Coming-out et exclusion de la famille

avatar contributeur de Leo03
Leo03
03/06/2021 à 20:04

Bonjour,

je suis une fille de 29 ans et pendant des année j'ai refoulé mes sentiments pour les femmes a cause de mes origines. Maintenant que je m'accepte et que j'accepte mon homosexualité j'ai fait mon coming-out auprès de mes parents et ca s'est très mal passée. Je vis seule, mais ils m'ont virer de chez eux et ne me parlent plus. Je ne sais pas comment réagir a tout cela, d'autant plus qu'ils me font du chantage émotionnelle et me demandent "de sortir mon attirance pour les filles de ma tête".

avatar contributeur de Plume
Plume
03/06/2021 à 20:08

Salut Leo03,

Es-tu indépendante financièrement?

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Leo03
Leo03
03/06/2021 à 20:09

Oui je suis indépendant financièrement. J'ai également une voiture et un appartement. Mais je trouve très injuste la réaction de ma famille

avatar contributeur de Plume
Plume
03/06/2021 à 20:14

C'est surtout une réaction issue d'une autre époque..

Je crois que tu n'as pas 50 solutions.. Faire preuve de pédagogie et de fermeté. Tu as le droit d'aimer qui tu veux en tant qu'adulte et l'homosexualité n'est pas un choix. Donc ils te demandent l'impossible avec leur demande de te sortir les filles de la tête et cela ne peut que te rendre malheureuse... Moi je leur dirais un truc comme ca je pense..

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar ancien membre
Ancien membre
03/06/2021 à 20:28

@Leo03

La réaction de ta famille , leur chantage et leur demande de t arrêter d être homo comme si c était un choix aurais de quoi déstabiliser , voir écœurer beaucoup de personne .

Toi tu trouves ça injuste ... t es gentille ... c est non seulement injuste mais complètement incompréhensible ... qu ils n acceptent pas ton homosexualite passe encore mais te demander de t enlever ça de la tête ... la on est dans un monde parallèle ...

avatar contributeur de Riffs
Riffs
03/06/2021 à 21:22

Hey Leo03,

Je ne connais pas ton origine, comme tu l'exprimes, mais je sais une chose : être en paix et en adéquation avec soi-même, ça n'a pas de prix !

D'avis perso, et comme l'ont dit d'autres ci-dessus : si tu es indépendante financièrement, ça ôte déjà une épine du pied.

Du côté émotionnel, je me doute que tu dois douiller. Je pense qu'il faut laisser le temps d'adaptation, insister sur le fait que tu vis qui tu es, et que ça ne changera pas.

M'est avis, que le temps est ton meilleur allié... Montrer que tu es heureuse, leur fera, j'espère changer d'avis !

J'espère que tu es bien entourée, côté amitiés,

Riffs

avatar ancien membre
Ancien membre
03/06/2021 à 22:05

moi si mes parents m auraient ditla meme chose j aurai coupe mes liens avec eux avec perte et fracas

avatar ancien membre
Ancien membre
04/06/2021 à 00:15

Certains parents font des enfants comme étant le prolongement d'eux même et sont dans l'attente de pouvoir briller en société pour dire regarde mon fils , ma fille a réussit il elle est avocat.e, mariée, 2 enfants. Ils veulent que l'image soit propre et nette ...parce que souvent eux ont des cadavres dans les tiroirs. Ils prennent leurs enfants comme des objets. Être parents c'est simplement accompagner un petit être jusqu'à ce qu'il puisse voler de ses propres ailes avec tout l'amour qu'on peut lui donner. La seule chose que je souhaite à mon enfant c'est qu'il trouve son plein épanouissement et qu'il fasse ses propres choix, ses propres expériences. Être parents c'est "le métier" le plus difficile au monde, on ne fait pas toujours bien, on peut se tromper, et on peut aussi leur dire qu'on s'est trompé. Ici on parle beaucoup d'amour mais il n'y a pas plus bel amour que celui d'un parent pour son enfant ...malheureusement bcp sont ceux qui passent à côté. Leo03 je ne sais pas d'où vient l'aversion de tes parents pour l'homosexualité...religion , culture , bêtise ?

Mais parfois c'est compliqué...et on a pas d'autres choix que de couper les ponts ...comme on dit, on ne choisit pas sa famille mais on choisit ses amies. Courage à toi. Big hug

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
04/06/2021 à 00:27

Sincèrement j ai vraiment l impression d être un extra terrestre (souvent même)

Franchement comment un père ou un enfant mère peut juger son enfant sur son orientation sexuelle ... ou sur ses capacités intellectuelles ou sur son physique tant qu on y est ... et non seulement ça mais en plus le rejeter ... alors la pour moi on est en plein dans la quatrième dimension ...

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
04/06/2021 à 13:16

Le rejet des parents suite a un coming out est malheureusement très fréquent. Je crois que l'amour est l'outil le plus puissant pour atteindre l'acceptation. Aimer ses parents malgré le rejet et surtout ne pas s'infliger de souffrance inutile en entretenant des liens destructeurs pour toi.

Si eux manquent pour l'instant d'amour pour voir la vérité de ton être, rien n'est figé et le temps, les expériences de la vie peuvent les aider à cheminer vers toi.

Je te conseille donc de garder espoir, et de croire en toi, d'aimer, de t'aimer et d'avancer en étant la seule personne que tu peux véritablement être : toi même.

Bon courage

avatar ancien membre
Ancien membre
04/06/2021 à 17:25

C'est tellement incompréhensible et pourtant tellement courant...

Ce que tu ressens comme tristesse est légitime, et tu n'y es pour rien.

Courage, force et hugs à toi, le principal c'est que tu sois toi, et que tu sois en sécurité, le reste, comme il a été dit au-dessus, c'est le temps qui fera que ça bougera - ou pas...

Les coups qu'on se prend de l'extérieur seront toujours moins dévastateurs que d'être en morceaux à l'intérieur.

avatar contributeur Lauly
Lauly
04/06/2021 à 19:09

J'ai envie de partager ma petite expérience légèrement similaire. J'ai fait mon coming out il y a presque 20 ans, j'étais déjà partie de chez mes parents, je suis d'un petit village et personne ne connaissait d'homo à l'époque, les cultures les croyances et surtout le regard des autres, tout ça fait peur à nos parents ils comprennent pas, ils ne connaissent pas et pensent que c'est mal. Ma mère très croyante à l'époque avait fait une sorte de lieu de prière pour que je devienne hetero 😂. C'était drôle et quand j'y repense ça me fait toujours rire. Ils ont fini par accepter avec le temps et son heureux de me voir m'assumer. Cela a été un peu compliqué pour mon père quelques années après parce que j'ai décidé avec mon ex d'avoir des enfants, lui orphelin de père m'a renvoyé ses souffrances, je lui ai expliqué que sa situation et la mienne n'avait rien à voir, aujourd'hui c'est un super papy. Du côté de mon frère, il est homophobe, il n'a toujours pas compris, ni changé d'avis, on ne se parle plus depuis toutes ses années, je me dis simplement qu'il perd bien plus de choses que moi.

Si je peux me permettre un conseil, laisse le temps faire son job, essaye de garder un minimum de contact qu'ils ne se sentent pas complètement incompris de leur côté et peut-être un jour, ils reviendrons vers toi parce que tu es et sera toujours leur enfant qu'ils eux aussi aidé à grandir. Rien n'est facile, mais rien n'est impossible non plus.

Bon courage à toi.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de CosmicNova75
CosmicNova75
04/06/2021 à 23:30

Hello,

D'après moi, je pense qu'il faut faire preuve de tolérance auprès des membres de ta famille. Ils ne sont pas prêts, pas encore assez ouverts sur le sujet, et on ne peut pas leur demander d'accepter du jour au lendemain qch qu'ils ne comprennent peut-être même pas. La tolérance est dans les 2 sens. Alors en effet, pourquoi ce serait à toi d'être plus "sage" en faisant un pas vers eux et pas l'inverse? A toi de voir si tu t'en sens capable ou non? Tu peux choisir de te brouiller avec toute ta famille mais ce n'est pas ce que tu souhaites. Après tout, tu n'es pas une militante revendiquée des droits LGBT donc rien ne t'empêche de vivre ta vie de ton côté, tu ne leur imposes personne. Tu peux rester discrète avec eux en parlant peu de ta vie sentimentale (mais sans te renier pour autant), ce serait aussi respecter leur point de vue, leur pudeur à ce sujet tout en restant alignée avec qui tu es. Le temps fera peut-être changer d'avis certains, tandis que d'autres non. Certains toléreront, mais n'accepteront jamais. Et certaines personnes préféreront se voiler la face en se convainquant que tu héberges une "amie" et que tu vis en "colloc" avec elle depuis 5 ans ^^ Tu peux déjà temporiser en disant que tu vas réfléchir mais c'est juste pour ne pas les braquer ni couper les ponts. Le reste se fera tout doucement.

avatar contributeur de Cin91
Cin91
05/06/2021 à 19:33

Tolérance dans les 2 sens oui peut être dans ce context. Ca permet de maintenir la relation malgré tout. Par contre faire preuve de discrétion pour pas les déranger hmm non. C'est pas pour militer. C'est juste continuer à être sois même et devant des parents intolérants qui eux ne se gênent pas pour aller jusqu'à banir leur fille du cocon familial dans lequel elle a grandi et était supposé se sentir en sécurité, parce qu'elle ne ramène pas un poilu à la maison.... Il faut équilibrer un minimum et qu'ils ne pensent surtout que c'est passager.

Salon de tchat lesbien

Toutes les femmes célibataires inscrites peuvent accéder à notre salon tchat lesbienne. Chat réservé exclusivement à la gent féminine.

Communauté lesbienne

betolerant est fier de sa communauté lesbienne. Notre communauté est un véritable site de rencontres lesbiennes tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est souvent indispensable pour une femme homosexuelle. Partagez vos expériences au sein du forum coming-out.

Forum homoparentalité

Les familles homoparentales ont la possibilité de se retrouver, de débattre et de s'entraider sur notre forum sur l'homoparentalité.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr