Besoin d'aide ou d'avis

Forum Bi


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Besoin d'aide ou d'avis

Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour a tous,

Je me pose des questions sur ma situation: Suis bi ou pas?
Je me suis posée la qst à la suite 'un reve lesbien (dont je ne me souviens plus lol) qui m'a troublé et mis tres mal à l'aise. A vrai dire j'ai plutot vu ca comme un cauchemard, mais a la suite de cela j'ai commencé a me poser des qst sur une eventuelles bisexualité:
- J'ai commencé à regarder des sites pornos lesbiens et ce que je peux dire c'est que generalement je suis tres mal à l'aise (surtout lorsqu'elles font la position du ciseaux.. le reste je m'en fou). Si je songe à me masturber dessus, je suis un peu degoutée par cette idée, j'ai vraiment du mal a le faire et quand je le fais je suis degoutée comme je lavais prediS
Evidemment comme je me pose beaucoup de qst, je me "force" à continuer de me toucher e apres avoir joué avec mon clitho forcement je joui mais la je me sens pas bien. Soit je regrette d'avoir fait ca, sot jtrouve ca pas tres bien ou bizarre. Bref, j'ai pas trop aimé ce qui s'est passé quoi.
- Je suis clithoridienne et j'aime le frottement de maniere general (c'est comme ca que je me masturbe) mais quand je vois 2 femmes se frotter le sexe c'est vrai que je suis pas à l'aise et j'ai l'impression de ressentir ce qu'elles ressentent et ca me degoute et ca peut egalement m'arriver de mouiller sans etre excité par l'acte lui meme (chose que je ne comprend pas d'ailleurs).

Je trouve mes reactions paradoxales c'est pourquoi je me tourne vers ce site pour avoir quelques avis de femmes du coup.

- Si je me masturbe en pensant à ca, (les ciseaux en l'occurence) je fais la grimace, jvois bien que ca me met mal à l'aise de meler ca et le plaisir physique,j'aime pas du tt mais je continue (sans jouir). Puis juste apres, jvais regardé un film porno lesbien pour voir si ca peut me faire qqch et non je suis encore plus mal à l'aise, j'ai pas cette excitation mais plutot un malaise de savoir que mon clitho est gonflé (suite au frottement) tt en regadant ce genre de videos.
- Je ne suis pas a l'aise du coup avec la sexualité/sensualité feminine alors qu'avant ca m'importait pas. Je m'en foutais royalement pcq ca ne me faisait rien. La jsuis plus a l'aise avec les femmes.
- Recemment une amie a moi m'a confié qu'elle avait une baise de libido et tt de suite je me suis dit "imagine qu'elle te dise qu'elle est bi et qu'elle voudrait tester avec moi?" la je me suis sentie tres mal à l'aise, mon corps etait teeeendue lool j'espere deja qu'elle me dira jamais ca lol et en plus j'avais peur d'etre excitée (dans ces moment la je me mets enormement de pression), jnous ai imaginé et j'etais pas du tt à l'aise avec ce que je ressentais. J'avais l'impression que jallais etre excitée et plus j'avais peur plus on aurait dit que je l'etais et j'ai pas du tt aimé.

Je ne sais pas trop quoi en penser, je vous ai decris ce que je ressens reelement sans vouloir cacher une partie ou une autre.. J'ai l'aire d'une folle je sais, je sais egalement qu'etre bi n'est pas une tare... maisje voudrais juste des avis par rapport a ce que je decris... PLEAAAASE
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour à toi !

Déjà, regarder du porno lesbien, ce n'est absolument pas une bonne idée. Tu vas me dire "Pourquoi ?", et évidemment, je vais te répondre.
Le porno ne reflète pas la réalité, et je te rassure, la position des ciseaux, nous sommes très rare à la pratiquer, déjà parce qu'il y a peu de sensations, mais surtout parce que c'est typique du porno, et non de la réalité. Et même de manière général, la sexualité entre lesbiennes n'est pas différente de celle que peuvent avoir des hétéros. La pornographie, c'est vraiment pas un bon "topic" pour apprendre la sexualité entre gays, lesbiennes, c'est trop faussé, trop surjoué.
Ne te pose pas trop de questions sur ta sexualité, si tu es attirée par une femme, ne pense pas déjà à ce que tu vas faire avec elle question sexe, mais plutôt ce que tu feras dans ta relation. ^^
0

photo de l'auteur desiles54
Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements
Salut,
Je suis du même avis que Meligood.

Ce n'est pas parce que tu as fait un rêve lesbien que tu aime les femmes. J'ai déjà fait un rêve avec un homme et pourtant les hommes ne m'attirent pas du tout. Tu peux essayer de trouver la signification de ton rêve dans les livres ou sur le net.
Mais c'est une très mauvaise idée de regarder du porno lesbien, comme dit plus haut, ça ne reflète pas du tout la réalité.
D'après ce que tu dis, (ce que j'ai compris), c'est qu'au final ça te dégoûte. Donc à mon avis, tu n'es pas attiré par les femmes. Mais bien sûr, je me base sur ce que tu dis et c'est juste mon avis. Mais au final, il n'y a que toi qui peut vraiment répondre à cette question.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le porno ne reflète pas la réalité, il est bien trop trash. Tu ne peux pas déterminer ton orientation sexuelle à partir de cela.
Par contre, si tu te sens dégoûtée à l'idée même d'avoir toi-même une relation avec une femme, il y a toutes les chances que tu sois bel et bien hétéro.
Quant à la cyprine, c'est seulement une réaction physique. L'important c'est si cela te donne envie ou pas.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci les filles pour vos réponses, ca me fait vraiment plaisir d'avoir divers avis sur le sujet.

C'est vrai que je me pose enormement de qst et justement si je viens vers vous c'est pcq vous etes calées lol sur le sujet. Effectivement, l’idée d'avoir une relation avec une femme me derange et j'ai egalement remarqué que ce n'est pas tant la femme qui me derange puisque ca ne m'attire pas (apres oui bien sur il y a des femmes que je trouve super sexy, mais je n'ai pas pour autant envie d'elles. C'est juste qu'elles ont vraiment un beau corps qui renvoie pour moi a la sexualité/sensualité et c'est la ou bizarrement ca me gene).

Mon gros probleme c'est cette position qui me frustre vraiment puisque comme expliqué ci dessus, je suis clitho et j'aime beaucoup le frottement et voir se type de position qqpart ne peu me laisse indifferente normal mais en mm tps je suis mal a l'aise et degoutée (dsl mais jvois bien que je n’aime pas ca)...
C'est la raison pour laquelle je cherche a savoir ce que ca fait reelement physiquement. a quoi on peut assimiler ca les ciseaux?

Je vais suivre vos conseils et arreter de regarder ce type de videos puisque selon vous ca ne reflete pas la realité et grace à vous j'ai un petit bout de reponse à mes interrogations :)!

C'est super sympas en tout cas, j'espere que vous passez toutes une bonne journée! ici a Paris il fait moche et chaud loool allez comprendre.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
De manière général, dans la sexualité c'est pas toujours sensuelle, d'un couple à l'autre (plan, etc, je globalise), toutes les relations sexuelles sont différentes d'une personne à l'autre. Mais si tu ne te vois déjà pas coucher avec femme, ou même pas l'embrasser, c'est que tu n'es pas bisexuelle. Après tu peux être curieuse de savoir ce que ça pourrait faire, mais si l'idée te dégoûte, alors ça ne te mènera nulle part. Et le problème de la pornographie de manière générale, c'est qu'on montre des choses entièrement faussées, déjà les femmes ont rarement des ongles de 5cm quand il s'agit de coucher avec une autre femme (imagine toi la douleur), c'est beaucoup trop vulgaire en plus de ça, c'est surjoué. C'est d'ailleurs pour ça que le porno n'est pas dédié aux femmes mais aux hommes à la base. ^^

Après la position du ciseau, je ne l'ai JAMAIS testé et je suis pas sûre de vouloir la faire un jour. xD
C'est une position entièrement cliché de la sexualité lesbienne, et c'est rarement ce que l'on pratique vraiment, et pour avoir eu des amies qui avaient testées, j'ai jamais eu de bons retours, faut trouver la bonne méthode, faire les bons mouvements, je suis pas sûre que ça soit si bien que ça. Surtout qu'il y a bien d'autre moyen de se satisfaire en étant clitoridienne dans un couple lesbien que la position du ciseau quoi. x)

Mais oui, il vaut mieux que tu arrêtes de regarder ce type de vidéos, c'est absolument pas fait pour nous, et ça renvoie une mauvaise image de la sexualité.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il est possible de mouiller en regardant des choses que tu trouves absolument dégoûtantes parce qu'elles implique une simulation clitoridienne. C'est une image foireuse mais imagine que tu croques dans un citron bien acide. Normalement, tu te mets à saliver. Pourtant, tu n'as pas forcément envie de croquer dans un citron cru. Eh bien là c'est à peu près pareil, c'est une réaction physique. A mon avis tu es probablement hétéro, mais comme dit c'est à toi de trouver cette réponse.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
et comment la trouvé cette repose dans ce cas? j'imagine que vous avez testé mais moii j'ai peur de ca...
0

photo de l'auteur Pacman95
Pacman95
Homme de 35 ans
Saint-Denis
Arrête de te poser ce genre de question.

Nous n'avons qu'une vie donc si tu as envie de te blottir dans les bras d'une fille bah vas y. Si plus tard c'est avec un garçon, bah vas-y...
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
On teste pas forcément, perso j'ai compris que j'étais lesbienne parce que ça ne marchait pas avec les garçons, juste en les tenant dans mes bras. J'ai jamais couché avec un mec, ni même embrassé, non j'ai compris avec le temps que je n'aimais juste pas ça. Pas besoin d'avoir des rapports sexuelles pour savoir si tu es homo, bi, ou hétéro. ^^
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je comprends que tu aies peur de tester. Tu dois avoir peur de te retrouver dans les bras de quelqu'un qui ne t'attire pas, de t'en rendre compte, et de devoir mettre brutalement fin au contact. Ou peut-être de ne pas y arriver ? J'extrapole un peu mais j'ai déjà eu cette peur.

Je pense que tu devrais attendre d'être sûre d'en avoir vraiment envie, avec quelqu'un en qui tu as vraiment confiance, ça devrait t'aider un peu.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je trouve que tu te met trop la pression.
Ton experience me rapelle un peu la mienne.
Ce sont des conseils que je te donne et que je me donne aussi.
Te force pas, fait ce que tu es sûr d'aimer.
Avec le temps les réponses viendront d'elles-même.
Aie confiance.
Tu es déjà qui tu es.

Ce n'est que mon humble avis.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Okii tout le monde, je vais ecouter vos conseils et essayer de ne plus me prendre la tte avec ca... laisse et voir avec le tps meme si ca ne sera pas facile pour moi...
Encore mercii de vos aide et conseils.. =)
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
et j'aimerai les filles avoir votre avis sur la position du missionnaire: est ce que les 2 sexe se touchent vraiment ou c'est seulement au niveau du clitho? et est-ce que c'est bon?
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est rare qu'entre femme dans la position du missionnaire les deux sexes se touchent. C'est plutôt des caresses avec les mains, sinon tu fais les "ciseaux". C'est ça le missionnaire chez nous, sinon certaines utilisent les sextoys. ^^
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
ah oui? pcq que dans les videos on a l'impression que ca ce touche et comme vous me dites que c'est du fake, je m’interroge Egalement dessus...
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Dans les vidéos le but principal c'est pas de montrer le plaisir de l'autre, mais juste de se focaliser sur le sexe des deux partenaires (ou plus...). En missionnaire les deux sexes se touchent pas, c'est des caresses OU des sextoys en fonction des couples. Après y a bien des positions où les deux sexes se touchent, mais ça sera certainement pas le missionnaire x)
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
hum okii jpensais que le missionnaire c'est celle ou les femmes sont allongés l'une sur l'autre et qu'elles se frottent en meme tps ... jdois me tromper alors
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bah en missionnaire tu peux frotter avec la cuisse, mais pas les deux sexes en même temps, c'est pas possible ^^'
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
hum okii ;)
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je sais ce qui me perturbe reellement en fait: j'ai eu du mal a l'admettre meme si je ne sais pas ce que ca signifie...

Mais c'est le fait que quand je vois une femme nue (notamment une poitrine) ou deux femmes pratiquant le frottement de sexe, je suis génée et je ressens qqch en bas (au niveau de mon sexe) qui m'est incorfortable, me met mal à l'aise et me degoute egalement.
J'aimerai ne rien ressentir physiquement car ca me met tres mal à l'aise et je me sens vraiment frustrée a cause de cette "sensation".
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Au pire arrête de regarder du porno. Déjà parce que la pornographie c'est un ramassis de connerie, et qu'en plus tu te dégoûtes toute seule d'un truc qui en rien n'est répugnant. Tu peux très bien réagir sans être excitée, c'est comme ça, c'est la vie. On a bien compris que ça t’écœurait, mais je trouve ça insultant à force, je trouve que ça renvoie une mauvaise image de la véritable sexualité lesbienne, parce que tout ce que tu vois, c'est pas forcément ce qu'il se passe en vrai. De plus le corps d'une femme ne devrait pas te gêner, tu en es une toi-même, et tu regardes un porno, donc si déjà ça, ça te gêne, pourquoi continuer ? Ça fait voyeurisme je trouve. Avant de commencer à regarder ce type de chose, et très franchement, arrête parce qu'apparemment pour toi ça n'apporte que du mauvais, concentre toi déjà sur une relation NORMALE avec une femme, c'est-à-dire un rendez-vous, et pas mater deux nanas vulgaires à souhait qui font n'importe quoi, puisque le porno lesbien vise les hommes et non NOUS les femmes.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors je suis vraiment désolé si j'ai été insultante ce n'est vraiment pas ce que je voulais etre. Si je me tourne vers vous c'est justement pcq je pense qu vous pourriez m'apporter certaines qst donc je me permettrai pas de vous insulter.

Je sais que je peux etre tres maladroite dans mes propos mais je voulais egalement etre franche avec vous de ce que je ressens par rapport a ca.
J'ai arreté comme vous me l'aviez conseiller de regarder du porno en vous faisant confiance sur le fait que ca ne ressemblait pas du tt a la realité... je voulais simplement que quelqu'un m'aide à comprendre ce malaise que je ressens et me dire eventuellement si c'est de l'excitation pour la femme ou si c'est normal fasse à un scene de sexe de ressentir qch mm si on apprecie pas forcement.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il arrive que chez certaines personnes (homme comme femme) on se sente très mal à l'aise au début par rapport à la sexualité homosexuelle, et même à l'idée de se mettre en couple avec quelqu'un du même sexe que nous, nous sommes élevés dans l'idée de rencontrer une personne du sexe opposé, de se marier, d'avoir des enfants.. Une vie entre guillemet "normale". Du coup quand on se rend compte que ça n'arrivera probablement pas, on se pose des questions, et la sexualité en fait parti. Peut-être que tu refoules tes envies envers les femmes, mais je t'assure qu'avant de se poser des questions sur le sexe, il faut que tu te demandes si une femme t'attire et pas forcément physiquement d'ailleurs, peut-être que tu es une bisexuelle sans t'en rendre compte, et que tu ne l'assumes pas pleinement, pour le moment tu te poses des questions, et c'est entièrement logique, il faut du temps pour être sûr de sois. Après tu peux aimer les femmes, et ne pas aimer le sexe avec elles, c'est possible aussi, ça dépend franchement des personnes ^^
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je devrai donc arreter de me poser des qst (ce qui va etre tres dur pour moi, je suis de nature à me prendre la tete pour rien..).

Je refoule une bisexualité qui me derange. j'aurai preferé ne rien ressentir du tout physiquement mais je vois bien que ce n'est pas le cas. L'idee qu'il s'agisse d'une excitation à l'egard des femmes me gene vraiment, ce n'est pas quelque chose que j'apprecie, c'est comme ca et ce n'est pas mechant.

Je sais que je ne suis ps obligé de me mettre avec une femme mais ca me fait enormement peur (pas par rapport à mon entourage spécialement pcq à la limite je peux vivre cahée , jmen fiche, meme je sais que mon entourage n'est pas pour ce genre de chose, mais par rapport à moii: je n'ai pas envie de ca et j'ai l'impression de subir ce type d'attirance alors que j'aurai voulu ne pas avoir ca... ca peut paraitre bete à dire mais c'est ca que je ressens au fond de moi.

Jdois faire avec quelque que je ne veux pas et que j'aurai voulu ne pas ressentir.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai mis du temps à m'accepter, à 17 ans encore je pensais être bisexuelle, mais quand je me suis rendue compte que ça ne fonctionnait pas avec les garçons, j'ai commencé à me dire que j'étais anormale d'aimer les femmes et QUE les femmes. Parce que je ne me voyais pas coucher avec une femme d'ailleurs, mais avec le temps, j'ai compris que je n'étais pas anormale, et surtout j'ai appris à m'accepter. Il n'y a rien de mal à ça, prends ton temps, mais surtout ne te mets aucune pression. Ne cherche pas une fille pour essayer sexuellement avec, commence en douceur si tu penses être attirée par une femme.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour,

Beornobe, et du côté des hommes, comment ça se passe ? As-tu déjà eu une ou des relations amoureuses avec eux ? Es-tu (toujours) sexuellement attirée par eux ?
++
0

photo de l'auteur Steppe78
Steppe78
Homme de 45 ans
Beynes

2 remerciements
Bonjour.

Il y a peut-être un débat interne entre ton éducation, la morale d'une part et tes envies secrètes, refoulées d'autre part?
Bataille entre le corps et l'esprit?
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour,

Et bien avec les hommes ca se passe bien, je suis sexuellement attirée par eux, j'aime plaire aux hommes et savoir que je suis désirée également (par ce qui me plaisent bien sur lol).

Sexuellement, c'est vrai que en ce moment je fréquente un mec et c'est good c'est sur mais pdt une période j'avais une baisse de libido (jpense que ct du aussi au fait que j'avais mal pdt mes rapports... et pcq je ne sais pas en regardant ces videos entre femmes, notamment cette position de frottement de sexe, j'avais du mal à me laisser aller sexuellement. Quand j'y pensais ce me stoppait directe ou parfois pour vous dire jme forcais à y penser en me disant "imagine que c'est une fille" et je sais pas ce me frustrait et jvoyais bien que j'avais du mal puis jme laissais allée au final, comme si je couchais avec une femme, et après j’étais pas tres àl'aise quoi. Prendre du plaisir en me disant que c'est une femme qui m'en donne, physiquement çà fait du bien évidemment puisqu'on me caresse et tt en même tps mais psychologiquement jsuis pas à l'aise, je n'aime pas ca...) bref... Jsuis allée loin dans mes délires mais je suis comme ca.

Mais sinon, avec un homme je suis beaucoup plus à l'aise. De ce coté la, je ne remet pas du tt en qst mon attirance pour les hommes. C'est eux que je regarde en premier en plus, les femmes c'est plus le physique que j'envie... excepté la poitrine, jsais pas pk mais ca me met mal à l'aise et en meme tps jpense que ca m'excite un peu de voir des décolletés, je trouve cela sexy.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mes prédécesseurs t’ont déjà apporté des points de vue intéressants. J’en rajouterai un autre : certains types de personnalités anxieuses, se posant mille questions, ont tendance à envisager tous les « risques » possibles, même les plus improbables (quel que soit le domaine). Ils font cela pour s’en prémunir, en les anticipant et en faisant comme s’ils y étaient réellement confrontés, afin d’en avoir le contrôle. En fait, c’est au moins autant le contrôle de leur propre peur que de ces « risques » qui est en jeu dans ces comportements.

La peur chez ces personnes est préexistante au risque et peut se déposer sur tout objet d’attention, par un mécanisme de défense appelé « projection », ce qui peut être utile pour débusquer les risques réels, mais aussi parfois excessif, énergivore, chronophage et stressant en soi. Le souci vient aussi d’un manque de distance entre l’hypothèse et l’implication émotionnelle.

Beornotbe, il est courant qu’en creusant un peu sous la surface, on trouve des éléments d’homosexualité ou d’hétérosexualité chez les hétéros ou les homos. Même s’il ne s’agit, schématiquement disons que de 5% d’homosexualité chez une personne à 95% hétérosexuelle, ces personnes anxieuses vont focaliser sur les 5 pourcent de leur sexualité qui peut être attirée, dans une très faible mesure donc, par les personnes de même sexe.
Ces 5 pourcent de potentialités sont amplifiés dans leur regard et peut les pousser jusqu’à l’obsession, parfois même jusqu’au « TOC homosexuel ». Cela ne change rien au fait qu’ils ne sont pas réellement excités par les personnes de même sexe, mais leur peur les pousse à s’y confronter.

N.B : sur une plaine africaine, un lion est en observation près d’un troupeau de zèbres. L’un d’entre eux a un comportement étrange, erratique, quand soudainement, il se met à charger le lion, devant ses congénères horrifiés. Tout se passe comme si le zèbre ne supportait pas de vivre avec la menace potentielle du Lion, bien que la taille du troupeau, réduise considérablement le risque que ce soit lui en particulier qui soit attaqué. L’incertitude, la menace lui sont à ce moment insupportables et il préfère encore affronter directement le danger, plutôt que de rester dans cet état (et pour un humain, on dirait : il se confronte à sa propre peur). Histoire inspirée des écrits de Thomas Condon sur les « six », dans « The dynamic Enneagram ».

On peut retrouver chez l‘être humain ce type de comportements qualifié de contre-phobique. Certains types de personnalités sont plus prédisposés que d’autres à cette relation à la peur. La sexualité, comme d’autres sujets, est propice à l’exercice de la phobie et de la contre-phobie.

Il est possible que ce soit ce qui se passe avec toi.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce que tu dis Enneathusias est en grande partie vraie : a partir du moment ou j'ai fait ce fameux reve et que j'ai vu que j'etais excitée dans ce reve, je me suis focalisée dessus jusqu'a en devenir une obsession. Je me suis testée à plusieurs reprises avec n'importe quoi, mentalement, physiquement pour voir quelle serait ma reaction si... serait-je excitée si.. et ca m'a carrement bouffé le moral car j'en avais marre de douter à chaque fois.

A chaque element de repons que j'avais, je me disais "bah tu vois tranquille, il n'y a rien au final" mais 5 min apres le doute revenait et je recommencais mes betises. C'etait un vrai cercle vicieux, je me confrontais à cette peur (je sais qu'etre homosexuelle n'est pas une tare... je le sais tres bien, c'est juste que je ne veux pas etre lesbienne ou bi.. c'est ce que je ressens au fond de moi).

J'ai vu pas mal de trucs sur ces "toc homosexuels" et je me retrouve dedans. Je ne sais pas si c'est reellement ca, mais ce que tu dis est vrai.
J'ai cherché a avoir des contacts avec de femmes mais a chaque fois je suis frustrée parce que j'ai peur d'une eventuelle excitation (meme si au final je vois qu'il n'y a pas grand chose), et j'en ai marre d'etre comme ca.

Comme on me la dit plus je suis une femme et je n'ai pas a avoir peur de "moi" (dans le sens de mon propre sexe), pourtant je ne suis plus à l'aise.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui, ta fixation mentale principale ou secondaire est le doute. C’est une des composantes de ta personnalité qui doit être apprivoisée. L’antidote à l’ambivalence et au doute, c’est le courage et la foi. Ce sont ces deux éléments que tu dois développer. La foi n’est pas forcément religieuse, ça peut être une foi et une confiance inébranlables dans les lois spirituelles de l’univers (rien n’arrive complètement par hasard, chacun a un déroulé évolutif, etc.), la confiance en soi, en ceux qu’on aime, etc. Le tout en expérience directe, sans intermédiaire. C’est ça qui doit être développé, avec le courage d’affronter ses peurs intérieures. En outre, tu peux te faire aider dans ta démarche par un thérapeute. Par exemple, un thérapeute comportemental et cognitif (TCC), mais d’autres types de thérapies sont possibles.

Si ton ressenti profond intérieur, c'est que tout ça c'est des bêtises, ton imagination débridée, motivée par la peur, alors il faut lui faire confiance. C'est la femme sage en toi qui te fait entendre sa petite voix. Aie foi en elle. Aie foi en toi. Si réellement tu étais homosexuelle ou bisexuelle, dis-toi bien que l'univers se chargerait de t'envoyer physiquement (/mettre sur ton chemin) les femmes capables de te révéler à toi-même. S'il ne le fait pas, c'est que tout est dans ta tête.
0


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit