, il répondait à ses sms aux toilettes uniquement... Il me disait que cet accident sur Hornet c était pour se changer les idées rien de plus, et il avait supprimé son compte (en effet sa soeur l y a forcée).

Vers le 20 décembre il m avoue que ses sentiments diminuent depuis 2 semaines, qu il attends que ça remonte mais que rien ne remonte. Je lui dit que passer les vacances ensemble allaient tout arranger (l été a été merveilleux pour notre histoire, il l a dit lui même ça nous a transformé en mieux) et il me dit qu il ne veut/peut pas y croire ... Nous discutions de faire un break alors qu il avait l idée de me larguer après Noël selon lui...

Bref, le week-end et les fêtes s annonçaient mal avec sa famille, mais il a tenu à ce que je reste avec eux. Vient Noël, je lui tend son cadeau et lui ne m accorde pas un regard, ne le prend pas, ne l ouvre pas. Comprenant la fin proche je pars en pleurs dans sa chambre, sa soeur me voyant elle lui a crié dessus qu il n avait aucun respect pour moi et là, drame, il gueule OK TA TOUT GAGNE JE TE LARGUE ...
Sa mère a du tempérer, l obliger à parler avec moi et finalement il préfère faire un break : il a justifié sa baisse de sentiments en me reprochant le mal que je m étais fait à deux reprise sur moi même... Alors que je voyais une psy pour régler cela. Sans plus, c était le seul reproche. Selon lui, sa santé prenait chere à cause de ça. Et il a aussi dit qu il ne se sentait pas prêt à vivre en couple.

Je dois donc, le 25 décembre a 1h du mat, quitter sa famille et lui et revenir bredouille chez moi... Nous nous sommes quitté en bon terme, on s est câliné pendant une heure, il m a même embrassé au moment ou j ai pris le volant, et nous nous sommes promis de ne pas profiter du break pour aller voir ailleurs.

Seulement voilà, il avait profité de ce break pour se conforter dans l idée de me laisser et avait déjà trouvé 2 semaines auparavant mon remplaçant, merci Hornet...
Le 1er janvier, il m annonce par sms qu il me largue et qu il va voir un ami ... cet ami, c est son copain actuel...

Le dimanche avant la rentrée, je vais chez lui récupérer mes clés d appartement et lui redonner des bricoles. On passe finalement 5h ensemble, il a été doux, tendre, m a caliné, ma embrassé le cou et s est même permis de me toucher en disant que ça allait lui manquer... Et je suis parti... Il a tenu à conserver au final le cadeau qu il avait refusé initialement, nos photos, nos sms, nos mail, un tshirt à moi bref, beaucoup de choses. Il tenait même à ce qu on reste plus que meilleur ami comme des frère qu il disait...

Le lendemain, sa soeur la haine au ventre me dit Nico, tu dois le savoir... Il y a déjà un mec à la maison .

Aujourd hui, je suis brisé. Je ne suis pas parfait, personne ne l est, mais j ai beaucoup donné pour cette relation et je me retrouve à me dire que mes démons intérieurs que j essaye de vaincre (dur dur d admettre j ai besoin de voir un psy ...) ont brisés la plus belle histoire de ma vie...
Et d un autre côté, je me demande si c était pas un pretexte à donner à moi, ses amis, sa famille pour justifier cela car personne ne souhaitais ça et même sa mère voulait pas qu il me remplace...
Mais pretexte ou non, cela me hante... Je me sens responsable...

Et vous, qu en dites-vous...
merci de m avoir lu et j espère que j aurai des points de vue éclairés :(

Nicolas

photo de l'auteur Blacky21
Blacky21
Femme de 38 ans
Dijon
Citation de Lostboy
Bonjour à tous,

Je m excuse par avance pour le long texte mais j aimerai vraiment avoir votre avis, vos éclaircissements et votre aide sur ce sujet douloureux à mes yeux.

Dernièrement, j ai passé 9 mois juste merveilleux et magnifiques avec un garçon plus jeune que moi rencontré sur un autre site (B*d*o pour ne pas le citer).
Je vous assure que la relation était merveilleuse et riche en émotions, les gens nous trouvaient magnifiques, ses parents estimaient que j étais le bon, j étais intégré dans sa famille et complice avec ses parents/sa soeur ainsi que ses proches amies. Du côté de ma famille c était identique, ma soeur qui n a jamais approuvé mes copains précédents voyait quelque chose en lui & ma mère pareil. Ils l adoraient vraiment beaucoup.
Bref, tout le monde sentait quelque chose de différent et fort en nous ; et pour ma part j avais ce sentiment qu il était (après beaucoup d échec) enfin le bon...

Ces 9 mois, nous nous comblions mutuellement de bonheur sans faiblir, il m a même avoué après m avoir largué que ma douceur et ma gentillesse s étaient intensifiées avec les mois (au lieu de regresser comme on le constate parfois dans les couples, la lassitude s installant).
J étais aux petits soin avec lui, des petites surprises de temps en temps, de bons diners, des petits cadeaux sans raison, mais sans tomber dans l excès non plus. Juste de petites attentions parfois afin de lui montrer que je l aimais vraiment de tout mon coeur. Beaucoup de rire, de complicité, d amour qui transpiraient même carrément sur nos photographies.

Nous nous parlions beaucoup par sms en semaine (il y tenait et moi j aimais beaucoup ça aussi oui) et on se voyaient les week-end et les vacances (on habite à 35 min l un de l autre, rien de dramatique).
Nous n étions donc pas constamment physiquement dans les pattes de l autre ce qui peut être déroutant quand cela arrive trop vite.
Les disputes et les conflits étaient extrêmement rare mais pas inexistant mais dans l ensemble c était de petites broutilles sans importances qui n entravaient en rien la bonne marche de la relation et ne duraient que quelques minutes.

Seulement voilà...

Il y a des années de cela ; j ai eu une période compliquée qui m a poussé à faire une tentative de suicide et a laissée des séquelles en moi : lors de phase de doute/stress vraiment intense, il m arrivait jusqu à il y a quelques temps de trop boire et me faire du mal aux avant bras. Ca m ai malheureusement arrivé deux fois durant notre relation (une fois vers nos 4 mois, une fois vers nos 7 mois mais jamais devant lui néanmoins), mais léger, rien d énormissime et de dévastateur.
Sans que je le sache, il semble que cela l ai affecté mais qu il n en a jamais parlé.

Et c est alors qu en décembre, j ai senti au fond de moi que quelque chose n allait pas : je sentais sans pouvoir l expliquer une baisse de sentiment ou un comportement étrange. Il niait, même sa mère me disait il t aime ne t en fait pas...

Plus tard, je l ai surpris sur Hornet et d autres applications à chercher des plans c*ls et notamment des plans à 3 (mais sans moi hein...)... Sa soeur l a surpris en train de parler à une cinquantaine de mec, à envoyer ses parties et proposer à des gars de venir le voir chez ses parents en pleine nuit... Bref, la descente aux enfer pour moi. Il a commencé à changer, mot de passe sur son téléphone, téléphone retourné, il répondait à ses sms aux toilettes uniquement... Il me disait que cet accident sur Hornet c était pour se changer les idées rien de plus, et il avait supprimé son compte (en effet sa soeur l y a forcée).

Vers le 20 décembre il m avoue que ses sentiments diminuent depuis 2 semaines, qu il attends que ça remonte mais que rien ne remonte. Je lui dit que passer les vacances ensemble allaient tout arranger (l été a été merveilleux pour notre histoire, il l a dit lui même ça nous a transformé en mieux) et il me dit qu il ne veut/peut pas y croire ... Nous discutions de faire un break alors qu il avait l idée de me larguer après Noël selon lui...

Bref, le week-end et les fêtes s annonçaient mal avec sa famille, mais il a tenu à ce que je reste avec eux. Vient Noël, je lui tend son cadeau et lui ne m accorde pas un regard, ne le prend pas, ne l ouvre pas. Comprenant la fin proche je pars en pleurs dans sa chambre, sa soeur me voyant elle lui a crié dessus qu il n avait aucun respect pour moi et là, drame, il gueule OK TA TOUT GAGNE JE TE LARGUE ...
Sa mère a du tempérer, l obliger à parler avec moi et finalement il préfère faire un break : il a justifié sa baisse de sentiments en me reprochant le mal que je m étais fait à deux reprise sur moi même... Alors que je voyais une psy pour régler cela. Sans plus, c était le seul reproche. Selon lui, sa santé prenait chere à cause de ça. Et il a aussi dit qu il ne se sentait pas prêt à vivre en couple.

Je dois donc, le 25 décembre a 1h du mat, quitter sa famille et lui et revenir bredouille chez moi... Nous nous sommes quitté en bon terme, on s est câliné pendant une heure, il m a même embrassé au moment ou j ai pris le volant, et nous nous sommes promis de ne pas profiter du break pour aller voir ailleurs.

Seulement voilà, il avait profité de ce break pour se conforter dans l idée de me laisser et avait déjà trouvé 2 semaines auparavant mon remplaçant, merci Hornet...
Le 1er janvier, il m annonce par sms qu il me largue et qu il va voir un ami ... cet ami, c est son copain actuel...

Le dimanche avant la rentrée, je vais chez lui récupérer mes clés d appartement et lui redonner des bricoles. On passe finalement 5h ensemble, il a été doux, tendre, m a caliné, ma embrassé le cou et s est même permis de me toucher en disant que ça allait lui manquer... Et je suis parti... Il a tenu à conserver au final le cadeau qu il avait refusé initialement, nos photos, nos sms, nos mail, un tshirt à moi bref, beaucoup de choses. Il tenait même à ce qu on reste plus que meilleur ami comme des frère qu il disait...

Le lendemain, sa soeur la haine au ventre me dit Nico, tu dois le savoir... Il y a déjà un mec à la maison .

Aujourd hui, je suis brisé. Je ne suis pas parfait, personne ne l est, mais j ai beaucoup donné pour cette relation et je me retrouve à me dire que mes démons intérieurs que j essaye de vaincre (dur dur d admettre j ai besoin de voir un psy ...) ont brisés la plus belle histoire de ma vie...
Et d un autre côté, je me demande si c était pas un pretexte à donner à moi, ses amis, sa famille pour justifier cela car personne ne souhaitais ça et même sa mère voulait pas qu il me remplace...
Mais pretexte ou non, cela me hante... Je me sens responsable...

Et vous, qu en dites-vous...
merci de m avoir lu et j espère que j aurai des points de vue éclairés :(

Nicolas

photo de l'auteur Blacky21
Blacky21
Femme de 38 ans
Dijon
Bonsoir
Tu ne dois pas te sentir responsable.Tu vois déjà un psy pour t'aider et c'est super.
Il est plus jeune et à peut être eue peur de la vitesse que votre relation à eue(présentation des 2 familles etc....).
Ce sont de mauvais moments à passer, essaye de t'entourer de tes vrais amis, ça peut t'aider.
Bon courage à toi et pleins de bises de reconforts

photo de l'auteur KrysFuller
KrysFuller
Homme de 29 ans
Paris

2 remerciements
Salut Nicolas,

Je n'ai pas l'habitude de lire de longs textes comme le tien, mais là, ton histoire m'a beaucoup touché. D'autant que j'ai vécu le même type de relations que toi, pendant 2 ans et demi, que ça s'est arrêté pour des raisons assez...étranges, que je ne comprends toujours pas aujourd'hui, 4 ans plus tard, on pourra en parler en MP si tu veux, car ce n'est pas le sujet.

Je ne connais pas tous les détails de votre histoire, et au fond, il n'y a que lui qui a vraiment la réponse à ta question. Mais d'un point de vue extérieure, j'ai quand même l'impression que c'est un prétexte. C'est pas censé être le genre de truc qui te repousse, mais aux contraire, je pense que c'est le genre de truc qui doit te donner envie de prendre encore plus soin de la personne.
Après, est-ce qu'il savait avant que vous vous mettiez ensemble que tu avais eu cette période compliquée ?

Quoi qu'il en soit, tu n'es en rien responsable. Selon ce que tu as décrit, tu as été le petit ami parfait.

Bon courage à toi dans ton rétablissement, je sais ce que c'est, je suis passé par là.
Ca va être dur pour quelques temps, puis ça va diminuer. Au final, tu penseras toujours à lui, puisque tel que tu le décris, ça semble être ton premier amour, et on oublie jamais son premier amour. Perso, je pense encore parfois au "mien".
Avant, j'y pensais avec rancoeur, puis avec tristesse, envie que ça reprenne, et maintenant avec nostalgie.

Je ne sais pas trop si mon message t'as aidé :/

photo de l'auteur lostboy
Lostboy
Homme de 27 ans
Aix-En-Provence
Citation de Oaime
Bonjour Nicolas,
A te lire, je ne vois vraiment pas en quoi tu devrais te sentir responsable de cette séparation.
Le reproche qu il t adresse ne justifie pas de mon point de vue ni son comportement ni le manque de délicatesse - c est un euphémisme ! - avec laquelle il a mis fin à votre belle histoire.
Ce n est pas comme si lors de tes deux crises d angoisse, tu t en étais pris à lui ou si tu t étais fais du mal en sa présence, ce qui aurait pu abîmer votre relation et changer irrémédiablement son regard sur toi. Là, ça ressemble plus soit à un faux prétexte, soit à une incapacité à t accepter comme tu es, avec tes failles et tes faiblesses.
Car oui nous avons tou.te.s nos plus ou moins petits démons intérieurs. Il semblerait qu il se soit fait rattraper par les siens...
Tu dois être particulièrement secoué et fragilisé par ces événements récents dans ta vie affective, ce qui est bien compréhensible.
Prends grand soin de toi et prends appui sur tes proches pour surmonter cette épreuve.
@+.
@livier.


En effet je ne comprends pas car j'ai jamais fait ça devant lui & je suis quelqu'un de doux j'ai jamais fait d'annerie ou eu de la violence devant lui, tu confirmes le prétexte a priori... :( Mais quel horrible personne d'utiliser un tel prétexte...

Citation de Blacky21
Bonsoir
Tu ne dois pas te sentir responsable.Tu vois déjà un psy pour t aider et c est super.
Il est plus jeune et à peut être eue peur de la vitesse que votre relation à eue(présentation des 2 familles etc....).
Ce sont de mauvais moments à passer, essaye de t entourer de tes vrais amis, ça peut t aider.
Bon courage à toi et pleins de bises de reconforts


Je me sens responsable car au fond, je ne saurai jamais si vraiment tout cela est de ma faute...
C'est aller vite mais c'est lui qui avait insisté à me présenter à sa famille ... :(

Citation de KrysFuller
Salut Nicolas,

Je n ai pas l habitude de lire de longs textes comme le tien, mais là, ton histoire m a beaucoup touché. D autant que j ai vécu le même type de relations que toi, pendant 2 ans et demi, que ça s est arrêté pour des raisons assez...étranges, que je ne comprends toujours pas aujourd hui, 4 ans plus tard, on pourra en parler en MP si tu veux, car ce n est pas le sujet.

Je ne connais pas tous les détails de votre histoire, et au fond, il n y a que lui qui a vraiment la réponse à ta question. Mais d un point de vue extérieure, j ai quand même l impression que c est un prétexte. C est pas censé être le genre de truc qui te repousse, mais aux contraire, je pense que c est le genre de truc qui doit te donner envie de prendre encore plus soin de la personne.
Après, est-ce qu il savait avant que vous vous mettiez ensemble que tu avais eu cette période compliquée ?

Quoi qu il en soit, tu n es en rien responsable. Selon ce que tu as décrit, tu as été le petit ami parfait.

Bon courage à toi dans ton rétablissement, je sais ce que c est, je suis passé par là.
Ca va être dur pour quelques temps, puis ça va diminuer. Au final, tu penseras toujours à lui, puisque tel que tu le décris, ça semble être ton premier amour, et on oublie jamais son premier amour. Perso, je pense encore parfois au mien .
Avant, j y pensais avec rancoeur, puis avec tristesse, envie que ça reprenne, et maintenant avec nostalgie.

Je ne sais pas trop si mon message t as aidé :/


C'est mon second amour, vrai amour je veux dire... je ne sais pas si j'ai été le petit ami parfait mais il a admis avoir passé 9 mois superbe et merveilleux avec moi, j'essayais de faire mon maximum pour le rendre heureux chaque jour sans pour autant sortir le grand jeu chaque jour...
je ne sais pas si c'est vraiment un pretexte pour aller voir ailleur et changer d'air ou si vraiment je suis en tord à cause de cela... 😢

photo de l'auteur KrysFuller
KrysFuller
Homme de 29 ans
Paris

2 remerciements
Mais non, à quel moment tu peux être en tort quand tu veux rendre quelqu'un heureux ?
Après son histoire de baisse de sentiments est peut-être véridique, on ne sait pas.
Mais perso, je trouve que tu n'as absolument rien à te reprocher.
Vous n'étiez certainement pas faits pour être ensemble malgré tout ce qui pouvait laisser penser le contraire

photo de l'auteur lostboy
Lostboy
Homme de 27 ans
Aix-En-Provence
Citation de KrysFuller
Mais non, à quel moment tu peux être en tort quand tu veux rendre quelqu un heureux ?
Après son histoire de baisse de sentiments est peut-être véridique, on ne sait pas.
Mais perso, je trouve que tu n as absolument rien à te reprocher.
Vous n étiez certainement pas faits pour être ensemble malgré tout ce qui pouvait laisser penser le contraire


je veux dire, peut-être que réellement le fait que je me sois fait du mal dans son dos à 2 reprises l'a vraiment blessé au point de me tourner le dos avec le temps et de vouloir aller voir ailleurs...
Soit c'est la vérité, soit c'est le pire c*nnard du monde à utiliser ce prétexte horrible à mon égard...

photo de l'auteur KrysFuller
KrysFuller
Homme de 29 ans
Paris

2 remerciements
Dans les deux cas, si c'est ça, c'est un connard.
Tu quittes pas un mec que tu aimes parce qu'il a ce genre de soucis!

photo de l'auteur lostboy
Lostboy
Homme de 27 ans
Aix-En-Provence
Citation de KrysFuller
Dans les deux cas, si c est ça, c est un connard.
Tu quittes pas un mec que tu aimes parce qu il a ce genre de soucis!


Surtout que, lorsque j'ai vu la déception dans ses yeux la seconde fois j'ai réagi et me fais suivre...

photo de l'auteur Salphal
Salphal
Homme de 24 ans
Cachan
Citation de KrysFuller
Dans les deux cas, si c est ça, c est un connard.
Tu quittes pas un mec que tu aimes parce qu il a ce genre de soucis!


Et bien si, tu peux. Si dans un couple les deux se tirent vers le bas, je pense que c'est quand même mieux de rompre, de faire une pause, ...
Mais pour revenir a ton cas : non, tu n'étais pas en tort. Tu n'as rien a te reprocher, il a eu un comportement de ...

L'amour ça passe, t'en fais pas. ça te prendra du temps, mais ça finira par aller mieux. C'est certainement pas réconfortant à cet instant, mais c'est généralement vrai.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir Nicolas,

te sentir responsable, de quoi?? d'y avoir cru, de t'être donné à fond, de vivre pleinement tes sentiments (positifs et négatifs) ; pour moi c'est juste AIMER alors non tu n'es pas responsable de votre rupture

malheureusement tu as croisé la mauvaise personne ou en tout cas qqn qui ne recherchait pas la même chose que toi visiblement...
Je ne suis personne pour juger mais manipuler une personne qui vous aime et la tromper c'est juste lâche et perfide.
La douleur est là, les questions aussi, mais pour aller de l'avant tu dois te recentrer sur toi, sur ce que tu mérites
Courage et c'est super que tu fasses le pas de voir un psy pour te guider et déposer tes "valises"

Big Zibou Nicolas

photo de l'auteur KrysFuller
KrysFuller
Homme de 29 ans
Paris

2 remerciements
Citation de Lostboy
Citation de KrysFuller
Dans les deux cas, si c est ça, c est un connard.
Tu quittes pas un mec que tu aimes parce qu il a ce genre de soucis!


Surtout que, lorsque j ai vu la déception dans ses yeux la seconde fois j ai réagi et me fais suivre...


Quoi qu'il arrive, je ne te pense pas responsable.
S'il t'aimait pas assez fort pour outrepasser ce genre de chose...tu n'y peux rien

photo de l'auteur Alix75
Alix75
Homme de 40 ans
Paris
Bonsoir Nicolas,
Tu ne dois pas te morfondre ni culpabiliser, car tu as fait tout ce que tu pouvais et même plus. Malheureusement je crois que tu dois maintenant faire une croix sur cette histoire, arrêter de te poser des questions sans réponses, et essayer d'en garder le meilleur en souvenir.
C'est difficile d'admettre la fin d'une histoire d'amour quand on ne le veut pas, et ça fait très mal, je suis passé par là à plusieurs reprises et l'expérience passée n'aide en rien surmonter cette douleur cruelle et injuste.
Dis-toi aussi que tu as déjà vécu une belle histoire pendant quelque mois ; il y a des gens qui n'auront même pas eu la chance de connaître un vrai sentiment d'amour une fois dans leur vie.
Il faut essayer d'accepter, te concentrer sur d'autres activités, et le temps, qui est ton plus fidèle allié, t'aidera naturellement à chasser ces humeurs sombres. Les mois passant te feront petit à petit penser à autre chose et je suis sûr que tu trouveras ensuite quelqu'un de bien.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir Nicolas, il est toujours difficile lorsqu'on aime vraiment quelqu'un, de constater que ce sentiment n'est pas (plus) réciproque. Comme le dit, très justement Alix, et c'est mon conseil : essayes de te focaliser sur le verre d'eau à moitié plein, que le verre d'eau à moitié vide (autant que possible). Ton ex petit ami semblait "etouffer" dans votre relation, à constater, son extrême envie d'aller voir ailleurs. Tout le monde, n'est pas "constitué" pour être épanoui dans des relations a 2 sur du long terme... Mais pendant ces 9 mois, tu t'es prouvé que cet amour que tu recherchais existait. Tu as emmagasiné une certaine confiance en toi. Et tu as ressenti plaisir et emotions avec ce jeune garçon. C'est formidable ! Aujourd'hui, un virage t'attends... ta prochaine rencontre aura de la chance de rencontrer une personne aussi passionnée que toi ! Bonne continuation Ps : Surtout ne culpabilises pas ! Tes 2 "incidents" semblent n'avoir rien à voir avec son choix de te quitter. Juste un parfait prétexte !

photo de l'auteur PiouFiou
PiouFiou
Femme de 31 ans
lyon
Salut Nicolas,
Ton message est très touchant, et je pense que tu te culpabilise un peu trop. J'ai l'impression qu'il y a que toi qui y croyais vraiment - à la fin en tout cas -. Alors je ne veux pas être "mauvaise" où autre mais tes prochaines semaines vont être lourdes et désagréable. Tu va ressentir de la colère, de l'ennuie, des interrogations, des doutes ... Mais cela fait partie des étapes de reconstruction - pour toi -
Et comme c'est si facile à dire : essaie de penser à toi et d’éloigner certaine pensée, notamment celle qui vous lie.
Je te souhaite beaucoup de courage pour surmonter cette épreuve !

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit