J'ai besoin d'aide et de conseil

photo de l'auteur Albedo
Albedo
Femme de 21 ans
Ploermel
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour je suis une femme prisonnière dans un corps d'homme je suis complètement perdue je ne sais pas quoi faire je ne supporte plus cette silhouette d'homme j'ai pas mal d'idées noire à cause de cela je ne sais pas qui je suis à part que je déteste ce corps que la nature m'a imposer je ne sais pas comment faire pour commencer les démarche et j'ai peur d'être juger je suis perdue ????????


photo de l'auteur faith141
Faith141
Homme de 44 ans
paris

Salut,

Alors première chose que je peux te dire c'est qu'ici tu ne seras pas jugé.

Deuxième choses , tu n'es pas seule ds ta situation et il y a plusieurs personnes sur ce site qui sont ds la même situation que toi. Certain(e)s ont déjà commencé une transition ftm ou mtf.

Je pense que certain(e)s de ces personnes te contacterons via ce post ou en mp.


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Et salut !

Il faut t'orienter vers les associations transgenres.

Si tu as peur du regard ou quoi pour l'instant, tu dois pouvoir les joindre par téléphone.

Après si tu ne trouves pas de tels associations, prends contact avec l'asso Le refuge la plus proche de chez toi, ils doivent avoir le réseau qui va bien pour t'orienter vers les personnes compétentes 🙂


photo de l'auteur steph41190
Steph41190
Homme de 44 ans
BLOIS

Salut Albedo,

Je te recommande la lecture de ce topic du forum....il y a des contacts qui pourrait t'intéresser dedans:

https://betolerant.fr/forum/12879/demande-de-renseignements-sur-la-transition

Cordialement

Stéphane


photo de l'auteur Albedo
Albedo
Femme de 21 ans
Ploermel

Merci à vous pour vos réponse je vous adore je suis heureuse de voir qu'il y a des personnes bienveillante

Yuki


photo de l'auteur faith141
Faith141
Homme de 44 ans
paris

:),

Je vais peut être dire une grosse bêtise. Les autres membres vont me corriger si c'est le cas.

Mais je pense que si tu es en souffrance, il faut que tu en parles avec des personnes spécialisées (sensibilisé à cette problématique). Je pense à un psychologue ou psychiatre.


photo de l'auteur faith141
Faith141
Homme de 44 ans
paris

Et bien sur, continue à échanger avec nous.


photo de l'auteur Albedo
Albedo
Femme de 21 ans
Ploermel

Justement il faut que je me renseigne merci pour les conseil


photo de l'auteur Untitled
Untitled
Homme de 26 ans
Autre

Bonjour !

Tout d'abord, si tu as des "idées noires", il est vraiment important que tu cherches le soutien d'un professionnel. N'oublie pas qu'un psychiatre est à même de te renseigner et te guider dans tes démarches futures en ce qui concerne ta transition. Par ailleurs, il est nécessaire que tu contactes les associations locales (les autres membres t'ont déjà fourni plusieurs liens intéressants) afin qu'elles puissent te fournir un réseau de soutien humain et affectif.

Et bien sûr, il y a ce site ! Il est toujours bon et sain d'exterioriser tes craintes et tes doutes. Mais j'insiste vraiment sur l'importance de contacter un professionnel qui saura mieux que quiconque te guider et t'aider. Les associations peuvent t'aider dans cette recherche afin de te conseiller des professionnels qui ont déjà une bonne expérience dans l'accompagnement des transgenres dans leur transition.

Bon courage et n'oublie pas de nous maintenir au courant ! 🤗


photo de l'auteur Albedo
Albedo
Femme de 21 ans
Ploermel

C'est gens me font un peut peur quand même c'est stupide mais j'ai juste peur qu'on m'interne car j'ai peur qu'on me prenne pour une folle


photo de l'auteur faith141
Faith141
Homme de 44 ans
paris

Je peux t'assurer que tu seras quelqu'un de normal en comparaison à d'autre personne qui ont des pathologie très lourde. (Attention je ne dis pas que tu es folle.....)

Le fait d'aller voir un psy c'est pour ds un premier temps t'aider à apaiser ta souffrance.


photo de l'auteur Albedo
Albedo
Femme de 21 ans
Ploermel

Je comprend merci beaucoup pour tes conseils et je tien au courant pour les avancées si j'y pense car je suis un peu tête en l'air sur le fait de donner des nouvelles mais normalement je vais penser à vous tous car vous m'avez donné le courage donc c'est sur que je vais penser à vous


photo de l'auteur Untitled
Untitled
Homme de 26 ans
Autre

Citation de Albedo #287353

Albedo je te rassure : tu n'es pas folle ! Et ta crainte n'est pas fondée, les professionnels sont là pour t'aider à prendre une décision bien réfléchie en terme de transition. Leur rôle se limite à te demander si tu es sûre de vouloir transitionner puis ils te renseignent et t'aident à faire face au processus. Ils ne sont pas là pour te juger Albedo. C'est pour cela que je te conseil de passer par une association LGBT vu tes craintes vis à vis des psychiatres : ils vont te guider vers un bon professionnel qui saura t'écouter et t'accompagner comme il se doit.

En tous les cas, entoure toi de gens qui t'aiment et qui te soutiennent et éloigne toi des personnes toxiques. Et nous on est là aussi ! ☺️


photo de l'auteur Albedo
Albedo
Femme de 21 ans
Ploermel

Merci pour les conseil c'est très gentil du coup aujourd'hui j'ai pris un rendez vous pour voir un psychiatre et la secrétaire m'a dit que leur psychiatre en suis déjà plusieurs personne dans le même besoin de transition


photo de l'auteur Untitled
Untitled
Homme de 26 ans
Autre

Citation de Albedo #287395

🤗 Je suis heureux d'entendre cette bonne nouvelle ! Courage et tiens nous au courant ☺️


photo de l'auteur steph41190
Steph41190
Homme de 44 ans
BLOIS

Tu vois Albedo....tu est loin d'être seule dans ce cas!

Bon courage à toi!


photo de l'auteur Albedo
Albedo
Femme de 21 ans
Ploermel

Rendez vous lundi à 15h au psy sa me fait peur mais je dois y aller


photo de l'auteur Untitled
Untitled
Homme de 26 ans
Autre

Citation de Albedo #287494

🤗 Courage ! Tu nous diras ce qu'il en est et si entre temps tu as envie de parler on est là ! 🤗


photo de l'auteur Albedo
Albedo
Femme de 21 ans
Ploermel

J'ai vraiment eu de la chance de trouver ce site il y a tellement de personnes qui sont dans la même situation que moi oui je dois être un peu embêtante à vous remercier autant mais merci à vous tous vous êtes des amours


photo de l'auteur Dahenerys
Dahenerys
Femme de 48 ans
Gien

Tu as une grande mâturité pour ton âge et tu es très loin d'être folle Albedo. Bien au contraire, tu as une telle conscience de ta situation que tu as su, sur ce post, et dès les premiers mots, nous faire ressentir ce que tu vis: une femme enfermée dans un corps d'homme qui n'est pas le sien. Je pense que tu n'auras aucun mal lundi à faire comprendre au psychiatre ce que tu ressents et ce que tu souhaites. c'est un premier pas très courageux. Bravo! Ai confiance en toi. Tu vis seul ce parcours? Tes parents, tes amis ne savent rien?


photo de l'auteur Albedo
Albedo
Femme de 21 ans
Ploermel

J'ai juste deux trois amis en qui j'ai assez confiance mais c'est dur d'en parler car j'ai honte de mon corps et du mensonge sur moi même j'ai été contrainte à agir comme un homme depuis que je suis petite et la je craque et j'ai découvert par le biais d'un reportage qu'il y avait des personne comme moi qui avait réussi à aller jusqu'au bout et que ça aille mieux après


photo de l'auteur Untitled
Untitled
Homme de 26 ans
Autre

Citation de Albedo #287532

N'hésite pas à t'entourer de ces quelques personnes en qui tu as confiance et qui pourront te soutenir par la suite. L'essentiel (et le plus important) c'est ne de pas t'isoler et d'avoir ton cercle de soutient (que ce soit des amis proches, de la famille ou des associations).


photo de l'auteur Albedo
Albedo
Femme de 21 ans
Ploermel

Oui je me suis confiée à une amie qui m'apprendra à me comporté plus e' femme puisque j'ai seulement appris à être un homme en cachant ma féminité au point d'essayer de l'oublier et j'en ai pas mal souffert


photo de l'auteur diniz
Diniz
Non binaire de 44 ans
Clermont-Ferrand

Attention c long !

Tu es évidemment courageuse, comme le montre le fait d'aller voir un psy malgré ta peur, bravo ! Mais sois prudente, les psys ne savent pas mieux écouter ou comprendre ou aider, en fait c'est plutôt l'inverse à cause de leur formation ; on nous fait croire des foutaises comme pour tout "expert", or c'est juste une croyance. Mais j'imagine que tu t'en doutes déjà... Un vrai soutien, une vraie aide, tu les trouveras plus facilement auprès d'ami'es (surtout celleux qui feront l'effort de s'informer voire rechercher pour mieux t'aider), de communautés comme ce forum-ci, de groupe ou assos trans en ligne ou IRL (tu as déjà pensé à bouger vers une grande ville?). Reste sur ce forum et explore ce qui t'intéresse, pas juste ce qui te concerne. Tu pourras pê aussi participer et tenter d'aider, car ta vie ne se résume pas à tes soucis "trans", et aider ça fait du bien aussi. Tu peux même rencontrer des gens cool pas loin de chez toi via ce site "de rencontre".

Tu es déjà bien avancée dans ta quête puisque tu t'identifies consciemment comme femme, parles de toi au féminin, et envisages une transsexualité. Je voudrais corriger ce que tu dis dans ton premier post, surtout : "je déteste ce corps que la nature m'a imposer". Le problème n'est pas dans la nature, tu es pê très bien comme tu es. Mais comme tu le dis aussi qq post + haut : "j'ai été contrainte à agir comme un homme depuis que je suis petite et la je craque". Si tu es née avec un pénis, on t'a assigné non seulement le sexe mais le genre mâle/homme et tenté de t'y conformer. Le vrai problème est dans les systèmes de pouvoir qui nous contraignent, et surtout les idéologies qui les justifient et auxquelles nous smmmes conditionné'es litéralement dès la naissance. Pas dans la nature...

S'il n'y avait pas de stéréotype H et F exclusif et binaire, tu pourrais sans doute vivre heureuse, au moins bien plus heureuse, même dans le corps qui est le tien. D'ailleurs corps mâle n'est pas corps laid ni mauvais, lol ! De plus, diverses sociétés intègrent un 3è genre juste pour ton cas, celui de mâles féminins. Le 2è niveau de problème, c'est qu'inversement et toujours selon notre idéologie, il est impensable qu'une femme n'ait pas aussi un corps femelle, donc tu peux pas t'accepter comme ça. Je comprends bien là ? Si oui, je te conseille d'attendre avant de vraiment envisager une opération chirurgicale et hormonale, et même bien longtemps, bien après ta série d'entretiens psy. 1, 2, 3 ans c'est pas grand chose dans une vie. Au minimum, rencontre et apprends à connaître des personnes qui ont vécu ça, et leur histoire avant et après : il faut je crois que tu saches mieux dans quelle aventure tu veux aller ; et pas que sur internet, face aux gens.

Pourquoi tu hais ton corps ? Parce qu'il est mauvais en soi, par nature ? Ou parce que dans notre civilisation tu peux pas vivre comme tu te sens dans ce corps-là ?

J'aimerais bcp savoir qq chose de ta vie sentimentale et sensuelle, voire amoureuse et sexuelle ; si tu as déjà vraiment connu l'amour (le sentiment), si tu as déjà connu des rapports sexuels (et le sexe c'est pas de la pénétration, c'est un don réciproque et un vécu partagé, quoi qu'il se passe dans la pratique). Mais il n'y a bien sûr aucune pression à ce que tu nous donnes le moindre détail supplémentaire sur ta vie à toi, si ça te gêne ignore...

biz, diniz

PS : Tu parles d'idées noires, est-ce que fais allusion à une phase suicidaire ? Ca m'est arrivé, et c'est grâce ou à cause d'une triple coincidence que je suis là pour t'écrire. A l'époque, j'étais tout au bout d'une très longue quête personnelle, y avait pas d'espoir mais pas non plus de souffrance grave comparé à d'autres moments. Simplement, pas d'espoir. Toi, il me semble que tu es à peine au début de ta quête, et c'est pas une question d'âge. Avec internet en plus, les clés et les portes possibles, les apprentissages et les rencontres, sont innombrables (d'ailleurs c'est une de mes 3 facteurs, ça a relancé de nouvelles quêtes, tu vois?). Mais attention tu trouveras rien sur le suicide lui-même (sauf qq books en anglais que je dois avoir tous, ainsi que qq thèses) et surtout pas d'aide à ce sujet : à cause des tabous et censures tu trouveras que des sites anti-suicide ; paaas du tout la même chose. Ces gens-là ne voudront jjamais, surtout pas t'entendre ou te comprendre, tout ce qui les intéresse c'est de réprimer le suicide, c'est un tabou idéologique absolu et pas que religieux. On dirait qu'un suicidaire est un terroriste, tu vois ? Seuls des amis ou autres bonnes personnes, des vraies qui te jugent pas, peuvent t'entendre là-dessus. Surtout des gens qui ont connu ça, bien sûr.

PPS : Si je me suis pas trop trompé et que tu en as envie, contacte-moi par message (MP).


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit