De la difficulté de communiquer

avatar contributeur Applepomme
Applepomme
19/09/2022 à 10:51 - 19/09/2022 à 13:26

avatar contributeur de Rosso
Rosso
19/09/2022 à 13:12

Je te confirme qu il y a un problème de communication

Alors si ton message contient le symbole pourcentage c est normal ça fait bugger , ne me demande pas pourquoi

avatar contributeur Applepomme
Applepomme
19/09/2022 à 13:28 - 19/09/2022 à 13:32

Bonjour,

Je me suis inscrite sur Betolerant dans le but de discuter sur le forum parce que depuis plusieurs années que je le consulte je trouve que les notions d’écoute et de bienveillance ne sont pas de vains mots.

Alors voilà j’aimerais recueillir quelques conseils pour faciliter une discussion « de fond » que j’aimerais avoir avec ma compagne.

Je vous explique un peu le contexte pour vous éclairer dans ma démarche.

Je suis depuis deux ans avec ma compagne (je suis également une femme) et tout (ou presque) se passe joyeusement et harmonieusement. Nous avons toutes les deux des professions qui nous plaisent, habitons dans une maison que j’ai achetée il y a un an et nous avons mes deux enfants en garde alternée une semaine sur deux.

Pour sa part son travail la passionne et elle de nombreux centres d’intérêt également, ce qu’il fait qu’elle court toujours après le temps. De mon côté je suis très heureuse aussi professionnellement et je ne m’ennuie jamais.

Ce qui me chagrine et me pèse de plus en plus au fil du temps, c’est que j’ai l’impression de gérer toute l’intendance de la maison : je fais les courses et la cuisine, lave et plie le linge, débarrasse le lave-vaisselle, prépare le café du matin... Je sais, ce sont de petits détails et ça ne me déplait de le faire d’autant que j’ai un peu plus de temps qu’elle. Je ne pense pas qu’elle soit feignante mais elle est tellement accaparée par son boulot et un peu « perchée » aussi que je ne suis pas sûre qu’elle se rende compte de ce que je déploie pour que tout le monde à la maison soit bien.

Ce n’est pas une personne pragmatique mais intellectuelle et artiste, ce qui fait d’ailleurs son charme, entre autres, et elle est parfois loin de mes préoccupations de maman (horaires des repas, gestion des activités, organisation des vacances….). Je ne lui demande absolument pas de substituer à mon rôle de maman mais parfois c’est compliqué.

Comme elle est assez « dans sa bulle » elle ne pense jamais à s’acheter des fringues alors elle m’emprunte les miennes qui s’usent de fait beaucoup plus vite et moi je ne roule pas sur l’or et ça me gonfle de faire les magasins, du coup, bah je maugrée un peu dans mon coin et je prends sur moi pour toutes ces petites choses.

En fait au début je trouvais ça mignon et attendrissant mais le temps passant ça commence à me fatiguer et j’ai parfois l’impression d’avoir trois enfants à la maison. Je constate que je deviens plus irascible, moins joyeuse parce que je prends sur moi. Mais ça me semble tellement « nul » de parler « logistique », je ne suis pas sûre qu’elle comprenne et puis ce fichu temps qui lui manque….

Un autre de mes soucis et que nous n’avons pas le même rythme en terme d’intimité, elle n’est pas du tout demandeuse, de fait, j’ai mis en sourdine cette partie de moi et là encore je ne sais pas comment m’y prendre. J’ai tâché d’en parler deux trois fois mais ce n’est pas un sujet facile et c’est très désagréable d’être needy. Il y a 3 jours elle a évoqué le sujet d’elle-même en disant ne pas comprendre pourquoi elle était si peu portée sur le sexe, elle met ça sur le dos du stress alors qu’elle déclare "adorer ça" dans la même phrase.

Voilà je vous jette en vrac ma vie et mes contrariétés qui prennent de plus en plus de place. J’aimerais lui en faire part mais je ne sais comment m’y prendre car c’est quelqu’un de vraiment sensible et qui m’apporte beaucoup.

Je sais qu’il est préférable de parler en « je », de trouver le bon moment, de faire des compromis, d’accepter l’autre tel qu’il est, ce que je m’efforce de faire mais je me sens perdre pied dans la relation et ne sais plus trop où j’en suis. Serait-ce finalement une amie ? Elle affirme que non, ne supporterais pas que j’aille voir ailleurs. Elle m’a dit sur le ton de l’humour « je préfère encore que tu me violes » mais ce n’est pas de ça dont il s’agit !

C’est bien compliqué de communiquer alors que nous prônons toutes deux ces valeurs, la théorie et la pratique c’est une autre paire de manches…

Si vous avez des conseils, des pistes de réflexion, une expérience à partager, je suis preneuse.

avatar contributeur de Escargotte
Escargotte
19/09/2022 à 14:18

Bonjour pomme!

Comme je l'ai déjà dit sur un autre sujet plus ou moins ressemblant, c'est très personnel et il faudrait en parler à ta compagne , car c'est elle la plus concernée !

Ce n'est jamais simple de se rendre compte que l'on est pas sur la même longueur d'onde que sa compagne mais parfois il faut se rendre à l'évidence et assumer le fait que l'on se sente mal avec tel ou tel aspect de personnalité...

Cela ne fait que quelques années que vous vivez ensemble et si ça continue sans communiquer ça va empirer jusqu'a l'implosion....et ça se sera encore plus dur à assumer!

De plus, on vit en couple pour être heureux et pas pour se prendre la tête!

Si vous arrivez à trouver un terrain d'entente et à faire des concessions, des projets l'une avec l'autre c'est ok et très bien pour votre évolution mais pour cela il faut communiquer en face à face (oui évitez les téléphones, réseaux sociaux, etc...ça pue!)

Sinon....j'ai bien peur que si il y a pas de conjonctions ou de point d'entente ou d'ancrage entre vous 2....ça empire....

Le fait de rester amie n'est pas si mal que ça ! Mais attention de bien respecter la liberté de l'autre ...et l'évolution de ses sentiments...jalousie etc... c'est pas l'idéal pour rester en bon termes...

Voilà un peu mes avis persos...

Bonne journée !

avatar contributeur de Furyo
Furyo
19/09/2022 à 14:25 - 19/09/2022 à 14:26

Citation de Applepomme #420160

Coucou @Apple lorsque je te lis, j'ai la sensation que ta femme est plus devenue une enfant qu'une véritable compagne. Bien sur ton amour pour elle est indéniable par contre, il est clair que la conjoncture actuelle ne te correspond plus et qu'il est grand temps d'opérer des changements dans votre dynamique de couple car tu en ressens le besoin et qu'il est important de t'écouter 🙂

Et accepter l'autre tel qu'il est ne veut pas dire qu'il faut taire tes envies. En ce qui concerne le ménage et les tâches quotidiennes il serait grand temps que ta femme participe plus activement afin d'équilibrer la charge mentale, car elle penche bien plus de ton côté que du sien.

Par rapport aux vêtements, ce n'est pas égoïste de ta part de vouloir faire en sorte que chacune puisse avoir enfin ses affaires personnelles car être ensemble ne signifie pas pour autant qu'il faut tout partager, ce qui est à toi doit le rester sauf si tu lui fais un cadeau en lui achetant un joli vêtement ce qui n'a strictement rien à voir 😉

Concernant le manque de rapports sexuels, il se peut qu'elle ne soit pas branchée sexe ce qui ne l'empêche pas d'éprouver de l'amour pour toi, par contre si toi tu ressens une frustration qui te pèse je ne vois pas trop comment changer la donne.. et l'idée qu'elle se force n'est pas une solution viable non plus... Vous êtes clairement dans une impasse à ce niveau.

A toi de voir si rester dans une relation monogame sans ce petit plus est faisable sur le long terme, en tout cas je sens que non donc il faudra sans doute prendre des mesures.

Une grande discussion avec elle s'impose... Qu'elle soit sensible je le conçois mais il faut bien qu'elle t'entende, l'essentiel étant de ne pas l'attaquer et que ce que tu lui diras ne se transforme pas en reproches dans ta bouche. Lui parler avec ton coeur sera déjà un bon début, le plus difficile sera de laisser de côté ta colère si il y en a et d'aller droit au but en faisant preuve d'assertivité 😉

avatar contributeur de Rosso
Rosso
19/09/2022 à 14:33

Citation de Applepomme #420160

Tu te met beaucoup en retrait dans votre relation , effectivement tu as 3 enfants à la maison mais tu vois bien que ta compagne est dans son monde et je doute fortement qu elle change (parcequ en réalité elle ne fait rien de mal , elle n à juste pas conscience de certaines réalités , je le comprends je suis un peu comme elle)

Évidemment s ajoute à ça une frustration sexuelle , la encore ce n est pas parce que vous n avez pas le même « rhytme » que ça change quoi que ce soit aux sentiments amoureux qu elle à pour toi .

Communiquer dans un couple est un exercice difficile , c est d ailleurs ce qui fait à mes yeux la beauté du dialogue

Je n ai pas de solutions miracles

Tu pourrais un jour dire sur le ton de la plaisanterie que tu rends ton tablier , que tu as perdu toute créativité en cuisine , que finalement la poussière et le désordre ont un charme fou , enfin partir sur le terrain du jemenfoutisme histoire de voir si ça déclenche une petite prise de conscience ou remise en question de ta compagne .

Partir sur le terrain des compromis me paraît compliqué

Évidemment tu fait tout ça sur la semaine où tes enfants ne sont pas avec toi .

avatar contributeur de Furyo
Furyo
19/09/2022 à 14:35 - 19/09/2022 à 14:35

Citation de Rosso #420168

Parler d'un sujet sérieux sur le ton de la plaisanterie risque de minimiser le problème, utiliser l'humour dans ce contexte ne rendra pas service a @Apple car sa compagne risque de ne pas la prendre au sérieux, surtout si elle utilise un ton sarcastique et des plaisanteries pour se faire entendre 😉

Il faut parler de manière claire et bienveillante sans se cacher derrière des blagues car toi tu n'as sûrement pas envie de rire quand tu te tapes toutes les tâches pendant qu'elle est dans la lune haha 😂

avatar contributeur Applepomme
Applepomme
19/09/2022 à 15:03

Merci pour vos retours, vous avez bien saisi la situation !

C'est sûr qu'il faut que j'arrive à parler de ce que je ressens pour mon bien-être et l'avancement de notre couple. C'est une tâche ardue, car il y a la crainte d'être mal entendue, mal perçue et j'ai comme l'écrivais Rosso, elle ne fait en réalité rien de mal et est attentionnée dans sa manière d'être. Je ne doute pas trop de ses sentiments pour moi mais j'ai parfois l'impression que nous ne vivons pas sur la même planète et que je me perds dans cette relation au détriment de mon équilibre.

Je pense être capable de me remettre en question, faire preuve d'empathie, mais bien vu, Furyo, je ne m'y retrouve plus actuellement. J'ai de réels sentiments pour ma compagne mais toutes ces contrariétés commencent à me faire douter de leur profondeur. J'entends par là que je ne sais pas si je souhaite une telle relation sur la longueur et j'ai tout à fait conscience qu'on ne change pas les gens. Et heureusement d'une certaine manière.

Bref, j'espère pouvoir trouver les mots, je ne suis pas convaincue que cela changera grand chose mais au moins elle saura ce qui me traverse. J'ai vraiment peur de m'exprimer car je suppose qu'elle n'imagine pas à quel point je suis affectée et que notre relation en pâtisse encore davantage un fois un ressenti exprimé...

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
19/09/2022 à 15:41

Bonjour Apple,

Je crois que tout a été dit.

´on sent dans ton récit tout les sentiments coque vous partagez l’une pour l’autre et une jolie famille en prime, mais le couple c’est comme tout: il évolue car les 2 êtres qui le composent évoluent aussi et c’est tout à fait normal.

´Peut-être ne sent elle pas le changement chez toi… ou ne veux pas le voir ou n’en a pas conscience, le mieux est de lui parler tranquillement en l’assurant de tes sentiments mais aussi de ton besoin d’être plus épaulé par elle dans les taches quotidiennes.

Pour les relations intimes malheureusement on a tous notre propre rythme ( qui lui aussi évolue avec le temps)

Et le quotidien n’aide pas!

Il date de qd votre dernier week-end en amoureuses !

Il vous faut du temps pour votre couple et du temps pour le taf et les enfants quitte à faire un planning s’il faut.

En tout cas rien d’alarmant ni d’insurmontable !

La clé est de ne jamais oublier que un couple c’est avant tout l’union de 2 êtres distincts avec des besoins qui se rejoignent et d’autres spécifiques à soi et à sa moitié 😊

avatar contributeur de DodoRéMi
DodoRéMi
19/09/2022 à 17:52

Citation de Applepomme #420141

Salut ApplePomme,

Dans le couple, il y en a souvent un.e qui accumule un peu trop de charge mentale, et l'autre ne s'en rend pas toujours compte : cela peut lui laisser croire que les choses sont bien ainsi (mais cellui qui croule sous les choses à faire n'est jamais de cet avis), et la situation peut difficilement se débloquer sans passer par la case "parole". Mais le jeu en vaut la chandelle car lorsque l'équilibre dans les tâches quotidiennes se rétablit, il semblerait que la libido revienne, comme par enchantement 😉 ! Ce qui est vrai dans les couples hétéros l'est tout autant dans les autres types de couples : -> https://www.elle.fr/Love-Sexe/News/Couple-plus-le-partage-des-taches-menageres-est-equitable-plus-la-libido-des-femmes-augmente-4046973

Concernant la gestion du quotidien, il peut être intéressant et très instructif de faire (seul.e au départ / ou en famille) une liste des tâches collectives quotidiennes et d'attribuer à chaque action une durée et une fréquence moyenne (par exemple : "faire la vaisselle -> tous les jours -> 5 à 15 mn") puis de recopier chaque tâche à accomplir sur un bout de papier (par exemple 10cmx10cm, soit un A4 coupé en 6). On peut rajouter une illustration (il existe en ligne des pictos pour chaque action, on peut en trouver qui soit dégenrés pour éviter de représenter à chaque fois une femme qui l'accomplit : tout le monde peut mettre la main à la pâte, enfants, adultes, personnes âgées, selon la composition de chaque famille) et on peut aussi plastifier chaque bout de papier pour en faire une sorte de jeu de cartes : derrière chaque carte, soit on ne met rien (si on utilise les cartes posées sur la table), soit on colle un aimant fin ou un scratch si on veut l'utiliser dans un tableau de la semaine, du genre "qui fait quoi ?" : chaque membre de la famille choisit les activités collectives auxquelles il va participer, et on se détend lorsque tout est terminé (on ne laisse pas Cosette trimer toute seule dans son coin !).

Il existe aussi un jeu de carte pour que chaque membre de la famille puisse exprimer ses émotions et ses besoins, ce qui évite de se murer dans un sentiment de frustration ou d'incompréhension, car tout peut être dit avec douceur et tendresse au moins une fois par semaine. Ce jeu est aussi pertinent pour les enfant que les adultes (pour peu qu'ils aient gardé leur cœur d'enfant) :

-> https://apprentie-girafe.com/produit/pack-complet-emotions-et-besoins/

-> https://youtu.be/RPEiHQwNelc

J'espère que tu glaneras ici ou là dans les différentes réponses qui t'ont été faites des éléments qui te permettront de changer la donne avec ta compagne et de te sentir plus épaulée, davantage soutenue. Big hug sister !

avatar contributeur de Freddc
Freddc
19/09/2022 à 18:06

Bonjour pomme

une choses qui n'a pas été aborder c'est son intellect et artistique le problème c'est que les personne sont tellement prise par ça (sans le vouloir je précise ) qu' ils ne font plus attention au reste ni au temps et repousse les choses a faire a plus tard

Quand a l’intimité c'est pas qu'elle en as moins que toi malgré qu'elle adore aussi ça c'est juste qu'elle y pense soit trop tôt ou trop tard dans la journée ou soirée et âpres il est soit trop tard ou elle a oublié je pense

Et pour l'idée de ne rien faire tu peu le faire mais en 1ère réponse tu lui dit ho j'ai pas fais attention a l'heure ou j'ai oublié et si elle te fais une remarque tu peux lui répondre ben c'est ce que tu fais et maintenant tu vois ce que je ressent et essayer d'entamer une discutions pour lui ouvrir les yeux et trouver des solutions

Peut-être que je me trompe tu la connais mieux que moi je t' ai juste donner mon avis ou t'aider

avatar contributeur de Furyo
Furyo
19/09/2022 à 18:45

Citation de Freddc #420204

Ça me rappelle certaines personnes autistes qui ont des intérêts spécifiques tellement chronophages qu'elles ont tendance à négliger le reste tellement elles sont passionnées, en effet c'est une piste à creuser.

Mais je persiste à dire que "comprendre et se mettre à la place de" ne veut pas dire accepter, dans le sens où avec les années, la femme de @Apple doit bien se rendre compte qu'elle se donne bien moins pour la maison et que l'une des deux a plus de responsabilités, je veux dire par là qu'elles vivent ensemble.. ce n'est pas comme ci chacune des deux avait son propre appartement et faisait sa part du travail de manière individuelle.

Il y a un ras le bol de la part d'Apple, elle fatigue, et je suis désolé de le dire mais l'amour ne suffit pas lorsqu'il y a épuisement, son corps et son esprit lui indiquent que quelque chose ne va plus et enfin elle va pouvoir le manifester à sa compagne.. reste juste à trouver le moment adéquat.

D'ailleurs tu peux très bien répéter devant ton miroir ou même avec un(e) ami(e) histoire que la personne puisse te donner des conseils et t'orienter si elle sent que tu es sous tension lorsque tu évoques des sujets sensibles, au moins tu auras un vrai retour et tu seras prête pour la vraie discussion ☺️

avatar contributeur Tyalgis
Tyalgis
19/09/2022 à 20:39 - 19/09/2022 à 20:45

Je dirais que ça n'est pas certain, qu'elle s'en rende compte. J'ai l'impression, dans ce que tu dis, que vous avez toujours fonctionné comme ça, que tu as toujours pris les choses en main, peut-être au début par envie, parce qu'il fallait les faire et que ça ne te dérangeait pas, sans trop y réfléchir, etc. C'est bête, mais si les choses ont toujours fonctionné comme ça, ça peut être compliqué de se rendre compte qu'il y a un déséquilibre OU qu'il est problématique. Je viens personnellement d'une famille où il était établit que la personne travaillant le moins s'occupait des tâches ménagères et que l'autre participait quand elle pouvait. Ça n'était pas quelque chose de problématique, les deux s'y retrouvaient.

La question qui me vient en te lisant c'est "Est-ce que tu lui en as déjà parlé ?". Pas globalement, parce que je comprends que non pour ça, mais sur les petites choses dont tu nous parles ? Par exemple, est-ce que tu lui as déjà dit que c'était toujours toi qui vidait le lave-vaisselle et qu'elle devrait penser à le faire aussi ? Pour lui faire comprendre que tu ne souhaites pas avoir à charge toutes ces petites choses du quotidien ?

Aussi, par exemple, est-ce que tu lui as dit que tu n'aimais pas trop qu'elle emprunte tes affaires parce que ça te forçait à aller faire les courses plus régulièrement pour les changer ? Pour le coup, à titre personnel je n'aurais pas su l'identifier comme un problème (du moins pour la raison que tu pointes). Je n'aurais même pas eu conscience qu'emprunter des vêtements à quelqu'un le forçait à en racheter plus souvent. Probablement parce que j'ai toujours utilisé mes vêtements jusqu'à ce qu'ils s'usent jusqu'à la corde mais ce que je veux dire c'est que ce qui est une réalité pour toi n'est peut-être pas une réalité pour elle, et qu'elle ne l'a peut-être simplement pas considéré. C'est pour ça que le garder pour toi n'entraînera en effet jamais de changement.

Il peut y avoir des différences de perceptions, aussi. Par exemple, si je vivais avec quelqu'un souhaitant que l'aspirateur soit passé tous les jours, je considèrerais probablement que la personne VEUT passer le balai tous les jours. Je ne le ferai donc pas spontanément, parce que moi, dans ma solitude, je ne fais le ménage qu'environ une fois par semaine. Le faire plus souvent n'a donc pas de sens pour moi, et si je vivais avec quelqu'un le faisant tous les jours alors (du moins sans discussion) je ne le ferais probablement jamais, puisque je ne considèrerais jamais les choses suffisamment sales pour justifier un passage d'aspirateur.

Bref, tout ça demande effectivement discussion et je te conseille surtout pour la suite d'en parler quand ça arrive, plutôt que d'accumuler les choses !

Si je peux te donner un autre conseil c'est d'arrêter d'attendre "le bon moment". En tout cas, moi, le bon moment, je ne le trouve jamais. Il y a toujours quelque chose. "Oh non, mais là c'est un moment agréable, je ne veux pas le gâcher", "Oh non mais là elle est fatiguée", "Oh non mais là je ne veux pas lui peser maintenant", "Voyons, je vais bien finir par arriver à composer avec ça dans mon coin". Bref. De mon expérience le bon moment il est difficile à saisir, alors autant le créer. Aller la voir, lui dire que tu aimerais parler avec elle de quelque chose qui te pèse un peu. Lui demander si elle a le temps pour une discussion, lui dire que tu aurais besoin de discuter de quelque chose de quand même un peu important et lui demander si il y a un moment qui lui irait mieux qu'un autre pour prendre le temps, lui dire qu'il y a quelque chose qui te fait te sentir un peu mal récemment et que tu aurais besoin d'en parler, etc

Si elle prône la communication tout comme toi, tu verras que vous le créerez le bon moment. Parce que si on ne le crée pas, ça empire. Et si ça empire ça doit vouloir dire qu'avant c'était un moment pas si pire.

Y'a pas besoin de trouver les mots parfaits, si elle est à ton écoute il faut surtout dire les mots comme ils sortent et que tu as besoin de les dire.

Autre conseil : demande toi quels conseils tu donnerais à une amie dans cette situation !

Bon courage !

avatar contributeur de Furyo
Furyo
19/09/2022 à 20:47 - 19/09/2022 à 20:48

Le bon moment ça peut être de faire couler un bain chaud à l'autre et de préparer un petit dîner fait maison pour se mettre dans l'ambiance avant de passer aux choses sérieuses, je n'ai jamais dit qu'il fallait patienter indéfiniment jusqu'à ce qu'on n'ait des toiles d'araignées sous les dessous de bras! 🤣

Par contre je te rejoins partiellement sur le fait que si @Apple n'a jamais parlé de ce qui la dérange, sa compagne ne peut pas forcément s'en douter à moins d'avoir un don de divination, du moins au début, mais quand tu fais seulement 10% à la maison et l'autre 90% tu commences a le voir à mesure que le temps passe, disons juste que la situation arrange sa compagne donc elle n'a pas besoin de la changer.

avatar contributeur Tyalgis
Tyalgis
19/09/2022 à 20:50

Ahah, nulle critique de ton message, quand je parlais du "bon moment" je faisais plutôt référence au premier message d'Apple qui avait l'air de dire qu'elle ne savait pas comment le trouver ;)

avatar contributeur de Dime
Dime
19/09/2022 à 20:55

Citation de Applepomme #420176

Pas toujours simple en effet de communiquer.

Le plus spontané est le mieux. Et si tu as peur des conséquences, tu ne vas pas y arriver. Il n'y a pas de mal à exprimer ce que l'on ressent. Tu pourrais par exemple lui faire lire ton post, car je trouve qu'il n'y a rien de négatif et que c'est très bien exprimé.

avatar contributeur de Furyo
Furyo
19/09/2022 à 20:58

Citation de Tyalgis #420256

Très bien ça marche, j'espère ne pas avoir eu l'air d'être aggressive car ce n'était pas le but (j'aurais pue mettre plus de smileys haha ) en vérité j'ai trouvée tes conseils assez pertinents même si nos visions ne sont pas similaires sur tout, au moins @Apple aura encore plus de matière 🙃

avatar contributeur Gattaca
Gattaca
20/09/2022 à 00:52

Bonjour Pomme,

Je n'ai pas lu toutes les interventions mais je me permets de te faire part d'une expérience passée de l'autre côté du miroir avec mon ex. Pendant une période de ma vie, j'ai beaucoup travaillé. Énormément en fait et j'adorais mon travail. Ma compagne travaillait beaucoup mais moins que moi. Je rentrais environ 2 ou 3 heures après elle. C'est bien simple, nous n'avions plus de vie intime par ma faute. J'étais toujours crevé... Mais bien, car épanoui par mon travail. Il y avait les enfants. Je m'occupais d'eux le week-end et je faisais du ménage à ce moment là.

Et puis un jour, ça a pété. Je n'ai rien vu. Sa surcharge mentale à elle, je l'ai pris en pleine poire et je n'ai rien compris. Je ne me rendais tout simplement pas compte de ce que je ne faisais pas. Pour moi, il y avait une sorte 'd' équilibre ' puisque je travaillais même plus qu'elle tâches menageres incluses. Sauf que moi, même fatigué je m' eclatais. Et elle, elle gérait le quotidien. Et j'étais aveugle. J'ai changé. Vraiment. Et elle l'avait reconnu. Mais voilà. C'était mort. Elle a attendu elle aussi le 'bon moment' pour me parler. Tellement que ses sentiments sont morts (il y avait aussi une autre raison, ce n'était pas la seule....).

Alors pour toi, mais aussi pour elle, dis lui ce que tu ressens. Parce que la conclusion.... Ça peut être la mort du couple. Je l'aimais et elle m'aimait, et c'est une personne formidable que j'ai perdu. La seule femme qui ne m'avait jamais fait de coups tordus dans ma vie à cette époque là. Nous sommes amis aujourd'hui et la vie continue. Et même si nous sommes à nouveau en couple chacun de notre côté, il y a un sentiment d'échec pour elle, et d'un amour perdu pour moi. L'amour d'une personne très bien.

Après cela, j'ai changé de rythme de travail. Environ 4/5 heures de moins par jour. Je rentre, je fais ma part de travail à la maison. Je prends le temps de petites surprises, d'attentions, de sorties, de moments passés ensemble avec ma compagne actuelle et/ou mes enfants. Quant à l'intimité, peut-être avons nous des rythmes différents. Et peut être pas. Parce que quand on est pris dans une spirale, la sexualité peut ralentir... Puis presque s'arrêter... Jusqu'à ne plus être un besoin ou une envie... Même le week-end. Quand on prend du temps pour soit et les autres, on peut re-découvrir ses sensations et ce qu'on a perdu. Aujourd'hui, c'est vraiment... Mais vraiment vraiment sans commune mesure différent à ce niveau là.

Ma réussite professionnelle est moins grande aujourd'hui. Je m'éclate un peu moins certes. Mais je ne reviendrais en arrière pour rien au monde. L'amour, c'est trop précieux.

Alors tu peux peut-être lui faire lire ce témoignage, parce que même si tu ne le veux pas aujourd'hui.... Demain tu pourrais lui dire adieu et si elle t'aime, elle va souffrir. J'ai été égoïste et je ne le voyais même pas. Pas un instant. Si tu ne lui dis pas SÉRIEUSEMENT elle ne comprendra pas. Et vous devez prendre conscience toi et elle que l'accumulation de ton sentiment peut vous amener à rompre. Donnez vous une chance maintenant. Si elle prend conscience qu'elle peut te perdre, mais vraiment... T'inquiète que l'aspirateur et la marmite vont tourner ! Crois moi 😉

avatar contributeur de Freddc
Freddc
20/09/2022 à 19:35

Citation de Furyo #420209

Oui ça peut être une choses à creuser mais des personnes normales peuvent l'être aussi, j'avais donné cette explication car j'ai ete comme ça quand j'étais dans mes pensées je faisais attention à rien, même en conduisant

Pour Lee reste j ai donné mon avis vu que je suis comme ça parfois par exemple je sais que je dous envoyé des mails importants et il suffit que je pense à autre choses pour que j'oublie et oui c'est invivable même pour moi qui suis célibataireais

Mais je comprend aussi le râle bol de pomme et que ça vie est compliquer

Ce que j avais fait dans la réponse précédente c'est donné mon avis et des réponses que je me serais peut être fait



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr