mes colocataires n'utilisent pas mon pronom

avatar contributeur MargotRory
MargotRory
10/11/2022 à 01:04

Bonjour/ bonsoir à toustes,

voilà mon problème : je suis arrivé.e dans une coloc il y a peu de temps et j'ai dit à mes colocs que j'utilise le pronom iel. Sauf que depuis je me suis rendu compte qu'iels (des hommes et des femmes) me genrent toujours au féminin ( j'ai une apparence et une voix féminine). Je précise que ma coloc est le seul milieu où je suis out, et donc qu'iels ne respectent pas mon pronom me touche car du coup personne ne l'utilise pour parler de moi. Je ne sais pas comment aborder le problème avec elleux, avec qui je m'entends assez bien par ailleurs, sans qu'on soit vraiment proches. Je leur ai déjà dit quand on s'est tous rencontré et au vu de leurs bonnes réactions je ne pensais pas devoir leur redire par la suite. Le truc c'est que moi même j'utilise systématiquement des accords féminins pour les mots qui exigent un accord et pour lesquels il n'y a pas de synonyme neutre. Par exemple mon métier : je suis assistant.e juridique, donc à l'oral je dit assistante juridique. Cela a surement conforté mes colocataires dans l'idée que le pronom féminin me convenait, mais ce n'est pas le cas, et j'ai peur qu'iels ne comprennent pas pourquoi je leur reproche et que c'est important pour moi, et je ne veux pas créer une situation gênante où je serai mis.e à l'écart du groupe dès le début de cette vie commune.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Dhalsim
Dhalsim
10/11/2022 à 02:09 - 10/11/2022 à 02:09

salut, alors pour le coup j'ai un soucis avec tout ca et on va venir me taper parce que bla bla bla mais concrètement est-ce vraiment quelque chose qui t'empêche de vivre ta vie sachant que bah ca ne change absolument rien ... , je ne suis pas contre le fait d'être neutre mais il faut comprendre aussi que les autres personnes puissent ne pas le comprendre et ne veulent ou ne peuvent pas le comprendre, il faut faire avec et peu être ne pas trop ce focus la dessus alors si effectivement cela t'affecte énormément au point de te gâcher la vie et d'être insupportable alors peu être leur en reparler .

Alors tout ceux qui vont venir dire : ouai mais c'est au gens de faire des efforts et de comprendre , c'est pas à nous non binaire ou autre de changer et/ou les comprendre . Bah heu en faite quand tu es minoritaire et différent faut-il s'étonner que les gens ne comprennent pas et/ou ne veulent pas comprendre sachant qu'on ne leur a jamais appris les choses et que les mœurs sont encore assez encré dans les anciens temps

avatar contributeur de Lyys
Lyys
10/11/2022 à 07:31

Citation de MargotRory #428872

Bonjour MargotRory, tes colocs n'ont pas l'air fermés à l'idée mais c'est peu être compliqué d'utiliser le pronom iel. Moi-même je ne sais pas le faire et je trouve que c'est pas aussi naturel (dans le sens facile et intuitif) que de genrer une personne trans en inversant il et elle.

Ça doit demander une cogitation permanente et un effort de traduction, et tes colocs n'ont peut-être pas conscience que c'est si important pour toi.

Alors c'est peut-être par facilité qu'ils te genrent au féminin en pensant que ça te convient malgré tout, et pas forcément par intolérance.

Peut-être que tu pourrais en discuter déjà avec l'un(e) d'eux dont tu te sens le plus proche pour lui dire à quel point c'est important pour toi?

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
10/11/2022 à 09:35

Citation de MargotRory #428872

Bonjour,

Es tu sûr que ce n’est pas involontaire de leurs part ?

Tu leurs a fait ton CO, mais cela n’inclus pas que ça va être compris de suite.

N’oublies pas que toi tu as compris qui tu es, que c’est une évidence pour toi , une logique implacable pour toi mais pour une personne extérieure ?qui n’a jamais eu à se poser des questions !

Bah ça prends plus de temps, ça peu pas être instantané, il faut peut-être un peu plus de patience.

Surtout le « Iel » c’est une notion encore incomprise voir inconnu pour beaucoup.

Ce mégenrage maladroit te blesse et c’est compréhensible, mais c’est nouveau pour eux.

Leurs as tu dis que ça te blessais ?

avatar contributeur de Alithia
Alithia
10/11/2022 à 10:08

Je comprend, si tu veux aborder le sujet sans trop passer pour quelqu'un qui râle (ben oui apparement demander de respecter un pronom c'est râler ou être chiant souvent).

Je te conseil de trouver des sites, ou des références sur l'écriture inclusive ou le pronom neutre, ou sur pourquoi c'est important de respecter le pronom.

Tu leurs demande de bien lire, parce que pour toi c'est très important, et que aimerais beaucoup que t'es colocs l'utilisent.

Mais que tu sais que c'est pas évident au début, donc, c'est pour ça que tu donne des ressources, pour les aider à mieux te genrer et rendre les choses plus agréable pour toi.

avatar ancien membre
Ancien membre
10/11/2022 à 10:12

Citation de Dhalsim #428877

Je dois avouer que je suis parfaitement d'accord sur ce point est-ce vraiment quelque chose de très important en plus ce pronom si tu le cherches dans un dictionnaire tu auras du mal à le trouver.

Tu sais qui tu es toi. n'est-ce pas l'essentiel?

Il faut se dire que pour 99,9 % des gens encore en notre époque à tort ou à raison, ce que tu leur demandes est à leurs yeux un caprice et un délire qu ils ne comprennent pas.

Je ne juge pas j' énonce juste des faits. qu'il soient heureux ou tristes, c'est pourtant la réalité.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
10/11/2022 à 10:16

Citation de Dhalsim #428877

«c'est pas à nous non binaire ou autre de changer et/ou les comprendre . Bah heu en faite quand tu es minoritaire et différent faut-il s'étonner que les gens ne comprennent pas et/ou ne veulent pas comprendre sachant qu'on ne leur a jamais appris les choses »

Hello Dhalsim! Alors je serai plus nuancé: certes c’est nouveaux mais comme toutes nouveautés on peu toute à fait l’ancré dans notre société si cela apporte un bien être, par contre ça ne se fait pas du jour au lendemain.

Il faut vraiment de la patience, c’est comme pour l’acceptation de l’homosexualité ça c’est pas fait en un claquement de doigts et il y a et aura tjrs des réfractaires.

avatar contributeur de Alithia
Alithia
10/11/2022 à 10:24

Je me permet une deuxième réponse :

Non, ce n'est pas normal de ne pas respecter les pronoms.

Oui y a des gens réfractaires et compagnie, mais dans les faits, c'est eux qui choisissent d'être irrespectueux.

Tout comme il n'y a pas à toléré des propos homophobes, le mégenrage intentionnel, n'est pas à toléré.

À partir du moment où tu a préciser ton pronom, et au mieux, donné les ressources nécessaire, si la personne ne fait pas l'effort, le problème viens d'eux.

Non, il n'y a pas à accepter d'être mégenré parce que "c'est nouveau, c'est pas compris ou ne veulent pas comprendre".

Vous n'avez pas l'air de comprendre ce qu'implique le mégenrage, ce n'est JAMAIS sans conséquence. Ce n'est jamais agréable, c'est juste une négation intentionnel de ce qu'on n'est.

C'est juste entendre a chaque fois "tu m'a dis qui tu es, mais je m'en fou".

Donc, non, a partir du moment où tu fait l'effort d'expliquer et de dire comment tu veux qu'on s'adresse à toi, si l'autre ne fait pas d'effort, c'est un problème.

À ça j' enlevé bien entendue le mégenrage accidentel, tant qu'il reste minim, et le mégenrage quand on ne sais pas.

Je parle bien de mégenrage intentionnel, ou quand on ne fait pas l'effort.

avatar contributeur de Farf
Farf
10/11/2022 à 10:35

Salut Alithia

Tu as raison dans ce que tu exprimes, c'est indéniable.

Mais, j'ai parfois le sentiment que dans de nombreux esprits, il n'y a pas encore suffisamment cette conscience qu'un mégenrage est susceptible d'impacter gravement une personne. Je crois qu'il est du devoir des assos, et des politiques, de communiquer autour de cela, aussi longtemps que cela sera nécessaire. Il y a un réel travail de fond à effectuer.

Car dans ce que tu dis, tu oublies de citer les personnes qui ne sont tout simplement pas suffisamment sensibilisées aux questions de genres.

Je tenais à le souligner.

avatar contributeur de Dhalsim
Dhalsim
10/11/2022 à 11:07 - 10/11/2022 à 11:10

j'aime bien le faite que l'on DOIT faire des efforts pour ne pas genrer les gens alors que le racisme et l'homophobie sont encore bien présent et derrière on demande aux gens de faire l'effort d'utiliser un pronom qui n'a jamais exister avant , le genrage est utilisé par rapport au sexe de la personne à la naissance hors mis pour les transsexuelle qui ce sentent eux différent de leur sexe, ce qui devient fou c'est ce besoins perpétuel d'être reconnue aux yeux des autres alors que et bien ton genre ou sexe ne concerne que toi et toi seul .

Alors oui pour ma pars j'ai du mal à accepter ca parce que on me FORCE dans un sens à utiliser un pronom alors qu'il est simple d'utiliser le pronom du sexe de la personne hors mis les gens cité plus haut , pourquoi je dis ca?

-parce que à terme il va ce passé quoi? changement des cartes d'identité et passeport avec : sexe de naissance et genre?

-si une personne est non genré qui doit la fouiller à l'aéroport ? un H ou une F ou une personne non genré comme elle?

-au niveau des papiers administratif on fait quoi?

je sais pas si on ce rend compte du bordel que c'est sachant que notre société évolue depuis des millénaires avec 2 genres et que depuis 20ans voir peu être 30ans on demande aux gens de changer leur vision des choses parce que sinon nous sommes intolérant et je suis désoler mais ca devient fatiguant de devoir faire attention aux mots que l'on utilise envers un tel ou un tel parce que ca peu heurter son être intérieure alors que de base nous vivons pour nous et non pour le regard des autres.

Je ne souhaite aucun mal à la personne du sujet mais faut aussi comprendre que les moeurs ne sont pas prête de changer juste parce que on VEUT que cela soit le cas ,il faut du temps et des années pour une simple avancer exemple : le mariage gay qui n'est en vigueur que depuis peu .

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
10/11/2022 à 11:12

Citation de Alithia #428910

Ce n’est pas un non respect mais ce n’est juste pas un mécanisme naturel ! Si on dit facilement il et elle c’est dû à l’apprentissage tout petit !

Faut pas voir la méchanceté partout non plus

Ce qui est normal pour toi est tout nouveau pour d’autre et demande un temps d’assimilation

avatar contributeur de Hélèna <3
Hélèna <3
10/11/2022 à 11:20

Citation de Alithia #428910 C'est juste entendre a chaque fois "tu m'a dis qui tu es, mais je m'en fou".

Bien résumé !!👍😔

Citation de Dhalsim #428924

Suis choquée, outrée, scandalisée....🤮

N'ai même plus les mots....😭

avatar contributeur de Dhalsim
Dhalsim
10/11/2022 à 11:22 - 10/11/2022 à 11:24

Citation de **Hélena

tant pis, je n'ai pas à m'excuser parce que je donne mon avis et que celui-ci n'est pas en accord avec le tiens et ne va pas dans ton sens, je ne vais pas être hypocrite pour l'être et j'ai autant le droit que toi de donner mon avis 😊

avatar contributeur de Alithia
Alithia
10/11/2022 à 11:45

On va revenir sur deux choses.

La première, j'ai bien préciser, après avoir definie son pronom à utiliser, et d'avoir donner des ressources nécessaire si besoin, à son interlocuteur.

Dans mes messages ici, je l'es préciser à chaque fois.

Bien sur que personne n'est sensibiliser de façon inné. Et donc, c'est aussi notre devoir de le faire pour être respecter.

Ca demande un apprentissage de bien genrer.

J'ai aussi préciser que l'accident, et l'effort sont pas grave.

C'est bien quand il n'y a pas d'effort, ou que c'est intentionnel que ça pose soucis.

Deuxiement, et ça c'est quand même présent partout ici, et il y même une partie sur le cite sur beto fait par Wiloooo pour expliquer la transidentité, les bon terme et les terme à ne pas utiliser:

ON NE DIT PAS TRANSSEXUEL. c'est un renvois à la maladie psychique, et à la psychiatrisation.

Nous ne sommes pas des malade mentaux, merci donc de bien utiliser TRANSGENRE.

Ca fait aussi partie du respect d'utiliser les bon terme.

Maintenant que tout le monde est au faite, merci d'utiliser les termes adéquate.

avatar contributeur de Hélèna <3
Hélèna <3
10/11/2022 à 11:49 - 10/11/2022 à 11:50

Citation de Dhalsim #428931

Bien sûr !! Ça va de soi, chaque personne est libre de donner son avis... heureusement... tant que ça reste respectueux.....!!!

Pour information, le sexe et le genre sont deux choses bien différentes!!! C'est apparemment encore bien dur à comprendre dans nos sociétés très binaires....

Et puis les personnes TRANSGENRES et non-binaires, ont toujours existées...!! Ce n'est pas une mode sortie il y a 20 ou 30 ans...!!!

Pourquoi ne pas commencer par écouter les personnes concernées ?? Ce n'est pas grave de ne pas connaître quelque chose, ou de ne pas le comprendre de suite... mais on peut réfléchir et se questionner... pour avancer....non??

Ceci est valable pour tous les sujets...

🌈🌈🌈

avatar contributeur de Farf
Farf
10/11/2022 à 11:51

MargotRory, peut-être serait-il intéressant que tu expliques à tes colocs, qui semblent à priori ouverts, ce que le mégenrage génère en toi, de façon à ce qu'ils intègrent bien que cela n'est pas sans conséquence pour toi....

avatar contributeur de Alma08
Alma08
10/11/2022 à 13:25

J'entends jamais Parler de megenrage en dehors du collectif LGBT....

C'est un sujet qui ne passe Pas par la tete d'une grande nombre des personnes.

Je n'aborde Pas le sujet mais j'ouvre des chemins des fois pour voir qu'est-ce que ça donne et non, personne pense a la possibilité d'un monde non Binaire. C'est un sujet inconnu.

Je suis dans le monde de la santé et je pousse quelques cours en recherche d'une critique ou commentaire de ce genre, mais ríen se passe.

Il y a encore beaucoup de travail a faire

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Farf
Farf
10/11/2022 à 13:42

Citation de Alma08 #428963

Il y a encore beaucoup de travail à faire

mes colocataires n'utilisent pas mon pronom

avatar ancien membre
Ancien membre
10/11/2022 à 13:44 - 10/11/2022 à 13:47

Citation de **Hélena

Tiens, j'ai eu un bug

Je disais donc (mon message s'est fait manger) il y a 30 ans personne n'utilisait iel ni ne demandait à son entourage d'utiliser un pronom sur mesure, rien de surprenant si les gens de maintenant galèrent (sans compter le fait qu'ils peuvent avoir d'autres soucis)

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
10/11/2022 à 13:58 - 10/11/2022 à 14:03

Par principe le grand Georges l'a déjà chanté :

"Non, les braves gens n'aiment pas que, l'on suive une autre route qu'eux . . . "

Cà c'est un constat universel malheureusement irréfutable . . .

A partir de là il faut s'interroger, leur comportement est il plutot agressif ou plutôt tolérant ?

S'interroger aussi sur notre comportement à leur égard, devons nous adopter une attitude plutôt agressive ou plutôt compréhensive et tolérante ?

Et se méfier aussi en voulant les faire évoluer, . . si on les "bassine" trop en tentant de leur expliquer des idées qui les dépassent, on peut facilement devenir insupportable à leurs yeux . . . et se faire rejeter . . .

Je crois pour ma part que plutôt de te plaindre qu'ils soient réfractaires à ton langage inclusif tu devrais plutôt te réjouir de pouvoir exister (tiel que tu es, je suppose que c'est ainsi qu'il faut dire ?) à leurs côtés . . . s'ils ont accepté ta "différence" penses plutôt à les en remercier en acceptant les "menus défauts" qu'ils peuvent avoir, le monde ne s'est pas fait en un jour (enfin c'est mon avis, lol)

Donc patience, persévérance, et . . . surtout respect de leur monde à eux . .

avatar contributeur de Alithia
Alithia
10/11/2022 à 14:21

"surtout respect de leur monde à eux ."

Je vais reprendre cette phrase.

Donc, nous, on dois respecter leurs monde qui ne nous respecte pas ?

Heureusement que les femmes, les personnes rascisé, ou LGBT+ n'ont pas fait ça.

Dois je rappeler, que pour exister, on a pas" attendue "que les autre veulent bien.

Ils ne le voudront jamais.

Ça c'est fait a coup de violence, de manifestation, d'association, de militantisme, de pédagogie, de sitting, de coming out et compagnie.

Vous avez pas l'air de vous rendre compte de la violence du mégenrage, et non, c'est pas compliquer d'utiliser iel.

Pire !

Il a sans commune mesure, de souffrance à utiliser iel, et si il y en as, elle est bien loin de la souffrance que le mégenrage occasionne.

Vous voulez un autre exemple, voyais le mégenrage comme une petite claque.

Chaque jour, hop, une petite claque à chaque fois qu'on mégenre.

Hop, une petite claque, hop une autre.

La claque bien sur n'est pas physique, elle est psychologique, mais bien réel, et très insidieuse.

Vous trouvez que le mégenrage n'est pas grave, donner vous une claque à chaque fois que l'ont vous genre, on verra combien de temps vous allez trouver ça drôle.

Si le mégenrage est un combat important, c'est justement parce que ça commence par la.

Que justement, c'est un truc qu'on vis sans arrêt, quotidiennement.

Si vous serré les dents et enduré la claque parce que faut : "surtout respect de leur monde à eux ." je trouve ça aberrant, irrespectueux, et I responsable.

À partir du moment où l'ont fait l'effort de mettre au courant, et d'expliquer, l'autre dois faire l'effort de respecter.

Il n'est pas à toléré c'est petites claques répété et quotidiennes.

Et si vous tenez encore ce discourt, je vous invite gentiment, à faire l'expérience, et de vous donner une claque à chaque fois que l'ont vous genre, juste pour comprendre la vie de quelqu'un qu'on mégenre quotidiennement !

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
10/11/2022 à 14:30

Citation de Stephanie 38 #428973

« "bassine" trop en tentant de leur expliquer des idées qui les dépassent, on peut facilement devenir insupportable à leurs yeux . . . et se faire rejeter . . .« 

C’est exactement ce qu’il se passe, j’entends ce genre de propos comme quoi le «  Lobbying LGBTQI » veut imposer leur vision des choses etc.

Oui il faut se battre pour faire connaître la diversification des gens mais de façon intelligente et non agressive

PS: je vais avoir Brassens dans la tête toute l’après-midi 🤣

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
10/11/2022 à 17:17 - 10/11/2022 à 17:30

Citation de Dhalsim #428931

Je vais reprendre ton argument.

alors pour le coup j'ai un soucis avec tout ca et on va venir me taper parce que bla bla bla mais concrètement est-ce vraiment quelque chose qui t'empêche de vivre ta vie sachant que bah ca ne change absolument rien

Alors pour le coup j'ai un soucis avec tout ça, mais concrètement, est ce vraiment important que tu puisse donner ton avis sachant que ça ne change rien a sa vie?

Bah heu en faite quand tu es minoritaire et différent faut-il s'étonner que les gens ne comprennent pas et/ou ne veulent pas comprendre sachant qu'on ne leur a jamais appris les choses et que les mœurs sont encore assez encré dans les anciens temps

Bah heu, quand tu es minoritaire sur le topic à excuser le mégenrage et à ne pas considérer ça comme un déni de son identité et donc de la violence, faut il s'étonner de tes propos?

ce qui devient fou c'est ce besoins perpétuel d'être reconnue aux yeux des autres alors que et bien ton genre ou sexe ne concerne que toi et toi seul .

Ce qui devient fou c'est ce besoin perpétuel que son avis soit reconnu sur des choses qui nous dépassent et qu'on ne comprends pas. Et qui ne nous concerne pas.

Alors oui pour ma pars j'ai du mal à accepter ca parce que on me FORCE dans un sens à utiliser un pronom alors qu'il est simple d'utiliser le pronom du sexe de la personne hors mis les gens cité plus haut , pourquoi je dis ca?

Alors oui, pour ma part j'ai du mal a accepter parfois qu'on me FORCE dans un sens à utiliser la courtoisie, alors qu'il est plus simple de vous dire a quel point vous êtes des connards.

je sais pas si on ce rend compte du bordel que c'est sachant que notre société évolue depuis des millénaires avec 2 genres

Je sais pas si on se rend compte du bordel que c'est Sachant qu'on se dit les mêmes conneries depuis 30 ans. Je laisse Alithia te parler des autres genres a travers les âges et cultures, elle adore faire ça.

je suis désoler mais ca devient fatiguant de devoir faire attention aux mots que l'on utilise envers un tel ou un tel parce que ca peu heurter son être intérieure alors que de base nous vivons pour nous et non pour le regard des autres.

Et je suis désolé mais si ça t'ecorche la bouche de respecter les utilisateurs de ce site et ses règles, bah trouve toi un autre site. C'est aussi simple que ça.

Et ça vaut pour tout le monde d'ailleurs. Si vous n'êtes plus en accord avec les règles du site que vous avez acceptées, vous êtes libres de partir, personne ne vous séquestre ici.

Mis si vous restez, vous vous pouvez aux règles en place!

tant pis, je n'ai pas à m'excuser parce que je donne mon avis et que celui-ci n'est pas en accord avec le tiens et ne va pas dans ton sens, je ne vais pas être hypocrite pour l'être et j'ai autant le droit que toi de donner mon avis 😊

Pareil pour moi alors!

Vous vous rendez compte comme ça a quel point ce genre de discours est merdique ?

En passant, Dame Helena, je vous salue bien bas. En espérant que ça apaisera votre dégoût.

Pour répondre à l'auteurice ;

Citation de MargotRory #428872

Je pense que peut être, tu pourrais envisager de leur exprimer ton désarroi.

'' je me sens triste parce que ceci et cale, ça me donne l'impression de ne pas avoir été entendu.e ni compris.e''.

Est ce envisageable pour toi?

Sinon tu peux aussi faire l'inverse, les megenrer. C'est plus agressif, mais ça a la mérite de leur faire comprendre que ça te dérange.

En passant, si je vois encore passer des '' houlala on préfère megenrer parce qu'on a la flemme ou pas envie, je colle des avertissements pour propos transphobes.

On est sur BT pour se sentir nous même, et respectés. Si on veut subir ce genre de conneries on a la vraie vie pour ça !


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Hélèna <3
Hélèna <3
10/11/2022 à 17:30

Citation de Fierdre #429006

Merci l'ami !! Merci de remettre les choses à leur place !!

😘😘😘

avatar contributeur de Alithia
Alithia
10/11/2022 à 17:53

Vive Fierdre !!!

Sinon, comme déjà dit et répéter encore, et encore.

NON LA SOCIÉTÉ N'EST PAS BINAIRE DEPUIS DES MILENAIRES !

Deja y a plusieurs société, ensuite, la binarité est arriver progressivement avec les deux grandes religions.

Que ça sois en Inde, en Afrique, en Italie, au Brésil, dans les tribues reculée du monde, la binarité n'existe pas ou est très récente du à la colonisation !

Dans la majorité des civilisations ils y a entre 3 et 5 genre, voir plus dans l'extrême.

Je vais pas faire un cours d'histoire ici, mais avant de balancer des généralité, fausses, et contre productive, vaux mieux se documenter.

La violence est intolérable, qu'elle quand sois la raison.

Si des personnes refusent de le comprendre, alors elles seront punis, comme c'est le cas pour l'homophobie, le sexisme, le racisme ect...

Le mégenrage est une phobie diriger contre les personnes trans Bonaire ou non binaire !

Et a ce titre, elle n'a pas à être excuser ou toléré dans les limites déjà cité !

avatar contributeur de MmeM.
MmeM.
10/11/2022 à 18:05

salut, et bien j'ai lu beaucoup de conneries donc j'ai décroché, je constate que les pires erreurs de logique et de jugement sont d'autant plus difficiles à corriger quand les normes sociales arbitraires qu'elles soient académiques ou éthologiques rassurent ou valorisent toutes les personnes qui les défendent.

petite leçon : la définition du genre n'est pas et n'a pas toujours été telle qu'on l'a toujours connus, nous personnes nées entre le 20e et le 21e siècle, selon l'époque et la culture. respecter l'autre au prix d'ouvrir son esprit à d'autres valeurs que celles qu'on a toujours connu est-ce réellement traverser la manche à la nage juste après un stage dans le petit bain? quand on est face à un individu en souffrance, on s'en branle de la politique et des polémiques qui prennent racine dans les esprits de ceux qui se croient faussement être normaux. la norme est changeante, et je crois que ma grand-mère en parlerai mieux que moi, avec le regard posé sur ce siècle passé. aujourd'hui vous ne comprenez pas pourquoi vous devez ouvrir des portes à ceux qui ne sont pas comme vous, demain vous ne comprendrez pas pourquoi les nouvelles normes insufflés par des contingentes politico-économiques vous interdiront ceux à quoi vous avez toujours eu droit.

un peu de recul.. d'empathie..

on ne demande pas de remettre en cause tout le système de pensée qui nous a construit, juste de faire au moins quelques exceptions pour ne pas soi-même ajouter à l'autre des souffrances qu'on ne voudrait pas subir soi-même.

c'est important que l'autre nous respecte lorsqu'on s'adresse à nous, mais si des non iel-s adviennent alors qu'on n'est pas présent, pour nous signifier dans une conversation, cela veut peut-être simplement dire que ces personnes ont atteints leur limites, et qu'il leur faut un peu de temps pour passer à un cran supérieur.. ensuite avec une métaphore peut-être.. ou expliquer que "iel" vous ouvre les portes dont vous avez besoin pour vivre heureu.z..

consentir à un pronom ce n'est pas donner un rein et ça ne coûte pas un bras. c'est seulement un peu compassion quand bien même vous ne comprenez pas tout.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
10/11/2022 à 18:14

Citation de Alithia #429012

Le mégenrage est une phobie diriger contre les personnes trans Bonaire ou non binaire !

Le megenrage volontaire et/ou par flemme*

Citation de MmeM. #429013

Je ai appris le mot éthologique aujourd'hui ! 😊


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
10/11/2022 à 18:31

Citation de Fierdre #429014

Mais est ce aussi possible d’envisager que c’est pas une évidence de s’adresser à quelqu’un avec une autre terme pour le/ la genrer ?

Quand vous avez connu la personne durant des années avec un genre et que du jour au lendemain il faut brutalement changé ?

J’avais vu une émission ou l’adolescent qui transitionnait mettait une pression incroyable sur ses parents et leur criait dessus quand ils se trompaient de prénom( donc le dead name) etc.

Même ici ça m’est arrivé de me tromper avec certain-e et c’était involontaire ( quand je participe à une discussion c’est les dires de la personne qui m’intéresse pas son genre, je pense pas à regarder le profil de la personne)

Ce qui est l’évidence pour vous ( forcément vous savez qui vous êtes depuis toujours) ne l’est pas pour quelqu’un d’extérieur.

En faite ça donne l’impression de ne pas avoir droit à l’erreur sous peine d’être taxé de tout les noms

avatar contributeur MargotRory
MargotRory
10/11/2022 à 18:32

Citation de Fierdre #429006

Merci beaucoup pour ton soutien et les pistes de réflexion que tu m'apporte pour parler à mes colocs

avatar contributeur de Alithia
Alithia
10/11/2022 à 18:38

Est ce qu'il est possible de lire !!!

Ça a était dit plusieurs fois, je le remet :

"La première, j'ai bien préciser, après avoir definie son pronom à utiliser, et d'avoir donner des ressources nécessaire si besoin, à son interlocuteur.

Dans mes messages ici, je l'es préciser à chaque fois.

Bien sur que personne n'est sensibiliser de façon inné. Et donc, c'est aussi notre devoir de le faire pour être respecter.

Ca demande un apprentissage de bien genrer.

J'ai aussi préciser que l'accident, et l'effort sont pas grave.

C'est bien quand il n'y a pas d'effort, ou que c'est intentionnel que ça pose soucis."

Pas la peine de venir derrière pour dire" oui mais quand c'est pas fait exprès, oui mais c'est difficile, oui mais..... "

Oui mais on l'a déjà dit, la ça tourne en rond, mais non, à chaque fois ça reviens.

Donc ras le bole des pincettes.

Vous faite l'effort, et si c'est compliquer on pardonne temps que l'effort et fait, le reste merde !



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr