Être queer avec une vie d'hétéro

avatar ancien membre
Ancien membre
17/06/2022 à 12:31

Hello !

Je sais que ce genre de sujet a été abordé 100 fois, mais je crois que j'ai moi aussi besoin de partager aussi ce que je ressens ici, j'ai peu de personne autour de moi avec qui je me sens d'échanger à ce sujet et ça me frustre car du coup je rumine...

Je suis une femme, en relation (heureuse) et exclusive avec un homme depuis 4-5 ans. Mes relations passées étaient aussi avec des hommes, et je n'ai eu des expérience physiques qu'avec des hommes. Mais depuis presque toujours, je sais que je suis aussi attirée par les femmes. Seulement voilà, ça fait vraiment peu de temps que je commence à mettre le mot de bisexualité/pansexualité sur moi: j'ai toujours affirmé que oui, j'étais parfois attirée par certaines femmes, mais je croyais très sincèrement que c'était le cas pour tout le monde ! Donc je croyais être une "hétéro normale", je ne sais pas par quel déclic j'ai enfin compris à 26 ans que "hétéro attirée aussi par les filles" ça voulait dire "bi/pan".... presque comique. Pourtant je suis dans un environnement très queer-friendly et me suis toujours considérée une alliée donc j'avais vraiment tout pour m'en rendre compte, c'est étrange.

Bref, tout ça pour dire que cette réalisation, je l'ai eue en étant dans ce couple heureux que j'ai actuellement, ça ne remet en rien en cause mes sentiments ou mon attirance pour lui (je pense vraiment du fond de moi que je ne pourrai jamais être aussi bien dans une relation qu'avec lui), mais j'ai de la difficulté à garder cette étiquette d'hétéro que j'ai toujours eue, tout en sachant que je ne le suis pas. J'ai aussi l'impression de ne pas avoir vraiment de raison de faire de coming out vu que je suis dans ce couple et que je compte y rester. Donc à la fois je n'aime pas cette étiquette hétéro, mais en même temps je ne me sens pas légitime de revendiquer une étiquette queer, vu que toute ma vie je l'ai menée de façon très hétéronormée (à part être physiquement attirée par des femmes et d'avoir essayé de flirter avec une ou deux max). Ce sont des choses que je peux partager avec mon partenaire, mais je vois qu'il ne comprend pas pourquoi cette étiquette a une certaine importance, et moi non plus je crois que je ne comprends pas tout à fait pourquoi c'est si important pour moi...

Je suis pas certaine que d'avoir une expérience physique avec une femme changerait grand chose, mais je peux pas m'empêcher de me dire que peut-être que oui. Mais c'est quelque chose qui mettrait mon couple en péril, c'est une relation exclusive que je ne peux pas imaginer autrement, donc c'est de toute façon une impasse.

ça me questionne donc beaucoup de savoir: comment m'approprier le fait d'être queer tout en étant dans une relation hétéro ? Est-ce que des personnes avec des expériences similaires ont des choses à partager à ce niveau ?

Merci à celles et ceux qui auront eu le courage de lire cette tartine :)

avatar contributeur Tyalgis
Tyalgis
17/06/2022 à 14:35 - 29/06/2022 à 19:21

Allo !

En réalité, quoi qu'il advienne, que tu sois dans une relation durable et exclusive hétéro ou homo, les gens auront tendance à te catégoriser dans l'un ou dans l'autre, en fonction de ce qu'ils voient et tu pourrais avoir l'impression qu'un bout de toi est nié. La seule solution que je vois, c'est de faire la paix avec toi même là dessus. Déjà tu peux changer ta perception des choses, ne pas voir le monde en couple hétéro comme nécessairement hétéro, idem pour les personnes en couple homo. Te dire que tant que quelqu'un ne t'a pas dit qu'il était pan, il l'est peut-être.

Accepter aussi que tu n'as pas à prouver quoi que ce soit à personne. Que tu es pan un point c'est tout, que c'est une question de ressenti. J'ai déjà dû écrire ça ailleurs mais si tu as un faible pour les personnes rousses et les personnes brunes et que ton partenaire est brun, ça ne remettrait en rien en question le fait que tu aies une certaine attirance pour les personnes rousses. Et j'ose croire que si quelqu'un te posait la question de tes attirances il ne se demanderait pas pourquoi tu tiens à tel point à lui dire que tu es attiré par les personnes rousses alors que toute ta vie tu as daté des personnes brunes. Mais comprendrais que tu dis simplement ta vérité. Je pense que tout un chacun serait capable de comprendre que ça n'est simplement pas l'attirance que tu concrétises actuellement parce que dans le fond tu n'aimes pas une personne pour sa couleur de cheveux.

Peut-être que des choses qui pourraient t'aider c'est de parler avec des personnes d'ici aussi, ou de discuter sur le forum bi (tu es en train de le faire, certes ahah), parce que t'es tout autant légitime que tous les autres bi d'en parler et de te sentir représentée par ce mot.

avatar contributeur de Calimerotte
Calimerotte
17/06/2022 à 15:07

Alors...bon...on est surpris tout les jours sur ce forum ...😁😉

Je suis lesbienne attirée exclusivement par des filles donc je ne saurais pas trop t'aider dans ton questionnement mais....en retournant les choses je pense avoir vécu un peu le même problème à l'époque où je me cherchais ( et ou j'étais contaminée par le standard hétéro !) : je me disais bisexuelle car il m était inconcevable à l'époque ( 20 ans) que je sois totalement attirée par les filles et pas par les mecs... mais cette étiquette ne me collait pas et avec les mecs ...euuuh....comment dire c'était une cata sans nom....on va dire en résumé que ça me repugnait qu'ils me touchent ou m'embrassent mais je me forcais en me disant...bêtement....ça va aller 😑 sauf que ça n'est pas allé mieux ....et le cataclysme du flash amoureux est tombé sur moi ....et a tout remis en place : oui unicornetta tu es bien lesbienne ! Mais quelle horreureuh😱

Il s'en est suivi tout un cheminement constructif et chaotique avec moi même, mes envies, mes attirances... que je ne souhaite à personne!

L'associatif m'a bcp bcp aidée et m'a permis de faire pleins de belles découvertes humaines dans la tolérance 😉

Ce site en est en qlqe sorte pour moi la continuité 😘

Donc bienvenue à toi et fait comme chez toi😊🍫

avatar contributeur de Pom2reinette
Pom2reinette
17/06/2022 à 16:18

Citation de Remuzor #403850

Salut Remuzor, ça me parle beaucoup ce que tu dis. Je suis dans une situation assez similaire dans le sens où je me considère bi en n’ayant eu que des relations avec des hommes, et en couple hétéro.

Mais les mêmes questionnements que toi, mêmes envies de crier sur tous les toits que non je suis pas hétéro.

Citation de Unicornetta #403861 caliunicornetta tu parles de l’associatif, c’est une bonne piste je pense, ça m’a bien traversé l’esprit aussi, mais pas évident de se sentir légitime de venir toquer à la porte de l’asso toute seule en étant en couple hétéro…

Je vais suivre pour les réponses 🙂

avatar contributeur de Calimerotte
Calimerotte
17/06/2022 à 16:49

Citation de Pom2reinette #403866

Y a sûrement pas loin de ton patelin de Bretagne une asso lgbt chez qui tu peux sonner en toute quiétude...suffit de faire le 1er pas....c'est difficile mais qd on l'a fait, on est content 😉

Sinon ici c'est déjà un bon début, un pas en avant et pas mal du tout 😉

À savoir que les assos ça convient pas toujours à tout le monde et à tous les âges...😉

avatar contributeur de Roseau
Roseau
17/06/2022 à 16:52

Mais en quoi c'est important de se donner une étiquette sur ta sexualité alors que t'es depuis longtemps dans une relation exclusive avec ton partenaire? Si t'étais célibataire j'aurais compris, mais si t'as ces questions peut être qu'il y a un truc qui te ne va pas dans ton couple?

Et en quoi ce serait queer et pas juste bisexualité ou pansexualité? Juste parce que t'ai jamais eu d'expérience avec une fille?

avatar contributeur Tyalgis
Tyalgis
17/06/2022 à 18:35 - 17/06/2022 à 18:44

Je ne sais pas si on a tous la même définition de queer, je ne le vois pas pour ma part comme quelque chose qui viendrait en contradiction.

Pour ce qui est des étiquettes, je pense que c'est important de ne pas mettre de diktat sur le fait de s'en mettre ou même juste de trouver sa sexualité importante. De rassurer le monde qui ne sait pas où se mettre qu'il n'a pas à le faire. Mais je pense aussi qu'il ne faut pas mettre un diktat de la non-étiquette. Certains sont plus à l'aise en se définissant, certains sont plus à l'aise quand les autres ne mettent pas un mot faux sur leurs attirances, je pense que dans le fond c'est correct aussi.

Quelque part, qu'on soit en couple ou non, on a le droit de vouloir être reconnu pour ce qu'on est. Il y a des personnes célibataires qu'on considère faussement hétéro et qui ne vont pas corriger et passer outre. Il y en a d'autres qui vont avoir besoin de corriger. C'est la même chose quand on est en couple ! (D'ailleurs, le même exercice avec des personnes hétéro qu'on considèrerait faussement queer, je crois qu'il y en aurait pas mal qui auraient besoin de corriger, je ne sais pas si on leur dirait d'arrêter avec leur étiquette).

avatar contributeur de Roseau
Roseau
17/06/2022 à 19:00

C'est pas un reproche que je fais mais un questionnement.

avatar contributeur La Mouche
La Mouche
17/06/2022 à 22:05

Désolée pour cette contribution

Qu'elle n'agresse personne surtout

Juste de l'humour, même si vous le trouvez pourri

Il est sans jugement, sans moquerie méchante

LES ÉTIQUETTES, ÇA GRATTE

avatar ancien membre
Ancien membre
18/06/2022 à 03:14 - 18/06/2022 à 03:20

Citation de Tyalgis #403859

Merci pour ça ! Ça me parle beaucoup ce que tu dis, c'est vrai qu'il y aura toujours une partie qui semblera être reniée dans mon cas...

Citation de Pom2reinette #403866

Merci ça fait de sentir moins seule !!!

Citation de Tyalgis #403877

Oui tu exprimes très bien ce que je pense ! (Et oui je pense qu'on a pas la même définition de queer, personnellement je l'utilise juste pour parler de non-hétéronormé). C'est vraiment ce sentiment d'avoir besoin de corriger si on me considère comme hétéro qui fait que je me rend compte que les étiquettes sont plus importantes pour moi que je ne le pensais.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
18/06/2022 à 06:10

Citation de Remuzor #403850

Bonjour

Je comprends ta frustration d être dans une situation où tu ne te sent pas légitime en tant qu hetero pure et dure et que ton statut de personne heureuse dans son couple t empêche de te définir autrement , pour simplifier .

Mais tu sembles tellement mal dans cette situation et ton besoin d avoir l étiquette Queer étant aussi forte je ne vois pas qui pourrait te dire que tu n es pas légitime pour te l approprier , tu n à besoin de l approbation de personne à part de toi .

Tu t es bien définie comme hetero pendant des années alors que tu n’en faisait que de te cacher derrière cela , je ne te juge pas j ai fait pareil pendant de très nombreuses années et nous ne sommes pas les seul(e)s dans ce cas .

Alors tu es Queer et puisqu il te faut une justification pour pouvoir t approprier ce terme dis toi qu il colle plus à la réalité , en tout cas beaucoup plus qu hetero

avatar contributeur de Aurel_C
Aurel_C
18/06/2022 à 11:30

Le sentiment d'imposture queer, on l'a tou·te·s vécu. Et le sentiment d'imposture quand on est bi dans une relation qui semble hétéro aux autres, il est extrêmement puissant. On a l'impression de ne pas être assez queer, ne pas être assez en danger, assez persécuté, assez différent, de ne pas "mériter" de faire partie de la communauté... mais d'un autre côté, on est PAS hétéro. On le sait. On SENT qu'on fait partie de cette communauté, mais on ne s'autorise pas à le revendiquer.

J'ai tapé juste ? Je pense que oui. J'ai traversé ça pendant des années, et quasiment toutes les personnes bi/pan que je connais l'ont vécu aussi. Pire : parfois, quand on réussit enfin à intégrer les milieux LGBT+, on se retrouve confronté·e à de la biphobie de la part de personnes queer qui nous reprochent justement de ne pas l'être assez ! Et c'est rageant.

La seule solution que je connais, en tous cas celle qui a marché pour moi, c'est d'intégrer des groupes de parole bi/pan. Y'a des dizaines de groupes FB qui défendent l'idée qu'être bi/pan c'est ok, c'est légitime, basta. Et que c'est pas négociable. Même si on a des préférences marquées, même si on est dans une relation mono avec une personne d'un autre genre, même si on n'a jamais eu de relation avec une personne du même genre que nous ou pas de relation du tout. Et à force d'être exposé à cette validation, j'ai fini par l'intégrer.et maintenant je n'ai plus aucune hésitation.

Je suis bi. Je suis queer. J'ai ma place dans la communauté quel que soit mon statut relationnel du moment, quelles que soit les préjugés des autres. Y'a "B" dans "LGBT" depuis le début et ça veut pas dire "bacon". Et je dois cette certitude à la communauté bi/pan qui m'a permis de m'affirmer. J'espère que ça marchera aussi pour toi. 👊

avatar ancien membre
Ancien membre
19/06/2022 à 00:01

Citation de Rosso #403959

Quand c'est dit par quelqu'un.e d'autre ça paraît tellement évident..... Mais ça fait du bien :)

Citation de Aurel_C #403978

Oui comme tu dis tu as tapé très très juste... C'est très touchant pour moi de lire des expériences similaires à la mienne, merci du partage ! C'est très très précieux...

Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr