suis-je un vrai trans?

avatar contributeur de Joker67
Joker67
13/04/2021 à 14:13

BOnjour,j'ai 54 ans,je suis trans ftm depuis mes 17 ans.J ai vécu une enfance heureuse de petite fille jusqu'a mes 14 ans.J 'ai été abusé par mon père de mes 2 à mes 3ans,je ne l'ai appris qu'à l'age de 34 ans,je n'en garde toujours aucun souvenir,mais une vie morcellée.A14 ans( j'étais encore une fille)je commence à subir les violences verbales à caratère sexuels de mon ex petit ami du meme âge que moi,je suis folle amoureuse de lui et ne sais pas comment répliquer.Cela dure deux ans.A16 ans,la jeune fille est morte en moi.Je découvre,l'homosexualité masuline qui me parait être l'amour ultime,bien que j'ai eu vers 13ans des experiences sentimentales lesbiennes.A17ans je veux être un garçon pour aimer les garçons.A 18 je me déclare un homme,demande à ma mère et à ma soeur de 14 ans de me parler au masulin,ma soeur accepte ,ma mère omprend ma douleur,mais ne passe pas le pas.Ne voyant aucune issue à mon problème,je veux mourir,je rentre en dépréssion

.Je me rend compte que je mets beaucoup de dattes,c'est pour être précis,je m'en escuse,et les dattes vont continuer.

A 2O ansje rencontre un garçon hétéro ,mais qui accepte,par amour de vivre une experience gay avec moi,je fais mes tous premiers pas vers une transition (psys specialisés dans ce qu'on appelait la transexualitée dans les années 90

.A 25 ans (mon ami s'est suicidé) je commence les examens endocrinologiques et décide de ne pas aller plus loin,quelque chosedans ma transindentité est d'abord à cherher dans mon esprit.Je trouve une partie de laréponse à 34ans,quand ma petite niece se fait violée à 3ans par mon père,quand elle en parle,j'ai un flash de certitude,c'est ce qui m'en arrivé aussi,est-ce pour cela que je veux changer d'identité? Est-ce à cause des insultes de mon ex petit ami de mes 14 ans,qui m'ont gandement traumatisé,que je ne supporte plus qu'on me parle au féminin?

Aujoud'hui je vis à lacampagne avec ma mère ,ma soeur et mon autre niece (et mon chien) je suis toujours un homme dans ma tête ,mais aie honte d'en parler aux gens.Je ne veux pas faire de transition,je ne veux pas rester dans ce corps là,que je hais,je veux un autre corps,par magie,c'est pas gagné!

D'habitude on nait trans,on ne le devient pas.Je voudrais savoir s'il existe d'autres trans comme  moi,qui le sont devenus à cause des circonstzances de la vie

Escusez pour ce post si long,cela faisait longtemps que je n'avais pas ressasser tout ça.

Merci de me répondre,je vous souhaite à tous le meilleur.
avatar contributeur de Dime
Dime
13/04/2021 à 18:09

Bonjour.

Je pense que le problème de fond, c'est que lorque l'on a été violé tout petit et que l'on ne s'en souvient pas, il reste quelquechose au fin fond de soi, sur lequel on n'a aucune prise et qui agit quand-meme. Cela entraine un tas de perturbations et comportements que l'on ne comprend pas. On est comme un mal voyant qui cherche son chemin sans réellement le trouver. Il est donc possible que tu ne sois pas parvenue à trouver ton équilibre en tant que femme hétéro du fait de ton viol. ( ton premier copain a peut-etre senti ta vulnérabilité et s'en est servi comme moteur pour sa propre excitation). Je ne pose bien-sur pas cela comme une affirmation mais comme une hypothèse. Certaines femmes hétéro sont juste incapables de développer une sexualité "normale" aprés un viol trés jeune.

Je te dis ça car j'ai à priori été violé aussi tout petit par un inconnu (faits rapportés sur le tard par mon frère) et j'ai été toute ma vie perturbé par l'homosexualité, et quand je dis "perturbé", le mot est faible. Il s'agissait plutot de destruction de moi-meme. Arrivé à mon age (48 ans), je pense que j'aurais du etre homosexuel mais je n'ai jamais réussi à le vivre. Le contact masculin etait vécu dans l´angoisse puis fui aussitot l´acte fini.

Ces problèmes d'amnésies traumatiques sont trés compliqués à gérer, tout simplement parcequ'on ne comprend pas d'ou viennent les troubles et les peurs. On a aucune idée de ce qu'il se passe.

Voilà le point sur lequel je voulais attirer ton attention. Tu as peut-etre une disphorie de genre ou bien simplement un trauma. Plus le viol arrive jeune et plus les dégats sont importants (deux ou trois ans, c'est excessivement jeune !).

avatar contributeur de Doremi
Doremi
13/04/2021 à 19:10

Citation de Joker67 #359805

Bonsoir Joker67,

Merci de ta confiance. Malheureusement, la maltraitance

sur enfant peut toucher n'importe qui, cis ou trans... :

dans tous les cas, s'en sortir relève de la résilience !

Ici tu trouveras des liens amicaux - qui ne sauraient

se substituer à un accompagnement (incontournable)

auprès d'un professionnel compétent et bienveillant.

Big hug à toi, qui que tu sois (homme, femme, non-binaire,...) !

avatar ancien membre
Ancien membre
13/04/2021 à 19:39

Bonjour,

Je suis désolé de lire tout ça...

Serait-il possible de mettre une barrière TW ? ! Au moins dans le titre (svp).

Ayant vécu des traumatismes similaires, lire tout ça me heurte violemment et me renvoie à ma propre histoire. C'est très dur de tomber là dessus... J'ai l'impression d'avoir marcher sur une mine !

Ceci dit, je t'adresse tout mon soutien Joker67. Bon courage à toi.

avatar contributeur de Doremi
Doremi
13/04/2021 à 19:50

Citation de Artio #359831

Qu'est-ce qu'une barrière TW (stp) ? D'avance merci

avatar ancien membre
Ancien membre
13/04/2021 à 20:04

Citation de Doremi #359832

Baliser le sujet des mentions TRIGGER WARNING et des violences qui concerne le sujet du post (viols, abus sexuels, pédocriminalité, etc...). Au moins dans le titre ou en tout debut de post.

Pour avertir le lecteur et prevenir sa sensibilite personnelle.

Peut-être qu'un moderateur peut aider...

avatar contributeur de Doremi
Doremi
13/04/2021 à 20:28

Ah, merci de l'info.

Pour moi c'est différent car je côtoie ce type de témoignages depuis plusieurs décennies au niveau du boulot, donc je n'en perçois pas seulement l'aspect douloureux mais aussi la possibilité de perspective de mieux-être (telle que décrite dans "Les vilains petits canards" de Cyrulnik https://www.decitre.fr/livres/les-vilains-petits-canards-9782738115232.html). Mais tu as raison, une telle mise en garde peut protéger les plus sensibles.

avatar ancien membre
Ancien membre
13/04/2021 à 21:00

Joker67,

Quelle atroce souffrance infantile que vous développer ici.. Je comprends cela, ce "vide esprit" ayant pr but de demande aide.. Je vs conseille vivement un psychiatre afin de "cible" le + fort malaise..

Bon courage

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
14/04/2021 à 13:51

Bonjour Joker,

Pour commencer, saches que ces abus dans l'enfance refoulés et enfouis sont tristement assez courant. J'imagine que cela influence depuis toujours ton comportement mais dans quel sens ?... toi même peux tu le determiner facilement ? tu dis que cela pourrait t'avoir poussé dans une forme de transidentité mais peut etre est ce cela qui t'empeche de l'assumer. Je crois que l'essentiel est que tu parviennes a être toi et en équilibre.

Je comprends que tu te poses des questions quant à ton genre profond et à son origine (naissance ou traumatisme) mais cela t'aiderait il vraiment a savoir qui tu es ? trouverais tu idiot qu'une femme abusée "devienne lesbienne" car elle n'est plus capable de s'epanouir sexuellement et amoureusement avec un homme ?

La transidentité est en effet generalement la démarche de vivre dans un genre de naissance qui n'a pas été reconnu mais il peut aussi etre la transgression de genre pour survivre a un traumatisme et s'epanouir malgré tout et dans un cas comme dans l'autre il n'y a pas moins de legitimité a se battre pour son equilibre.

je t'encourage à être toi même. Le chemin pour faire face a de tels traumatisme est assez long mais bien accompagné d'un bon praticien tu trouveras un chemin qui mene a ton epanouissement j'en suis certaine.

Bon couage

avatar contributeur de Coré
Coré
14/04/2021 à 15:25

Bonjour Jocker67,

Pour répondre à certaines de tes questions, j'aimerai commencé par te dire qu'il n'y a pas de "vrai-e-s" ou de "fau-sse-s" trans, toutes les transidentités sont légitimes. De la même manière, je ne crois pas que l'on naisse trans ou cisgenre, pas plus qu'on ne nait homo, bi, pan ou hétérosexuel-le. Je doute fortement des la part d'inné dans ces cas.

Il y a un certains nombre de personnes trans qui on vécus des traumas dans leur enfance ou leur adolescence, et il n'est pas impossible que ce soit l'une des cause de leur transidentité. J'ai eût l'occasion de discuter une fois avec une jeune femme trans dont la transidentité s'était révélée après, qu'adolescente, elle ait subit une agression physique en milieu scolaire qui lui à occasionné plusieurs semaines de coma. Les cause des transidentité sont très variées et ça ne remet pas en question leur légitimité.

Ce qui me semble important, c'est que tu te sente mieux dans ton identité actuelle, que dans celle qui t'a été assignée à la naissance. Par contre, si tu te sens plus mal, alors ce n'est pas une bonne chose pour toi. Ce qui est important, c'est ton bien-être.

J'espère que cela pourra t'aider un peu.

Courage et soutient à toi

Coré

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
14/04/2021 à 17:47

Bonjour,

Je rejoins Coré sur l'importance de ton bien être quel que soit ton identité. Cependant aucune étude ne démontre de manière formelle qu'on nait ou non trans homo ou cis ou hetero etc.

Certaines études essaient de démontrer que beaucoup de personnes trans ont subi des traumatismes sexuels et en déduisent que leur transidentité viendrait de la, d'autres demontrent au contraire que c'est le caractère transidentitaire (peut être par une sensibilité différente, une fragilité, etc) qui attire les predateurs sexuels. Donc Je ne m'avancerais pas pour ma part de me prononcer sur l'origine de la transidentité qui semble être ressenti comme naturelle (a la naissance) pour certaines personnes trans et au contraire une demarche sociale pour d'autres.

Au final peu importe du moment que tu trouves ton epanouissement et harmonie corps et esprit.

avatar contributeur de Dime
Dime
14/04/2021 à 18:23

Salut Joker.

A la réfléxion, je pense que tu ne t'es pas tournée vers la transidentité uniquement à cause de tes traumas, surtout dans les années 90, ou la transidentité était encore quelquechose de trés inconnu du grand public. Je dirais que tu l'avais en toi. Sinon tu aurais trouvé d'autres palliatifs à tes dificultés en tant que femme ( abstinence sexuelle par exemple, voire homosexualité). Je suis assez convaincu que l'on a une orientation sexuelle définie dès la naissance et que ce ne sont pas les circontances douloureuses de la vie qui peuvent nous en faire changer. On peut par contre ne jamais parvenir à vivre sa sexualité de façon apaisée et épanouie. Donc il se peut que meme maintenant en tant qu'homme, tu ne puisses toujours pas envisager une sexualité apaisée avec un homme. As-tu déjà essayé les femmes ou bien es-tu complètement réfractaire ?

avatar contributeur de -Camille-
-Camille-
15/04/2021 à 00:17

certaine persone trans on eu une vie " de merde " avec plein d'epreuve dans leur vie d'autre on eu une vie "heureuse" sans trop de "probleme" je pense que le trouble identitaire et bien plus profond que le vecue

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr