Publicité

Peur des hommes

photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par IvanKaliayev le 11/12/2014 - 00:25:36
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur
Ok, je me lance. 

Depuis plusieurs années j'aime les hommes ; mais j'en ai peur. Je m'explique, je n'ai aucun problème avec les hommes dans la vie de tout les jours, quand ils sont mes amis, etc... Mais dès qu'ils intéressent à moi, qu'il s'agit de séduction, je sens l?intérêt des hommes sur ma personne comme une agression. Je sens tout ce qui est intimité et séduction comme une espèce de « viol ». Je perds mes moyens, je me défile, j?angoisse énormément, je fuis, je deviens presque agressif. C'est un problème terrible. Et dès qu'il s'agit de sexe, c'est la catastrophe, la peur est encore plus grande ; je ne peut tout simplement pas, je suis tétanisé.

Bien que je sache pertinemment d'où tout cela viens, je suis incapable de dépasser ce problème. 

Auriez-vous quelques idées, des choses à dire ; avez-vous déjà vécu ça ?

Ivan.

Date de publication : 10/12/2014 à 23:53
#172006
photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 27 ans
Juste comme ça pour savoir, d'où vient cette peur exactement ? On pourrait peut-être mieux t'aider si on en savait plus.

 0 vote #172038
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
La version très courte, sans les détail donne : Ma sœur c'est fait vio'ler par notre oncle, duquel nous étions très proche. Plus tard, une amie proche a été vio'lé par un de ses prof. Plus tard encore une amie très proche s'est faite vio'ler par la personne que j'aimais ;cette fois (cause d'un certain environnement et de certaine circonstance) je l'ai pris pour moi, j'ai eu l'impression de mettre fait vio'ler, moi. Depuis, j'ai peur à la fois qu'on me fasse du mal, mais aussi de faire du mal (étant donné les circonstance de la seconde histoire).
#172040
photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 27 ans
ah ouai quand même, vos êtes bien entourés quand même niveau mec, vous avez pas de chances xD (désolé, s'pas drole mais quand même...)

 0 vote #172041
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Salut Yvan
Oué... suis pas du genre à faire la pub aux psy ... mais là, il me semble bien que seul un psy sera en mesure de faire sauter ce verrou...
#172042
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Non t’inquiète, je comprend x) C'est sur, qu'en on y pense, on à pas de chance ^^
#172043
photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 27 ans
Mais oui, je pense qu'un psy te fera le plus grand bien, à moins d'essayer de surmonter ça par toi-même, mais je pense que ce sera très dur ... Bon courage en tout cas, c'est dommage d'avoir peur de ce que l'on aime :/

 0 vote #172044
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Le problème étant que j'ai déjà fait tout le travail nécessaire pour dépasser le reste. Je n'ai plus aucun problème si ce n'est cette peur.
#172046
photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 27 ans
Tout le reste ? C'est-à-dire ? Tu avais d'autres craintes à part cette peur des hommes ?

 0 vote #172047
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Il faut dire que cette histoire m'a pas mal amoché. J'ai eu, pendant des ans, pas mal de problèmes, qui maintenant sont tout à fait résolu. Des problèmes de dépression, des problèmes psychiatriques aussi, des crises d'angoisses et puis la complexité de l'histoire n'as pas arrangé les choses. 
#172048
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Euh Yvan, si tu parles par énigmes, quelle espèce d'aide attends-tu de nous exactement, hein ?
;)
#172049
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Pardon si je ne suis pas clair ^^ C'est d'une complexité tellement grande que si je commence à rentrer dans les détailles, on en à pour six mois d'explication. Mais de tout ça ne reste que cette peur des hommes ; j'ai peur à la fois qu'on me fasse du mal, mais j'ai aussi terriblement peur de faire du mal, et c'est cette deuxième chose qui bloque le plus, car pour la première je suis capable de prendre sur moi. 

Ce que j'attend de vous ? Savoir si ce genre de situation (peur de l'autre) vous est déjà arrivé, si vous avez des idées pour faire passer ce blocage... :)
#172051
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
ah bah voilà... là j'ai compris (enfin je crois^^)

Je dirais que la prochaine fois que tu te rapproches de "quelqu'un", pourquoi n'essaierai-tu pas de lui en parler comme tu viens de le faire ici ?

Il peut être intéressant que tu prépares un p'tit résumé (sans trop de détail) de manière à ne pas avoir à trop chercher tes mots le "moment venu" ... et partir du principe que si tu peux prendre sur toi concernant "le mal que l'on pourrait te faire", tu pourrais faire confiance à ton compagnon du moment pour prendre aussi un peu sur lui, non ?

Je crois sincèrement qu'il ne faut pas que tu cristallises plus que de raison sur ta personne toute la misère du monde. Tu as déjà pas mal morflé, aussi je ne vois pas pourquoi il faudrait en rajouter...
Ah et bien sûr, il me semble important, le moment venu, de ne pas hâter les choses, de laisser le temps au temps...
#172058
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Une thérapie cognitive et comportementale pourrait soigner ce problème je pense. Après il faut trouver le spécialiste.
#172362
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par pistache le 14/12/2014 - 01:10:49
Pour ma part j'ai déjà eu cette angoisse envers les femmes, même si mes motifs sont plus softs que les tiens. Mais bien que j'aime les femmes, ça m'est arrivé de ressentir leur désir comme une agression dès que la possibilité de coucher s'offrait à moi : peur de pas avoir assez envie, peur de mal faire, de décevoir ou d'être deçue, ou d'avoir à me justifier si elle perçoit mon stress ou mon non-desir. Bref un bloc d'angoisse dès que j'ai une réciprocité et que d'un coup mon désir est remplacé par la peur... quand on a des blocages comme cela, il faut parler, beaucoup parler pour que la personne (si de base elle te plait) soit en mesure d'être patiente et te rassurer à sa façon. Surtout ne pas sentir qu'on te force la main, il ne faudrait jamais se sentir obligé ou oppressé de quoi que ce soit juste parce qu'un mec à manifesté un intérêt à ton égard, car tu ne lui dois rien. Essaye peut-être de développer un feeling amical avec un mec comprehensif, puis de t'épanouir sexuellement uniquement une fois qu'il aura obtenu ta confiance (et ton désir, bien évidemment). Pour ma part je n'arrive à rien si je ne me sens pas complètement libre de dire simplement «non» sans remettre ma relation (quel qu'elle soit) en question ^^ 
#172365