Toutes les femmes sont au moins bisexuelles!

avatar ancien membre
Ancien membre
08/04/2022 à 21:23

Tout est dit dans le titre. J’ai vraiment l’impression que toutes les femmes ont une sensibilité vis à vis du même sexe et ce, quel que soit leur sexualité sociale. Je me trompe ? Les femmes hétérosexuelles seraient elles un mythe ? Une légende ? Et si on disait la vérité à battons rompus ?

avatar contributeur de Escargotte
Escargotte
08/04/2022 à 21:36

Citation de Elmadi #396266

Euuh ah non moi je suis pure homosexuelle....labellisé 😝

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
09/04/2022 à 01:19 - 09/04/2022 à 01:21

Citation de Elmadi #396266

Dans l'Hypothèse d'une Bisexualité pour Tous :

Si la Bisexualité H/F existeraient chez tous et toutes, cela, voudrait donc dire que les Homosexuel(les) seraient à 99 .....%..Homo et 1 ...% Bisex , que les personnes Hétéros seraient Hétéros à 80 ....% et 20 ..% Bisex....,,,???

Ce qui impliquerait qu'il y aurait une DOMINANCE à une orientation sexuelle et qu'il resterait une probabilité pour que nous soyons Bisexuel(le) sur le faible ou très variable pourcentage qui nous reste ???

Je crois qu'il y a des études scientifiques sur la Bisexualité sur internet , mais, faudrait aussi savoir sur quelle étude on peut se baser et faire le plus possible confiance ????

avatar contributeur de Occamj
Occamj
09/04/2022 à 09:47

Bonjour,

Mon ex est une hétéro pure jus sans aucune inclination pour son propre genre.

Ne prenons pas nos désirs pour des réalités.

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
09/04/2022 à 16:44

Purée et c'est moi qui dois dire à des nanas cis ce que j'ai moi même appris à leur contact . .

Rien de plus naturel, les filles, moi en tant que trans MTF je m'étais posé longtemps posée la meme question . . jusqu'à ce que des amies cis m'expliquent que la plupart des mecs qu'elles ont pu connaître sont simplement comme moi, elles ont toutes vue un de leur petits copains essayer un jour leurs bas, leur culotte ou leur SG . . . c'est dans la nature humaine, tout simplement . . . et ça ne dépend pas de la couleur des chaussons qu'on vous a mis à la naissance . . .

Passez vite aux questions suivantes qui sont bien plus importantes . . .

Bises !

avatar contributeur de Hairytineya
Hairytineya
09/04/2022 à 17:44 - 09/04/2022 à 17:46

Il y a beaucoup plus de femmes qui font semblant d'être bisex pour exciter leurs mecs mais non toutes les femmes ne sont pas bi et d'ailleurs j'ai déjà couché avec une fille qui se disais bi mais je ressentais bien que elle le faisait que pour son mec car il mattais derrière et d'ailleurs ça ma frustré car je ressentais bien qu'elle n'était pas vraiment excitée.Je suis libertine et je n'ai jamais trouvé de femmes réellement bisexuelle depuis que je suis en couple car je continue à rester frustré car je n'en ai pas , vu qu'elles font toutes semblant alors quelles sont heteros .

avatar ancien membre
Ancien membre
10/04/2022 à 18:26

Bonjour !

Non toutes les femmes ne sont pas bi, je rejoint le post ci dessus, j'ai aussi rencontrée des nanas se disant bi pour l'effet de mode "parce que c'est trop cool tu vois"

Bref je vois pas l'intérêt, perso en tant que bi j'ai souffert et pas mal d'harcelements au lycée en stages ect , maintenant adulte, je vois que c'est le même schéma, elles font souvent semblant pour leurs mecs et oui c'est frustrant parce que tu partage rien en fait.

La bise.

avatar ancien membre
Ancien membre
10/04/2022 à 23:30 - 11/04/2022 à 00:17

Bonjour

En termes de statistiques, depuis que l'on étudie l'orientation sexuelle de l'être humain en neurologie/endocronlogie et en psychologie ,nous sommes entre 3 à 5 pour cent des personnes bisexuelle (femme ou homme).et entre 8 et 9 pourcent de personnes LGB.

Ce chiffre est constant depuis 50 ans (je tiens à le souligner ) et ne varie pas d'un pays à l'autre d'une culture à l'autre, même quand la société est très ouverte sur le sujet lgbt ce chiffre n'augmente pas depuis que l'on mène ce type d'étude sur l'orientation sexuelle de l'être humain.

De même les enfants élevés dans des couples homoparentaux (Et donc milieu ouvert sur le sujet) ne seront pas plus bi ou homo que ceux élevés dans des couples hétéroparentaux.

Par exemple on n'observe pas chez les filles élevées dans des couples homopatentaux une proportion de filles qui se déclarent davantage bisexuelle que la population générale dans les études sur l'orientation sexuelle. Alors que si les femmes étaient toutes bisexuelle la proportion de filles élevées dans des familles homo se déclarant bisexuelles devrait être statistiquement et significativement supérieure à la population générale car l'homosexualité et bisexualité n est plus un tabou pour ces personnes. Au contraire On reste toujours bloqué à 3 /5 pourcent de filles élevées dans des couples homosexuels qui se découvriront bi ou homo ado et adulte.

En fait la légende de "toutes les femmes sont bi" vient de l'industrie du porno et d'une mauvaise interprétation sans nuance de l'étude de Kinsey qui ferait croire que la majorité des personnes n'est ni réellement hétéro et ni réellement homo.

En réalité la majorité des personnes est bien reellement hétéro (Et donc se classe en hétérosexuel exclusif) et vous avez moins de 10 pourcents des personnes qui se répartirait sur le reste de l'échelle de Kinsey.

La meilleure preuve empirique que c'est juste une minorité qui est bisexuelle, c'est si c'était vrai que la majorité était bisexuelle alors la bisexualité serait la norme dans notre société et pas l'hétérosexualité.

Or si l'hétérosexualité s'est érigée en norme ça n'a pas pu être le fait du hasard ou le fruit de notre société , c'est simplement que la majorité est hétérosexuelle.

avatar contributeur de Philomnia
Philomnia
11/04/2022 à 09:16

Oui c'est faux. C'est juste plus simple pour une femme que pour un homme d'assumer ces attirances et d'explorer la bisexualité. Entre autre parce que c'est un fantasme masculin banalisé par le porno. Je pense que sans la pression sociale, autant d'hommes feraient de même.

Et malgré ça, une majorité de femmes restent purement hétéro.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
11/04/2022 à 11:24

J avoue que le titre de ce post m interpelle .

Toutes les femmes sont au moins bisexuelles et au plus elles sont sensées être quoi ?

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
11/04/2022 à 20:33

Bonjour, bonjour,

Alors apparemment la sexualité feminine est un grrannnddd mystère!!!!. Je vous conseille de lire cet article :

https://www.doctissimo.fr/html/sexualite/mag_2003/mag1017/se_7088_bisexualite_femmes_naturelle.htm

C'est assez intéressant et ca repond un peu à tout le monde. Le résumé, c'est que contrairement aux hommes, les femmes ont comme premier organe sexuel leur....... cerveau ( parce que les hommes en sont depourvu 🤣, mais je vous aime quand même messieurs 😜). Les femmes peuvent être excitées, par la vision de couple homo, hetero etc...MAIS ca ne défini pas leur orientation sexuelle. En gros une femme hetero peut etre émoustillée par une autre femme tres muuhhh,  sans pour autant vouloir avoir des relations avec. Chez les hommes ca serait plus basique, l'excitation va avec l'orientation.

@Hairytineya juste pour te repondre, les bi, les vrais ca existent aussi^^. Pour autant, je ne suis pas une libertine. Je le dis parce que les lecteurs associent bisexualité à libertinage, c'est pas forcément le cas et plus complexe. Et je ne remercie pas le porno, qui pour faire plaisir ou faire fantasmer son zhomme, certaines femmes vont vers ce qu'elles ne sont pas. Apres ca peut être pris comme "expérience" mais de ce style perso ca ne me fait pas rêver. Il faut à minima du désir et on n'a pas forcément du désir pour n'importe quelle femme...toute bi que nous sommes (heureusement).

avatar ancien membre
Ancien membre
11/04/2022 à 22:20

Citation de Phoenix73 #396531

Attention l'étude en question date de 1994 et est basée sur 52 hommes et 48 femmes.

Certains argueront qu'avec un niveau aussi faible de participant.e.s il peut y avoir beaucoup de biais statistiques sans parler du fameux biais d'observation (on fait tout pour retenir en termes d'observation ce qui conforte notre thèse de départ en écartant involontairement les éléments pouvant la contredire).

Je tenais à le préciser.

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
11/04/2022 à 22:52

Citation de Lulustrike #396537

Je le conçois, et tu as raison de le preciser, je cherche à trouver les bonnes sources d'une etude plus récente qui aurait été faite que sur des femmes (384 femmes et ca date de 2018 si ma memoire ne me fait pas defaut) . Le pb c'est que les articles font des raccourcis sans preciser les sources réelles (en gros les femmes seraient bi naturellement en conclusion). J'avoue que d'après mes diverses lectures, l'explication la plus probable serait proche de celle ci , mais je trouverais quand j'aurai plus de temps une source plus potable. Cad pas ce soir 😜

avatar contributeur de Sovara
Sovara
12/04/2022 à 00:57

Citation de Stephanie 38 #396318

C'est pas ça, être bisexuelle. On peut aimer voir son copain porter nos fringues sans pour autant être attirée par les femmes...

Quand à ce genre d'affirmation... ouais, à mon avis ça vient d'un fantasme.

avatar contributeur de DodoRéMi
DodoRéMi
12/04/2022 à 07:56

Citation de Ancien membre #396266

"Toutes les femmes sont"

(ouhllllaaaa...)

-> uniques ?

-> différentes ?

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
12/04/2022 à 08:32

Citation de Sovara #396556

Je parlais des garçons, je voulais surtout dire que tous se posent au moins une fois la question d'une façon ou d'une autre, ce qui ne veut bien sur pas dire qu'ils deviendront tous bi . . . pareil pour les filles . . .

avatar contributeur de 6rano
6rano
12/04/2022 à 12:32

Si être bi = pouvoir potentiellement durant sa vie être attiré par une personne de l'un ou l'autre sexe alors pourquoi pas.

Si être bi = être généralement attiré AUSSI FORT par les hommes que par les femmes (ce qui ma définition de la bisexualité) alors je ne crois pas du tout à ta théorie.

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
12/04/2022 à 14:24

Citation de Phoenix73 #396545

J'attendais votre venue sur ce Post et effectivement ce n'est pas simple de se tourner vers les meilleures recherches qui soient.....

1/..... https://youtu.be/MwW07QPhR-s

avatar contributeur de Cin91
Cin91
12/04/2022 à 16:16

Moi je dirais que toutes les grenouilles aiment la carotte.

avatar contributeur de Alithia
Alithia
12/04/2022 à 17:07

Homo, bi, hetero, pan, assexuel, aromantique, Sapio, et j'en passe.

Si y a besoin de tout ces termes, c'est qu'il y a une raison, donc non, toute les femmes ne sont pas bi, et oui, ça serai pas mal d'arrêter ce genre de généralité.

Qui au mieux, résulte d'une discution de contoire, au pire, sert d'argument pour la feshitisation , voir pire !

Oui cette argument est régulièrement utiliser par des gars qui veulent un plan à 3, avec une deuxième fille, et qui sont là en mode "non mais les femmes sont toute bi, donc ça te dérange pas".

De plus, les hommes aussi, ont aussi comme organes sexuel le cerveau, l'oublier, c'est aussi faire jeu de stéréotype néfaste pour tout les hommes.

avatar contributeur Géçutot65
Géçutot65
12/04/2022 à 17:24

voilà un sujet qui m'interpelle mesdames (et messieurs évidemment). notre part de bisexualité n'est-elle pas inhérente en chacun d'entre nous toutes et tous dès notre naissance ?. nous développons progressivement chacun un/des attrait-ts divers au fur et à mesure de notre éducation parentale et sociétale. Rien n'est Figé. nombre d'études, depuis des décennies, permettent de chiffrer des statistiques sur le sujet et c'est tant mieux sociologiquement. mais je me permets, mesdames, d'apposer une réserve sur les chiffres énoncés précédemment. car nombreuses sont les personnes qui ne déclarent jamais leur double attrait sexuel de genre.

voilà modestement, mesdames messieurs, ma première intrusion dans un forum de betolerant".

avatar ancien membre
Ancien membre
12/04/2022 à 18:45

Bonsoir !

Une courte reponse pour mettre ma pierre a l edice. En ne se basant que sur mon experience, j ai croisé dans ma vie sexuelle, énormément de femme hétéro curieuse.

Il est peut etre plus facile de penser que toutes les "femmes" sont bisexuelles, parce qu il est plus facilement accepté qu'une femme se cherche. Ou fasse un trio. Cest de l ordre du fantasme admissible et toléré.

Mais concretement non .. on peut tous faire l amour avec quelqu un du meme sexe dans le fond .. cela ne fait pas de nous des bisexuelles ou lesbiennes ou autre lgbt.

On ne le dit jamais assez,mais cest en nous ou cela ne l est pas.. enfin je crois (rires).

Bien à vous,

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
12/04/2022 à 21:10

Citation de Géçutot65 #396590

Bienvenu sur le forum,

@alithia c'était une boutade pour les messieurs.

Bon j'ai cherché des sources, selon des angles d'attaques différentes, sur le cerveau (désolée j'ai une grande fascination sur le cerveau humain).

Bonne nouvelle, les hommes viennent de mars et les femmes de venus, on peut le jeter.

Il y a eu réélement une etude de faite , comme celle qui a eu lieu sur les hommes. Trouvé un autre article intéressant (roo oui les sources tjrs les sources c'est compliqué sur certains sujets! Ralez pas :p ). Chacun est libre de se faire sa propre opinion. https://lavieenqueer.wordpress.com/2018/04/23/une-etude-qui-montre-que-toutes-les-femmes-seraient-un-peu-bi/

Mais mon point de vu, c'est que c'est compliqué à cause des facteurs multiples qui rentrent en jeu et qui forme notre petit cerveau. Je crois que la bisexualité restera un mystère pour moi qui la porte.

Pourquoi le sujet m'intéresse, parce que d'en comprendre le mecanisme m'aurait peut-être aidé à comprendre mon propre mécanisme.

Je suis bien avec ce que je suis, maisj'aime profondément comprendre les choses et si je n'y arrive pas....je lache prise tout simplement. Et là je suis vaincue par le mystère 😜

Mais il y a autant de bi que de vécus différents.

Citation de 6rano #396575

La bisexualité c'est pas un 50/50 hommes/femmes et ca peut être mouvant tout au long de ta vie. Ta vision est biaisée.

avatar ancien membre
Ancien membre
12/04/2022 à 23:17 - 12/04/2022 à 23:30

Salut

Le problème avec cette supposition que toutes les femmes sont bi ou tout le monde est bi alors cela signifie que l'homosexualité ou l'hétérosexualité est un choix lié à l'éducation ou un choix de vie.. .

Désolé ce n'est pas le cas , il y a désormais un consensus scientifique à partir du modèle animal (comme le rat et la souris ou le mouton) que les zones du cerveau responsable de l'orientation sexuelle sont des zones non plastiques du cerveau qui ne bougent plus après la naissance et l'orientation sexuelle est un phénomène irréversible inné et non acquis qui ne bouge plus après la naissance.

Pour exemple le modèle animal comme le rat, beaucoup d'études ont démontré qu'un animal homosexuel reste homo toute sa vie et n'aura jamais idée de s'accoupler avec le sexe opposé, un animal hétérosexuel sera hétéro toute sa vie et ne s'accouplera jamais avec un animal de même sexe et les quelques animaux bi s'accoupleront avec les 2 sexes mais ne seront jamais hétéro et jamais homo et enfin un animal asexuel ne s'accouplera jamais avec aucun des 2 sexes (L'asexualité existe aussi chez les animaux )..

Le seul cas où l'on peut rendre un mâle hétéro homosexuel c'est lorsqu'il n'a plus aucune possibilité de s'accoupler avec des femelles pendant un long moment (Et je crois que l'inverse n'a jamais été observé chez les femelles ) alors 2 males peuvent simuler un coït ensemble pour évacuer une frustration sexuelle mais dès qu'ils ont possibilité à nouveau de s'accoupler avec des femelles ce comportement homosexuel disparaît aussitôt.

En revanche un animal asexuel restera toujours asexuel et un animal homo reste toujours homo quel que soit les circonstances qu'il ait accès à un partenaire de même sexe ou pas.

Ce phénomène est très observé par exemple par les eleveurs de moutons ....

Je manque de temps pour retrouver les études mais des que je l'ai je vous en enverrai les sources ...

L'avantage du modèle animal c'est que l'on peut éliminer toute cause ou influence sociétale, educationnelle et culturelle aux comportements hétérosexuels, homosexuels ou bisexuels chez les animaux et on observe bien que les animaux sont majoritairement hétérosexuels avec une minorité qui est bi, asexuelle et gaie dans leur comportement sexuel. L'homme étant un mammifère, étant donné que l'on retrouve les mêmes orientations sexuelles chez l'humain et chez les animaux (asexualité, homosexualité , hétérosexualité et bisexualité) il n'y a pas de raisons que les comportements sexuels observés naturellement chez les autres mammifères ne s'appliquent pas à l'être humain.

avatar contributeur de Riccia
Riccia
12/04/2022 à 23:33

Ce débat est tres intéressant mais il reveille chez moi une interrogation ancienne: pourquoi l'orientation sexuelle est-elle si importante dans la caractérisation d'un être humain ? Il y a toujours quelqu'un pour préciser "un tel ou une telle est homo, lesbienne, bi... ". Cela m'a toujours dérangée car personnellement, je ne sais pas quelle case cocher me concernant et j'ai l'impression que c'est une nécessité absolue dans la présentation....

avatar contributeur de DodoRéMi
DodoRéMi
12/04/2022 à 23:48

Citation de Riccia #396637

Hihi, ça remonte sans doute à la conquête de la Gaule par les Romains :

les Celtes, qui étaient beaucoup plus créatifs, ont dû se soumettre

au besoin de tout classer, ranger, ordonner, définir des Romains :

on y a gagné en partie, mais avec des aspects pénibles qui perdurent

jusqu'à aujourd'hui 😜 😁 😋 !

avatar ancien membre
Ancien membre
13/04/2022 à 10:25 - 13/04/2022 à 12:23

Citation de Riccia #396637

pourquoi l'orientation sexuelle est-elle si importante dans la caractérisation d'un être humain ? Il y a toujours quelqu'un pour préciser "un tel ou une telle est homo, lesbienne, bi... ".

Parce que les personnes homosexuelles, bisexuelles , pansexuelles, asexuelles etc. existent bel et bien (moi je suis homosexuel)

Le nier ou refuser de les catégoriser je trouve que personnellement c'est encore plus stigmatisant pour les personnes lgbt, c'est nier l'existence que l'on peut avoir une orientation sexuelle différente de la norme et quelques part c'est approuver implicitement que l'hétérosexualité est la seule valide.

Ce n'est pas parce que certaines personnes hétérosexuelles définissent et utilisent ces orientations sexuelles négativement qu'il faut tomber dans le piège du non étiquetage.

Par exemple on me dit parfois (y compris des personnes lgbt) de ne pas me poser d'étiquette sur mon orientation sexuelle Et moi ça m'énerve cette injonction du non étiquetage de la part y compris de certains s lgbt, parce que j'ai déjà assez honte de mon homosexualité encore en ce moment , et quelque part cette injonction du non étiquetage renforce cette honte en moi car j'ai l'impression que c'est honteux pour ces personnes lgbt de s'etiquetter homosexuel dans cette injonction du non étiquetage.

Cela m'a toujours dérangée car personnellement, je ne sais pas quelle case cocher me concernant et j'ai l'impression que c'est une nécessité absolue dans la

Je comprends ton point de vue.

Mais pourquoi être lesbienne ou gay ou bisexuel ou asexuel c'est entrer dans une case ? Je trouve ca stigmatisant ce vocabulaire pour toi d'abord et pour les autres lgbt.

C'est bien une pensée hétéronormée de dire que "s'autodesigner dans une orientation sexuelle différente de la norme c'est entrer dans une case", personne ne dit jamais à un hétéro qu'il entre dans une case en se disant hétéro.

Alors pourquoi ça ne serait pas le cas aussi des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles etc.

Ce n'est pas parce que l'homosexualité est stigmatisée par certains qu'être homo c'est entrer dans une case.

C'est juste une réalité il y a des personnes qui se sentent homosexuelles (dont moi depuis l'âge de 12 ans ) malgré la stigmatisation de leur orientation, et se désigner homosexuel c'est être soi même quand tu l'es réellement, c'est ce que j'ai fini par comprendre et j'essaie de m'autodesigner comme gay le plus possible pour ne plus avoir honte de l'être parce que mon homosexualité est une véritable réalité qui s'impose à moi même douloureusement mais je n'ai pas le choix sur ce point.

Alors dis toi Toutes les orientations sexuelles sont toutes aussi valides les unes des autres et ce n'est pas entrer dans une case si un jour tu décides de nommer ton orientation sexuelle, c'est que tu seras arrivé au bout d'un processus qui te permettra d'être en paix avec toi même et tu t'enfoutras totalement que les autres te mettent dans une case.

Alors rassures toi, cette peur de cocher une case de ta part vient de notre société hétéronormée qui te fait croire que tu entres dans une case si tu oses être différent de la majorité pour que tu ne les dérange pas avec ton orientation (car dans leur tête une autre orientation qu'etre hétéro n'existe pas c'est se mettre dans une case) et c'est juste que tu es confus sur ton orientation et cette injonction du non étiquetage de ton orientation sexuelle ne sert pas à grand chose à part renforcer ta honte d'être lgbtq+.

EDIT : j'ai oublié de te dire que c'est tout à fait valide si tu ne souhaites pas définir ton orientation sexuelle, si tu te sens bien comme ça et tu ne ressens pas le besoin de la définir. Il n'y a que toi qui te connait réellement intérieurement.

avatar contributeur de Escargotte
Escargotte
13/04/2022 à 13:07

Citation de Lulustrike #396649

Je suis super en accord avec tous tes arguments lulustrike ! Je pense que l'orientation sexuelle c'est génétique et donc figé dés la naissance... La dessus vient se greffer tout un nuage flou d'influences multiples (psychologique, sociale, culturelle, ...) qui font que parfois on assume pas ou on teste d'autres orientations... Mais à la base, on choisit pas .... sinon comment justifier tout ces camps de conversion horribles ou l'on veut forcer l'hétérosexualité ... en vain... 🤔

avatar ancien membre
Ancien membre
13/04/2022 à 14:10 - 13/04/2022 à 14:17

Citation de Calimerotte #396660 Je pense que l'orientation sexuelle c'est génétique et donc figé dés la naissance...

Disons il y a des facteurs génétiques mais pas que ça.

Il n'y a pas de gêne de l'homosexualité ou de l'orientation sexuelle (sinon on l'aurait déjà découvert) il y a juste des locus dans certains gênes qui pourraient augmenter la probabilité de naître homosexuel ou hétérosexuel ou bi etc.

Il y a aussi des facteurs epigenetiques qui font varier cette probabilité de naître homosexuel ou hétérosexuel en activant ou en désactivant ces gènes possèdent ces locus.

Mais même en combinant ces facteurs ce n'est pas obligatoire que la personne naissent homosexuel.

En effet il y a aussi des facteurs biologiques comme le milieu hormonal dans lequel se développe le foetus qui va aussi avoir une importante influence sur la future orientation sexuelle.

L'état actuel de la recherche indiqué même qu'il n'y a pas une homosexualité mais plusieurs formes d'homosexualité qui auraient chacune une origine différente avec une combinaison génétique epigenetique, biologique et hormonal qui peuvent varier d'un individu homosexuel à l'autre.

A l'appui de cette théorie c'est que l'on est capable de produire des animaux homosexuels et hétérosexuels en éprouvette dans les laboratoires en jouant sur les facteurs hormonaux durant la période foetale sans avoir à coup sûr un animal homosexuels mais en augmentant la probabilité d'avoir des individus homosexuels dans une portée.

L'orientation sexuelle ne relèverait pas d'un déterminisme génétique et/ou biologique mais d'un ou multiples facteurs aléatoires (hormonaux, biologiques, génétique et epigenetiques ).

Et il se peut dans certains cas l'homosexualité soit le fruit d'un processus purement biologique et dans d'autres le cumul de plusieurs facteurs. C'est peut être pour cela que certaines études ne retrouvent pas toujours les mêmes résultats qu'une autre car il n'y aura pas qu'une homosexualité mais plusieurs formes d'homosexualité (Et cela expliquerait cette diversité que l'on observe dans ces orientations sexuelles et dans la façon dont l'homosexualité s'exprime différemment d'un individus à un autre )

avatar contributeur de Escargotte
Escargotte
13/04/2022 à 15:04

Citation de Lulustrike #396665

Waaa c'est fascinant!! Si tu as des références de lecture je veux bien ça m'intéresse bocoup ;)

Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr