Je suis tombée amoureuse d’un gay

avatar ancien membre
Ancien membre
12/06/2021 à 00:38

Bonsoir je suis tombée amoureuse d’un homme gay avec lequel j’ai travaillé quelques fois, depuis je ne l’ai plus revu et je souffre le martyre en silence depuis 2 ans et demi. Au début il m’a séduit et je n’étais pas spécialement intéressée et après quand je suis tombée amoureuse de lui j’ai eu l’impression qu’il s’est moqué de moi, il n’était pas si sûr non plus car je suis discrète mais il a compris et me l’a joué un peu psy, tu as des besoins bla-bla. Alors il ne m’a pas non plus dit non, ni rien, mais j’ai pris la décision de ne jamais m’ouvrir à lui car j’ai eu très mal et il a été glacial. Il m’a blessée, je l’ai senti devenir méchant. Pourtant je ne me suis jamais sentie aussi connectée à quelqu’un peut-être trop, au point où j’ai totalement zappé l’aspect sexualité. Je finirai sans doute par l’oublier, mais je crois avoir pris la bonne décision de ne jamais en parler avec lui, même si je pense en avoir pris pour 10 ans! C’est l’horreur, cela fait plus de 20 ans que je n’étais pas tombée comme ça amoureuse de quelqu’un (pour info j’ai 2 enfants et je suis en couple et je pleure les 3/4 du temps, pas facile de gérer en famille et au travail, mais j’arrive à me cacher)

avatar contributeur de Plume
Plume
12/06/2021 à 08:55

Salut Rousse,

VIsiblement cet homme n'avait pas une posture claire avec toi. Et j'ai l'impression que ton instinct ta protégé quand tu las senti condescenfant avec toi..

J'ai du mal a voir de l'Amour du coup dans cette connexion. J'ai le sentiment qu il aime séduire et qu'il a été heureux que cela fonctionne, puis lassé de la disparition de ce challenge il t'a enfoncé et fait la morale.

Maintenant il faudrait quand même réglé cette emprise qu'il a eu sur toi et cette profonde tristesse (voir ces symptomes depressifs peut être). Souffrir ca use le corps et l'esprit et plus de deux ans c'est vraiment beaucoup.

Alors moi je me renseignerai a ta place pour un therapeuthe qui est un "bon" (genre celui qui a tres bonne reputation) et j'irai decortiquer pourquoi cette emprise pour m'en libérer. Souvent des éléments du passé peuvent interagire avec le présent et nous guider malgré nous.

Peut etre que tu peux aussi en discuter avec ton generaliste avant ou ton/ta pharmacien(ne).. Perso j'ai toujours trouvé chez eux de l'écoute et du soutien pour passer des crises.

Bon courage a toi,

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar ancien membre
Ancien membre
12/06/2021 à 15:23

Merci beaucoup Plume, je ne suis pas allée voir un psy car j’ai honte, c’est impardonnable pour moi je suis surdiplômée et j’ai un travail très prenant, je ne sais pas comment vais-je justifier cet état irrationnel honteux dans lequel je me trouve.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
12/06/2021 à 15:32

A parce que tu es hyper diplômé tu dois te justifier d’etre mal ?

Curieux comme concept ...

et honte de quoi ? D’ avoir des sentiments et d’ être Humaine ?

Tu devrais écouter Plume ...

avatar contributeur de Plume
Plume
12/06/2021 à 16:12

@Rosso,

Mdr tu es con... ben dis lui toi! ; )

@Rousse,

Un état irrationnel cela peut être tout ce qui attrait à l'inconscient mais ce n'est irrationnel que pour celui qui ne voit pas.. Je suis persuadee qu'un "bon" therapeuthe (un bon psychiatre par exemple, qui parle en séance) pourrait te montrer ce que tu ne vois pas. C'est même un peu son job je crois. Eclairer, donner des clés de comprehension pour accompagner.

Ce que tu décris moi j'appelle cela du perfectionisme.. C'est bien et mal a la fois. Si tu te fixes la barre trop haut, tu seras toujours en situation d'échecs mais si tu sais la mettre au bon niveau.. il n'y a pas de raison de rester bloquée..

Alors regarde ou tu as mis la barre, moi jai l'impression quelle est tenue par Zeus la.. ^^

Et si tu étais juste imparfaite, comme tout être humain qui se respecte, et que tu avais besoin d'aide? Tu le ferais pour les autres mais pas pour toi?

Plume

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar ancien membre
Ancien membre
12/06/2021 à 17:03

Merci Rosso, mais voilà, il y a un grand écart… Plume merci, tu me mets du baume au cœur. Je pense que je vais le faire. En temps normal j’aurais au moins osé le dire à la personne, il attendait que je lui en parle au départ, mais en me signifiant implicitement que mon attirance pour lui traduisait un besoin, j’ai compris que ce n’était pas réciproque et j’ai renoncé, je n’ai pas continué, je me suis enfermée. Après, il a voulu me « punir », il a peut-être pensé que je me taisais par calcul ou je ne sais rien, ou seulement était-il un peu paranoïaque…, le fait est que je me suis sentie très blessée de m’être dévoilée, et me suis dit que si j’ouvrais mon cœur à ce glaçon il allait me mettre en miettes. Et me suis abstenue totalement. J’avais espoir que cela passe, la première année était horrible, ensuite de temps en temps ça allait mieux mais je rechute, je peux sentir les larmes monter en pleine réunion, c’est gênant, dans le bus, dans la rue, je me sens ailleurs je suis submergée par des vagues de tristesse inexplicables comme si j’étais face à un univers qui ne m’entend pas, qui ne répond pas. Des questions sans réponses. Seulement, il n’avait pas besoin de me blesser. Il y a mille façons de dire merci avec élégance. Bien sûr tout ce qui est arrivé l’était à demi-mot, implicitement, de façon très feutrée, autour d’une phrase. En apparence, il ne s’est rien passé.

avatar contributeur Felix35
Felix35
12/06/2021 à 18:38

Effectivement il y a quelque chose d'irrationnel à première vue, mais certainement pas de honte à avoir. Cette réaction disproportionnée traduit certainement quelque chose qui n'a rien à voir avec cet homme mais plutôt un mal-être, ou une fragilité qui s'est cristallisée sur ce qui aurait dû être un tout petit événement… et en parler avec quelqu'un dont c'est le métier pourrait peut-être débrouiller la situation et te permettre de régler ce qui, en profondeur, ne va pas.

avatar ancien membre
Ancien membre
12/06/2021 à 19:08

Bonjour Félix, ce qui s’est passé l’a été après 2 ans de travail ensemble, et il m’a séduite au départ (je n’ai pas rêvé) en voulant se distinguer des autres collègues et ensuite en me disant que nous étions pareil etc. Nous nous comprenions à demi mot.

avatar contributeur de Plume
Plume
12/06/2021 à 19:19

@Rousse,

Pour rebondir sur ce qui a été, si cette "connexion" a tellement résonné en toi, elle devait repondre a certains de tes besoins profonds non assouvis. Parce que ton instinct aurait pu inconsciemment mettre des freins, parce qu'il est gay, parce que vous n'aviez pas éclairci les choses, parce qu'il poursuivait cette séduction s'en exprimer clairement d'attirance (et sans tenter de passer a l'acte).

Pour moi une relation amoureuse doit évoluer narurellement sinon ya comme on dit "anguille sous roche". Ce serait pour toi de savoir pourquoi tu as préféré cet aveuglement a lacher l'affaire avec lui et quels sont les parts de responsabilité de chacun.

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Rosso
Rosso
12/06/2021 à 20:04

Moi ce qui je vois c’ est que tu es en grande souffrance ... jusque là tout le monde avais suivis

Tu as honte de ce que tu ressent ... la personnellement je ne peux que te dire stop , tu n’ as rien choisi , tu n’as rien à te reprocher mais les autres intervenants sont plus qualifiés que moi en psychologie

Mais ce qui me fait vraiment réagir , c’est l’ attitude de cette personne qui t’ as blessé très profondément , alors je ne sais pas si c étais volontaire de sa part

Si oui ça en fait un manipulateur , une personne néfaste , donc aucun regrets à avoir

Si non ça en fait une personne qui n’etais pas en phase avec toi et pas à ton écoute et donc tu n’ as pas de regrets à avoir ...

Tout était feutré, en apparence , à demi mot ... oui mais ce sont pour moi les situations telles que celles ci qui ont le plus d’intensite , parler avec les yeux , ressentir une vibration est plus fort que des déclarations enflammées (en ce qui me concerne et visiblement toi aussi)

Tu es une hypersensible et tu n’ arriveras pas à gérer toute seule cette situation , tu es en train de te bouffer la vie ... je suis un peu affirmatif et direct mais il faut que tu parles ... ici il y a énormément de bonnes personnes qui pourront deja te donner leur avis , leur soutient ... après un psy (un bon) serai un plus ...

N hésite pas à parler en MP si tu le veux ... avec moi ou d’ autres ...

avatar ancien membre
Ancien membre
12/06/2021 à 23:37

Rosso nos contacts étaient naturels, en phase, il était juste un peu rigide, sec. Un jour il a fait une bourde qui montrait indirectement qu’il tenait à moi, ce fut un moment de bonheur intense. J’ai répliqué une ligne en le remerciant d’être ce qu’il était, sauf que cela a déclenché un vent de panique chez les deux… C’est là où il a parlé de « besoin » et j’ai compris que mon sentiment n’était pas partagé. Ensuite il a créé des occasions pour que je m’exprime mais ne donnait aucun signal positif de son côté (il m’avait dit qqch du style je suis un « peu » disponible, sous-entendu pas trop). 2 mois après je n’avais donné aucune suite, quand il m’a dit que je m’étais méprise, que nous nous étions peut-être « ratés » en se moquant. C’était la chute ! Venant d’une personne que j’aimais tant intérieurement, je me suis sentie très blessée. Naïve. Souillée. Quoi qu’il en soit, il ne m’a laissé aucune alternative et de mon côté je ne pouvais plus rien dire, je n’ai pas voulu le perturber, j’ai imaginé qu’il avait dû souffrir pour s’assumer comme gay, alors je ne pouvais pas toucher à l’équilibre de sa vie. Je ne m’explique pas en revanche qu’il se soit moqué de moi. Depuis, nous ne travaillons plus ensemble mais il ne m’a jamais contactée, ni bonjour, ni comment vas-tu, pas un e-mail, rien, comme si je n’avais jamais existé. Le lire aurait suffi à mon bonheur.

@Plume : je n’ai jamais pensé à quoi aurait ressemblé une relation sexuelle avec lui, je ne me suis jamais posée la question. Quand je l’imagine, je m’imagine dans ses bras. Je l’imagine à côté de moi dans une prairie fleurie, un soleil éclatant au-dessus de nous, il me met la main sur l’épaule, comme s’il me disait « je suis là » et après quelques instants, il s’éloigne. En s’éloignant son visage se fond dans celui de ma mère.. (je suis d’origine étrangère) et je me réveille en pleurant.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
13/06/2021 à 00:15

Est ce que toi tu as essayer de le contacter ?

De lui parler comme tu le fait là. ?

Tu attend un message de sa part mais pourquoi ne fait tu pas le premier pas’

avatar contributeur Felix35
Felix35
13/06/2021 à 08:09

Je pense que ça ne serait pas une bonne idée de le recontacter… et les raisons ne son attitude ne sont pas ce qui nous intéresse.

Ce qui est important, c'est de savoir pourquoi ce qui aurait dû être "presque rien" a été si blessant… pourquoi cette histoire qui aurait dû être vite oubliée est encore si douloureuse.

Je suis sûr qu'il y a autre chose, caché, qui n'a pas grand chose à voir avec cet homme, quelque chose qui ne va pas dans la vie de Rousse et que c'est ça le vrai problème. Quoi ? On ne peut pas le savoir, mais c'est peut-être une piste de réflexion pour notre amie.

avatar ancien membre
Ancien membre
13/06/2021 à 14:00

Oui Félix, si je ne l’ai pas contacté c’est aussi parce que cette personne ne s’étant pas manifesté d’elle-même, n’a pour ce qui me concerne, sans doute rien à dire ni à m’apporter. Et sa structure de vie privée et sociale est tellement éloignée de la mienne. Sous les bons conseils des uns et des autres, je prends RDV lundi !

avatar contributeur Felix35
Felix35
13/06/2021 à 15:10

Très bonne nouvelle ! Il faut sortir de cette situation !

Bonne fin de week-end !

avatar contributeur de Rosso
Rosso
13/06/2021 à 15:57

Très sage et courageuse décision

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr