Suis je pansexuel ou bisexuel ?

avatar contributeur Lulustrike
Lulustrike
29/12/2021 à 15:46 - 29/12/2021 à 23:36

Salut

Depuis plus de 30 ans je suis en quête de ma véritable orientation sexuelle.

Ca a ete toujours le bazar dans ma tête parce que je n'ai jamais su accepter mes attirances homosexuelles et pourtant je ne suis jamais senti hétérosexuel.

A 11 ans je suis tombé amoureux d'un garçon, c'est la première fois que je tombais amoureux de quelqu'un. En même temps il y a eu une fille qui est tombée amoureuse de moi et qui m'a même embrassé par surprise. Et c'était donc déjà le bazar dans ma tête entre cette fille et ce garçon, je ne savais plus qui j'aimais à ce moment-là !

Ensuite mes attirances pour les garçons ont continué à persister et à devenir plus intense quand je trouvais un garçon mignon et en même temps j'avais envie de sortir avec des filles mais je n'y arrivais pas, j'avais un sorte de blocage, même quand des filles faisaient le premier pas avec moi et me proposaient directement de sortir avec elles je n'arrivais pas à leur dire oui ou non.

Ceci a perduré jusqu'à l'université et à 24 ans je n'avais eu encore aucune relation amoureuse et encore moins sexuelle parce que j'étais totalement perdu dans mon orientation sexuelle et je m'étais renfermé sur moi même à cause de la honte que je ressentais tout le temps.

En fait, la première fois que je suis tombé amoureux d'une fille c'est à mes 18 ans et ensuite de mes 19 ans à 24 ans je n'ai aimé secrètement que des hommes et aucune femmes . Et à 24 ans je suis tombé amoureux successivement de plusieurs femmes et d'un homme, aujourd'hui je suis en couple depuis plusieurs années abec une femme que j'aime vraiment.

Je me suis longtemps interrogé si je n'étais pas homosexuel car j'avais une vision très binaire de la sexualité qui m'a beaucoup bloqué et qui m'a toujours provoqué une grande honte en moi.

Il y a aussi le fait que j'ai ressenti très longtemps une sorte de malaise au contact des filles, je ressentais une telle angoisse que je préférais éviter le contact avec elle jusqu'à qu'à 24 ans un déclic inexplicable a eu lieu en moi et j'ai pu alors sortir avec plusieurs femmes.

Quant à mes relations avec les hommes ca s'est limité à des relations sexuelles je n'ai jamais eu de relation romantique alors qu'à certains moments de ma vie je crevais d'envie d'en avoir au moins une fois dans ma vie...

Donc voilà je sais pas trop si je ne suis pas en fait pansexuel.

D'après vous est ce que je peux l'être avec mon vécu car je n'arrive pas à faire la différence entre bisexualité et pansexualité et j'ai l'impression que la bisexualité ne me correspond pas. Comment savoir ?

Désolé pour le long pavé !

avatar contributeur Nausicaa
Nausicaa
30/12/2021 à 21:25

Salut,

Vraiment bizarre, quand je lis ta publication, je me retrouve totalement. Je suis une femme attirée par les femmes depuis mon adolescence et bizarrement je n’étais sortie qu’avec des hommes. Mais sexuellement jamais rien n’a vraiment aboutit avec les hommes. Je suis sortie vers mes 24/25ans avec une femme et ce fut magique. Mais à contrario, à ce moment là un homme m’attirait aussi.. C’est vraiment le bordel dans ma tête.. Et à 41ans, je suis seule et je craque secrètement sur 2 de mes ami(e)s (un homme et une femme)..

Pansexuelle ? Je craque littéralement sur la personnalité des gens, leur être, pas leur genre.. Dans la rue, je me retourne autant sur un genre que sur un autre par leur physique.. Même si j’avoue avoir une attirance plus marquée pour les femmes..

C’est complexe et je pense te comprendre.. Par peur, je n’ai jamais rien construis dans ma vie, et ce n’est pas faute d’avoir été draguée par les 2 genres.. Je n’arrive pas à passer le cap, trop peur d’être « nulle »..

avatar contributeur Lulustrike
Lulustrike
02/01/2022 à 16:47 - 02/01/2022 à 22:15

Salut Nausicaa

Je suis content que tu aies pu me laisser ton témoignage. En effet il y a des points communs entre nous sur ce point.

Est ce que tu peux en dire plus sur cette peur d'être nulle ? Sais tu pourquoi as tu cette croyance sur toi même ?

Moi pendant longtemps j'avais cette croyance que je ne pourrais jamais être à la hauteur avec les filles et que je serai uniquement dans des relations homosexuelles toute ma vie car j'avais le sentiment d'être moins que rien .

Enfin j'ai entamé une psychothérapie pour évacuer cette problématique car j'ai toujours un problème de perception négative de moi même et j'arrive peu à peu à déconstruire toutes ces croyances négatives sur moi même grâce à cette démarche.

avatar ancien membre
Ancien membre
08/01/2022 à 00:25 - 08/01/2022 à 13:53

Bonjour

Tu cherches a te définir pour les autres ou pour toi ?

Perso, jme suis longtemps posée cette question et je n'ai jamais trouvé la définition exactement de mon ressenti profond.

Alors pour les autres je dis que je suis Pan , c'est ce qui se rapproche le plus on va dire .

Mais pour moi véritablement je suis juste humaine, je n'ai pas a me définir, je m'accepte comme cela , et je me sens plus libre de cette façon.

Je vais juste la ou l'amour me mène.

Bonne journée :)

avatar contributeur de Rosso
Rosso
08/01/2022 à 20:07

Citation de Nessie Jane #386545Mais pour moi véritablement je suis juste humaine, je n'ai pas a me définir, je m'accepte comme cela , et je me sens plus libre de cette façon.

Merci 🙏 que j’ aime ta vision des choses ... à la différence que moi ça commence à sérieusement me gonfler de devoir me justifier sur ce que je suis ou pas et dans quelles cases il faut me mettre .

Terrien , humain ... c est bien

avatar contributeur Katniss40
Katniss40
08/01/2022 à 23:18

Citation de Nausicaa #385874

J’ai l’impression d’avoir lu la description de moi-même…étrange…mais finalement, je me sens mois seule 🤗

avatar contributeur Lulustrike
Lulustrike
10/01/2022 à 13:33

Citation de Nessie Jane #386545

Salut Nessie

Tu as raison quand tu te demandes pour qui je cherche à me définir.

Finalement, je ne sais plus trop, j'étais dans un moment de panique extrême car je suis en pleine crise existentielle avec ma sexualité.

Actuellement ça va mieux, je me rends compte qu'à chercher à me définir est la quête du Graal pour moi et ça ne fait que m'angoisser plus car ça fait 35 ans que je cherche ;-)

Finalement je cherche plus à comprendre mes attirances, qu'est ce qui m'attire chez un homme et chez une femme ou chez une personne transgenre, quelles sont mes attentes etc.

Enfin quant aux autres, si je leur dévoile mes attirances et ils décident de me considérer comme homosexuel ou comme un homosexuel non assumé alors que je ne me sens pas gay mais juste entre gay et hétéro , bin, la depuis ce week-end ça ne me fait plus rien car le plus important c'est moi qui ressens les choses et qui vit ma vie et pas les autres.

Merci pour ta réponse simple et directe !

avatar ancien membre
Ancien membre
10/01/2022 à 16:44 - 10/01/2022 à 16:50

Citation de Lulustrike #386735

Je t'en prie, je suis passée par la aussi .

Ça fait partie de la nature humaine de vouloir se sentir appartenir a un groupe.

Car l'humain a peur du rejet en règle général.

Mais plus on s'aime et plus on s'accepte intérieurement , plus on s'en fou au final. ;)



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr