Vivre avec quelqu'un de bipolaire

avatar contributeur de Wowzillah
Wowzillah  

Bonjour tous le monde,

Petite question aux membres ici.

Est ce que quelqu'un d'entre vous est ou à été dans une relation avec quelqu'un de bipolaire ? Quelle a été votre expérience, votre manière de gérer les différents moments de la maladie ? Est ce que votre couple a survécu ?

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Stev4477
Stev4477  

Citation de Wowzillah #348003

c'est encore moi 😅😂

j'ai vécu avec quelqu'un de bipolaire lorsque j'étais ado vers 16/17 ans.

notre couple n'a pas duré longtemps, car j'appréhendais toujours ses réactions au moindre fait et geste, à la moindre parole de travers, je devrai toujours allez dans son sens quitte a me dénaturé pour entrer dans son idéal et donc j'ai vite mis le hola car pas du tout épanoui

avatar contributeur de Wowzillah
Wowzillah  

@stev4477: Eh on se retrouve mister. 😜 Au moins c'est bien tu discutes 😊J'essaye d'avoir un retour d'expérience. C'est mon train train quotidien et certaine fois c'est compliqué... Pas là pour me plaindre mais des infos sur la manière dont les gens ont géré ça sera très utile.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Stev4477
Stev4477  

au départ j'ai accepté car je me suis dit que ca faisait parti de lui (je n'aime pas changé les gens car ça n'apporte rien de bon) puis progressivement ses crises sont devenus de plus en plus fréquentes et incontrôlable, alors j'ai encaissé, puis un moment donné j'ai posé les choses et échanger avec lui pour trouver un compromis et se remettre en question tout les deux voir comment on peut arriver à trouver un terrain d'entente pour repartir sur des bases solides et seraines..

en d'autres mots dans un premier temps communiquez entre vous pour poser les choses sur ce qui ne va pas et voir comment vous pouvez arranger ça tout les deux 👍🙂

avatar contributeur de Wowzillah
Wowzillah  

Oui c'est quelque chose qui est fait régulièrement mais bon, niveau fatigue émotionnel, ça pèse... Une relation plus simple est certaine fois une envie forte. Faut vivre avec je suppose.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Stev4477
Stev4477  

je comprends parfaitement.

quand j'étais à saturation j'ai posé un ultimatum, car accepté ses crises plus ou moins violentes, vivre avec l'appréhension c'est pas une vie 🤷🏻‍♂️

avatar contributeur de Wowzillah
Wowzillah  

C'est ça, je suis complètement d'accord.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Romance83
Romance83  

Il n y a pas un traitement médical a la bipolarité ? Il me semble que c est considéré comme une maladie ou je me trompe ?

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Wowzillah
Wowzillah  

En effet, il y a un traitement qui permet de limiter les symptômes et d'avoir moins de relapse en mania ou dépression. Le problème est que cette année n'a pas été une année spéciale : deux confinements, changement de routines, changement du temps... Bref le parfait cocktail pour des périoded maniques/dépressive à foison.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Lordedge
Lordedge  

En tout cas c'est bien de ta part de rester pour lui. Déjà être avec un susceptible c'est compliqué alors bipolaire...

avatar contributeur de Wowzillah
Wowzillah  

@lordedge: merci. C'est pas vraiment un exploit. Si tu es avec quelqu'un, tu ne peux pas les juger sur quelque chose hors de leur contrôle. Par contre le problème est tu perds une partie de toi même et la frontière entre aidant et amant deviens très vite fine. C'est mon problème je pense, je dois trouver l'équilibre entre les deux.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Dime
Dime  

Citation de Wowzillah #348072

Yes,

Dur dur quand les gens ne sont pas équilibrés. Les histoires d´amour n´y resistent pas trés longtemps, car c´est épuisant et ingrat.

Apres on a tous des up and down, mais c´est une question de degré. Sans compter que les gens fragiles additionnent souvent les toxiques ( alcool, cachets et autre), ce qui empire leur cas.

avatar contributeur de Wowzillah
Wowzillah  

@dime: avec le correct traitement, un bipolaire peut vivre une vie à peu près normal. Malheureusement, 2020 était tout sauf normal et quand on voit la recrudescence de dépression dû au confinement par exemple, je vous laisse imaginer le résultat avec quelqu'un de bipolaire. Une chose que j'ai remarqué, aller au bureau pour bosser me donnait un break. Avec le télétravail depuis 9 mois, à la maison, je n'ai plus ce break. La restriction sur les déplacements ne nous permettait pas de partir en forêt par exemple qui était un super 'destresseur' pour nous. Cela n'était plus possible non plus. Et je ne vais pas commencer à parler de la pénurie de certains médicaments (mood stabalize en particulier qui était impossible à trouver dans ma région pendant le premier confinement). Bref, un raté complet au niveau traitement de maladie psychiatrique cette pandémie.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Stev4477
Stev4477  

Citation de Wowzillah #348130

c'est vrai que cette année à été une catastrophe monumentale, espérons un meilleur avenir d'ici les prochains mois. ☹️☹️

avatar contributeur de Wowzillah
Wowzillah  

@stev4477 : je te le fais pas dire 😑 vivement 2021

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de OffRoad
OffRoad  

Bonjour à tous,

La bipolarité n'est que l'apparence du fonctionnement du cerveau dans sa globalité. cela peut paraître banale comme phrase mais elle admet la complexité des tiraillements de l'âme entre ses fonctions vitales, sociales et expérimentales de l'individu.

Toujours avoir à l'esprit les fonctions vitales du cerveau engrammées dans le cervelet, appelé aussi Reptilien. C'est le centre des besoins vitaux regroupés en trois catégories primordiales à la Vie : Nourriture, Territoire et Reproduction (NTR).

Ces trois NTR sont forcément dans toutes nos actions journalières. Ne perdez jamais ce socle immuable de la Vie...

Pour obtenir la satisfaction de combler ces NTR (éléments de la Sérénité) encore faut-ils les détecter dans le comportements de nos interlocuteurs !...

Pourquoi ce développement dans "Vivre avec QQ de bipolaire" ?

Parce que le mode de fonctionnement personnel de l'individu se réalise dans deux (plusieurs) registres apparents.

Les NTR sont identiques aux comportements différents. Ce qui modifie cela sont de deux ordres principalement (mais pas que...) :

  • Structurelle : différence structurelle due à la composition ADN (héritage génétique combiné), accident ou détérioration mécanique ou chimique (choc crânien, modification temporaire ou permanent des équilibres hormonaux,...)

  • Environnementale : les interactions avec toutes les personnes fréquentées depuis sa naissance ainsi que ses expériences personnelles (interactions avec la nature au sens large).

Vous vous trouvez en présence de deux/+ comportements pour le même NTR.

Ce que votre compagnon/compagne "bipolaire" (je n'aime pas ce terme qui "classe des comportements") exprime, il/elle le fait sans discernement de l'interlocuteur. vous observez donc une disparité de comportement... selon qu'il/elle vous perçoit comme "proche" - "très proche" - "ami(e)" - "ennemi(e)" - etc...

J'essaie d'être bref sur ce sujet complexe et donc difficile d'être concis...

...je m'arrête là mais je souhaite développer... sur le NTR bien sûr mais aussi sur les points ci-dessus qui vous interroge...

Prenez soin de vous et de vos proches

avatar contributeur de Wowzillah
Wowzillah  

Au niveau relation, je vais vous l'avouer, cela peut être un calvaire. Se sentir isoler parfois dans son propre couple( il a tandance à s'isoler dans une des chambres et c'est comme si je n'existe plus pour lui.. Sans aucune raison) j'en souffre énormément de ce manque de petite chose comme une conversation, un câlin... Etc.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de OffRoad
OffRoad  

De tout cœur avec toi Wowzillah,

il y a sûrement une raison mais c'est très difficile de capter. Alors ne cherche pas trop... avance, tourne les pages journalières, sinon c'est toi-même que tu uses fortement.

Profitez ensemble des bons moments (j'espère qu'il y en a) et prends soin de toi quand il est "absent"...

amicalement à tous aussi

avatar contributeur de Aislinn
Aislinn  

Bonjour

Je suis dysthimique (trouble bipolaire) et je voulais juste dire qu´avec un traitement adapté tout peut se passer très bien le tout est de ne pas l´arrêter c´est tout

avatar contributeur de Wowzillah
Wowzillah  

@aislinn :je sais. Il a son traitement mais son acceptance de la maladie c'est pas encore ça, Malheureusement.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Aislinn
Aislinn  

Ah c´est vrai que ce n´est pas simple cette partie là prend du temps

Alias Sam  

Bonjour je suis déjà sortie avec une bipolaire après il n'y avais pas que ça bipolarité sa aura durée le temps d'une belle histoire tout de même. J'ai une amie aussi bipolaire. Ont voit un changement avec un traitement. Tout peux très bien se passer.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Vivalee
Vivalee  

Citation de Wowzillah #348848

c'est un comportement typique des bipolaire, qu'ils soient en dénie de la maladie. Mon père est bipolaire et il a accepté de se faire soigné à 70 ans passé. Autant te dire qu'on est passé par des phases très très compliqué. Il se mettait même en danger. Je suis de tout coeur avec toi car çà doit être vraiment très compliqué surtout dans les phases hautes de la maladie ou la personne est quasi incontrolable. Tu pourras essayer de la raisonner mais rien à faire. Ils sont dans une bulle et quand ils en sortent s'en suis de grosses phases de déprime. si tu veux parler je suis là. Bon courage à toi en tout cas

Erable36  

bonjour j ai vecu treize ans avec un bipolaire .,il faut etre tres amoureux pour tenir .ATTENTION le bipolaire et le perver narcissique utilise les même modes de fonctionnement ,le bipolaire est guerissable pas le pervers

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.