FTM et déprime en attendant le traitement hormonal.

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
29/11/2022 à 19:37

Bonsoir,

Je suis dans les démarches, pour ma transition FTM. J'aurais l'attestation psy, le 20 décembre (c'est la meilleure nouvelle de toute la vie).

Voilà si j'écris. C'est que parfois, j'ai des moments de déprimes. Parce que je suis encore "dans le mauvais corps". Il y a des moments où c'est tout simplement insupportable.

Pour mon plus grand désespoir, je ne peux commencer le traitement hormonal, que l'année prochaine. Comme je suis entrain de divorcer avec mon mari. Je cherche un logement (c'est tout aussi long). Je n'ai rendez-vous qu'avec l'endocrinologue, qu'en juin 2923.

Ce n'est pes dans les habitudes de déprimé. Mais la, j'ai l'impression de faire une dépression. Parce que je ne supporte plu. Je ne supporte plu d'être un parasite. De faire semblant d'aller bien. Alors qu'au fond de moi, je le vis mal d'être encore "une femme".

Je sais que beaucoup de personnes sont passaient, par les mêmes émotions. Que je ne suis pes le seul. Mais comment faire pour attendre?😭

Comment faire pour supporter l'insupportable?

Merci de m'avoir lu. J'avais juste besoin de vider mon sac, comme on dit.

Envie d'une rencontre trans ? 🔞
Pour des rencontres sans lendemain
avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
29/11/2022 à 19:52

Je cherche dans le social (demande faite depuis octobre 2022). Acheter, je n'ai pas les moyens. Le privé, pour les revenus (1400), cela me parait cher.

Si d'ici janvier, je n'ai rien. J'irais voir une assistante sociale.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
29/11/2022 à 19:55

Citation de Will-1367 #432574

Je te conseille vivement de ne pas attendre janvier pour aller voir une AS, as tu monté un dossier DHALO ?

Peux-tu passer par ton travail ( 1% logement) ?

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
29/11/2022 à 20:00

Je me suis inscrit à action logement. Je réactualise souvent mes informations.

Je mecdis que plutôt, j'ai un logement. Je pourrais avançais le rendez-vous avec l'endocrinologue.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
29/11/2022 à 20:37

Citation de Will-1367 #432577

Oui tu te sentiras plus à l’aise pour commencer ta vraie vie 👍

avatar ancien membre
Ancien membre
29/11/2022 à 23:06

Il y a forcément la lumière au bout du tunnel, sinon on appelle ça une grotte.

Je pense que ton endocrino doit être en 2023 et non en 2923 comme écrit, parce qu'en effet moi aussi je péterais un plomb.

C'est bon Will, les démarches commencent.

C'est vrai qu'on a tellement attendu que les derniers mois, les dernières semaines, pire les derniers jours sont horriblement longs.

Mais cet endocrino est en libéral ou "officiel" ?

D'après ce que j'ai compris d'une copine sur un autre forum, sa voisine désespère que sa "fille" prenne de la testo pour devenir un homme.

Son médecin généraliste allié d'une asso LGBT n'a pas attendu aussi longtemps.

Si la maman panique, c'est parce que son enfant n'a que 19 ans.

Mais avec ton attestation psy du 20 septembre, tu pourrais peut-être te rapprocher d'une asso comme ça ?

En tout cas pour le CEC n'hésite pas, j'ai des infos pour toi.

Garde le moral, tu vas entrer dans une zone de turbulences, mais elle se termine toujours.

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
30/11/2022 à 06:59

En faite, je vais déjà voir une endocrinologue (interne), concernant la maladie de Basedow (maladie auto-immune de la thyroïde). J'ai un traitement depuis mai 2022.

Je lui ai parlais de mon intention de changement de sexe. Comme elle a était très ouverte. Mais qu'elle n'est pas encore spécialisé de ce sujet. Elle m'a pris rendez-vous, chez un endocrinologue spécialisé, qui travaille, dans le même cabinet.

Comme il y a de l'attente. J'ai un rendez-vous en juin 2023. Comme c'est assez long, j'irais me renseigner dans une association. Parce que psychologiquement, ça ne va plu.

avatar ancien membre
Ancien membre
30/11/2022 à 09:13

Mon généraliste s'est mis en relation avec mon endocrino pour m'éviter des trajets sur Paris.

Donc il me fait mes ordonnances mais il est supervisé par mon endocrino.

Pour quelle raison ton endocrino ne pourrait elle pas se faire aider par son collègue !?

Quant aux psys, bien que seules les attestations de psychiatres soient recevables pour les endocrinos et autres chirurgiens, moi seules les psychologues m'ont réellement aisée à passer ces épreuves.

Will, quoi qu'il en soit, on est là.

On ne vaut pas des psys et au moins on sait aussi déconner.

Envie d'une rencontre trans ? 🔞
avatar ancien membre
Ancien membre
30/11/2022 à 15:18

C'est chouette !

Moi les psychiatres, ce sont des médecins, moins je les vois, mieux je me porte.

J'en ai une qui m'a laissée plus une heure ne rien dire. 50 € quand même.

Quand j'ai rencontré ma psychologue pour la première fois, outre le fait qu'elle ne m'ait pas fait payer parce qu'elle considérait que c'était un rendez vous de prise de contact, je lui ai dit : il se peut que je veuille rester silencieuse, mais je ne supporte pas le silence. Par contre je peux ne rien dire si j'en n'ai pas envie. Elle me répond, ne vous inquiétez pas, je vous laisserais silencieuse deux minutes peut être, mais jamais plus. Et elle a tenu parole. J'en suis super contente !

J'espère que les documents pour le tribunal t'aideront Will.

avatar ancien membre
Ancien membre
30/11/2022 à 18:13

Bonsoir Will,

C'est assez courrant qu'en débutant une transition le temps paraisse long, voir très long. J'imagine qu'il t'a fallu beaucoup de réflexion et de temps pour passer le cap de la transition et maintenant tu dois vouloir que les choses se réalisent.

Cependant il est important de respirer et de prendre le temps de vivre ce moment de ta vie avec ses desagréments et ses petites victoires aussi. Les évolutions ne se font pas par enchantement et comme à l'adolescence il faut accepter de vivre le chemin qui te fait grandir et être toi même.

Je te conseille pour rendre ce moment plus doux de profiter de chaque pas et de t'en imprégner pour faire une force et réaliser le pas suivant.

Concernant ton corps, tu souffres clairement de dysphorie mais je t'encourage à ne pas le rejeter. Ce corps est bien le tien même si certainss traits, certaines caractéristiques peuvent te révulser. Tu n'en demeure pas moins beau, tu n'en demeure pas moins homme, tu es juste toi. Quant aux traits que tu ne supportent plus, essaient de ne pas vour qu'eux et regarde ces parties de toi (physiques ou non) qui te plaisent.

Je te conseille aussi de planifier d'autres étapes d'ici ton rdv avec ton endo. Si ce rdv semble primordial pour toi, tu as sûrement plein d'autres petits pas à réaliser qui t'aideront à faire de ce rdv un joli succès et te permettront d'avancer sur d'autres plans en attendant.

Plein de courage à toi

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
30/11/2022 à 20:53

C'est vrai que j'ai du mal à apprécié mon corps. Tout me rappel, que je suis encore dans le mauvais corps. La seule chose, que j'apprécie, c'est ma musculature. Mais c'est bien la seule chose, que j'aime, de mon corps.

avatar contributeur de Noks
Noks
30/11/2022 à 21:37

Salut Will, quelques similarité avec moi à mes début, fait toi plaisirs, soigne ton corps va à la salle de muscu de temps en temps pour ne penser à rien. Si tu veux discuter en pv t'es le bienvenu. 💪👏 courage et patience étapes par étapes tout arrive

avatar ancien membre
Ancien membre
02/12/2022 à 14:48

Salut Will,

Ah oui, c'est le tunnel de l'enfer, les mois avant le premier rdv endocrino, je confirme. Pour te remonter le moral : la T a des effets très puissants et agit beaucoup plus vite que les oestro, donc quand tu l'auras, tu pourras constater des changements quasiment dès la première injections si tu es réceptif. Dans la fermeté musculaire ou dans ton slip. Alors que pour les femmes, c'est long, très long avant qu'elles ne ressentent les évolutions (dixit les concernées, à la place desquelles je ne saurais parler).

Autre astuce : pour espérer obtenir une primo-ordonnance au premier rendez-vous, et ne pas repartir avec une prescription de prise de sang qui décalera d'autant le début de ta transition, je te conseille de venir avec tes analyses de sang déjà faites. Tu peux les demander à ton généraliste ou à l'interne d'endocrino qui te suit. Il y a la liste des examens demandés sur Wikitrans : https://wikitrans.co/2020/01/12/commencer-un-traitement-hormonal/

Bien que ce soit plus très légal, être muni d'une attestation psy certifiant que tu es un bon candidat à la transition, que tu es entouré sur le plan médical et personnel (amis) ne fait jamais de mal. De même, une lettre d'adressage de ton généraliste est un plus pour un parcours de soin coordonné (création d'une ALD31 pour remboursement de tes hormones). Avec tout cela, tu arrives chez l'endocrino avec un dossier "béton" et peux espérer commencer vite. Utilise le temps devant toi pour monter ce dossier ?

Amicalement !

avatar ancien membre
Ancien membre
02/12/2022 à 15:08 - 02/12/2022 à 15:10

Pour tout ce qui est du domaine médical, l'attente sera toujours longue. J'ai bien peur que cela empire avec les années. Tu veux voir un orl ou un dentiste ? Pareil. Le pire est que même si t'as mal physiquement ou mentalement, t'as pas le choix que de subir la foule de patients avant toi.

Y-a-t-il d'autres "terrains" de ta transition dont tu peux t'occuper en attendant ? Que tu peux cultiver pour ne pas t'enfoncer moralement ?

avatar contributeur de Will-1367
Will-1367
02/12/2022 à 16:01

Dès que j'aurais l'attestation psy, le lenfemain j'aurais rdv chez l'endocrinio pour le suivi (tout les deux mois) pour ma maladie. Lui montrer l'attestation pour faire avancer le rendez-vous.

Pour garder le moral. Sur les réseaux sociaux, je le suis créer des profils masculins. Je fais beaucoup de sport. Depuis 18 ans, je fais de l'haltérophilie handisport. Cela m'a permis d'avoir pris pzs mal de muscles.

Envie d'une rencontre trans ? 🔞
Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé. Ne pas confondre travesti et personne trans.

Actualités Transgenres

Les actualités transgenres sont des informations liées à la communauté trans. De la transphobie, au coming-out, on vous offre un large choix d'articles sur la transidentité.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr