Assumer sa Bisexualité à 34ans


● en ligne
Johan28

Bonjour,

(Désolé pour l'orthographe)

C'est difficile pour moi d'en parler (ça me donne des bouffés de chaleur = stress).

J'ai 34ans et je suis bisexuel depuis que je sais ce que c'est que d'aimer ou d'être attiré par un autre (donc environ 20ans).

Je n'ai jamais assumé d'étre attiré par les hommes (honte à moi), maintenant j'ai 34ans et je sors d'une relation de 8 ans avec une femme que j'ai aimé plus que tout et à qui j'ai tout donné jusqu'a l'épuisement, physique et mental, et qui est partie pour un autre car j'étais au fond du gouffre depuis longtemps (travail + elle + manque de confiance en moi et mon corps + impossibilité de faire mon coming out sans la perdre).

Maintenant j'ai l'impression d'avoir loupé ma vie ou une partie de ma vie.

J'ai révélé ma bisexualité à ma soeur sans le faire exprès (mais peut être parce que c'était le moment de le faire) et comme je m'en douté elle s'en fou et elle est même contente. J'ai la frousse de le dire à ma famille (en sachant que ma soeur à tendance à balancer) et j'ai aussi la frousse de rencontrer des hommes ou des femmes (sans leur cacher ma sexualité).

Vous avez sans doute lu pleins de sujets dans le genre. Je suis surtout ici pour discuter avec des personnes comme moi pour me sentir moins seul et écouté (peut être faudrait il que j'en parle à un psy mais bon faut trouver le bon).

Merci pour votre aide et bonne journée.

Johan.


● en ligne
Romane67

Bonjour Johan

J'espère que malgré tes blessures de la séparation, tu vas pouvoir analyser et garder le meilleur de cette relation intense en amour.

Certes tu n'as pas fait de coming out auprès d'elle, mais c'est elle que tu aimais donc qu'est ce que cela aurait changé dans votre vie amoureuse?

La prochaine personne dont tu tomberas amoureux sera soit un homme soit une femme, si cela te dérange de ne pas dire que tu es bi, dis le aussi simplement que tu l'as fait avec ta sœur.

Personnellement, je ne l'annonce pas vraiment, c'est ma réalité, c'est un sujet comme mon métier, le derniers livres, concerts, expos...

Dans mon entourage, tout le monde est susceptible de le savoir, s'il est attentif à mes discours sur mon ouverture, ceux qui ne le savent pas, je pense qu'ils ne veulent pas l'entendre. Ce n'est pas mon souci et je suis traditionnelle, je présente la personne après un certain temps quand je pense que la relation va durer. Mes rencontres éphémères ne concernent que moi.

J'ai eu une vie de couple exclusive avec le papa de mes enfants qui est décédé, nous étions tous deux dans cette ouverture, nous enfants sont donc naturellement sans préjugé, ils savent donc que je peux aimer une personne indépendamment de son genre, et eux font aussi ce qu'ils souhaitent l'important est de vivre des moments de bonheurs et dans mon esprit ne rien s'interdire pour le "qu'en dira-t-on".

Écoute toi, fais comme cela te convient, si tu tiens un discours d'ouverture quand le sujet des rencontres, relations est abordé, il me semble que les personnes comprennent...

Et il sera temps de présenter la personne quand tu le souhaiteras, ton intimité ne regarde que toi, il me semble qu'on ne raconte pas nous ébats à nos proches tout comme eux savent être discrets quant aux leurs....

On se détend..... facile à dire, moins à faire!

Romane

MissHorror

Alors dit comme ça, ça paraît tellement logique et pourtant si difficile mais : ne jamais se préoccuper de l'avis des gens, pas même des proche sur sa propre sexualité. Si ça bouleverse la vie des gens que tu sois bisexuel, et bien c'est à eux de se remettre en question, c'est eux qui ont un problème. Mieux vaut tard que jamais, si tu commence à réellement t'assumer tu vas enfin pouvoir vivre sereinement, essaie vraiment d'aller au dessus de l'avis des gens (et puis quand tu as suffisamment de recul, tu te rend compte à quel point c'est stupide si quelqu'un coupe avec toi parce que tu es bi). De mon avis personnel je te dirai que l'étape coming out n'est pas obligatoire, personnellement j'ai dis être bi à mes proches mais sans passer par le discours, juste en parlant de mes attirances. Mais je peux comprendre que pour toi qui a caché cette part là de toi pendant si longtemps ça doit être important de le dire.


● en ligne
Laird

Bonjour Johan,

Désolé pour ta séparation. Maintenant, tu as du temps pour te reconstruire et accepter cette facette de toi.

Tu as déjà fait le plus dur. Tu en as parlé àta soeur et ici. C'est déjà beaucoup. Félicitations!!! 🙂 . Quand, tu t'auras reconstruit. Tu pourras faire ton coming-out (si, tu le souhaites) auprès de ton entourage. Et poursuivre pleinement ta vie.

Si, cela peut t'aider. Oui, tu peux te faire aider par un psy. Ce travail peut être long et fastudieux. Mais, tu seras tellement fier de toi, par la suite.

Courage

Guiton

bonjour johan,

un moment difficile. Déjà prend ton temps. On ne peut tout gérer en même temps et seul en plus!Travail, deuil d une relation et coming out! Tu n a pas d obligation vis a vis de quiconque. Tu décide quand tu es prêt. Commence plutôt par te refaire une santé et profite en pour élargir ton cercle d amis avec des bi ou des gays (ou tout simplement lgbt friendly). Leurs expériences et leur compréhension de ce que tu vis en feront des soutiens pour la suite.

bon courage à


● en ligne
Johan28

Bonjour,

Merci pour votre bienveillance.

Je sais que je dois m'en foutre mais je bloque totallement et depuis des années alors que mes parents sont totallement ouvert sur le sujet (meme si je sais pas comment ils réagieraient si c'était quelqu'un de leur famille).

Du coup il faut que je trouve un moyen de me debloquer justement pour faire des rencontre bi ou gay mais pas facile facile quand on ne sait pas par ou commencer non plus et qu'on est déjà timide de nature (meme avec les femmes).

Encore merci pour votre bienveillance c'est surtout pour ça que je me suis inscrit ici.

Bonne journée.


● en ligne
Laird - modifié par Laird le 02/08/2020 - 12:51:26

Il faut essayer de changer l'image que la société t'a mise en tête des relations entre hommes que tu sois bi, pan ou gay. Je ne dis pas que ça sera facile, malheureusement.

Selon, où tu vis. Tu as un peu plus de possibilité. Tu peux continuer à échanger sur le forum ou en mp, si des profils te plaisent, sur d'autres forums LGBT. C'est déjà un très bon début pour échanger malgré ta timidité. Sinon, tu peux aller dans une association, fréquenter des bars LGBT.

🙂


● en ligne
Johan28

Je suis pas vraiment dans une région qui bouge à ce niveau là (l'eure et loir).

Je n'ai pas de préjugé sur les relations entre mec juste je n'aime pas attirer l'attention donc c'était plus facile de n'utiliser que la partie hétéro mais il y a quand même un gros manque (meme en ayant jamais testé) et surtout savoir s'aimer en avouant aimer les deux sexes.

Il est possible que ça soit surtout la partie sexuelle qui me stress finalement.

Guiton

bonjour johan

l inconnu fait tj peur. Surtout quand si on est timide. Je pense on est bcp passés par la. Grace au net tu peux trouver des gens en dehors de ton coin. Quand tu rencontrera quelqu un avec qui tu es en confiance ça se passera assez naturellement. Evitela précipitation et les plans (trop) faciles.

bon courage


● en ligne
Laird

Je ne disais pas que tu avais des préjugés. Des fois, la société peut inconsiemment légèrement modifier notre vision des choses. (Désolé de mettre mal exprimé)

Ce manque est normal. Tu vis avec une partie de toi, pour le moment. Quand, tu auras un peu plus confiance en toi. Les choses se mettront en place naturellement. Et, tu vas rencontrer une personne à qui tu feras confiance. Qui t'accompagnera tranquillement, dans cette partie d'une relation de couple.


● en ligne
Johan28

J'espére j'espére.

Encore merci pour vos avis.

Bonne journée.

Legentilmec

bonjour johan

moi j'ai decouver que j'ete bi y a longtemp met j'assumer pas , j'ete pendant des annes avec une femme qui ma donner un petit garcon qui a grandie maintenant, y a 1 ans j'ai connu un homme qui avait lui aussi des enfant qui ete homo, c'ete la cerise sur le gateaux il ma fait decouivrirt l'amour entre homme et sa ma plus , jusqu'ai jour je devait le dire a mon fils, ami et famille, tout c'ete bien paser , mon fils le prend bien met il me pose des question et j'y repond avec doucveur

le garcon sa c fini en avril et mon fils a ete un peu decu met bon je continue a trouver un mec bien et je me cache plus derniere ma famille et ami,

je me sent liberer vrement sa ma fait du bien

pour toi tu te sentira bien quand tu te devoilera fur et a mesure

prend soin de toi et courage


● en ligne
Johan28

Merci pour ton témoignage. Bonne journée.

Envoyé depuis l'application android

Sujets similaires
  1. La bisexualité va t'elle plus loin que les préli ?
  2. Grosse ambiguïté ou pas?
  3. Attirance envers les garçons besoin d'aide
  4. besoin d'aide car mariée mais fortement attirée par la prof de mon fils
  5. Profil bidon c'est pas sympas
  6. Bie : Je n'ai encore jamais eu de copine
  7. Bi depuis peu, tension dans mon couple
  8. je ne sais pas si je suis bi ou gay
  9. Comment savoir si il est Bi
  10. ambiguïté avec un « amis »
  11. Complètement perdue et triste
  12. Hétéro "ouvert" ou bi : faut-il tester les 2 types de relation pour savoir qui on est ?

  S'inscrire pour participer