Le français pour débutant !

Café du commerce - Créé le - 12 Participations

Le français pour débutant !

Une fois de trop, je me retrouve avec des messages qui me font l'effet de graviers dans ma gorge, rien que par le fait d'une mauvaise assimilation des bases....du français !

Alors je me dis : "pourquoi pas montrer à toutes ces personnes qui ne font pas l'effort de maîtriser notre magnifique langue qu'il n'y a rien de compliqué ?" Je me propose donc à vous pour appliquer ci-dessous une première base non négligeable du français !

Le duo "ça/sa" : Ne me dîtes pas que vous n'avez jamais fait cette faute tellement prévisible qui revient sans cesse devant nos yeux ! Mais savoir où placer le ça, et le sa est en fait un jeu d'enfant ! Je vous explique :
Le "ça" définit un pronom démonstratif, autrement dit, il permet de montrer quelque chose ! On peut souvent le remplacer par "cela" (qui est une bonne méthode si vous avez du mal à savoir !). On utilise toujours "ce" et "ça" devant le verbe être, aller et avoir et dans quelques autres cas : "ça va ?", "c'est bien (on remplace par cela est bien) !", ça mort à l'hameçon" ! Ou encore "C'est ça que tu cherches ?".
Le "sa" au contraire détermine l'appartenance de quelque chose à quelque chose ! Il rend un objet comme étant une propriété : C'est sa maison, c'est la sienne ! On ne peut pas mettre ça tout simplement parce que nous ne disons pas "c'est cela maison , c'est la sienne !".

Ce n'est qu'une infime partie de ce que nous pouvons proposer en terme de fautes courantes, et de ce fait, je propose à tout le monde d'ajouter dans les commentaires des explications pour éviter de faire des fautes de base !

A vos claviers mes amis !
0 vote

Je partage à 100% ton souci de la belle plume Mopchi, néanmoins soyons bienveillants parfois … la pression sociale d’aller vite et toujours plus vite en utilisant des codes de communication vraiment débiles, freine cet élan d’apprendre une langue si magnifique !
0 vote

C'est vrai que certains messages me font parfois cet effet aussi...
Bon je ne suis pas un modèle, je fais des fautes aussi mais bon.... ça fait peur par moment !
J'ai toujours bloqué sur certains " tous" que je n'arrive pas à caser et où je place " tout " à la place... Je me demande bien pourquoi xD
0 vote

Une petite faute que je tiens à dénoncer, présente chez beaucoup de personnes et de professeurs (malheureusement).

Si il = n'existe pas, on écrit s'il !
Il y a FORCEMENT élision. J'insiste sur le forcément car certains pensent que le "si il" en mathématiques est exempté de cette règle.
Si il = mauvaise formulation.
Si, il .... = formulation correcte.
0 vote


Je ne m'exprimerais plus sur le sujet, certains m'en ont voulu d'un peu tourner en dérision certaines absurdités linguistiques que je trouvais sur les présentations.
De par ce sujet j'espérais donner le sourire et faire comprendre que certaines fautes pouvaient vraiment se révéler plutôt humoristiques; mais visiblement ça a été pris comme un topic là pour se moquer et détruire ceux qui peuvent faire des fautes.

Pourtant je sais bien que j'en fais souvent aussi, notamment avec la fatigue, mais aussi car il y a des fois je ne sais vraiment pas/plus comment écrire ce que je veux.

Bref très bonne idée de sujet, puisque visiblement l'humour ne fonctionne pas, essayons de se la jouer prof!


Un exemple de faute que je vois souvent, "je ne mors/mord pas"

Cela vient du verbre morDre, donc on écris je ne mords pas!


Edit:
Il existe une fonction modifier pour vos messages; n'hésitez pas à l'utiliser quand vous voyez que vous avez fais des fautes! Mieux vaut voir que c'est modifié et corrigé plutôt que le laisser en l'état.
0 vote

Kattarsis, personnellement je t'ai reproché de dénoncer les fautes sans réellement donner les outils pour ne plus les faire.
Lorsqu'on dénonce (avec ironie ou non) une faute, le mieux reste d'expliquer comment ne plus la faire. :p

Comment ne plus confonde le futur simple et le conditionnel présent avec la première personne du singulier.

Futur simple = Je mangerai.
C mangerais.

La règle me semble plus compliquée qu'autre chose. Une petite astuce donc pour les différencier :
On met le verbe à la deuxième personne du singulier.

Futur simple = Tu mangeras.
C mangerais.

La phrase ne gardera son sens (du moins d'origine) qu'avec une des deux solutions, c'est celle-ci qu'il faudra utiliser.

Edit : Bug du site, le "C" équivaut au conditionnel.

Edit 2 : Pour Idris' :
Il n'y a rien de plus simple : tous = pluriel et tout = singulier. Si le mot suivant est au pluriel alors c'est forcément "tous".
0 vote

Je n'ai pas le temps d'expliquer les nuances, mais voici des pistes à étoffer pour ceux que ça tente :

mais/mes
et/est
quant/quand
qu'elle/quelle

Et un petit dernier qui me choque assez : "comme même" n'existe pas ! On dit "quand même".

Mopchi, merci pour tes sujets toujours utiles :D
Le prochain pourrait être titré comme suit : "De l'utilité d'un correct recours à la ponctuation" afin d'expliquer pourquoi sans point ni virgule, il est parfois difficile de comprendre ce que l'auteur souhaite communiquer. (il a trop tendance à ne pas se projeter à la place de celui qui va lire et prend comme évident que ce qu'il pense dire va être ce qui sera compris de son paragraphe non ponctué)
0 vote

Boobs, pour le tous/tout, y a une petite exception (une exception dans la langue française??? c'est incroyable!!! c'est tellement rare!!)

Si le "tout" est employé comme adverbe, il ne varie pas!

exemple: "Oh, mais regardez les voiles de ce bateau! Elles sont tout abîmées!" (oui c'est un exemple de merde)

J'ai trouvé des exemples tout aussi bons! (nan je déconne ils sont mieux mais c'était pour utiliser "tout")

Bref: (source: reverso grammaire)

Tout est adverbe quand il est devant un adjectif, un autre adverbe ou une locution adverbiale. Il signifie selon les cas « complètement, entièrement, tout à fait… ».

Il est revenu tout bronzé de ses vacances.
Nous nous intéresserons tout particulièrement à la seconde moitié du XIXe siècle.

Dans ce cas, tout, comme les autres adverbes est invariable.

C'est la classe politique tout entière qui doit s'engager sur ce sujet (et non pas toute entière).
Ils sont revenus tout bronzés de leurs vacances.
Je suis tout aussi consciente que vous des différents problèmes (et non pas toute aussi consciente).

Cependant, si tout précède un adjectif féminin commençant par une consonne ou un h aspiré, tout prend les mêmes marques de genre et de nombre que cet adjectif.

Elle est revenue toute bronzée de ses vacances.



En bref, la langue française, c'est quand-même bien pénible :D
0 vote

Merci pour votre contribution !
Pour ma part je me contenterai de poser une explication aux propositions de Aaron75 !

Pour tout ceux qui ont des problèmes avec les fautes, il faut d'abord que vous compreniez une chose très importante !

Souvent, vous qui ne voyez pas la gravité octroyée par une erreur de grammaire, de syntaxe ou d'orthographe écrivez comme si vous parliez à l'oral : vous ne faîtes que traduire des sons en lettres ! Et bien dîtes vous que tout ceux qui maîtrisent la langue française de façon plus ou moins correcte savent naturellement que chaque mot dans une phrase à sa place !
Proposons cette phrase : Vou noeud s'avez pas plassé un maux d'en une fraze.
Cette phrase, vous l'avez remarqué, ne veut strictement rien dire ! C'est évident et vous avez tout de suite remarqué qu'il y avait environ une faute à chaque mot !
Ce serait en fait comme dire que un et un font sept, la phrase ne se compose pas des bons mots, même si - dit à l'oral - la phrase prend un sens.
Vous faîtes forcement beaucoup moins de fautes, je l'accorde largement (heureusement d'ailleurs), mais ceci n'est là que pour vous montrer que même un mot dans une phrase mal écrit peut en changer le sens, voir même la rendre incompréhensible ! Un mot à un sens, le placer dans une phrase rend la phrase comme elle est ; si on change ce mot, la phrase change alors aussi !

Bon maintenant venons en à certaines fautes :

Mais/mes :
Le mot "mais" est une conjonction. Déjà qu'est-ce qu'une conjonction ? C'est simple, c'est un mot de liaison invariable ! "Mais" permet une différence, une opposition, voir une précision ! On l'utilise pour ajouter quelque chose à une phrase, pour peut-être la contredire ou simplement lui préciser certains points ! Dans la majorité des cas, si vous ne savez pas s'il faut mettre "mais" ou "mes", vous pouvez normalement remplacer "mais" par "cependant" !
Ex : Je vais à la piscine, mais je n'ai pas pris de maillot de bain ! / Je vais à la piscine, cependant je n'ai pas pris de maillot de bain !
Ex 2 : Mais que faisait-il dans cette galère ? / Cependant, que faisait-il dans cette galère ?
Le mot "mes", lui est (et ça en choque quelques uns...) un adjectif possessif. Il s'emploi pour parler d'une propriété de notre personne (à la première personne donc !). Il se place devant un substantif/sujet !
Ex : Ce sont mes chaussettes ! Elles sont les miennes !
On remarque que nous ne pouvons placer "cependant" : Ce sont cependant chaussettes ! (ça ne veut rien dire ;) !)
0 vote

Au temps pour moi Jawax, je savais bien que tu n'étais pas complétement inutile. :red:

Pour rester dans les conjonctions.
Voir/voire.

Voire : conjonction, il sert à lier deux parties avec parfois une graduation, on peut le remplacer par "et même"
"Je pourrais manger un lion, voire un éléphant/ je pourrais manger un lion, et même un éléphant."

Voir : cela me semble assez évident, il s'agit tout simplement du verbe voir.
"Je pourrais manger un lion voir un éléphant" Ici cela n'a pas de sens car "voir" se rapporte à la vue.
0 vote


Mopchi tu es toujours aussi doué ^^
J'apporte un petit moyen mnémotechnique en plus, concernant le mot "mes".
A l'instar du "mais" que l'on peut remplacer par "cependant", on peut remplacer le "mes" par "tes" (en plus c'est facile puisque ça ce ressemble).
Evidemment ça change le sens de la phrase mais c'est juste un test (comme quand on remplace un verbe du 1er groupe par un verbe du 3ème groupe pour voir si on doit l'écrire à l'infinitif ou au participe passé.

Par contre, tu expliques bien mais (ou cependant !) je pense que tu fais des messages un peu trop long et donc lourd à digérer pour les personnes qui en ont justement besoin. C'est juste une remarque à destination de conseil, même si je n'ai pas su être plus concis que toi !
0 vote

Effectivement, mon professeur de philosophie me dit souvent qu'il est choqué par ma façon d'écrire avec "des gants de plombs". Mais à vrai dire, j'adore ça, je ne peux pas m'en empêcher ! Dès que je peux rallonger une phrase, je le fais ! C'est comme...hum, mettre des épices pour donner de la couleur aux aliments que l'on mange !
Après tu as raison, ce n'est peut-être pas le meilleur moyen d'expliquer...
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit