Beaucoup de questions, peu de réponses à ce jour...

avatar contributeur Faronne
Faronne
14/07/2021 à 20:34

Bonjour, bonsoir à tous !

Je me suis fraichement inscrit sur ce site pour y trouver peut-être des réponses...

Je suis un homme, de 30 ans, papa d'une petite fille de 3 ans et séparé de sa mère. Durant ces 10-15 dernières années, je me suis régulièrement dit que j'aurai aimé être une femme, que je n'aime pas les hommes et de ce fait, ne suis pas spécialement fan de mon propre corps. J'en ai par ailleurs parlé récemment à l'une de mes soeurs et une amie proche.

Le problème et que j'ai peur de faire le pas et devenir transgenre... Il y a beaucoup de zones "flous". Il y a des côtés de ma masculinité que j'aime et d'autres que j'envie chez les femmes.

J'ai récemment essayé de m'habiller en femme, cela ne m'a pas dérangé en soit, bien au contraire, j'en était content. (Jusqu'à ce que je me rende compte que les poils et les muscles ca faisait vraiment pas beau quand on porte une robe ahah, je suis plutôt maigre mais très sec.)

Cela fait plusieurs jours où je me penche vraiment sur le sujet car j'y pense de plus en plus à cette situation, ce qui fait que je suis assez paumé dans mes pensées et c'est pour cela que j'aimerai en discuter avec des gens qui ont vécu cette expérience ou tout simplement qui pourraient peut-être m'aider à m'y retrouver un peu plus !

Merci beaucoup ! :)

avatar contributeur de Plume
Plume
14/07/2021 à 20:43

Bonsoir Faronne,

Je ne peux pas beaucoup t'aider mais je te conseille de lire le forum transidentité. Tu y trouveras une mine d'informations et de témoignages.

Bonne continuation a toi,

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur Faronne
Faronne
14/07/2021 à 20:56

Citation de Plume #367088

Merci de ta sollicitude Plume :)

J'ai déjà commencé à lire quelques articles et c'est déjà bien intéressant ! ^^

avatar contributeur de AnnCeline29
AnnCeline29
15/07/2021 à 09:35

Bonjour, on ne devient pas "transgenre" on l'est ou on l'est pas tel est la question ...

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
15/07/2021 à 10:14

Bonjour Faronne,

Ce que je vais écrire n'implique que moi et ne constitue aucun jugement de ma part. Je crois qu'il ne vaut mieux pas se lancer dans un parcours transidentitaire si le mal-être vis a vis de son genre n'est pas profond.

Ne pas aimer tes poils ne constitue pas une réelle dysphorie qui justifierait de franchir le pas de la transidentité. T'habiller en robe ne fera pas de toi une femme, t'épiler non plus. Donc ce que je te préconise c'est de mettre le doigt sur la véritable source de ces questionnements pour pouvoir avancer.

Tu peux t'abstraire des clichés genrés sans être transgenre.

Bon courage pour trouver ton équilibre

avatar contributeur de AnnCeline29
AnnCeline29
15/07/2021 à 10:46

Citation de CeliaLove #367153

Que dire de plus ?

avatar contributeur de Rosso
Rosso
15/07/2021 à 11:18

Je ne suis pas fan de mon corps , ni de mes poils et je me suis souvent dis que j’ aurais aimer être une femme mais ça ne fait pas de moi une personne qui souffre réellement de ne pas être dans le « bon » corps . Excusez moi pour cette formulation .

La sincèrement tu parles de t engager dans une voie que certain(e)s qui souffrent vraiment ont déjà du mal à suivre ... on ne décide pas de changer de sexe en claquant des doigts et sûrement pas par choix ou pour voir (encore une fois excusez moi pour ces formulations)

Que tu es une part de féminité comme tout homme ok , maintenant qu elle soit un peu plus développé chez toi ok mais je pense sincèrement que ce n est pas un vrai « problème «  de transcidentite ...

regarde si je peux me permettre du cote des gender fluid , queer etc etc

Tu trouveras peu être des réponses à tes questions et tu verras que tu es loin d être un cas isolé ...

avatar contributeur de Redmood
Redmood
15/07/2021 à 11:38 - 15/07/2021 à 11:39

"Jusqu'à ce que je me rende compte que les poils et les muscles ca faisait vraiment pas beau quand on porte une robe" : question de point de vue… Et je m’y connais pas, mais j’imagine que les robes sont généralement taillées pour les corps féminin, donc c’est pas très étonnant que le rendu ne soit pas des plus optimale sur un un corps masculin.

Sinon, je rejoins également @CeliaLove et @Rosso, surtout quand tu dis toi-même :

Citation de Faronne #367087

"Il y a des côtés de ma masculinité que j'aime et d'autres que j'envie chez les femmes."

avatar contributeur de AnnCeline29
AnnCeline29
15/07/2021 à 12:41

Chacun-es d'entre nous avons nos questions qui restent souvent sans réponses, trouver la force d'aller les chercher soit même, personne peut le faire à notre place, pousser la porte d'un psychologue après cinquante années de "réflexions et de dénis " m'a permis de commencer mon parcours et j'en suis dans septième année, ça peu paraitre long pour certain-es, il faut du temps pour tout mettre en ordre son passé pour permettre à celle ou celui qui étais en nous dès le commencement de vivre.

avatar contributeur de Coré
Coré
15/07/2021 à 14:09

Bonjour Faronne,

Personne ici ne peu savoir à ta place si tu es ou non trans, ni si une transition sociale ou médicale te serait bénéfique. Tu es le ou la seul-e à savoir. Mais on peut t'aider à trouver ta réponse.

Contrairement à ce que pourrait laisser penser certains propos ci-dessus, il n'y a pas de "vrai-e-s" ou "fau-sse-s" trans. Il y a autant de manière d'être trans que de personnes trans. Néanmoins, on peut trouvé chez d'autre personnes trans des similarités. Ainsi, certains point de ton histoire font écho à la mienne.

Certes, on ne devient pas trans du jour au lendemain, mais on peut se découvrir trans à de nombreuses étape de sa vie.

Concernant la dysphorie de genre : d'une part toutes les personnes trans* n'en ont pas, d'autre part, même parmi celleux qui en ont, elle prend des formes très variée, pouvant aller de profondes crises d'anxiété (comme pour une de mes amie) à un mal-être lancinant mais d faible intensité (comme dans mon cas) et bien d'autres formes encore. Comme l'a très bien dit un vulgarisateur de psycho dans une de ces vidéos récemment, "la dysphorie de genre, ce n'est pas être trans, c'est en souffrir".

Le meilleur conseille que l'on puisse te donner, c'est de te rapprocher d'association trans* près de chez toi et/ou de lieu de discussion virtuels entre personnes trans, comme ce serveur discord : https://discord.gg/Y7XR2CXndC.

Le site du WikiTrans peut aussi t'apporter un certains nombre de renseignements : https://wikitrans.co/. Le site propose une page pour les personnes en questionnement : https://wikitrans.co/2019/01/01/comment-savoir-si-je-suis-trans/. Mais aussi une carte des assos trans : https://wikitrans.co/carte/.

N'hésites pas si tu as des questions plus précises.

Courage et soutien à toi,

Coré

avatar contributeur Faronne
Faronne
15/07/2021 à 14:36

Merci à tous pour vos réponses. Je comprends bien que je suis le seul à savoir si oui ou non je suis trans*...

Comme dis dans mon article, je suis surtout là pour avoir des renseignements pour me situer ou j'en suis..

Le mal-être n'est pas forcément profond certes mais je n'aime pas ce ''role'', cette ''norme'' d'homme...

Mes mots sont peut-être très maladroits, je l'admet bien... Le fait est que j'aime l'univers féminin et je les envie beaucoup.. Peut-être qu'au fond ce n'est que du fétichisme et que je suis juste un gros amoureux du genre féminin ? Je vais creuser le sujet et voir un spécialiste pour m'aider à y voir plus clair :)

En tout cas, merci à vous tous pour vos réponses, en espérant ne pas avoir été insultant, maladroit !

avatar contributeur de Coré
Coré
15/07/2021 à 15:38

Tu n'as pas été insultant et si tu as été mal-adroit, tu n'as pas été le ou la seul-e, certaines réponses qui t'ont été faites l'étaient aussi.

😉

avatar contributeur de Rosso
Rosso
15/07/2021 à 15:38

Citation de Faronne #367170Le mal-être n'est pas forcément profond certes mais je n'aime pas ce ''role'', cette ''norme'' d'homme...

Alors si ça peut t’ aider ou te rassurer , on est beaucoup dans ce cas ... devoir être un homme et être comme ci ou comme mi , des pseudos normes à la co. qui nous étouffent ... devoir encore et encore jouer le rôle du mâle ... c est pesant ... c est pour ça que je parlais de gender fluide , on ne se sent pas spécialement enfermer dans tel ou tel rôle ...

avatar contributeur de Coré
Coré
15/07/2021 à 16:02

Il faut voir aussi comment on définit Transgenre. A l'origine, ce terme était un terme-parapluie désignant toutes les personnes sortant des normes de genre dans une société donnée, y compris, les butchs, les travesties, les drags (queen ou king), etc... Aujourd'hui, le terme à tendance à ne plus recouvrir que ce qu'on appelait alors transsexuel-le. Comme le souligne la militante trans féministe, Julia Serano dans sont glosaire :

"Transgender: the most commonly accepted umbrella term for people who transgress gender norms or defy traditional gender categories in some way. Activists in the 1990s forwarded this term to unite transsexuals, crossdressers, drag artists, butch women, feminine men, and people who are androgynous, intersex, non-binary, and possibly others (as discussed in Outspoken, pp. 257-268; see also here). While the word was intended to be inclusive of all gender-variant people (in the hopes of organizing the largest possible coalition to challenge the gender binary), some individuals or subgroups have objected to being included under the label (see e.g., Whipping Girl, p. 26; Outspoken, pp. 179-188, also here), while some who identify with the term have attempted to exclude other subgroups from using or being included under the label (e.g., some have objected to the inclusion of drag performers and other non-transsexual gender non-conforming people). Unfortunately, many people in the cis mainstream are unaware of the broad coalition of identities that exist under the transgender umbrella, leading them to mistakenly equate the word “transgender” with transsexuals (even though the latter are merely one subgroup). For this reason, I sometimes use the phrase “transgender-spectrum” in my writings to stress this gender diversity, even though it is arguably redundant. Contemporary activists typically claim that “transgender” should only be used as an adjective (not a noun or a verb), and that individuals should not be referred to as “transgenders” or “transgendered,” even though these variants were routinely used by trans activists up through the mid-’00s (e.g., see Outspoken, pp. 322-323, note 31)."

http://www.juliaserano.com/terminology.html

Il ne faut sans doute pas mélangé deux question tout-à-fait distincte, être ou non trans*, d'un côté et faire ou non une transition sociale et/ou médicale, de l'autre. La première n'implique aucunement la seconde.

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
15/07/2021 à 16:46

Bonjour Coré,

Je suis bien d'accord avec toi sur le fait que seule la personne concernée peut réellement affirmer son genre (au sens le plus large). Cependant Faronne fait appel à nous pour obtenir des éléments de reflexion, ce qui justifie que l'on puisse lui communiquer ce que l'on connait du sujet sans que ce soit un définition de son être, c'est juste un partage.

Transgenre est en effet un terme parapluie dans lequel on peut intégrer les travestis mais je n'ai pas compris que faronne se questionnais sur son envie ou non de se travestir. A ce titre, je crois nous avons essayé de répondre à son questionnement quant à la nécessité d'une transition ou non.

Il me semble important de répondre à Faronne en rapport avec ses écrits et ce que l'on peut en comprendre.

Le but de chacun de nous est d'aider Faronne à répondre à ses questions et non de juger ou dicter une conduite.

Par ailleurs, je constate que beaucoup de personnes se questionnent sur leur genre dans une société ou les genres binaires sont de plus en plus stéréotypés. pour répondre à ces questions, il me semble important de bien faire la part entre transidentité et variations au genre stéréotype.

avatar contributeur Faronne
Faronne
15/07/2021 à 18:06

Citation de CeliaLove #367153 "Ne pas aimer tes poils ne constitue pas une réelle dysphorie qui justifierait de franchir le pas de la transidentité. T'habiller en robe ne fera pas de toi une femme, t'épiler non plus."

Alors oui, je l'entends parfaitement et ne suis pas dans cette situation dû à ça. Les poils en eux-mêmes ne me dérangent pas, mais uniquement quand je me travestie que je trouve cela moche ni plus ni moins...

La raison qui fait que je me pose des questions sur mon identité est que depuis des années je revendique le fait que j'aurai dû être une femme et qu'il y a une part de moi qui souhaite l'être !

Mais comme indiqué dans mon premier poste, il y a tout de même des côtés de ma masculinité que j'aime.. Je n'aime pas les hommes dans un sens général, pas forcément sexuellement, juste généralement, le corps masculin à mon goût est disgracieux et le comportement des hommes en général me répugne.. Depuis tout gamin, j'ai toujours eu beaucoup plus d'amies que d'amis et je me sens bien mieux en présence de femmes que d'hommes. Plusieurs fois on m'a dit " C'est marrant comme avec toi on peut parler de tout sans soucis, t'es un peu un pote homo... qui ne l'est pas... ", ce sont des paroles de copines (qui ne se connaissent pas). Je pense pas que cela ait avoir avec quelque chose dans ma situation mais c'est vraiment dans ses moments là que je me dis " Ouais, j'aurai aimé être une femme "..

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
15/07/2021 à 18:40

Encore une fois Faronne, et pour que la suite soit utile, je n'ai pas de jugement sur qui tu es ou comment tu dois te comporter. Si je me permets de te repondre c'est pour evoquer avec toi des chemins possibles et te laisser trouver ton équilibre que seul toi peut établir.

Je note déjà un élément de ton texte : "j'aurais aimé être une femme " tels sont tes mots. Tu ne te réclames pas du genre féminin dans ton expression, et le melange "pote homo" = un homme efféminé ou qui comprendrais les femmes, c'est un raccourci hasardeux à mon avis.

Ni ces amies ni quelqu'un d'autre ne peut définir que tu es homo ou que tu es un homme ou une femme.

On peut être une femme et comprendre les hommes ou inversement sans être trans ni homo.

Enfin, tu semble te questionner sur le bien fondé de "devenir une femme" et donc d'effectuer un parcours transidentitaire. Est ce que tu te sens en équilibre ou deséquilibre avec ton genre masculin actuellement ?

Quand à l'idée de la féminité que tu te fais, elle t'es propre. Il y a des magnifiques femmes avec des poils et des pantalons. Donc la question à te poser est plutôt dans quel genre social serais tu le plus toi ? Et te rappeler que tu sois homme ou femme ne doit pas t'empecher d'exister dans ton identité propre avec tes parts de masculinité et de féminité comme toutle monde en a.

avatar contributeur Faronne
Faronne
15/07/2021 à 18:53 - 15/07/2021 à 18:55

Oui oui je comprends bien que tu n'aies aucun jugement ne t'inquiètes pas :)

Et oui c'est un raccourcis très hasardeux mais ce ne sont pas là mes mots mais celles des personnes qui me les ont dites :/ personnellement je sais ce que je suis dans ma sexualité, là dessus je n'ai pas de soucis.

Equilibre ou déséquilibre avec mon genre.. C'est une excellente question... C'est très paradoxal pour moi pour être tout à fait honnête! Au fond je me dis que "boh ca m'va, je fais avec même si c'est pas forcément cool" on s'en contente quoi et d'un autre béh j'aimerai avoir les traits et le corps d'une femme.. Oui je sais.. Je suis bizarre lol

J'sais pas quoi penser de tout ça en vrai, ça m'fait grave peur de penser au faite que je puisse me tromper.. ( Je suis quelqu'un de très anxieux de base et hyperactif cérébrale )

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
15/07/2021 à 20:58

Je comprends tout à fait. Disons qu'une anxiéte peut subvenir suite à un genre dans lequel on se sent mal a l'aise mais qu'il existe aussi des anxiété différentes qui peuvent nous faire questionner sur qui nous sommes et comment se projeter autrement pour échapper à ces anxiétes. De ce que j'ai pu constater, les transitions réalisées dans le second cas sont un echec et accentuent finalement l'anxiété qu'on n'arrive pas à fuire en quelque sorte.

C'est pourquoi il est important que tu trouves ton équilibre à toi et rien qu'à toi.

Pour ma part je ne considere pas transgenre un homme qui aime porter des robes ou faire la cuisine ou une femme qui porte des pantalons et aime faire de la mecanique, pourtant ils transgressent les codes genrés. Pour qu'une personne se définisse transgenre je crois qu'il y a un fondement ancré dans l'être qui est en désaccord (bien ou mal vécu ou accepté) avec le genre assigné à la naissance et non avec les clichés genrés.

Je crois également qu'il est normal d'avoir peur d'un changement contraire à la raison sociale. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas franchir le pas, ni que franchir le pas sera source de bien être ou d'épanouissement.

Pour ce qui est de te sentir en équilibre ou non avec ton genre, je crois que tu devrais creuser la question, c'est à mon avis là ou se situe une partie de ta réponse.

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
15/07/2021 à 21:22

Bonsoir Faronne,

Je ne ferai qu'une reponse courte car tout semble avoir été dit et bien dit

J'ajoute qu'on ne choisit pas d'être femme ou homme. Cela s'impose à l'esprit très jeune, même si le corps n'est pas en adéquation. On le sait, et on le sait depuis tout ou toute petite. Résoudre le mystère de la dysphorie, qu'elle soit anodine ou intense prend un certain temps voir un temps certain tant le manque d'information connexe, voir la désinformation règnent.

L'appuie d'un psychiatre peut être un bon début ...

Bon courage.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Humana15
Humana15
15/07/2021 à 23:20

Bonsoir,

voila des témoignages,... j'espère que le lien marche!

https://positivr.fr/somos-ces-jeunes-qui-deconstruisent-les-normes-du-genre/?utm_source=actus_lilo

et concernant les poils... snif ce n'est qu'une construction de la société dite moderne!

je garde mes poils! short ou robe! tampis a celleux que ça ne convient pas! c'est leur problème!

bon cheminement

avatar contributeur de Alithia
Alithia
16/07/2021 à 10:05

Dans ce qui as était dit, tout est assez binaire, homme, femme, femme trans, homme féminin, ect...

Et si tu n'était juste un homme, j'ai l'impression que cette définition te va, qui voudrais un corps plus féminin, et te permettre de porter, à la fois des vêtements féminins ou masculin ?

Est ce que finalement, on en aurai pas quelque chose à battre de coller à féminin, masculin, pour tomber dans un truc bien plus flexible qu'est la non binarité, le gender fluide.

Ou tout simplement, tu peux aussi, entamer, par exemple une transition hormonal, pour "arrondir" ton coprs, porter les fringues que tu veux, suivant les jours ?

Si le féminin, et le masculin, s'oppose autant qu'ils s'attire, parfois suffis juste de tout laisser tomber, ou de tout fusionner.

Juste, réfléchie à ce qui te plaie, ce que tu veux, ce qu'il y a au font de toi.

Tu te définira avec des mots plus tard, mais ne fait pas l'inverse.

N'essaye pas d'être quelque chose que tu n'est pas.

C'est mon plus gros conseil.

Le deuxième, prend ton temps, teste, apprend, découvre toi, et encore, prend ton temps !

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
16/07/2021 à 10:34

Alithia, tout d'abord bonjour,

Si tu nous lis bien, tu verras que notre discours n'est pas bêtement binaire. Il s'agit avant tout d'aider Faronne à avancer en utilisant ses concepts et ses questions.

Je comprends que tu cherches à lui ouvrir une porte qu'elle ne mentionne pas mais si nous n'avons pas insisté c'est qu' il faut parfois prendre le temps de cheminer.

Etant donné qu'il s'agit d'un sujet d'aide et non une question philosophique sur le genre, je crois qu'il est important de comprendre que les participations sont basées sur le questionnement et le cheminement de Faronne. C'est pourquoi la non binarité évoquée plus ou moins vaguement qui n'a pas resonné dans la réflexion de Faronne n'a pas été approfondie.

avatar contributeur de Alithia
Alithia
16/07/2021 à 11:08

D'accord si mon message pose problème ignoré le ou supprimé le désoler.

avatar contributeur de Plume
Plume
16/07/2021 à 11:14

@Alithia,

Si on commence ici à se censurer à chaque fois que quelqu'un n'est pas d'accord avec ce qu'on dit, on n'a pas fini de le faire!

L'intérêt du forum est d'avoir une diversité de points de vue et de démarches. Libre à chaque auteur de post de prendre ce qu'il veut et de laisser le reste.. Laissons a chaque personne le soin de juger ce qui est pertinent ou non pour elle..

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Alithia
Alithia
16/07/2021 à 11:21

Merci Plume :)

avatar contributeur de Rosso
Rosso
16/07/2021 à 11:21

Citation de Plume #367270@Alithia,Si on commence ici à se censurer à chaque fois que quelqu'un n'est pas d'accord avec ce qu'on dit, on n'a pas fini de le faire!

L'intérêt du forum est d'avoir une diversité de points de vue et de démarches. Libre à chaque auteur de post de prendre ce qu'il veut et de laisser le reste.. Laissons a chaque personne le soin de juger ce qui est pertinent ou non pour elle..

Plume

👍

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
16/07/2021 à 11:27

Tout à fait d'accord.

avatar contributeur de Alithia
Alithia
16/07/2021 à 11:34

Ne vous inquiéter pas, je ne tiens pas à me censurer, mais comme dit, il s'agis d'une demande de conseil, et il faut dire que je suis plus douer pour faire des exposer froid de fait et d'argumentaire, que d'être une personne au chaleureux conseil pour vous.

Donc je conçois de me taire, quand certain peuvent dire mieux que moi ce que je pense tout simplement.

Ce n'est pas de la censure, mais au contraire, laisser parler ce qui peuvent au mieux aider Faronne à trouver sa voie !

Bien entendu, si le besoin de Faronne d'approndir le sujet, je reste à disposition pour d'éventuel débat !

avatar contributeur de Rosso
Rosso
16/07/2021 à 11:35

C est vraiment ce que j apprécie sur ce forum , c est qu il y a quand même très globalement une vraie écoute et de vrais échanges ...

bon il y a quelques brebis galeuses dont je fait parti malheureusement qui ont du mal à dialoguer dans le calme mais grâce à vous je me corrige petit à petit (ça ne se vois pas mais pourtant c est vrai)

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr