NTR : les fondamentaux ? Vraiment ?

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
26/03/2021 à 15:32

Bonjour à Tous,

Devant l'intérêt sur mes propos quant aux NTR, j'ouvre ce forum. Bienvenue à Tous... ☝️ donc : à Tous !

Merci de se respecter mutuellement. Merci de ne pas convaincre mais d'exprimer votre connaissance sur le sujet, vos arguments, vos sources...

Toutes les remarques, questions, refus, colères, négociations, vécus, doutes, incompréhensions, controverses, incrédulités, perplexités sont encouragés ! Petit bémol : je préfere que vous exprimiez vos pensées plutôt que vos croyances ; merci d'y... penser ! 😁

Je vous invite ici après à vous exprimer sur notre cervelet, ce que vous savez déjà, sur ce que j'ai commencé à exprimer dans les autres forums de BeTo... de près, de loin, même à côté de la plaque (😉 @Farf)

Selon l'intensité sur le débat qui va suivre ( 😉 @6rano), je vais probablement fractionner en trois forums (N - T - R)... peut-être quatre avec le patriarcat (😉 @ApoFFtX) !

Je remercie Wiloooo and Co* de ce site bien conçu et bien géré. Ainsi que les modérateurs pour leur bien-veillance.

avatar contributeur Chapichapo
Chapichapo
26/03/2021 à 17:43

C'est quoi NTR ?

avatar contributeur Dime
Dime
26/03/2021 à 17:44

Citation de OffRoad #358040

Bon. Je veux bien jouer mais je ne comprends absolument pas la règle. NTR est l'acronyme de plein de choses (jusqu'à nique ta race).

Donc qu'entends-tu par NTR ?

avatar contributeur de Doremi
Doremi
26/03/2021 à 17:51

Citation de OffRoad #358040

Est-ce la suite de ton com sur les "éléments de la Sérénité"

(Nourriture, Territoire et Reproduction) dans le topic sur la bipolarité ?

https://betolerant.fr/forum/18519/vivre-avec-quelqu-un-de-bipolaire

avatar contributeur Chapichapo
Chapichapo
26/03/2021 à 18:08

Si je comprend le sujet :

Citation de OffRoad #348231

Toujours avoir à l'esprit les fonctions vitales du cerveau engrammées dans le cervelet, appelé aussi Reptilien. C'est le centre des besoins vitaux regroupés en trois catégories primordiales à la Vie : Nourriture, Territoire et Reproduction (NTR). Ces trois NTR sont forcément dans toutes nos actions journalières. Ne perdez jamais ce socle immuable de la Vie

Je ne remets pas en cause les besoins vitaux NTR, mais je pense que ce n'est pas exhaustif en besoins vitaux.

Cela est peut être exhaustif pour certaines espèces animales, mais pas pour les especes grégaires. la relation à autrui hors cadre de reproduction est un besoin vital pour les espèces grégaires. C'est d'autant plus vrai pour l'homme, qui n'existe plus en tant qu'homme sans ses pairs.

Je pense qu'il manque également la dualité conscient - inconscient. Le repos. Personne ne survit sans repos.

Aussi, toutes nos actions journalières ne peuvent s'expliquer uniquement par NTR. Je dors, ce n'est pas nourriture (même si le proverbe "qui dors dine" a du sens). Et la relation à autrui n'a pas uniquement une filnalité de reproduction.

avatar contributeur de Doremi
Doremi
26/03/2021 à 18:15

(Tiens tiens, Offroad, Zeugma, et maintenant Chapi-Chapo :

-> la triade / ou tri(u)nité est au complet 😉 😉 😉 )

avatar contributeur Chapichapo
Chapichapo
26/03/2021 à 18:21

Citation de Doremi #358052

(Tiens tiens, Offroad, Zeugma, et maintenant Chapi-Chapo :

-> la triade / ou tri(u)nité est au complet 😉 😉 😉 )

Avec toi, ça fait 4, il en manque 3 : 😘 😘 😘

avatar contributeur de Doremi
Doremi
26/03/2021 à 18:48

Pour faire les 7 nain(e)s ? (Sorry mais ça me fait rire, hihiiiii !) 😜 😜 😜

NTR : les fondamentaux ? Vraiment

avatar contributeur Chapichapo
Chapichapo
26/03/2021 à 19:04

C'est juste, malheureusement hors sujet de ce topic, et bien dommage car pertienent en un certain sens.

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
26/03/2021 à 19:09

Hello Tous !

On a encore rien développé... et vous êtes déjà à fond !... J'adore et ça promet 😄 👍

Heureux de te lire ici Doremi ! Bienvenue également 🤗

@Dime : Comme tu as pu le lire chez les nains (Mouarff mais je ne fais pas Blanche Neige nan, nan), il s'agit de développer ce que j'utilise comme analyse des comportements et même pour ma propre gouverne, la notion de besoins vitaux concernant les NTR :

Nourritures : Observez qu'il est écrit au pluriel donc : l'air que nous respirons en fait parti avec simplement tout ce qui est introduit dans le corps. Pensez aussi à ce qui NE dois PAS être introduit dans le corps, ils rentrent aussi dans cette classe... en rejet.

Territoire : (le plus vicieux) On y classe bien évidemment ce qui s'achète : matériels divers (maison, voiture, terrain,...) mais aussi ce qu'il y a dans le frigo ou dans le potager et... tout ce qui commence par "ma" ou "sa" ou "ta" etc... comme 'ma femme' (Hihihi le PN vont se révolter)...

Reproduction : Ce terme ne comprend pas le plaisir de la pratique... stérile. Mais pour être simple dans un premier trait, les mâles veulent "monter les femelles" (oui au pluriel) et les femelles vont "sélectionner un élu".

Je vais développer au fur-et-à-mesure que le temps me le permet et en fonction surtout de vos curiosités car le domaine est vaste à parcourir autant qu'il est passionant. Même avec des personnes qui connaissent les NTR avec qui j'échange on se surprend à plonger dans les pièges du... prolétariat ! 😁

Juste une remarque pour 'grégaire' : cela concerne les ... animaux sociaux en majorité mammifères et nous également mais pas que....

Yep à Tous 🤗

avatar contributeur Mistnight
Mistnight
26/03/2021 à 20:17

Je serais intéressé par un développement sur la notion de territoire en tant que besoin vital...?

Parce que très basiquement, nos ancetres avaient certes besoin de territoires mais c'était soit pour la chasse/cueillette, soit pour l'agriculture donc en gros pour la bouffe.

Est ce que la notion de territoire serait ici entendue comme besoin d'appartenance à un groupe d'une certaine taille (dont les individus partagent des points communs) et qui se développe sur un territoire donné..?

Parce que si ce n'est pas pour la nourriture, ni pour la symbolique du "patriotisme" à l'ancienne, j'ai un peu de mal à voir en quoi le territoire se définirait comme besoin vital.

Bref le singe conscient (pour eviter de dire homo "sapiens") étant un être de récits, d'imagination et de projections (dans le futur), j'aurais un préférence pour remplacer le T de territoire par le S de symbolisme...

edit : ok merci pour la précision dans le dernier message modifié, Donc ouai j'achète pas le territoire. De mon point de vu ça ressemblerais trop une répétition du besoin nourriture.

avatar contributeur Chapichapo
Chapichapo
26/03/2021 à 20:30

Je rejoins Mistnight, le "territoire" comme terres possédées ou possessions a une visée "nouriture". Par contre, si on y mets la domination, la hierarchie, la richesse, on pourrait parler d'un besoin de valeur vis à vis d'une possession. Dans ce cas je généraliserait mâle alpha, et ça devient "reproduction".

Les territoires dans animaux vivant en meute, la possession du territoire est nécessaire à la survie et à la reproduction : nourrir la descendance. La "reproduction" a besoin de "nourriture", ce lien se concrêtise par "territoire".

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
26/03/2021 à 20:56

Un notion a été omise et pourtant ô combien majeure, il s'agit de la protection contre les prédateurs.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur Chapichapo
Chapichapo
26/03/2021 à 21:00

la protection contre les prédateurs tu mets ça dans territoire ?

avatar contributeur Dime
Dime
26/03/2021 à 22:20

Bon. Nourriture, territoire et reproduction.

A l'heure du RSA, des allocations logement, des restos du coeur, de la contraception, de l'avortement, de la PMA, de la surpopulation, des migrations de masse, du droit à la propriété, etc...

Est-ce bien d'actualité ? J'ai le sentiments que nos combats sont ailleurs au vingt et unième siècle..

Certes la lutte de territoire perdure encore à l'échelle mondiale.

Et le NTR est surement encore vivace dans les pays du sud les plus pauvres.

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
27/03/2021 à 00:16

Citation de Chapichapo #358084

la protection contre les prédateurs tu mets ça dans territoire ?

.

Citation de Jstophe #358082

Ça dépend de ce qu'on met derrière "prédateur". Jstophe évoquait la conquête de territoire j'imagine.

Il est clair que plus on a de territoire, moins l'ennemi potentiel en possède. On peut alors se reproduire comme des fous en toute sécurité...

 

Je ne sais pas si ça a sa place ici mais en terme de survie à courte échéance il existe un triangle à considerer:

Chaleur - Eau - Repos

La survie est assurée si et seulement si au moins deux des trois besoins sont satisfaits.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Doremi
Doremi
27/03/2021 à 00:27

Citation de Jessica69 #358100

  • Chaleur et repos : mmmmmhhhhhh...

  • Eau : vivre d'amour et d'eau fraîche : mmmmmhhhhhh...

(Bon, promis, j'arrête de polluer ce post par des réflexions anachroniques et hors sujet,

foin de nains et de mmmmmhhhhhh..., j'm'en va dormir, na ! 😜 )

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
27/03/2021 à 01:55

Citation de Doremi #358101

Hiiihihiiii🤣


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
27/03/2021 à 12:09

Citation de Jstophe #358082

Bonjour Jstophe, merci de participer. Merci aussi de présenter cette facette... Je penche pourtant vers l'apprentissage social mais aussi sur la notion de Territoire. Se rappeler que le Territoire est appropriation mais également zone de repos, zone protégée, sécurisé, où l'on se sent 'chez soi' avec tout ce que cela implique. Cette zone virtuel, simplement remarquable pour la chambre de l'enfant avec sa pancarte "interdit aux adultes", le panneau "défense d'entrer" ou la zone déboisée autour du château fort. Toute entrée dans cette zone est une agression a priori.

Vous pouvez aussi consulter sur la 'proximité sociale' qui est également une zoneTerritoire selon les cultures : la Proxémie.

Très utile de la connaître quend vous discuter avec du monde (cocktail ou Vin d'Honneur par exemble). La distance s'équilibre dans un groupe debout, verre à la main lors de l'arrivée d'une tiers personne.

Voilà, grâce à Jstophe, le topic progresse bien en suivant vos questions. 🤗

Citation de Doremi #358101

J'aime aussi tes posts remplis d'émotions sensuelles appréciées et rafraîchissantes 👍

Citation de Dime #358089

Oui, cela sera toujours d'actualité.

Je saisi ton trouble : pourquoi connaître cela ? Mon objectif (vous communiquer ces éléments) vous permettra de bien traduire vos envies, vos besoins, vos attentes afin de rencontrer la 'bonne personne' sans distorsion. Exemple : vous aimez cette personne de fort caractère... qui finalement, une fois en couple (vous êtes donc devenu 'son' Territoire) se révèlera un PN ! Beaucoup de couples perdent leur unité suite au mariage alors qu'ils s'appréciaient durant plusieurs années auparavant.

Dans l'autre sens, détecter par discussion ou simple observation chez votre partenaire probable ou actuel vous permettra de vous améliorer mutuellement...

Je pars marcher pour me dégourdir les... neurones 😁 ! À pluche 👋

avatar contributeur de 6rano
6rano
27/03/2021 à 12:39

Yeah, je commence à entrevoir une brèche, c'est le "femelles" avec un "s" et le "sélectionner un élu" qui m'ont mis sur la piste. A travers ces notions de nourriture, territoire et reproduction il y a quelque chose de l'adaptation non? Quelque chose d'une selection optimale via l'evolution des meilleurs comportements à adopter, pour la survie dans un environment fait d'obstacles et de ressources limités?

Ya de ça ou je fais fausse route? ^^ (attention si tu réponds "oui c'est ça" mon prochain com va faire mal^^)

PS: Bien dit ApoFttx.

avatar contributeur de Farf
Farf
27/03/2021 à 13:36

Bonjour, tous !

OffRoad, contente que tu aies ouvert ce topic. Merci !

Citation de ApoFFtX #358124

Ta remarque me fait penser à une chose que je vois fréquemment dans mon métier, avec les chiens de protection des troupeaux.

Si les barrières type clôtures ou autres délimitent physiquement le territoire à protéger, il n'en est pas moins que sans ces barrières, et dans la tête du chien de protection, le territoire est aussi le troupeau tout simplement. Pour cet exemple il s'agit du conditionnement fait par la mise en place du prédateur qu'est le chien, auprès de proies, que sont naturellement les brebis et autres espèces pour lui. Elles font désormais partie de lui et inversement.

Dans les comportements humains on voit très bien ce phénomène de "propriété" dans le couple ou les relations plus largement. La femme est le territoire de l'homme.(Ce n'est qu'un exemple. Certaines femmes ont cette approche également) Quiconque s'en approche risque de provoquer un tsunami !

Apo le comportement de tes chiens concerne la protection de l'espace, mais te concerne aussi toi.

avatar contributeur de Farf
Farf
28/03/2021 à 10:27

Citation de Nature L #358155

Juste envie de rebondir en passant sur tes mots, et ceux d'Offroad, autour de la grégarité.

Il s'agit d'un comportement instinctif, et c'est lui qui incite une même espèce (humaine ou animale) à se rassembler, et à adopter les mêmes comportements.

Chez les moutons, la force, c'est le nombre. Ces animaux n'ont d'autre moyen pour se protéger que de se regrouper. C'est souvent la brebis qui traîne seule qui se fait croquer par l'opportuniste prédateur !

L'humain est son propre prédateur.

Si on observe le groupe, une nation, c'est toujours la majorité qui l'emporte. Qu'elle ait tort ou raison d'ailleurs. Le nombre valide la "pensée majoritaire", et l'organisation s'articule autour d'elle.

L'"électron libre" ( la brebis galeuse) , s'il appartient d'une certaine manière à ce groupe, n'est pas pour autant systématiquement accepté par ce même groupe. Au mieux il est considéré à part. Au pire il n'est pas légitime aux yeux de ce groupe.

avatar contributeur de Farf
Farf
28/03/2021 à 10:43

Citation de ApoFFtX #358208

Je pense que cette capacité a au moins une limite, celle de l'intérêt personnel, et plus largement celle du pouvoir. L'animal est dépourvu d'égo. Pas l'humain.

Arrêtez moi si je dis des âneries.

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
28/03/2021 à 11:11

Citation de Farf #358211

L'animal est dépourvu d'égo

Vraiment ? Même les coqs ? 🐓

Je sors 😅

🚪


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar contributeur de Farf
Farf
28/03/2021 à 11:14

Citation de Wondeur #358212

Mah noooon, reste !

Le coq veut juste féconder. D'ailleurs quand je les vois littéralement violer ces pauvres poules, j'ai envie de coq au vin. Pas ovin hein.

avatar contributeur de Plume
Plume
28/03/2021 à 11:20

Bonjour à tous,

@Offroad, j'ai eu du mal à comprendre le sujet alors si je suis à côté de la plaque n'hésite pas à me le dire^^'

Je suis assez d'accord avec cette notion d'ego et de soif de pouvoir qui justifie le conformisme. Il y a aussi je pense la question de l'image et du quand dira t'on.

Dans mon adolescence, une question me tarraudait : "Comment et pourquoi, lors de la seconde guerre mondiale, des civils plutôt non violents (m. et mme tout le monde) se sont mis a cacher des enfants, passer des messages ou meme poser des bombes au péril de leur vie? En cachette de leurs voisins car ils étaient minoritaires et en danger de délation?

Quand vous écoutez leur temoignage, ils disent tous qu'ils ne pouvaient pas faire autrement. c'était inconcevable de suivre la masse, leurs valeurs étaient bien trop mises a mal et la dissonnance interieure impossible à gérer. C'était "évident".

Tout ca pour dire que moi je pense que les "brebis galeuses" humaines, ne sont pas "cablées" comme les autres "brebis".. Et que ces personnes sont minoritaires dans la société..

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Farf
Farf
28/03/2021 à 11:23

Citation de ApoFFtX #358215

L'hyperbole te va comme un gant !

Yes.... Ça rejoint un peu ce qu'on disait sur le topic autour de la binarité (du moins ce que j'ai dit, à tort en considérant les avancées dont a parlé Offroad).

On peut au moins s'en extraire en partie.

Modif' à la lecture de Plume : dans le règne animal, le "faible", ou l'oméga pour l'exemple du loup, s'il occupe la place la plus basse dans la meute, n'est pas pour autant exclu de cette meute. Certes il mangera le dernier, mais il ne crèvera jamais de faim.

L'humain, lui, va systématiquement chercher à écraser le penseur à contre courant. La brebis galeuse. Il veut l'anéantir.

Le marginal se verra détruire sa maison. Le sdf sera rendu inexistant aux yeux de la société, chassé des villes par exemple, en balançant des saletés de mobilier urbain, les empêchant de s'allonger sur un banc...on les rend invisibles.

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
28/03/2021 à 11:39

Citation de Wondeur #358212

Tu ergotes là 😂😂

 

Si l'humain (il et elle donc) à un très gros cerveau, cela ne l'extrait pas de comportements primaires. Ce gros cerveau est une surcouche. Au commandes primaires, le cervelet. Plus gros que celui d'une poule il n'en demeure pas moins très primitif.

Les comportements primitifs (niveau animal) de l'homme ou de la femme sont ceux des mâles et femelles de la plus part des espèces animales. L'homme comme le cocq ou le lion à le besoin physique de se reproduire. Il peut comme eux devenir plus agressif si ce besoin n'est pas satisfait. La surcouche, intégrant nos codes sociaux l'empêche heureusement de se comporter comme l'animal dans la très grande majorité des cas.

 

" L'humain, lui, va systématiquement chercher à écraser le penseur à contre courant. La brebis galeuse. Il veut l'anéantir."

Tu as entièrement raison


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
28/03/2021 à 11:46

@plume Je rejoins tes questionnements et ta phrase "Je pense que les" brebis galeuses" ne sont pas câblées comme les autre brebis. " m'interpelle particulièrement. Qu'est-ce qui fait que certaines personnes sont capables d'empathie au péril de leur vie quand d'autres sont capables des pires cruautés, au-delà du désordre psychiatrique ? Quelle part a l'instinct de survie dans tout ça ?

avatar contributeur de Plume
Plume
28/03/2021 à 11:52

@naturel,

J'ai l'impression que la survie passe par l'éthique dans ce cas la et que la survie physique passe au second plan.. une survie psychique en qqsorte.. Avec acceptation du risque de mourir pour des valeurs..

Ca se base sur rien de tres concret ce que je dis, juste un ressenti..

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr