Difficultés a assumer mon homosexualité

avatar contributeur Yoda72
Yoda72
27/05/2022 à 14:50

Bonjour,

J'ai 49 ans, deux enfants de 14 et 11 ans.

J'ai du mal a accepter mon homosexualité.

Je ne savais même pas moi-même ce que j'étais.

A l'âge de 10 ou 11 ans j'étais déjà attiré par les mecs. Mais je ne crois pas m'être dit je suis homo.

Dès l'entrée au collège j'ai subi l'homophobie ce qui m'a fait refouler tout ça.

La honte et le sentiment d'être différent des autres m'ont fait penser qu'il fallait mieux refouler cacher cette attirance.

J'ai été en couple pendant 18 ans avec une femme et j'ai eu deux garçons.

Ma vie avec elle a été toujours caotique vu que je suis attiré par les mecs et que je n'assume pas.

Après avoir pas mal cogité j'ai fini par faire mon coming out à mon ex femme qui l'a très mal pris vous imaginez bien.

Mais c'était nécessaire pour être honnête avec elle et moi-même.

Ça a été une libération un soulagement de lui avoir dit.

Par la suite on s'est séparé. Elle a fini par comprendre et accepter après des moments vraiment difficiles.

J'ai eu une relation avec un mec après. C'était une révélation pour moi, je suis vraiment gay.

J'ai fait mon coming out à mes deux enfants suite à ça car je me suis dit qu'il fallait qu'ils le sachent aussi

A ma grande surprise ils l'ont très bien accepter.

Quel soulagement pour moi. C'est un poids énorme qui est parti à ce moment là.

Depuis je suis seul, étant un peu timide. Mais je ne regrette pas d'avoir fait tout ça.

Je suis un peu plus en phase avec qui je suis.

Mais j'ai toujours autant de mal à l'accepter.

A bientôt

avatar contributeur Didi14
Didi14
27/05/2022 à 16:48

Citation de Yoda72 #400893

Peut etre as tu peur des changements que cela peut amener dans ta vie? Des remarques que toi et tes enfants allez subir?

Si c'est pour ca, c'est malheureux mais ca arrivera et il te faudra, pour y faire fasse un mental d'acier et pleinement t'accepter toi même, te dire que le "vrai toi" est enfin la😁

avatar contributeur de Boulanger44
Boulanger44
27/05/2022 à 19:41

Merci pour ton témoignage, ne te retourne pas regarde devant, t'a de la chance d'avoir 2 super gamins et une nouvelle vie qui commence. Ne regrette pas, ça sert à rien et surtout vis comme tu es, tu as le sentiment d'avoir trompé les personnes que tu aimes alors qu'ils acceptent tu as juste eut peur qu'ils te rejettent alors que tu les aimes.

Tu sais on a pratiquement le même âge, moi à contrario j'ai vécu ma vie gay dès mes 20 ans, par contre je n'ai pas d'enfant. Sincèrement ça me manque, en gros je vais donner mon amour à d'autres enfants mais qui vont me le rendre et c'est juste extraordinaire :-)). Mais tu as cette chance d'avoir 2 gamins qui ont besoin de toi et envie de passer des moments avec toi !

Juste pense que tu veux voir tes gamins heureux, qu'ils veulent te voir heureux, donc simplement ne te cache plus, accepte toi !

Tu sais, il y a le temps des questions et le temps de vivre, tu as passé le temps des questions, aime toi, aime tes enfants, aime les autres et profite de la vie !!!

avatar ancien membre
Ancien membre
27/05/2022 à 20:09 - 27/05/2022 à 20:11

Bonjour

Je suis dans le même cas que toi (on peut discuter en MP si tu veux ) ...

J'arrive enfin à accepter mon homosexualité avec l'aide d'une psychologue mais j'ai fait pas mal de messages sur ce forum quand j'allais très très mal à cause de mon homosexualité .

Je suis out avec ma femme qui a fini par m'accepter comme je suis réellement au bout d'un mois après le choc emotionnel passé il y a 5 mois.

Mais comme toi je ne pouvais plus cacher mon homosexualité ( au risque de basculer complètement dans l'alcool) étant donné qu'elle fait partie de moi et de ma personnalité tôt ou tard ma femme aurait pu le découvrir accidentellement .

Paradoxalement mon coming out a sauvé mon couple.

Je suis vraiment donc désolé que tu te sois séparé de ta femme...

En tout cas ne regrette rien car tu aurais fini par boussiller ta santé mentale, moi j'ai voulu croire que mon homosexualité avait été juste une phase de mon adolescence et que j'étais hétéro et donc je n'étais pas concerné par l'homosexualité. Grave erreur pour ma part, mon homosexualité a fini par avoir le dessus et j'ai du capituler devant elle pour arrêter de boire dès le matin de l'alcool fort.

En résumé ne regrette rien.

avatar contributeur Yoda72
Yoda72
30/05/2022 à 20:54

Bonjour à tout le monde,

Je vous remercie d'avoir répondu.

Assumer c'est oser être soi-même. Effectivement les remarques, les regards des autres peuvent être terrible.

Je ne suis pas assez sur de moi pour ne pas tenir compte de ça. Ça fait comme un blocage, ça me paralyse.

Comme toi lulustrike je croyais que mes attirances étaient du passé. Surtout au début de ma relation avec mon ex femme. Mais très vite on se rend compte que c'est pas une passade. C'est depuis l'adolescence que j'ai ces attirances.

Il ne suffit pas de me dire d'accepter pour que ce soit le cas. Peut être que j'ai intégré la mauvaise image des homo qu'on les homophobes. J'ai peut être peur de faire parti des homo car par moments j'ai envie que tout ça n'est pas existé dans ma vie.

Pour moi c'est encore très difficile. Ma famille n'est pas au courant.

Je vous dit à bientôt

avatar ancien membre
Ancien membre
31/05/2022 à 12:51

Bonjour Yoda

Accepter son homosexualité demande du temps surtout si enfant et adolescent on t'a inculqué une image très négative de l'homosexualité.

Alors prends le temps de te poser face à ta propre homosexualité afin de retrouver ton équilibre.

Tu peux te faire aider par un psychologue ou prendre contact avec une association lgbt pour rencontrer des personnes lgbt dans un cadre bienveillant. C'est ce que j'ai fini par faire et ça m'aide beaucoup.

Bon courage à toi et tu peux communiquer en privé avec moi si tu le souhaites ...

avatar contributeur Yoda72
Yoda72
01/06/2022 à 22:07

Bonjour,

Citation de Boulanger44 #400918

Effectivement c'est super le fait d'avoir des enfants car eux me soutiennent.

Mais j'ai toujours autant de questions. C'est loin d'être évident d'assumer.

Je suis suivi par un psy, je lui en parle assez souvent du fait que je n'assume pas d'être gay.

Comme Didi 14 l'écrit, j'ai peur du changement de vie, avec les risques que ça comporte notamment faire face aux réactions négatives des autres.

Une chose dont je suis sûr c'est que je ne regrette pas ma séparation car la vie devenait insupportable avec mon ex. J'étais tiraillé entre l'envie de rester et celle de partir vers l'inconnu. Je crois que j'avais surtout peur de me retrouver seul au début.

Mais je me suis rendu à l'évidence qu'il fallait mieux partir.

Si vous avez des conseils je serai intéressé.

Merci et à bientôt.

avatar contributeur de Arena
Arena
01/06/2022 à 22:27

Salut Yoda,

Tu es en chemin, il en faut du temps pour s'assumer, tu avances a ton rythme et ce qui est beau, ce sont tes enfants qui comprennent et t'aiment comme tu es. Tu peux etre fier de cette réussite là. Le reste viendra je te le souhaite, ce sont les rencontres tout au long de notre vie qui participent, apportent leurs pierres a notre édifice. Ton château intérieur est pour l'instant fragile, mais la cinquantaine approche et je pense que cette décennie est plus apaisante et assurée que les précédentes. Regarde le chemin que tu as parcouru déjà et poursuit, poursuit, poursuit.

Bonne soirée a toi

avatar contributeur de Elise.
Elise.
01/06/2022 à 22:38

Citation de Yoda72 #400893

Merci pour ton témoignage. Encore un de plus qui me fait du bien. ☺️👍🏻

avatar ancien membre
Ancien membre
02/06/2022 à 11:48 - 02/06/2022 à 11:50

Citation de Yoda72 #401695

Salut Yoda,

Dis toi que l'homosexualité est tout aussi naturelle que l'hétérosexualité.

La preuve, quand j'étais enfant, il m'est arrivé de ressentir des sentiments amoureux pour certains garçons à 9 - 10 ans, je me rappelle qu'une fois c'était en colonie de vacances, j'ai ressenti mes premiers émois amoureux pour un garçon de même âge, pour moi c'était plus que de l'amitié et c'est venu vraiment naturellement.

Enfant, nous n'avons pas notion de sexualité ou de ce qu'est l'homosexualité, donc je n'arrivais pas à interpréter ce qui m'arrivait quand j'avais ce type de sentiment pour un garçon et je pensais donc que j'étais une fille car le seul modèle que j'avais c'était toujours une femme avec un homme avant que je découvre l'homosexualité tardivement à 11 - 12 ans.

Donc voila, si des enfants innocents ;-) qui n'ont encore aucune sexualité (comme on l'entend ado et adulte) peuvent tomber amoureux de personnes du même genre qu'eux/elles, alors l'homosexualité est aussi naturelle que l'hétérosexualité.

Enfin, dis-toi que l'homosexualité a des origines hormonales et biologiques (attention je n'ai pas dis génétique), ton orientation sexuelle se joue avant ta naissance, tu ne fais que la découvrir plus tard.

Donc voila, pour moi tu n'as rien à assumer, tu es comme ça et il faut l'accepter comme tes enfants l'ont accepté car je pense que pour eux tu restes le même individu avec la même personnalité d'un papa aimant ses enfant, que tu te sois découvert gay tardivement ne change rien et ne modifie rien dans ta personnalité.

D'ailleurs une partie de ta personnalité a été façonnée par ton homosexualité dès ta plus jeune enfance, et les personnes proches t'aiment pour ta personnalité qui a été indirectement et partiellement façonnée par cette orientation sexuelle.

Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr