Intersexe, assigné garçon, assignée fille

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
24/11/2022 à 17:59 - 24/11/2022 à 18:06

Quitte à parler de nomenclature sur un autre topic concernant les transitions, j'aimerais vous partager quelques réflexions.

'' assigné garçon/homme '', '' assignée fille '', sont des expressions principalement utilisées par des personnes trans et/ou non binaires, appelées NB dans le texte.

Tout d'abord, j'aimerais définir le mot assigner ;

attribuer (un bien) à qqn pour sa part ; destiner ou donner à qqn.

(Le Robert)

Attribuer ou prescrire plus ou moins impérativement à quelqu'un, à un groupe ce qui lui est destiné ou le concerne : Assigner un poste à un fonctionnaire.

Synonymes :

affecter - désigner - destiner - fixer - imposer

(Larousse)

On parle donc de quelque chose de donné, décidé, imposé par quelqu'un d'autre.

La nuance est importante.

Dans un monde idéal, on n'assignerait aucun rôle à aucun enfant. On serait tout.te.s NB de base, et plus tard on exprimerait sinon est des ''il'', des '' elles '', des '' iels'', des alpagas, des licornes, des petites étoiles, ou des pizzas 4 fromages. (1)

Mais dans la vraie vie, l'humain va au plus court, ce qui lui semble logique sur le moment et surtout fonctionnel.

Lorsqu'un enfant naît, on ne peux pas vraiment lui demander quel est son genre ressenti. Le monde se base donc sur les informations disponibles à ce moment là, à savoir son corps.

Si l'enfant est mâle, il sera assigné garçon, on lui donne ce rôle par défaut.

Si l'enfant est femelle, elle sera assignée fille, on lui donne aussi ce rôle par défaut.

Simplement parce qu'il faut être honnête, et admettre que rien ne différencie un bébé cis d'un bébé trans .

Il y a donc deux options binaires, fille ou garçon, femelle ou mâle.

Si l'enfant est mâle, assigné garçon, et qu'il s'identifie effectivement à un garçon, bingo !

De même, si l'enfant est femelle, assignée fille, et s'identifie effectivement à une fille, bingo aussi!

Seulement parfois, un enfant mâle, assigné garçon par défaut, ne s'identifie pas à un garçon. Il se ressent plutôt fille. Et là l'incongruence mène très vite à la transidentité.

Est ce que vous me suivez?

Cet enfant mâle donc sera a présent appellé '' elle '', puisqu'il a été défini qu'elle se ressent fille.

D'ailleurs la première personne qui commentera pourra choisir le nom de la damoiselle !

Cette jeune fille donc est née enfant mâle, mais entame une transition pour changer le rôle que le monde lui a assigné, pour que le monde la voit enfin telle qu'elle est vraiment en dedans. Et aussi principalement pour elle même, parce que c'est atroce d'être emprisonné dans un corps qui n'est pas le nôtre.

Cette jeune fille passe donc de '' assignée garçon(2) '' à '' fille.

Elle pourrait définir son parcours de vie par l'acronyme mtf. Male to female.

À l'inverse, un jeune homme passant de '' assigné fille '' à '' garçon '' serait ftm. Female to male.

On va bientôt arriver où je veux en venir, l'intro est très longue, mais c'est pour être sûr que vous compreniez de quoi on parle.

Depuis quelques temps, assez récemment je pense (mais c'est a confirmer) j'ai vu apparaître de nouveaux acronymes .

Effectivement, certaines personnes entament des transitions, ni pas pour être homme, ni femme, mais pour être NB.

Ces gens sont ftx ou mtx, X étant le neutre, pour les NB.

Ils partent d'une assignation garçon, ou fille, d'un corps mâle ou femelle, pour être en accord avec leur identité profonde NB.

Vous me suivez toujours ?

Ces personnes, les mtf, ftm, ftx, mtx partent d'un schéma binaire. Elles sont mâle ou femelle. Garçon ou fille.

Dans le cadre de l'intersexuation, le mot '' assigner '' possède un poids beaucoup plus lourd.

Parce que les intersexes ne sont pas 100/100 mâles ou 100/100 femelles, c'est le principe même de l'intersexuation.

L'observation seule du corps du nouveau né ne suffit pas toujours à assigner un rôle, un genre, à un bébé intersexe. Parfois, c'est pas clair, ambigu, et dans ces cas là, il faut '' trancher la question '' (c'est un code a peine subtil oui).

Assigner un rôle à un enfant intersexe, ça ne résume pas toujours à l'élever dans un genre, ça signifie bien trop souvent le mutiler.

Prenons un exemple concret.

Camille, tu es comme moi intersexe et trans.

Tu pourrais définir ton parcours de vie comme '' mtf '' (elle a fait plusieurs topics hein, je n' out personne).

De même, je pourrais me définir '' ftm ''.

Mais pourquoi le faire?

Si je me définissais comme ftm, cela impliquerait que je suis femme, de base. Or ce n'est pas le cas.

De même pour Camille, elle n'est pas plus homme à la base.

Le fait que les médecins découpent ce qui dépasse pour nous forcer à entrer dans leurs minables petites cases binaires ne nous rend ni homme ni femme.

Si les NB se définissent par le X indéfini (j'adore cette phrase), pourquoi nous, intersexes, ne pourrions nous pas être défini de la même façon ?

Se définir mtf ou ftm, c'est accepter l'idée que nous étions homme, ou femme avant transition. C'est valider le choix qui a été fait pour nous.

Nous somme pourtant bien indéfini, ambigus, de part notre nature même d'intersexes.

Alors pourquoi ne pas revendiquer notre identité en nous définissant xtm ou xtf ?

(1) mais pas des pizzas Hawaii, faut pas déconner non plus 😂

(2) je précède certains commentaires ; oui, y a une BD qui porte ce nom. Oui elle est géniale. Oui je la conseille. Mais on s'en fout, c'est pas le sujet.


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Alithia
Alithia
24/11/2022 à 18:17

Mince le nom, Elizabeth!

Je suis une renarde !

Euh euh !! Je sais plus les autre question !!! Kamoulox !

Je suis 100 % d'accord avec toi, mais juste pour la graphie de ce nouveau terme, je te propose le i de inter, comme le m correspond à mâle, et f femelle.

Ce qui donne :

ITF : INTER TO FEMALE

ITM :INTER TO MALE

ITX : INTER TO NON BINARIE.

Tu en pense quoi, et les autres ??

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
24/11/2022 à 18:19 - 24/11/2022 à 18:19

Ha! Je m'attendais à un prénom super kitsch !

Va pour d'Elizabeth !

ITX on dirait un nom d'enceintes genre home cinéma


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Alithia
Alithia
24/11/2022 à 18:21

Alors d'abord On dit :

ITM = home cinema

ITF = fem cinema

ITX = non bianari cinema

Utilisons les bon terme !!

avatar contributeur de Hélèna <3
Hélèna <3
24/11/2022 à 20:45

Citation de Fierdre #431449

Citation de Alithia #431454

Mais ouais !!! 🤩🤩🤩 plussoie à fond😁

MTF m'a toujours un peu dérangée ...🤫

ITF c'est juste parfait.....🙏?

💛💜

💙💖?💖💙

?🧡💛💚💙💜

avatar contributeur CeliaLove
CeliaLove
24/11/2022 à 22:51

Bonsoir,

C'est un sujet touchant et je comprends a la fois ton souhait de simplification et ton besoin d'identité.

Je trouve intéressant ce souhait de nommer le type de transition vecués par les intersexe. Je trouve qu'il y a cependant des limites à cette vision.

Déjà ce qu'on nomme mtf ou ftm pour désigner des personnes trans définit plutôt la transition effectuée et non l'identité de la personne. Concernant des personnes que je decrirais comme "trans primaire", elles ne vivent pas leur genre assigné. leur ressenti est le reflet d'une réalité physique, chimique psychique

. Elles sont assignées male ou femelle en fonction de leur attribut sexuel à la naissance mais la réalité est que des attributs sexuels d'un bébé ne peuvent pas permettre de définir le genre a 100%.

Il en résulte que des femmes peuvent être assignées homme ou inversement ou des nb ou des inter.

La dysphorie de genre et la volonté de transitionner ne necessite pas forcément de transition physique. Et lorsqu'il y a transition physique elle sont finalement assez minimes dans de nombreux cas.

autrement dit personne ne devient homme ou femme en changeant de sexe. Les personnes sont qui elles sont et il est parfois utile ou nécessaire d'offrir des moyens de réparation à ces personne.

Un homme trans primaire a beau avoir été assigné femme à la naissance, il n'en demeure pas moins homme depuis sa naissance.

Un.e intersexe qui n'aurait subi aucune intervention avant transition vit sensiblement la même chose qu'une personne trans primaire.

Fierdre, je te vois homme et comprends bien à travers tout ce que j'ai pu lire de toi que ton identité d'homme est originelle. Comme je vois camille femme depuis sa naissance (je le comprends à travers tous ses posts). L'assignation à la naissance reste une supposition généralement validée par la suite mais ne devrait pas être considérée comme vérité d'identité que ce soit pour les inters comme pour les non inters.

Pour finir, je trouve que l'idée de définir la transition des intersexe itf ou itm ou itx par exemple apporte de la précision dans la manière de chacun.e de se raconter et que donc c'est chouette pour celleux qui le vivent comme pour celleux avec qui vous pouvez communiquer.

Love sur vous tou.te.s

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
24/11/2022 à 23:14

Citation de CeliaLove #431504

Je n'ai pas très bien compris ton idée de trans primaire ?


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur CeliaLove
CeliaLove
25/11/2022 à 00:12

Pardon si je n'ai pas été claire.

Disons que l'on peut distinguer la transidentité primaire qui est la conséquence d'une identité qui peut être physiquement, psychiquement chimiquement (etc) portée par une personne et le fait d'être transgenre par ressenti ou envie de vivre une autre personalité.

Dans le cas de la transidentité primaire l'identité est le moteur de l'harmonisation lors d'une transition et le ressenti d'être femme ou homme (ou nb) est la conséquence de qui est la personne.

Dans le second cas, la transition est stimulée pour des raisons autres que son identité propre.

A noter que ce n'est pas un souhait de classification que j'exprime là et encore moins de hiérarchisation.

Je pense juste que c'est important de bien communiquer sur ces sujets et notamment quand tu écris par exemple :"Si je me définissais comme ftm, cela impliquerait que je suis femme, de base. Or ce n'est pas le cas. " Tu suppose qu'une personne ayant fait une transition ftm était une femme de base. Je voulais préciser que ce n'était pas le cas des personnes" trans primaires".

Certaines personnes expriment très bien leur changement de genre mais dans le cas de transidentité primaire il ne s'agit pas de changer simplement de genre mais de pouvoir vivre et être reconnu.e dans son identité.

Une personne inter pourra de la même manière être en quête de vivre son identité et être reconnue en tant que tel.le. certes le vécu inter/trans est différent mais la quete d'identité et les motivations de transition sont je trouve extrêmement similaires et il n'y a finalement pas de hiérarchie à la légitimité à faire.

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
25/11/2022 à 02:19

En effet @CeliaLove. Par exemple je n'ai jamais compris le terme de "changer de genre" en ce qui me concerne. Dans mon cas, mon genre a toujours été mon genre, une femme quoi. A aucun moment je ne l'ai choisi, il s'est imposé à moi depuis mon plus jeune âge et lorsque j'ai fait une transition je n'ai absolument pas changé de genre, juste de physique pour enfin être reconnue telle que je suis.

Le terme "trans primaire" est effectivement le terme qui m'a été attribué médicalement et pour la sécu (ALD); et tu le définis bien dans ce que tu écris, tu es bien renseignée 🙂

@Fierdre : bon sujet ! Et même si je ne saurais rebondir dessus je le trouve intéressant.

avatar contributeur de Alithia
Alithia
25/11/2022 à 09:32 - 25/11/2022 à 10:35

Quand on parle transidentité :

Personne trans : personne assigner dans un genre à la naissance qui n'est pas le sien.

Personne mtf / Ftm : personne assigner m/f a la naissance mais du genre f/m.

Même principe pour tout les autres, et non binaire également.

Ça veux dire, que les médecins, la société a décider qu'une personne était d'un genre, et administrativement la personne et de ce genre.

Une personne trans "change de genre" pour dépasser celui qu'on lui a assigner et prendre celui qui est, et a toujours était le sien, ou pas d'ailleurs, cette notion peux aussi être fluctuantes.

Donc, dans l'exemple, FTM ne veux pas dire que notre genre personnel, était femme, mais homme, mais qu'on nous as assigner à la naissance, femme, donc, on doit rectifier l'erreur, par exemple, par une transition administrative.

C'est ça que veux dire Ftm, ou tout les autres.

Et créer par exemple, itm, permet de dire, je suis né inter, mais je suis homme.

Tout comme je suis mtx, né assigner garçon, mais je suis non binaire !

Je vais redemander à des personnes plus au faite que moi sur l'actualité, mais je suis pas sur que la "transidentité primaire" sois encore utilisé pour les Ald.

EDIT : Donc je confirme, les termes relatif à la transidentité primaire n'ont plus court, et ne sont plus utilisé par les ALD.

Et si vraiment c'est utilisé pour vous, c'est que c'est un ancien systeme utilisé il y a déjà 6 ou 7 ans, et qui ne devrais plus l'être.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
25/11/2022 à 10:34

Citation de Dayzelle #431518

C'est moi qui ai utilisé '' changer le genre''?

J'ai utilisé le mot rôle, dans le sens du rôle social. Parce que '' changer de sexe '' impliquait à mon sens une srs que beaucoup ne font pas.

Et que '' changer de genre '' était flou aussi pour moi, a moins de considérer de changer de genre en temps que construction sociale, pas d'identité ressentie.

Si jamais je n'étais pas clair, voilà voila


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur CeliaLove
CeliaLove
25/11/2022 à 10:49

Bonjour,

@Alithia

"Une personne trans "change de genre" pour dépasser celui qu'on lui a assigner et prendre celui qui est, et a toujours était le sien, ou pas d'ailleurs, cette notion peux aussi être fluctuantes."

On est d'accord. C'est ce que j'ai essayé d'exprimer au dessus. J'ai aussi essayé d'appuyer sur ces nuances parmi les personnes trans afin de mettre en lumière que la transidentité sans être inter pouvait être très similaire a une transidentité inter.

"Donc, dans l'exemple, FTM ne veux pas dire que notre genre personnel, était femme, mais homme, mais qu'on nous as assigner à la naissance, femme, donc, on doit rectifier l'erreur, par exemple, par une transition administrative."

C'est ce que j'ai exprimé également. On est d'accord.

"créer par exemple, itm, permet de dire, je suis né inter, mais je suis homme."

C'est la que mon point de vue diverge. Déjà parceque je considère que inter n'est pas le genre qui a été assigné (dans notre système binaire ) mais la description grossière d'attributs sexuels non ou mal définis.

De mon point de vue Fierdre n'est pas moins homme que n'importe quel homme et Dayzelle pas moins femme que n'importe quelle femme. Et ce, non parcequ'il et elle ont fait une démarche de transition mais parcequ'il et elle sont qui il et elle sont.

Il en decoule que l'évidence que Fierdre est un homme est aussi nette que Dayzelle est une femme. De par leur essence et non dû au genre affirmé socialement.

Ce que je trouve intéressant dans les termes ftm ou mtf c'est qu'ils permettent de décrire une transition de manière succinte. Je n'apprecie guère par contre qu'ils designent des personnes car cela exclus la légitimité de personnes comme Dayzelle à être femme originellement malgré l'assignation qui lui a été faite en fonction de ses attributs sexuels à la naissance.

Dans le cas de Fierdre, il a été assigné femme à la naissance et sa transition est donc ftm mais ce que je comprends c'est que l'intersexuation rend d'autant plus difficile l'acceptation de cette assignation car les attributs sexuels à la naissance ne justifient pas l'assignation qui lui a été faite. Je comprends alors qu'il cherche un terme pour décrire ce parcours qui est le sien.

" je suis pas sur que la "transidentité primaire" sois encore utilisé pour les Ald."

Je n'ai pas pour habitude d'utiliser ce terme, alors pardon s'il t'a choquée. Si je n'aime pas trop ce terme, j'aime la nuance qu'il apporte dans le vécu des personnes trans.

Pour ma part je distingue la transidentité, qui est l'affirmation d'une identité avec donc des fondements originels connus (comme pour Fierdre) et moins connus (comme pour Dayzelle, de ce que j'ai compris) et le fait d'être trangenre (on pourrait dire le .. transgenrisme ???)qui est le changement de genre avec ou non des fondements originels.

Soyez simplement qui vous êtes. Vivez, revez, aimez.

Love a tou.te.s

avatar contributeur de Alithia
Alithia
25/11/2022 à 10:57

Hop, je profite de la réponse pour développer.

La transidentité, appeler antérieurement transsexualisme, était catalogué en temps que maladie mental, et même avant ça, rangé au même titre que le travestissement, en tant que Perversion.

Cette année, et ce régulièrement depuis quelque décennies, les professionnelles de la question trans international se réunissent pour pondre de nouvelles études et de nouveaux document de références. Et de tout cela en découle un document (je n'est plus en tête le nom du truc)

Ce qui fait que des choses des précédentes sont remise en question et modifier.

C'est par exemple pourquoi on passe de transsexualisme, à dysphorie de genre, à aujourd'hui, incongruence de genre.

Les termes relatifs à transidentité primaire, sont des termes abandonné, mais qui était utilisé dans des versions antérieure.

J'espère que c'est assez clair, c'est quelque chose d'assez complexe, en réalité !

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
25/11/2022 à 11:04

Merci pour tout vos échanges, même si je ne suis pas concernée et ne comprendrait jamais votre vécu et ressentit dans votre parcours de vie, ça m’aide a dépasser ma propre vision ( forcément incomplète) sur ce thème.

@CeliaLove : j’aime bcp ta vision et ton explication simple et lucide. Moi non plus j’avais pas compris la notion de genre primaire mais après ton explication, c’est bien plus clair pour moi👍

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
25/11/2022 à 11:10

Ce débat est hyper interressant !

Pour ma part, si vous parlez de ftm, je ne me sentirai absolument pas concerné, je le dis directement 😂

C'est comme quand on m'appelle '' Madame ! '' en vain pendant 3 plombes (ou '' la gouine ! '', ça arrive aussi oui, allez savoir pourquoi). Je ne me retourne pas. Simplement parce que l'idée ne me viendrait même pas que ça pourrait être moi. Tellement ça me semble totalement absurde comme idée. 😂


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
25/11/2022 à 17:08

@Fierdre : non non t'inquiète, tu t'es bien exprimé ! Cette partie de mon post rebondissait sur les propos de CeliaLove 😉



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr