Pourquoi cette différence homme/femme trans

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
30/08/2022 à 09:44

Bon, aujourd'hui je vais vous poser une question. Une question hyper sérieuse à laquelle je n'ai pas de réponse.

Il y a quelque chose qui me frappe de stupeur, peu importe le site ou appli sur lequel je suis.

Pourquoi les femmes trans se marquent elle trans, alors que les hommes trans affichent beaucoup moins leur transidentité ?

Attention, je ne dis pas qu'aucun le font, mais ils sont beaucoup plus difficiles a trouver car souvent, ils se marquent simplement hommes (sans le trans).

Avez vous une idée de pourquoi ? 🤔


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Lucastea
Lucastea
30/08/2022 à 10:36

J'ai ecrit trans dans un souci d'honnêteté. Je n'aime d'ailleurs pas trop me définir comme tel. Je suis un homme puis c'est tout. Le mot trans nous fait revenir à nos blessures et nous rappelle que nous ne sommes pas nés dans le bon corps.. On ne veut pas être vu différemment au final.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
30/08/2022 à 10:38

Ce que je comprends parfaitement, mais comment expliques tu alors que les femmes trans se revendiquent trans avec autant d'énergie ?


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Alithia
Alithia
30/08/2022 à 10:41

J'ai pas la réponse.

Mais je partage cette observation.

Si je me permet un avis, qui est absolument pas objectif ou documenter :

Je pense simplement que la différence entre homme et femme trans viens du genre assigner à la naissance.

Un homme trans à souvent était assigné à la naissance comme une femme.

Et j'ai pas besoin de faire un dessin sur l'image de la société sur la femme.

Du coup, il y a peut être une peur de la part de l'homme trans d'être considéré comme une femme masculine, qu'il ne sois pas pris au sérieux, mégenré, sexualisé, fantasmé. Ou quelque chose comme ça.

Sachant à quel point pour une femme trans c'est déjà dure, un homme trans subis peut être encore plus de pression.

J'ai l'impression que les hommes trans luttent encore plus pour faire accepter leurs genres que les femmes trans.

Du coup, ne pas se dire trans, voir refusé catégoriquement d'être assigné à la transidentiter est peut être un moyen de se protéger des retours toxiques ?

Alors que pour les femmes trans, c'est peut être plus admis, plus accepter, car, on as beaucoup plus de représentation de femme trans que d'homme trans.

Si je me permet une analogie entre homme et femme homo, l'homme homo est bien plus accepter, alors que le lesbiennes reçoivent encore beaucoup de commentaire du genre "que c'est parce qu'elle n'ont pas rencontrer de vrai mâle".

Du coup, être mégenré semble être double peine pour les hommes trans, a la fois la violence du megnerage, mais aussi le sexisme relatif à la position de la femme dans la société. Double peine et double renvois au genre qu'ils ne sont pas !

Du coup l'homme trans dois passer au dessus d'encore plus d'obstacle pour être considéré pour ce qu'il est.

Il faudrait l'avis d'homme trans pour avoir plus d'information !

Au passage, tout homme ou femme trans est légitime !!!

avatar contributeur de Lucastea
Lucastea
30/08/2022 à 10:43

Parce que c'est dans la nature des femmes de toujours tout revendiquer ? 😛

Plus sérieusement, j'imagine qu'une femme trans a souvent plus de regards sur elle dans la rue. Un homme trans peut passer plus inaperçu. Ça les oblige à rester fortes et donc d'assumer la tête haute. Je n'ai pour ma part, pas commencer ma transition et on me dit toujours monsieur ou jeune homme alors que j'ai 32 ans.😬 mais'bon ça c'est une autre histoire.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
30/08/2022 à 10:44

Citation de Alithia #417534

J'ai failli t'attendre ! 🤭🤭🤭

Je ne sais pas trop si c'est pour ça. Les transmasc que je côtoie régulièrement n'ont pas l'air d'avoir tant de retours négatifs.

Je suis peut être juste tombé sur les plus tranquilles, c'est possible, mais quand je leur en parle, ça a l'air plutôt bien intégré. Ils n'ont pas spécialement a subir de fétichisme. Ils sont presque invisibles, comparé aux transfem


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Alithia
Alithia
30/08/2022 à 10:50

Hum, je comprend, je vais attendre d'avoir des réponse d'homme trans, je le suis pas, et j'en est pas côtoyé assez pour le moment pour comprendre !

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
30/08/2022 à 10:51

Citation de Alithia #417537

A priori, moi non plus X)


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Alithia
Alithia
30/08/2022 à 10:52

Et puis je suis non binaire, ce qui est encore un cas différent :p

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
30/08/2022 à 10:57

Citation de Lucastea #417535

Well, au moins on te genre au masculin, c'est déjà pas mal!


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Lucastea
Lucastea
30/08/2022 à 11:00

Citation de Alithia #417539

C'est le contraire justement. Comme j'ai écrit sur mon commentaire, nous passons plus inaperçus. Une femme trans est moins acceptée et la transphobie est le plus souvent tournée sur ces femmes.

avatar contributeur de Occamj
Occamj
30/08/2022 à 11:32

Bonjour,

Il existe des facteurs faciles à identifier:

  • dans notre société sexiste, l'homme est le sexe par défaut. Sans indication particulière (physique neutre) une personne sera identifiée comme un homme (test fait et refait dans les labos de sciences cognitives). Donc si on neutralise son aspect, on devient un homme. On "passe". Donc pas besoin de geste revendicatif. De garçon manqué, on devient garçon réussi (c'est de l'humour, hein).

  • différence hormonale (en moyenne, hein, je sais qu'il y a des exceptions): la testo masculine vite et bien avec apparition de LA BARBE, élément viril visible par excellence. en plus les muscles, la voix... les transmasc deviennent plutôt vite des hommes au niveau physique. De plus, au niveau social, il suffit de porter un jean et un T-shirt en marchant n'importe comment pour passer :) Seule la poitrine peut gêner cela, d'où l'importance de la mamec pour pas mal de mec trans.

Pour les filles trans, le passing est beaucoup plus difficile à établir, en moyenne (sauf transition jeune ou génétique très favorable). Avec le temps, j'ai l'impression qu'on s'écarte d'un affichage trans trop marqué. Je parle volontiers de ma transidentité, mais je porte pas une bannière en permanence, vu qu'on ne me mégenre plus, au niveau social je suis juste une femme (je mesure ma chance).

Il reste cependant de la volonté de chacun de se démarquer des chemins stéréotypés en se définissant comme trans/queer/nb/ace de façon plus ou moins visible. Je suis très queer, mais mon apparence ne le montre pas du tout. Crypto-queer, en somme.

Je laisse les mecs trans nous parler de leur quotidien et de leur perception, ça m'intéresse fort depuis le documentaire d'Océan.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
30/08/2022 à 11:40

Citation de Occamj #417545

Est ce que je peux reformuler ça en '' le fait de se marquer trans, c'est revendiquer sa transidentité, et donc sa nouvelle identité. Et les transfem doivent la revendiquer beaucoup plus fort. ''?


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Occamj
Occamj
30/08/2022 à 11:46

Tu peux 😉

Peux-tu préciser le sens de "doivent" ? Obligation sociale ? Nécessité impérieuse intime ?

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
30/08/2022 à 11:52

Citation de Occamj #417548

Au choix.

Je reformulais juste pour être sûr d'avoir compris ton message .


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
30/08/2022 à 12:46 - 30/08/2022 à 12:47

Peut-être une piste :

un certain nombre de femmes trans se faisant agresser lorsqu'elle se dévoilent lors de rencontre, elles préfèrent probablement annoncer la couleur à l'avance pour éviter une telle situation ?

A contrario, les femmes étant "généralement" moins violentes et moins enclines à en venir au mains, les homme trans craignent peut-être moins le moment de l'annonce lors d'une rencontre physique ?

Pour autant, cela n'explique pas dans le cas des homos, mais ce sont juste des pistes de réflexion qui me passent par la tête. Faisant partie des femmes qui, au contraire, se veulent discrètes au maximum sur le sujet, je ne sais pas pourquoi tant d'autres le revendiquent ou l'affichent clairement.

avatar contributeur de Bridget52
Bridget52
30/08/2022 à 13:26

C'est tout à fait pour éviter de se faire insulter et ou agresser que je choisis cette étiquette transgenre, je parle en connaissance de cause.

Cacher le passé est considéré comme une tromperie de la part de ces messieurs "bien" dans leur virilité et cette étiquette nous suivra toujours, malheureusement.

Leur avouer au tout début ce passé leur fait prendre leurs jambes à leur cou.

Le traitement hormonal des femmes ne modifie pas la voix et d'autres caractères physiques contrairement aux hommes ! D'ailleurs je hais le téléphone !

Alors pour ne pas être obligée de dévoiler le passé les solutions, sont radicales :

Faire l'impasse sur les relations amoureuses.

Ne pas s'inscrire sur des sites de rencontres entre gens bien nés.

Rester bien sagement discréte et virer rapidement ces hommes qui se font des idées sur votre disponibilité sexuelle.

Heureusement que les pseudos permettent de protéger la vie privée et de conserver une part de mystère !

Et je crois que si nous étions non pas tolérées mais acceptées comme des êtres humains ce forum perdrait sa raison d'être.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
30/08/2022 à 13:32

Du coup, ça impliquerait que les transmasc, les hommes trans, rencontrent moins de violence. Est ce que je comprends bien?


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Bridget52
Bridget52
30/08/2022 à 13:38

pas du tout, vraiment désolée si j'ai pu laisser croire cela, mon commentaire est inspiré par mon propre vécu, simplement.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
30/08/2022 à 13:40

Citation de Bridget52 #417558

Ha!

Alors déjà, merci beaucoup pour ta participation 🤗

As tu une théorie sur le pourquoi de cette différence ?


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Occamj
Occamj
30/08/2022 à 15:13

Peux-tu préciser le sens de "doivent" ? Obligation sociale ? Nécessité impérieuse intime ?

Pour moi, il n'y a aucune obligation sociale à revendiquer sa transidentité. Je ne le fais qu'en des occasions précises, et sûres (j'essaye). Il faut savoir que l'immense majorité des gens ne passent pas leur temps à vous dévisager pour déterminer votre possible transidentité... pour celleux qui sont dans les associations, pour faire avancer le droit par exemple, c'est une évidence de devoir prendre une position revendicative. Par ailleurs, j'ai expliqué précédemment les raisons des inégalités entre mecs et filles trans.

Nécessité intime ? Pour certain.es, oui c'est évident. Pour d'autres, non. Là je crois que les garçons et les filles sont à égalité, chacun verra midi à sa porte.

avatar contributeur de Camxxy
Camxxy
30/08/2022 à 15:13 - 30/08/2022 à 15:14

Hello :)

Bon, j'arrive encore avec un peu de retard....

Mais c est marrant, je me posais la même question... Je sais pas pourquoi, et pourtant moi même, je me défini maintenant comme nana trans alors que je suis sans arrêt a dire qu'une femme trans est une femme point.

C est peut être par "honnêteté" ou par peur. Je m'explique. Si on dit rien, et que l'on indique femme lesbienne (mon cas) et qu'au fil d'une conversation ça vient sur la transition par exemple, et bien j'ai toujours peur qu'on me dise mais euh pourquoi t'as rien dit avant blabla.

En fait c'est juste un manque de confiance en moi en vrai je pense ...

avatar contributeur de Carmen2203
Carmen2203
31/08/2022 à 19:58

je me pose la même question,, quelle utilité d'ajouter cet adjectif ? j’espère ne plus en avoir besoin lors de ma transformation de chrysalide en papillon.

avatar contributeur de 4Joël
4Joël
01/09/2022 à 00:13

personnellement j'évite de le mentionner directement en bio pour éviter d'être considéré comme le trans de service et juste être considéré comme une personne, je le dis assez rapidement dans la discussion si la personne me semble assez ouverte pour pouvoir 'avaler" la pilule

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr