Et toi est-ce que tu vas bien ?

avatar contributeur de Boulanger44
Boulanger44  

Cette question on la lit souvent ; "cc comment cv ?

En fait que l'on soit homme, femme, jeune, vieux, en ce moment j'ai l'impression que seul le mal être ambiant prend le dessus, que toutes nos vies sont suspendues, nos projets arrêtés.

Un peu comme si l'on devait faire un deuil avec tout ce qui nous manque, pourtant on parle de vaccin, on pourait imaginer une année 2021 où l'on aura le droit de danser ensemble, s'embrasser, voyager, aller boire un verre, travailler, faire du sport ensemble...

Alors toi, comment vas-tu ? Est tu positif ou négatif en ce moment ?

Ancien membre  

on pourait imaginer une année 2021 où l'on aura le droit de danser ensemble, s'embrasser, voyager, aller boire un verre, travailler, faire du sport ensemble...

C'est pas déjà le cas? Même limité?

avatar contributeur de Dime
Dime  

Salut boulanger.

Tu as l´air d´avoir le moral dans les chausettes !

Chacun vit son confinement à sa façon.

Moi j´ai eu une grosse periode d´angoisse debut novembre, puis ca s´est calmé. Actuellement je savoure une periode de paix interieure et d´optimisme tout a fait délectable.

ça va se decongestionner à partir de demain niveau confinement . Tkt.

Ancien membre  

salut Boulanger,

moi je suis pas trop en forme cette semaine et pourtant ça allait jusque là.

J'ai fait de mauvais choix et tenter des choses que je n'auraispas dû, il y a qq semaines et les conséquences qui en découlent m'ont chamboulés...Alors tout ça associé à la morosité ambiante liée aux pb du confinement, de l'incertitude quant au vaccin contre la covid, eh ben, moi aussi pas au top de ma forme!!!

Ancien membre  

Non. Ca ne va pas trop bien, ce truc de "confinement' etc. C'était deja catastrophique en printemps, et pas que pour les raisons ou circonstances personnelles . Cette fois ci c'est carrément une question de la vie ou survivre. Rien que ça. En plus, je suis persuadé que les "mesures" vont rester à la rigueur pour encore trééés longtemps. jusqu'à l'épuisement de toute résistance. Je pense aussi que ca va aller plus ou moins bien pour les gens qui vivent dans "les cases à cocher". Pour ceux qui voyagent pas exactement sur les rails c'est probablement la fin de voyage.

avatar contributeur de Azel
Azel  

En fait, je me dis souvent ces quelques mots

"Le moment présent est une frêle passerelle,

Si tu la charges des regrets d'hier,

De l'inquiétude de demain,

La passerelle cède et tu perds pied."

Je vais sur ma passerelle, au dessus d'une rivière, au bord d'une cascade, au dessus de la canopée ... et ça va aller.

L'instant est précieux, le passé est déjà parti, l'avenir me réserve des surprises ...

Par exemple, mon boulanger fait des patisseries merveilleuses, du pain délicieux. Il a toujours le sourire (dommage d'ailleurs qu'il ne soit pas plus souvent dans la boutique parce que sa femme fait la gueule, elle ;-) L'autre jour il s'est mis au kouniaman (pas top mon orthographe bretonne) et j'adore.

alors, OK, je suis en train de divorcer, je vais vivre à droite / à gauche pendant 2 mois, je verrai moins mon fils

au boulot, je fais des journées de dingue, et mon boss est un chieur

ma famille est ringarde et je me vois mal leur annoncer que je divorce pour, le plus vite sera le mieux, m'éclater avec un mec, ou plusieurs ...

bisous

Azel

avatar contributeur de ApoFFtX
ApoFFtX   - modifié par ApoFFtX le 28/11/2020 - 09:56:49

Pour moi c'est l'inverse. C'est grâce au confinement que j'arrive à créer un peu plus que d'habitude car je suis plus concentrée. Je ne suis donc pas pressée que tout reprenne son rythme comme avant. D'autant plus que je trouve que la vie normale n'est pas normale. Toute cette attitude consumériste, c'est arrogant, fat et sans considération aucune pour la Vie. Le confinement nous oblige à plus de réalisme et de modestie. Je suis pour les confinements, avec ou sans virus hé hé ;))

Parfois j'essaie d'être normale mais je m'ennuie vite alors je redeviens moi-même

avatar contributeur de Eivoor
Eivoor  

Hey coucou !

Et bien c est assez drôle... mais perso je vis bien !

En vrai je pense que c est un climat anxiogène très stressant ; mais qui me rappel simplement l'enfance que j'ai eu et dans laquelle je me suis habituée a grandir .

Le" repli social" je ne le connais que trop bien ; celui ci me rappel également mon début de transition il y a fort longtemps!

C'est bête ce que je vais dire hein ; mais ayant perdu tellement de choses avec cette histoire ... que pour remonter la pente ; j ai du apprendre a me satisfaire de simple chose. Loin de la consommation et du paraître.

Etant une aventurière; j ai toujours eu un goût prononcé pour les choses difficiles. Et me mettre ainsi à l epreuve. Je dis pas que je réussi tous le temps ... je dis juste que comme ça encore une fois on apprends à avancer autrement.

J'ai un métier que j aime et que j ai choisi car j y avais des intérêts liés a ma personnalité. Je suis ambivertie ; j ai besoin de solitude comme de liens sociaux.

Mais surtout parceque je savais que cette branche ne pouvait pas être aussi impactée par une crise financière etc etc( transport) ... la preuve j ai travaillé 2 fois plus pendant les confinements et ça me va nickel !

Bref je sais qu au fond je vois des choses disparaître ; je ressens beaucoup de peur. Mais je la modère aisément...

Parfois... j en rigole ... mais à croire que je me suis toujours préparée.

Je me demandais si je faisais pas une sorte de denie de réalité... mais nan je pense pas ; je reste très lucide.

Plus ça part en cacahuète... plus je me sens sereine.

Je reste silencieuse sans avis concret sur l actualité. Ce flou tend à nous renfermer sur nous même.

En vrai c est juste que je m interesse a quelque chose de bien plus fort . Je lui accorde tellement d importance .

C'est que justement quand les personnes se ferment par peur ; et qu avec la force des mots on arrive un dialoguer. Cela amène à un échange profondément humain et sincère.

je m en délecte ; car elle est la la réalité.

Pas devant nos ecrans de fumer.

Je nie pas les informations attention... Je sais juste que le média ou les réseaux sociaux ne reflètent que ce qu'on a envie de voir. Il faut savoir garder un média comme une information et non une source de savoir.

En bref je préfère décocher un sourire d une autre personne plutôt que de me polluer l esprit sur des choses que je ne peux comprendre; ni vérifier à ma hauteur.

Je sais bien qu on a tous nos problèmes... mais voilà... est ce que ça va ?

C est à vous de trouver la réponse... et d apprendre à vivre autrement... car je ne suis pas fataliste ; ni pessimiste... Mais au fond on ne vivra plus comme avant. Et le seul moyen de répondre " ça va " .. c est au final de savoir se contenter de ce qu on a vraiment ; là; tout de suite maintenant . genre Beto c est cool quand même !

J' ai l impression d etre une lâche... nihiliste... mais en vrai je m en fou ... je sais juste que comme un caméléon; je saurai toujours m adapter.

Biz

avatar contributeur de Wonder Woman
👮 Modération Wonder Woman  

Citation de Boulanger44 #346551

Alors toi, comment vas-tu ?

Comme ci, comme ça

Courage et Up Attitude ;-)

Bon dimanche tout le monde ! 😚

Je suis pour l'écologie, pour que chaque enfant ait accès à l'éducation et surtout : pour la paix dans le monde :P

avatar contributeur de Liur
Liur  

Salut,

De mon côté, c’est un peu pareil, avec l’ambiance actuelle j’ai souvent le moral dans les chaussettes, et les chaussettes dans le linge sale ... J'aime voyager a l’étranger, ce que je n’ai pas pu faire cette année. De toute l’année je n’ai eu qu’une vrai semaine de vacances et voilà des

Envoyé depuis l'application android
Mistnight  

J'ai l'impression d'être sur le radeau de la méduse. Un fou a la dérive. Non par la faute du confinement mais par la prise de conscience qu'il a peut être contribué a provoquer. J'ai l'impression de sortir de stase, d'une anesthésie émotionnelle qui dure depuis je ne sais quand. Retrouvant (malgré moi) des émotions égarées, plus ou moins perdues de vues voir étouffées. L'esprit assiégé de paradoxes. Perdant petit a petit un certain contrôle. Pensant trop souvent a une personne a qui je ne devrais pas. Le brouillard nocturne je connais mais jusqu'ici le blindage octroyait une certaine apathie. Je ne vais pas bien, je pourrais aller plus mal. Même si j'ai conscience que mon coeur s'emballe, relativiser deviens une tache compliquée.

Ancien membre  

@Mistnight: eh bien tout comme pour moi. Exactement le même cas de figure à retrouver des émotions étouffées et égarées et ce, malgré moi!Mon cœur aussi s'est emballé sur une action récente que je n'aurais pas dû avoir et relativiser devient effectivement compliqué.

Je pense que l'isolement plus ou moins relatif du confinement y est pour beaucoup. Mais je te capte à 100%...

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de ApoFFtX
ApoFFtX   - modifié par ApoFFtX le 30/11/2020 - 21:38:00

Citation de Mistnight #346777

C'est le moment de faire des gammes et des arpèges pour se vider la tête, se concentrer sur le métronome tic tac tic tac tic tac... ;)

Sinon se laisser aller à la dérive est aussi une solution. Se laisser porter et emporter par ses sentiments. Pleurer si les larmes adviennent. Regarder le plafond, sentir son corps et son cœur. Entendre sa respiration et écouter le silence.

S'émerveiller d'être soi, dans la laideur de la réalité comme dans le lyrisme des rêves.

Refuser de dormir pour accompagner plus longtemps son souffle.

Et puis fermer les yeux, et sourire.

Parfois j'essaie d'être normale mais je m'ennuie vite alors je redeviens moi-même

avatar contributeur de Azel
Azel  

Citation de ApoFFtX #346821

Merci pour cette belle envolée qui ouvre plein de portes de bonheur et de bonne humeur

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.