38 ans. il est temps de savoir qui je suis...

avatar contributeur de Lea Namec
Lea Namec
30/12/2021 à 22:21

Bonjour. j'ai 38 ans, 2 enfants. 1 femme que j'aime... je ne vais pas très bien. je m'interroge depuis plusieurs mois (années ?).

Ado, je me rêvais en femme. je souhaitais me réveiller transformé au matin... j'ai enfouis ces rêves et envies. je me suis installé avec ma femme. Les années ont passé.

Et désormais, les braises se réveillent et mettent le feu dans mon esprit.

je regarde les femmes que je croise, étudie leur manière d'être, de s'habiller.

Lorsque je me regarde dans le miroir, je m'imagine femme. je souhaiterai tant que ma femme me reconnaisse ainsi et m'accepte, m'accompagne dans la découverte de ma féminité.

Et pourtant... je ne sais pas. suis je une femme ? un homme ? entre les deux ? est ce si important ? c'est peut être uniquement le désir sexuel associé au travestissement ??

voilà

je suis paumé.

et je passe le trilliard de questions liées aux conséquences de mes choix sur famille, boulot et autres choses si triviales...

A bientôt.

avatar contributeur de Dime
Dime
30/12/2021 à 22:27 - 01/01/2022 à 17:06

...

avatar contributeur de Lea Namec
Lea Namec
30/12/2021 à 22:32

Et bien merci. je n'attendais pas ce genre de réponse, mais après tout pourquoi pas.

allons aboyer en meute au clair de lune.

avatar contributeur de Occamj
Occamj
30/12/2021 à 22:36

Bonsoir,

C'est une biographie très courante chez les personnes trans MtF que tu ébauches ici...

Cependant, avant de sauter aux conclusions, le plus sage est de consulter une aide psychologique , de préférence formée aux problématiques de genre, qui guidera ton processus introspectif.

De nombreuses voies sont possibles....certaines choisissent de s'accommoder de leur dysphorie, d'autres agissent pour la soulager. Rien n'est simple ni sans conséquence, d'où la nécessaire réflexion avant toute autre action concrète...

avatar contributeur de Lea Namec
Lea Namec
30/12/2021 à 22:42

bonjour et merci pour ce retour. Est ce que quelqu'un pourrait m'indiquer si il y a des ressources ou des thérapeutes en région toulousaines à me conseiller ? j'ai l'impression en lisant 'doctissimo' qu'ils sont assez centrés sur l'aide aux jeunes et adolescents.

et je n'ai jamais rencontré de 'psy'. ça sera une expérience enrichissante :)

Merci

avatar contributeur de Dime
Dime
30/12/2021 à 22:44 - 31/12/2021 à 08:41

J'ai enlevé mon post. C'était de l'humour noir mais ça ne passe pas toujours. Désolé.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
30/12/2021 à 23:27

Citation de Dime #385886

Dime, tes propos sont, il me semble, terriblement maladroit.

Pourrais tu éditer ton message et reformuler les choses de façon plus délicate, s'il te plait?

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
31/12/2021 à 01:16 - 31/12/2021 à 01:22

Citation de WhoIam? #385881 : "...questions liées aux conséquences de mes choix..."

Bonsoir Whoiam?

C'est déjà un bon début de vous exprimer par ici quant à vos oscillations de genres. Je rejoins Occamj qui a bien exprimé ma pensée 👍

Pour la phrase que j'ai relevé, mon côté cartésien et neurofonctionnel m'indique peut-être une préoccupation bloquante.

En effet, je saisi dans cette phrase le sens d'un possible regret d'avoir fait un choix qui s'avère maintenant malheureux... Si c'est bien le cas, il vous faut laisser de côté toutes idées de regret. Les choix que l'on prend à tout moment de nos vies sont toujours les meilleurs avec le 'oui-mais' que ces choix sont temporels et instantanés. C'est-à-dire que leur validité n'est vérifiable que sur le moment et avec les informations acquises à ce moment. Il suffit d'une nouvelle information postérieure à l'engagement dans un choix pour vous perturber, vous 'remettre en question'.... Il me semble que vous êtes dans cette perturbation que je qualifierai de destructrice.

Toute information postérieure à un engagement ne peut requalifier un choix. C'est la dure loi du temps qui s'écoule sans pause ni retour en arrière possible. Il est donc nécessaire d'évacuer toute réflexion sur le jugement d'un choix effectué dans votre passé. Assumer un choix s'appelle tout bonnement la responsabilité. Et dans votre déséquilibre actuel, il n'y a absolument rien de répréhensible ou condamnable. Soyez rassuré.e.

Le plus difficile (pour tout le monde) est l'engagement vers le partage de votre état que vous souhaitez exprimer librement. C'est ce que je nomme le syndrome du parachutisme. la trouille de sortir de l'avion sans savoir auparavant si le parachute va bien se déployer... Une fois sorti de la carlingue, difficile de remonter à bord ! 😬 🙄

Alors, et bien sûr avec l'aide préalable (voir le propos d'Accamj), la première étape va être de mettre votre conjointe dans la 'confidence'... Cela sera seulement après et en totale collaboration avec elle que vous trouverez le nouvel équilibre. Y pensez dès à présent, en solitaire, est inutilement fatiguant moralement car vous êtes loin d'avoir les éléments nécessaires d'autant que vous n'avez pas encore positionné le 'curseur' de votre état (mes excuses si ce terme est blessant, ce n'est bien sûr pas mon intention, les écrits succincts étant parfois cinglant).

Mettre votre conjointe dans la confidence dès à présent est primordial pour éviter de la mettre dans la dérive de Vil Coyote. Cela est très préjudiciable à la confiance qu'elle a en vous. Mais cela est un autre sujet...

Bien à vous, Whoiam? et vous toustes 🤗


N'attendez rien du XXIe siècle ; C'est le XXIe siècle qui attend tout de vous...

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
31/12/2021 à 02:53

Citation de WhoIam? #385885

Il y a un annuaire qui existe et répertorie les professionnels des divers corps de metiers que le parcours de transition necessite

BDDTRANS : https://bddtrans.fr/accueil/

Tu devrais pouvoir y trouver ton bonheur.

N'hésite pas à rentrer en contact avec les associations trans de ta région. Il existe parfois des groupe de paroles intéressant qui propose d'aider et d'accompagner les parents et compagne/ compagnon des personnes qui desir entamer une transition ou pour les personnes qui se posent des questions


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
31/12/2021 à 02:55 - 31/12/2021 à 02:56

En effet, sur ce coup là Dime tu es à la limite du blessant pour nous autres... Ca ne te ressemble pas, je suppose que tu auras repris tes esprits demain (?)

avatar contributeur de Occamj
Occamj
31/12/2021 à 08:42 - 31/12/2021 à 08:56

Bonjour,

Dime, je vois que tu as retiré ton message. Merci. L'humour noir sur une personne potentiellement dysphorique c'est comme un revolver dans les mains d'un dépressif: ça n'aide pas.

Pour revenir sur le sujet, j'ajouterai que sur le genre, il faut essayer de réaliser que le choix est très relatif. Souvent, l'identité de genre est bien cristallisée chez un adulte, même si pas forcément exprimée à soi même et aux autres. Mais c'est l'expression de genre qui pose problème ! Et le "choix" de se maquiller ou de porter une robe le soir du réveillon est très lourd de conséquences. En 2018, l'idée de ne pas pouvoir être moi même ce soir-là, pour la 52ème année consécutive, m'était devenue insupportable.

Tes interrogations sont donc très légitimes. J'espère que tu trouveras tout le soutien nécessaire pour t'orienter dans la suite.

avatar contributeur de Lea Namec
Lea Namec
31/12/2021 à 13:33

Merci pour toutes vos réponses.

Dime pas de problème, tu devrais simplement penser à renseigner la page Wikipedia 'caninsexuel'.

Pour les autres : les choix sont les choix futurs, les conséquences du chemin que je vais prendre en 2022.... j'ai l'impression que je me suis anesthésié l'esprit ces dernières années. pourquoi je me réveille maintenant ?

Je sais pas. mais l'année prochaine, je ne serai plus au même endroit pour sur.

et je ne regrette pas ma vie actuelle. les 'et si' ne m'aident pas... j'ai une femme que j'aime et deux super enfants...

Mais là j'ai envie de penser à moi aussi.

de vivre ma vie.

le pble, c'est demain... est ce que je serai dans le même mindset ??

Enfin merci ici je suis venu cherché de l'amour et de l'aide. je vais trouver.

NB : je n'accorde pas encore le participe passé au féminin. ça sera le résultat de mon chemin à venir.

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
05/01/2022 à 11:15

Citation de Lea Namec #385881

Je peux suggèrer la lecture de ce topic : Quand j'étais petite...

Une des clefs qui permet à mon sens d'enlever le moindre doute est le temps de vie long durant lequel on cherche par tout moyen à chasser ces idées potentiellement furtive et que l'on constate que ces "idées" sont toujours là,... Intactes... Comme au premier jour...


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Lea Namec
Lea Namec
05/01/2022 à 13:51

Bonjour Jessica. Merci pour ton post.

J'ai lu le post avec attention. Mon expérience est certainement encore différente, avec son lot de petits bonheurs et petits traumatismes.

Ce qui me fait écho, c'est ton commentaire. sur le temps long sur lequel ces "idées" perdurent.... Si je suis honnête avec moi-même, Ca a toujours fait partie de moi. J'aurai du mal à être précise. Est-ce que ca suffit pour me définir comme trans, je ne sais pas.

Par contre, ce que je peux dire, c'est que depuis quelques jours d'existence sur BeTo, j'ai appris à m'accorder au féminin. Et que c'est hyper naturel, mais aussi réconfortant d'avoir un espace où le faire. Et un sentiment d'inexorabilité(1) associée à cette démarche : je serais en souffrance si je n'avais plus la possibilité de le faire. C'est moi, pour le meilleur et pour le pire. Je suis heureuse d'être reconnue comme femme, meme si c'est sur quelques mini lignes sur BeTo (pour l'instant).

Merci à vous de rendre ça possible.

1) : ca fait des points au scrabble ca non ?

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
05/01/2022 à 14:51

Citation de Lea Namec #386334 : "...points au scrabble..."

☝️ essaie de mettre les i sur "Lettre compte double"... 🤔


N'attendez rien du XXIe siècle ; C'est le XXIe siècle qui attend tout de vous...

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr