En couple hétéro depuis 5 ans mais je ne me sens plus à ma place

avatar contributeur Ya_do
Ya_do
03/01/2022 à 19:43 - 03/01/2022 à 19:53

Hello,

Je suis un mec de 22 ans et je suis en couple hétéro depuis maintenant un peu plus de 5 ans.

Depuis le début de mon adolescence, j'ai toujours su que j'étais autant (voir plus) attiré par les garçons que par les filles. Après de nombreuses années à avoir des doutes sur mon orientation sexuelle, j'ai fini par me catégoriser, non sans le soulagement de rentrer enfin dans une case, comme bisexuel.

Je suis tombé amoureux de ma copine à la fin de mes années lycée, c'était une de mes amies d'enfance, et c'était la première fille pour laquelle je developpais des sentiments amoureux et une véritable attirance sexuelle.

Depuis, nous avons toujours été très heureux et fusionnels, et nous habitons ensemble depuis maintenant 1 an. Elle s'est très vite intégrée à ma famille et moi à la sienne, ce qui rend ma situation d'autant plus complexe, je m'explique....

Depuis maintenant environ 2 ans, j'ai l'impression croissante d'être de moins en moins attiré par les filles. Je n'y prêtais pas plus d'importance que ça au début, cela ne changeait rien dans notre relation et je continuais d'apprécier le sexe avec elle.

Mais depuis quelques mois, je n'ai presque plus de libido avec elle, je n'ai plus d'attirance du tout pour les filles et ce qui relève des "attributs féminins", et j'ai l'impression continuelle de jouer un rôle, ce qui me rend, depuis plusieurs semaines, très anxieux et irritable.

Je ne sais pas si je suis "devenu" gay, si je l'ai toujours été et que cette relation était une apartée dans ma vie sexuelle et amoureuse, mais la situation est vraiment devenue difficile à supporter pour moi....

Pourtant, j'ai toujours de très forts sentiments pour elle, et je n'envisage pas de la perdre. Est ce encore de l'amour si le désir n'est pas là ? Toujours est il que je n'arrive pas à me résoudre à lui parler de ce que je ressens. J'ai l'impression de lui devoir la vérité, ne lui ayant jamais rien caché, mais j'ai peur de la briser, qu'elle se sente trahie, et que celà détruise notre relation à cause de ce qu'elle pourrait prendre pour un "caprice" (je précise qu'elle est au courant depuis presque le début de notre relation de ma "bisexualité", mais ne l'a jamais vraiment prise au sérieux vu que je n'ai jamais eu aucune "vraie" relation avec un garçon).

En plus de ça, on avait beaucoup de projets ensemble, notamment un déménagement dans une autre ville, loin de nos parents et amis dans les prochains mois (on est tous les deux étudiants en médecine et on doit choisir cet été notre spé et ville d'exercice), mais je ne me sens actuellement pas capable d'assumer et de poursuivre ces projets, par peur de l'enfermer dans une fausse relation, de m'enfermer dans mes propres mensonges, et par incapacité à jouer plus longtemps un rôle qui me donne l'impression de n'être plus fait pour moi ...

J'ai l'impression que quelle que soit la décision que je prends, je vais briser son bonheur, et je ne peux pas m'empêcher de penser que j'ai "gâché" plus de 5 ans de sa vie...

Je suis ouvert à tous vos conseils, merci par avance et merci beaucoup de m'avoir lu jusqu'ici :)

avatar contributeur Faith141
Faith141
03/01/2022 à 19:59

Salut,

Tu ne vas rien gâcher. Vs avez eu 5 ans de bonheur. C'est énorme.

Prend juste le temps de réfléchir, il peut y avoir plein de facteur qui joue sur le moral, le manque de libido.

avatar contributeur de Dime
Dime
03/01/2022 à 20:33

Bonjour Ya do.

Je comprends ton dilemme et tes angoisses. Tu es pile à un moment de ta vie ou tu dois faire un choix de taille, c'est-à-dire de t'engager avec ta compagne et fonder une famille. Je pense qu'elle attend cela et compte dessus. Si elle a fait fi jusqu'ici de ta bisexualité, c'est bien qu'elle compte sur toi pour que tu sois le père de ses enfants.

Maintenant à toi de voir si tu veux renoncer à tout cela pour etre libre et complètement en phase avec toi-meme ou si tu estimes que c'est un cadeau de faire des enfants avec cette femme qui est à tes cotés et compte sur toi. Ce choix t'appartient. Ta libido peut revenir de façon normale si vous avez ce projet d'enfant, puis ralentir de nouveau quand le ou les enfants seront faits. Je pense que ta compagne pourrait t'aider si tu lui confiait un peu tes doutes (au moins sur ta baisse de libido).

Je te souhaite de trouver ton équilibre en tout cas.

avatar contributeur de Skyquiver
Skyquiver
03/01/2022 à 20:40

La société dans laquelle on vit nous pousse bien souvent à rentrer dans un moule, consciemment ou non.

C'est une situation très délicate et difficile. Cependant, ton ressenti, tes envies et tes désirs ne cesseront de prendre le dessus. Tu vas la faire souffrir, mais l'important est de parvenir à communiquer ce que tu ressens pour qu'elle puisse le comprendre, pour qu'elle puisse te comprendre.

Il vaut mieux souffrir un peu maintenant que passer une vie entière de couple à souffrir dans le mensonge, la frustration et de ne pas pouvoir vivre épanoui et heureux.

avatar contributeur Ya_do
Ya_do
03/01/2022 à 22:08

Merci beaucoup pour vos réponses !

@Faith : Je vais en effet me laisser le temps de réfléchir, mais pour ce qui est de ma libido, je me suis surement mal exprimé : c'est plutôt une question de disparition de l'attirance que je pouvais avoir avant pour les filles (dont ma copine) au profit d'une attirance plus forte envers les mecs... J'ai déjà eu des baisses de libido liées au stress pendant mes études et c'est vraiment très différent

@Dime : Je pense pas qu'elle ai vraiment "fait fi" de ma bisexualité, je pense qu'elle ne l'a jamais véritablement considérée sérieusement car je n'ai jamais eu de partenaire masculin par le passé. Je pense qu'elle me considère comme hétéro et que le choc sera très important si je lui parle de ma situation actuelle...

@Skyquiver : C'est un peu ça, j'ai tout fait ces derniers mois pour ignorer mes envies, me persuader que rien n'avait changé et que tout pouvait être comme avant, mais c'est difficile et j'ai clairement conscience de pas pouvoir continuer à me mentir et à avoir l'impression de lui mentir à elle. Mais j'ai aussi très peur de sa réaction si j'arrive à trouver les mots pour lui parler, car je pense qu'elle se projette avec moi pour au moins un bon nombre d'années...

avatar contributeur Cquemonavi
Cquemonavi
08/01/2022 à 17:20

Est ce que l'idée de le faire avec un mec t'excite ? Si oui alors tu as toujours de la libido. Le problème vient peut être de ta frustration, je dis bien peut être car ton message ne suffit pas pour bien te connaître. On est souvent frustré et tenté par ce qu'on ne possède pas au point de complètement se désintéresser de ce qu'on a déjà. On est tous comme ça je pense.

Le plus dur mais le plus évident, c'est de lui en parler. De lui dire tout ce que tu as mis ici. De toute façon tu ne pourras pas endurer cette situation sur le long terme. Et il faudra trouver des solutions où chacune de vous deux se sent a l'aise. Ça peut aller de tremper le biscuit avec un homme, qu'elle soit au courant, qu'elle participe si l'idée vous plaît, bref... Parlez en tous les deux.

avatar contributeur de Cinetique
Cinetique
12/01/2022 à 12:45

Bonjour

Je partage le point de vue de Cquemonavi. Il faut parvenir à en parler à ta copine.

De mon point de vue, il est très important d'être honnête dans un couple et de se parler, de tout.

Il y a évidemment des moments plus propices que d'autres. Il faut que chacun d'entre vous soit "disponible". C'est à dire éviter les moments où vous êtes stressés, préoccupés par d'autres choses (examens, déménagement, etc.) Cela évite d'aborder les choses de manière abrupte, avec des mots qui peuvent être mal interprétés, blessant ou agressifs.

Ça se prépare donc :

  • bien choisir le moment (soirée ou journée tranquille, autour d'un verre dans un cadre réconfortant et chaleureux). plutôt en privé qu'au resto ou encore pire chez des amis ou la famille => bien choisir le cadre.

  • Bien penser à ce que tu souhaites dire, choisir les mots appropriés. On peut tout entendre, si c'est amené comme il faut, sans brusquerie => préparer une trame, choisir ses mots clés.

Tu as pour toi l'absence de relation de quelque nature avec un homme. C'est à mettre en avant comme garantie de ton honnêteté vis à vis de ton amie et préciser que tu t'interroges, que tu ne te sens pas à l'aise. Je ne suis pas un spécialiste des femmes, mais je pense qu'elle appréciera que tu t'ouvres à elle (donc sortir de l'image stéréotypée du mâle sur de lui et montrer une certaine fragilité), que tu lui demandes son point de vue, conseil et assistance dans ta réflexion.

Comme l'indique Cequemonavi, il faut t'interroger sur ton désir vis à vis des hommes. En gros, pour être trivial : est-ce qu'un mec t'excite et te fais bander ? As-tu des fantasmes avec les hommes ?

Je pense (alors, ce n'est que mon point de vue, donc pas de crispation sur le sujet !) qu'il faut dissocier désir et amour.

L'amour, c'est avoir envie de partager sa vie avec quelqu'un avec qui on se sent bien (en confiance, à l'aise), regarder dans la même direction, avoir des projets communs, des goûts, passions, loisirs, centres d'intérêt communs, mais aussi avec qui on a envie de parler et de s'ouvrir.

Exemple (au cas où je ne serais pas clair) : tu aimes sûrement ton père, ta mère ou tes frères et sœurs, sans pourtant avoir envie de coucher avec.

Le désir, c'est plus passager, une pulsion, des envies qui peuvent être passagères et ne se renouvellent pas une fois réalisées. Exemple stéréotypé : avoir envie d'une belle paire de chaussures. Une fois que tu les a achetées, tu n'as pas envie d'en acheter 10 ou 20 paires.

Au-delà, il faut aussi apprendre à sortir des cases où l'on nous enferme avec l'injonction de classer, de faire de la reproduction sociale. Je pense que c'est à la jeunesse de faire progresser la société : cessons cette hypocrisie sociale qui mine tout le monde. Cassez les codes de cette société engoncée et castratrice ! Il n'y a pas de case dans le domaine sentimental/sexuel, c'est une invention destinée à rassurer des gens avides de catégoriser pour hiérarchiser (et donc potentiellement utile pour discriminer le jour où ça peut servir des intérêts). On peut se sentir purement homosexuel, purement hétérosexuel. Mais entre les 2, les possibilités sont infinies. C'est à chacun de se découvrir et de placer le curseur là où il le souhaite. L'essentiel est surtout d'être en accord avec soi-même, et d'être honnête avec soi-même. Sinon on se ment à soi-même. On est donc en porte à faux et mal à l'aise. Cela a des effets désastreux : on s'enfonce dans son mensonge et le déni, on vit mal, on culpabilise, on devient ou dépressif ou agressif . Mais la vérité comme la réalité nous rattrapent toujours : tout cela finit par ressortir un jour (dépression, violence contre soi ou les autres, aigreur, drogue ou médocs pour comprimer tout ça) et cela peut faire voler en éclat sa vie comme celle de son entourage.

Il est donc toujours plus facile de prévenir que de guérir (le futur médecin en conviendra, je pense). Enfin, être un Homme (H majuscule pour Humain, il n'y a aucun sexisme dans le propos), c'est aussi apprendre à se connaître, être honnête avec soi-même et les autres, assumer ce que l'on est ses choix (même si l'homosexualité n'est absolument pas un choix, mais un état de fait qu'il faut apprendre à gérer).

avatar contributeur de Hairytineya
Hairytineya
12/01/2022 à 16:48 - 12/01/2022 à 16:50

Je partage l'avis de Cquemonavi et cinétique.

Pour moi soit tu es gay soit tu es bi mais quand on bisexuelle c'est logique que a un moment donné si on n'a de rapport que avec les filles ou que avec les mecs on a un manque de l'autre et moins d'attirance sexuelle moins de libido envers sa partenaire mais tu ne dois pas t'en vouloir surtout après 5 ans , c'est normal et puis surtout que si ce n'es que sexuel ça ne brisera pas votre amour, il faut savoir différencié sex et amour et moi aussi j'ai eu du mal avant de devenir libertine 😊 .Tu as sûrement tellement l'envie de rapport sexuel avec un homme que comme tu es beaucoup plus préoccupé par ça , tu ne veut que ça même si si c'est peut être inconscient je ne sais pas mais je pense que c'est ça .Tu devrais trouver un ou des mecs sans pour autant tromper ta chérie .moi et ma chérie nous sommes libertine , on s'aime mais on a besoin d'autres choses sur le côté Surtout car on est bi et qu'on a besoin de mecs de temps en temps et pour ne pas se tromper Lune l'autre on le fait ensemble donc a moins que ta chérie soit très très coincés et jalouse , sinon il y a moyen et ça te fera du bien .Si après ça tu ne ressens toujours pas d'attirance sexuelle envers ta chérie c'est qu'il y a un souci et que peut être au final tu n'étais pas vraiment pour les femmes ou alors tu es devenu gay car c'est possible mais franchement je te conseille d'en parler avec ta cherie .En tous cas ne reste pas comme ça avec des envies sans les assouvir si tu sais que tu as envies de coucher avec un mec et n'aie surtout pas honte .le but c'est que tes sois bien et si ça se fait ça aidera à ce que ça aie mieux dans ton couple et que tu retrouves de la libido envers elle également.Seul chose attention aux MST , je te préviens car les gens font rarement des tests et la capote ne protège pas de tout appart du sida malgré ce qu'on dit. J'espère que ça t'aidera 😊

avatar contributeur Renouveau31
Renouveau31
14/01/2022 à 20:36

Bonjour,

Désolé si mon commentaire te parait abrupt mais crois tu que ce sera moins dur pour elle si tu te forces à rester et que dans 10 ou 15 ans, elle découvre que tu la trompes avec des mecs ou que tu la quitte ?

Je connais plein de mecs qui ont franchi le pas à la quarantaire, souvent avec des dégats dans la famille qu'ils ont brisé parce qu'il n'était plus possible de simuler.

Il me semble que par rapport à elle, il faut être franc et qu'elle choississe en toute conscience.

Certes c'est moins confortable pour toi dans l'immédiat mais tu te sentiras soulagé après.

courage

avatar contributeur de Stefrem
Stefrem
15/01/2022 à 15:45

Hummm, comme tout cela me rappelle mon histoire.

Moi cela a duré 10 ans avant mon divorce. Et plus ça dure plus c'est compliqué pour tout le monde, surtout qu'entre temps nous avions eu un enfant.

En fait, le problème est de considérer l'homosexualité comme "simplement" une orientation sexuelle.

Ben non ! C'est une manière d'être, de percevoir et d'interagir avec le monde qui se manifeste, entre autres, par une orientation sexuelle.

C'est comme être gaucher: c'est à vie, c'est profond, on peut apprendre à écrire de la main droite (parce que c'est plus pratique dans la vie courante) mais on ne se peut pas se changer.

Ai je aimé ma femme ou je l'ai aimé pour ne pas être gay ?

Parce que être gay c'est concrètement tous les jours et dans tous les aspects de notre vie.

Il faut une vraie force morale pour accepter d'être structurellement et définitivement différent

Mais cela offre certaines capacités que l'on peut développer ... si on s'accepte

Moi je te conseillerai de bien identifier tes peurs relatives à "être homo" dans le quotidien. Parce que c'est une autre vie.

Aujourd'hui non seulement l'homosexualité n'est pas interdite, mais elle est socialement acceptable

Néanmoins, limiter la perception à la sexualité ne donne pas les réponses aux vrais questions

Mais s'obliger à une vie "hétéro" par peur d'être qui on est me semble une impasse. C'est le principe de la cocotte minute. Un jour elle explose, et cela m'est arrivé. Plus c'est tard, plus c'est pire.

avatar contributeur de MonsterBidou
MonsterBidou
16/01/2022 à 06:49 - 16/01/2022 à 06:49

Salut Salut :)

Je me permets de venir rajouter mon petit grain de sel !

Il n'y a pour moi que 2 choses qui pourront faire avancer ton schmilblik :

  • Prendre confiance en ce que tu es (et conscience aussi accessoirement mais le processus à l'air en route dans ton cas :p)

  • En discuter avec ta copine

Pour préciser un peu ce que je dis, pour le premier point, il parait évident mais est pas forcément très simple. J'ai passé beaucoup de temps à essayer de me "catégoriser" pour le coup, et je pense toujours avoir besoin de cela pour me sentir réconforté. Cependant, il y a une phrase que j'aime beaucoup qui dit que :

"La réalité est dans la nuance".

N'essaye pas de te catégoriser de manière trop extrême, reste libre et assume ce fait là. Bref je ferme la parenthèse mais comme tu as l'air en phase de prise de conscience de ton orientation sexuelle je pense que cette petite phrase peut aider :)

Concernant le second point, je pense qu'il faut absolument que tu parles de ça à ta copine le plus rapidement possible. Evidemment ce n'est pas facile, mais selon moi, tu n'es pas obligé de raconter toute ta vie, tu peux juste lui faire comprendre que tu n'es plus sur d'avoir des sentiments pour elle et ne voudrait donc pas trop t'engager avec elle. Tu pourras lui parler de ton orientation sexuelle quand tu seras prêt ensuite :) Si tu as du mal à sauter le pas, n'oublie pas que tu lui fait perdre du temps ou que tu lui promet de faux espoirs ..... (c'est en réfléchissant comme ça que j'ai pu quitter mon ex avec qui 'jetais pendant 4 ans, je culpabilisais de lui faire perdre son temps et de me mentir)

Finalement, ne te juge pas trop difficilement, tu es jeune donc prend un peu de recule sur la situation; c'est encore normal que des choses changent et ce pas encore fini ! Je n'ai pas l'impression que tu aies ce comportement auto-destructeur mais si il te vient en tête, défonce-le

Prends bien soin de toi et n'hésite pas à nous tenir au jus de tes avancements :)

Bonne chance !! 🤓

avatar ancien membre
Ancien membre
17/01/2022 à 00:09 - 17/01/2022 à 00:13

Salut

En tant que bi, je te dirais que :

C normal de sentir plus d'attirance pour un sexe ou un autre et que l'intensité de l'attirance pour un genre ou un autre peut beaucoup changer et varier au cours du temps, je préfère te prévenir que tu vivras probablement ce genre de variations "saisonnières" de ta sexualité toute ta vie par expérience personnelle.

Cependant, tu peux très bien vivre en tant que bi une relation épanouissante avec une femme pendant des années sans avoir besoin de relation avec une autre personne du même genre que soi en laissant ce type de relation comme fantasme.

En fait ce qui m'interroge es tu bien heureux et bien epanoui dans cette relation amoureuse pour ressentir un tel manque ? Pour moi il y a un déséquilibre dans ta relation amoureuse ou avec vos familles respectives et ce n'est pas lié au fait que tu n'as jamais eu d'expérience avec un homme.

Pour te donner une image c'est comme un homme hétéro qui se met en couple avec la première femme dont il tombe amoureux et au bout de quelques années il ressent une forte envie d'avoir d'autres expériences purement sexuelles avec d'autres femmes et il ne comprend pas pourquoi parce qu'il est toujours amoureux de sa femme. C'est arrivé à un ami hétéro et en fait sa relation n'allait pas si bien que ça, sa compagne était hyper possessive et toxique et son fort fantasme sexuel d'avoir des relations sexuelles avec d'autres femmes sans comprendre pourquoi etaient une facon pour son corps d'exprimer son mal être dans cette relation , parce que cet ami ne voulait pas voir la réalité en face.

Dans le cas de mon ami on ne peut pas dire que cela vient de son orientation sexuelle.

Dans ton cas, je pense qu'il y a un déséquilibre caché en toi qui n'est pas lié à ton orientation sexuelle, ton orientation sexuelle n'étant que l'arbre cachant la forêt d'une réalité à laquelle tu ne veux peut être pas faire face. Je te dis ca parce que je l'ai vécu moi même.

Prends le temps xde réfléchir ce déséquilibre peut etre lié à ton enfance, à des peurs enfouis en toi d'être en couple, à ta relation amoureuse, ou à ta relation avec ses parents ou sa relation avec tes parents etc.

Je te dis ca parce que tu as l'air de vraiment aimer cette femme et ce que tu vis actuellement sur le plan de la sexualité fait probablement echo à un mal être que tu dois identifier, peut être tu devrais envisager une psychothérapie si tu aimes ta femme et tu veux continuer avec elle, afin que tu comprennes la source de ton mal être sexuel actuel.

Ca pourrait t'eviter de prendre une mauvaise décision à la hâte que tu pourrais regretter et de prendre la bonne décision à tête reposée.

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
17/01/2022 à 11:39 - 17/01/2022 à 11:42

Citation de Ya_do #386190

Bonjour Ya_do, bonjour à toustes,

je plussoie toutes vos interventions et heureux de vous lire ici pour Ya_do...

je ne vais juste que apporter des précisions :

la notion de tromperie est très toxique car elle résulte de préférer contourner un petit problème en solitaire alors qu'un couple comme les actionnaires d'une société (pareil juste le nom qui change). On y trouve un confort et cela s'installe sur le long terme... la dérive qui amène inévitablement aux terribles douleurs de toustes comme le dit @Renouveau31

J'amène ici une nouvelle facette à l'approche de ton malaise général sans réduire tout ce qui a été écrit :

Nous avons tous un "effet mousse" dans nos vies dans tous les domaines.

Cet Effet Mousse (EM) ressemble au verre de bière : tu remplis le verre et donc il se forme une couche de mousse par dessus... tu peux dire que le niveau de bière est au point haut de la mousse si tu regardes le verre par dessus. Puis, avec un certains temps, tu 'constates' que le niveau descend pour revenir.. au vrai niveau de bière...

Cela représente un peu la passion, l'engouement des premiers jours dans tout ce que l'on entreprend (nouveau boulot, nouvelle ville, nouvelle rencontre,... et c'est donc aussi vrai pour un couple...

Nous avons toustes ce passage de la passion à la 'routine' qui fait ressortir des envies inassouvis, ce que l'on peut chercher à effacer (déni) de soi parce que tout va bien là, pour l'instant.... C'est une approche différente de Skyquiver bien sûr, sans chercher la polémique, mais les deux arrivent au même constat.

Le côté très positif, qui indique ton affection pour ta compagne, s'affiche ici par ta bienveillance. Reste la difficile question de comment aborder la discussion.

Pour avoir aidé plusieurs personnes ici à bien percevoir et surtout à correctement se comporter en Communication Non-Violente et avec des idées claires (même dans le doute de toi-même) je peux t'apporter des outils simples que vous pouvez glaner dans mes interventions de ces forums en passant par mon profil pour les atteindre rapidement 📚.

Quelques mots-clé sont "syndrome de Vil Coyote", "Jeu de Bagatelle", double-contrainte de Bateson, Double-boucle (DB non encore développé dans ces forums - seulement en MPs)...

Tout ceci ne sont en aucun cas des pistes de résolution pour vous amenez là où "je veux" mais des outils comme la boussole, un mode de communication, etc pour allez ensemble vers votre avenir... ☝️ qui sera le vôtre avec vos envies (propres et communes) de vies heureuses ensemble ou pas, personne de nous toustes n'étant voyant ou décideurs par le petit bout de nos lorgnettes !

Bien à vous toustes 🤗 tous mes souhaits de sérénité pour vous Ya_do


N'attendez rien du XXIe siècle ; C'est le XXIe siècle qui attend tout de vous...

Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr