RENCONTRE TRANSCENDE : REMISE EN QUESTION MALADROITE ?

Publicité
photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 24 ans
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous,

C'est pas forcement un problème ni quelque chose d'agreable à vivre et à en parler mais je trouve que ça deviens de plus en plus important en moi sans forcement avoir de concrette raison.

Je pense peut etre parce que dans un certain sens j'ai pu voir et regarder aux alentour dans mon environement que oui il y avais des transgenre à coté de moi et qu'ils n'étaient pas cacher je ne sais ou.

Probleme ou peut etre etat d'ame, en tout cas il faut que j'en parle. Ce n'est pas pour moi que je fais ça, mais tout simplement pour essayer de recolter des infos par rapport à ça. Et si mes intentions etait eronné ou egoiste pour les personnes concernés ?

Voilà je crache un peu le morceaux en essayant ou esperant avoir le plus de bienveillance de votre part, si je peux en choqué plus d'un.

J'ai toujours etais attirré par les transgenre, du moins je le sentais. Mais le probleme plus j'avance plus je prend concience de mon attirence plus je me dis que sexuellement surtout je suis plutot attiré par les trans avec un penis. Fantasme ou reelle attirence ?

Ca parait peut etre bete mais c'est important pour moi, parce que dans ma classe il y a une transgenre et meme le fait d'aller vers elle me complexe parceque j'ai ça dans ma tete. Je ne veux pas traité qui que se soit comme un objet. Ai je tord de culpabiliser et de penser comme ça ?


Date de publication : 16/11/2018 à 02:09
#287938
photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 37 ans
- modifié par Lindos le 17/11/2018 - 09:05:58

"plus j'avance plus je prend concience de mon attirence plus je me dis que sexuellement surtout je suis plutot attiré par les trans avec un penis."

Tu es peut-etre attiré par une sorte d'hermaphrodisme ou les caratères féminins et masculins cohabitent ?

Cela ne semble plus être actuellement le cas en France, mais ça a été le fantasme de l'antiquité et ça le reste dans de nombreux pays machos et homophobes du sud.

Mais sans doute pas avec les mêmes motivations, dans ces contextes c'était ou reste autant une possibilité d'accès à un féminin inacessible qu'à un masculin tabou, sur des personnes méprisées.

En tout cas les nus hermaphrodites sont parmi les oeuvres les plus regardées dans les grands musées du monde, notament au musée du Louvre à Paris.

Mais si cet accès en chair et os a pu être ou reste facile ailleurs, je peux comprendre qu'en France cela puisse être un sujet délicat en regard des difficiles parcours des trans.

Ou bien faudrait-il s'intéresser aux offres dans les bois périphériques parisiens où travaillent des trans étranger(e)s. Mais c'est un sujet où je ne connais rien de façon concrete, et qui interpelle et meurtri les âmes tendres (mais pas les machos homophobes, ceci expliquant sans doute leur gout pour cela).

Ma réponse vise surtout à indiquer que, si j'ai bien compris ton sujet, ce n'est un fantasme ni une sexualité rare dans notre vaste monde...


 0 vote #287942
photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans

Tu as peur que ton attirance soit purement physique ? Que ce ne soit qu'un fantasme de "bête curieuse" ? Tu crains d'en avoir honte ou le regard des autres sur toi si tu succombes ? Quoiqu'il en soit, il/elle a du vivre bien pire et au dela du "transgenre" il y a une personne à laquelle tu peux t'intéresser ce qui semble un bon départ.


 0 vote #287943
photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 24 ans

Hello,

Merci de vos reponses.

Lindo : Oui c'est ce que je me disais, le " fantasme des homophobe ". Merci pour ta reponse, clairement oui je pense que c'est loin d'etre une chose rare, apres la question du fantasme d'accord selon toi ce n'est pas un fantasme. Ta reponse me fait penser au faite, et je pense qu'on peu comparais, que si tu prend le sens des hetero ou des homo, en soit oui c'est une question d'orientation sexuel et non un simple fantasme. Etant bi c'est un peu plus ambigue pour moi puisque je ne fonctionne pas comme ça. D'ailleurs c'est ce qui me pousse à me dire pan dans le sens ou non c'est plus compliqué que femme et homme.

Je me considere en soit non orienté, c'est a dire que je ne sens pas vraiment d'orientation sexuelle en moi meme si j'ai un plus au niveaux sexuel avec les hommes. Mais c'est tres légé et ça n'a pas vraiment de sens à mes yeux. J'aime tout les genre sans distinction. Je me sens veritablement attiré et capable de vivre une relation avec tout type de genre.

Frankright : je trouve tres interressant ta reponse. Tu vois un interet aux yeux de cette comunauté, c'est deja ça, elle doit etre accepté comme telle. En effet c'est un bon depart. Le problème c'est que je complexe. Ca toujours etait une question pour moi. Et puis clairement je ne dit pas qu'ils ne peuvent pas accepter, mais comprendre la bisexualité ça depasse un peu ma famille. Donc le fait d'etre pan tu vois l'affaire ? Premier mot sur mon coming out : Ah mais ça n'existe pas la bisexualité des truc dans le genre. Au final ils ont du l'accepter et voir qu'en soit oui c'etait une realite. Quand j'ai commencé à leur presenter autant des hommes que des femmes ben ouais quand meme ils se sont dit que c'etait un fait. Mais je me dit pas pan, parce que deja ils pensent que la bisexualité c'est un mot "actuel" alors pansexuel mais qu'est ce que c'est ?

Ma question se fonde surtout dans le fait que normalement quand un homme ( là en particulier ) change de genre c'est qu'il n'est pas à l'aise avec son sexe. Après oui en effet j'en fait pas une generalité, je sais que d'autre vont garder leur sexe d'origine mais en soit ce n'est pas non plus une generalité. Donc c'est pour ça que je me disais que c'était en sois un fantasme....


 0 vote #287984
photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans

Je note que bien que ta famille ne "comprenne" pas ta sexualité elle la tolère du moins elle ne la rejette pas et donc ne te rejette pas, honnêtement, tu ne peux rien en attendre du plus, il s'agit de ta sexualité et de ta vie, ta famille n'a tout simplement pas les clefs pour t'aider. Donc oui, ils ne comprennent pas, mais toi, te comprends tu ?

Un fantasme ou une perversion, c'est l'idée de la suspension ?

La (ta) véritable question n'est-elle pas plutôt : "est-ce que la personne change de sexe parce qu'elle n'est "pas à l'aise" avec celui que la "biologie" lui a donné, ou, est-ce qu'elle se sent contraite de le faire parce que l'image que la société lui renvoi de son sexe "biologique" n'est pas en adéquation avec le comportement qu'elle aimerait avoir ?"

Excellente question ! Je n'ai pas la réponse, je suis simplement très admiratif des personnes qui ont eut le courage de l'envisager, de la traiter et d'agir, quelle que soit cette action. Ces personnes méritent tout notre respect et notre écoute.

Voilà ce qu'est pour moi la pansexualité, avoir la capacité de tomber amoureux d'une personne par dela son genre "biologique" et sa sexualité, pour sa personnalité.

Y succomber demande du courage, non de la perversion.

Si c'est un fantasme, prends juste garde de ne blesser personne.


 0 vote #288010
photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 24 ans

Je suis surtout malheureux de ne pas avoir trouvé le veritable amour... Ce qui dois complexifié mes questionnements... Je suis tres seul et quand on est seul difficile de rencontrer quelqu'un.

En realité, honnétement, je me suis deja posé la deuxieme question. Cela m'est arrivé apres une grosse deception amoureuse, la tout première avec une femme, de me posé la question si je ne serais pas mieux en changeant de genre. J'ai trop vu de chose reducteur de l'homme dans cette relation "avorté". Je n'aime pas en effet l'image qu'on me donne, le comportement et le role. je me sens complexé, et je n'aime pas la masculinité au sens viril ( du moins dans ce que l'on connotte ). Mais apres refection je me suis dit que ce n'etait pas ça la question. Que j'était tres bien comme ça en tant qu'homme, et que je pouvais etre fiere de ma part masculine. D'avoir mon propre libre arbitre par rapport à ça, d'etre homme et fiere de l'etre sans pour autant accepter les code masculin traditionnel. Surtout qu'en soit je ne suis pas le mec effiné et vu d'apparence on me dit tres masculin. Mais mon vecu et mon histoire et tout autre chose, je hais la masculinité traditionnel masculiniste.


 0 vote #288046
photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans

Je comprends le sentiment de manque qu'engendre le manque d'amour, que je dissocie de la soltidute Tu te cherches encore il n'est donc pas aisé de trouver qq'un à même de te comprendre.

Néanmoins, tu identifies bien le problème, soltitude devient l'enfermement qui conforte la soltitude, tu es à même de briser cet enchaînement.

Et si tu es toi même, sans fard, que donne photocop 70 en tant que personne ? Qu'est ce qui est masculin, féminin, commun ou inconciliable ?


 0 vote #288065
photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 24 ans

Peut etre que le fait d'avoir une personalité instable, et donc une personalité qui se cherche tout le temps reviens du fais que je me sens incompris. Mais ilny a plein de choses qui rentrent en ligne de compte... Il y a plusieur identité et plusieurs combat. Le cinema, j'ai envie de devenir un creatif, ma pansexualité qui reviens d'un certains vecu chaotique, moi en tant que personne harcelé pendant mon enfance et adolescence, et surtout le type qui a des vocations plus grosses que lui. Tout ça fait beaucoup pour dire que je ne sais pas encore qui je suis, ou que je me cherche, parce qu'en faite n'importe qui serais dans cette position dans cette situation là.

Je pense pas que je me cherche, je pense qu'en soit on se cherche toute une vie. Je sais ce que je veux c 'est simplement que j'ai tendance à aller dans tout les sens, parce que je ne veux pas etre "moi" dans le sens ou il faut aussi savoir que le moi depasse ce que tu est toi. Il y a aussi l'autre. Et meme si on peux que le prononcer qu'en faisant l'amalgame d'une generalité, c'est en effet loin d'etre une generalité. J'ai beaux savoir qui je suis peut erte que c'est pas le bonne façon d'etre ou d'approche pour aller voir une personne. Voilà pourquoi ma question, je suis comme ça mais ai je la bonne clef pour reussirL.

Pour repondre à ta question, je m'attendais pas à cette question. Franchement dans Photocop 70 y'a Louis Andrea. Il n'y a jamais eu de dissolution entre Photocop70 et Louis Andrea. J'ai toujours penser à m'exprimer avec "je" et non pas "nous". Clairement non celui qui te parle s'appelle ni photocop 70 ni louis andrea c'est la meme personne qui t'ecris.

Pour le masculin et feminin. Je pense rien, c'est juste une question de personne de mon point de vue. Meme si on peux voir des similitudes et des differences entres les genres, il est vrai en etant pan que je ne vais pas retrouver la meme sensation relationnel avec un homme ou une femme, mais ce qui me fais ressentir une profonde difference c'est l'individue je dirais. Donc chacune avec une version differente "feministe" ou "masculiniste". Cest une question de porté un genre je pense, et non de correspondre.

Repondre à cette question donc est tres complique. Comment je me defini en tant qu'homme ? Je pense que se serais plutot aux autres d'y repondre. Sauf que là je m'y retrouve pas trop dans leurs vision, surtout chez les femmes. C'est peut etre là la question. Mais ça me parait au final tres existentielle...


 0 vote #288072
photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 24 ans

Pour aller plus loin. De mon point de vue, ta question par rapport à la mienne n'as pas vraiment de rapport. Le fait que j'ai des attirences pour le sex "hermaphrodite" n'a au final pas vraiment de lien avec comment je me defini par rapport à mon genre. Mais en soit par plein de champs different comme par exemple aimer les femmes, les hommes, comme aussi le cinema, et en meme temps le combat de ce jeune harcelé de son temps avec toutes ses problematiques. Donc ce qui peux repondre en soit à ma question j'aime bien les trans, peut importe comment. C'est en effet une orientation sexuel et affective et non un fantasme. Je suis tout ça sans pour autant etre attiré par toutes ses choses de la meme maniere.

Je sais pas si je me fais comprendre ? haha


 0 vote #288073