Aide  11ans que je n'ose pas. Comment sauter le pas ?

Ancien membre  
Ce sujet est une demande d'aide, bienveillance et courtoise sont de rigueur.

Bonjour.

Cela fait 11ans que je sais que je suis sensible au charme des hommes.

Malgrés bien des propositions, après bien des échanges avec des hommes.

Je n'ai jamais osé passer du temps avec un homme en réel, que ça soit juste un date, ou plus.

J'ai peur à chaque fois, je stress, j'ai peur de pas être bien traité, j'ai peur aussi surement de cette partie de moi.

C'est quelque chose que je sais présente.

Mais que je n'assume que trop rarement.

Au début, je pensais pas à avoir quelconque relations avec les hommes. C'était purement de l'attirance sexuelle, puis les choses ont évoluées, j'ai commencer à me dire à 16ans environs, que si je finissais avec un mari, ça pourrait être chouette, etc.

Mais y a toujours cette partie de moi qui est un peu dégouté de moi.

J'arrive vraiment pas à sauté le pas, je me bloque à chaque fois.

Voilà, ça m'aura fait au moins du bien d'en parler.

Je suis ouvert que cela soit ici, ou en mp, à tout vos conseils/témoignages etc.

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire, bonne journoirée ! :D****

Annonce
Ancien membre  

Autant , le "milieu" peut être un panier de crabes , de mâles à l'affût - autant , tu peux faire de très belles rencontres .

Sois vigilant , prends ton temps , ne cèdes pas trop vite à "l'appel de sirène" ... :)

Bonne soirée également^^

Ancien membre  

Je sais, dur quand même d'en trouver.

David37  

Bonsoir Gabriel et bienvenue sur BeTolerant,

Je rejoins SuzanneTD, il est important de prendre son temps ! Les choses se feront d'elles-mêmes quand tu te sentiras prêt et en accord avec toi-même puis avec ton partenaire potentiel. Soit patient et confiant dans ton avenir sentimental. Je te souhaite beaucoup de bonheurs.

Ancien membre  

Oui mais je n'ai pas envie de gâcher cette partie de ma vie, si jamais je me met en couple avec une femme, et que cela dur sur le temps, je n'ai pas envie d'avoir cette pensé qui pourrait me faire dire "T'as pas tester ce que c'est avec un homme, tu loupe surement quelque chose d'important, et t'es bloqué dans cette situation"

Annonce
Afk3813  

Même si c'est bien de le faire des fois, j'ai l'impression que tu te projettes déjà trop loin.

Si, à priori, en ce moment tu es célib, pourquoi se poser la question de ce que pourraient éventuellement être les choses dans X temps (années ? mois ?) SI tu te mets en couple avec telle personne et SI tu n'as pas tenté telles expériences. Y'a des tas de choses qu'on ne peut pas prévoir.

Peut-être que d'ici le mois prochain tu seras en couple avec une meuf, et pourtant dans la foulée tu vas rencontrer un mec qui va avoir un impact sur ta perception des choses, sur ta relation actuelle, et tes sentiments vont changer etc... Y'a un facteur trop aléatoire, là tout de suite.

Fais toi confiance, fais les choses au feeling, et tu veras ce que la suite te réserve...

Ancien membre  

Bonjour Gabriel :)

Si ce questionnement te taraude autant , fais d'abord tes expériences avant de te mettre en couple avec une femme .

J'aime à croire que lorsque l'on est réellement "en amour" avec une personne , ce questionnement n'est plus - excepté si ça sent déjà la fin .

Ne te prives pas de vivre en restant dans une position bancale : sois juste honnête avec toi même et agis en conséquence .

Je suis de ceux/celles qui ne s'engagent pas à la légère : si tu te doutes de toi-même , alors ne prends aucun engagement - du simple bon sens pour éviter de souffrir et faire souffrir .

11 ans déjà que tu n'oses pas : fais toi d'abord des amitiés ici , le reste suivra - ou pas .

Plein de courage :)

Ancien membre  

Merci :)

Sirel  

Hello !!

Mes propos vont totalement rejoindre ceux de mes vdd, après prends ce qui résonne avec toi et drop le reste =)

Déjà, "relax", je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire mais, je pense que t'as besoin de souffler et même pas de prendre du recul mais juste de "lâcher prise". Afk3813 l'a dit, je pense que tu te projettes trop pour le coup. Go with da flow, vois comment les choses se présentent à toi, et reste "open" en te laissant surprendre sur ce vers quoi la vie va te porter.

Aussi, pour ce qui est de l'orientation sexuelle, je pense que, les gens se prennent bien trop la tête et c'est normal, on est, pour la majeur partie, tous passés par ce questionnement et 3t de remise en cause en mode : tiiiin, au final, t'es sûr(e) d'être lesbo/gay? Est-ce que c'est pas juste tes propres projections d'un éventuel idéal qui créer ton attraction? blablabla Si j'ai un conseil à te donner, une fois encore c'est lâche prise et expérimente.

"If you never try, I'll never know." C'est aussi simple que ça, si y faut, après avoir essayé avec un ou plusieurs mecs, tu te diras, ouais nan finalement c'pas ma came... Ou totalement l'inverse.

La pire chose que tu puisses faire, c'est ne pas agir par peur. La peur est la pire gangrène au monde et elle t'a déjà assez freinée je pense (bien que, tout arrive en temps et en heure et si tu n'as pas sauté le pas avant, c'était parce que ce n'était tout simplement pas le bon timing =) ). Exemple : La dernière nana avec qui j'étais et avec qui ça aurait pu être pur bliss and magic au pays des lesbo' avait un seul soucis, la peur, (et je le comprends totalement hein, remettre en cause tout un pan de son existence comme ça, ça a de quoi te foutre les miquettes) résultat, elle a préféré rester dans son déni, sa peur et tout lâcher à 10m de la ligne d'arrivée, et au final, c'est elle qui le vit mal et qui est encore plus paumée qu'au départ. Triste, mais courant, après pt'être que d'ici quelques mois, elle tombera sur la fille qui lui permettra de définitivement sauter le cap et de vivre sa vie pépouze et enfin comblée (ou whatever et se dire : ah bah nan finalement, j'ai bien fait, c'était vraiment pas mon truc xD).

Juste que, je pense que notre erreur est de vouloir à tout prix se figer en quelque chose qui est en constant mouvement et qui pour certains, sera fluide toute leur vie. On sait majoritairement de quel côté penche notre balance "naturelle", mais personne n'est à l'abris d'un "bug" (je schématise hein, je dis pas que d'avoir une autre attirance est anormale) qui te fasse rééquilibrer les forces et te dire : hun, je suis pt'être pas si gay/hétéro finalement? Parce que comme Suzanne l'a évoqué, pour moi, on tombe en amour d'un individu, d'un être et de tout ce qui l'englobe plutôt que d'un "genre". Après oui, le physique joue, l'attraction toussa² ct'important et un des éléments décisif mais, je le redis, t'as aussi dans la vie ces moments où une seule personne suffit pour tout remettre en cause et tout faire basculer. Est-ce que c'est un mal? Non, seigneur non, au contraire, je prends plutôt ça comme étant la petite touche de spicy qui te permet de te découvrir davantage.

Essaye, de toute façon, t'as rien à perdre hormis une boite de condom, yay XD

Bon courage avec tout ça en tout cas ~

avatar contributeur de Romance83
Romance83  

Bonjour à toi,

Un petit mot pour te dire:

prends ton temps, ne précipite pas les choses, essayes de créer des amitiés avec un ou des garcons bi comme toi pour en parler déjà. Et tu rencontreras un jour quelqu'un qui te fera sauter le pas, sois juste patient et tout se fera naturellement c'est le plus important je crois.

Bien à toi

Ancien membre  

Bonjour,

C'est toujours difficile d'accepter son orientation sexuelle. Nous vivons dans un monde hétérosexuel, avons été élevé, pour la plupart, par des hétéros, et donc nos codes se heurtent à notre réalité.

Pour autant, la société dans laquelle nous vivons nous garantit des droits et une visibilité. Il faut accepter son homosexualité comme une part de soi. Elimine tout dégoût. Serais-tu dégoûté si l'on te montrait tes entrailles ? Peut-être, il n'empêche qu'elles sont utiles, te font vivre et constituent ton être. Il en va de même pour ta sexualité. Cela fait partie de toi, intimement, mais cela n'a rien de répugnant. J'ignore s'il faut en être fier (cf gay pride), mais cela vaut le coup de se construire avec elle, plutôt que contre elle. Le fait d'être sur ce site constitue une réponse à tes questions. Prends confiance.

J'ai l'impression que tu appréhendes la sexualité avec un homme. En quoi cela diffère-t-il, d'un point de vue émotionnel, d'une sexualité hétéro ? Que tu aimes (ou désires) un homme ou une femme, c'est pareil. Je te souhaite de rencontrer un homme qui saura te mettre en confiance par ses mots et ses caresses, de manière à ce que la sexualité te semble naturelle et épanouissante. Tu as peur d'être mal traité. Cela signifie peut-être que tu projettes une sexualité plus bestiale que celle que tu désires. Rien n'est obligatoire, tout doit se faire dans le respect mutuel. Il n'y a pas de figures imposées, mais doit présider le plaisir de construire quelque chose d'agréable avec quelqu'un.

Bonne journée Gabriel

Ancien membre  

Bonjour Hydravion.

Oui une relation avec un homme m'effraie d'avantages qu'avec une femme, pour la simple raison que dans la plus part des cas, je peux dire non, et ne pas subir de violences avec une femme.

Aussi parce qu'il y a ce petit dégout après la masturbation en pensant aux hommes, que je déteste moi même, mais j'ai peur qu'il soit bien plus grand après l'acte avec un homme, et que ça me perturbe beaucoup.

Et que oui j'ai le désire de quelque chose de bestiale, mais dans le futur, pour une premiere fois comme tu l'as dis, j'ai besoin de quelque chose de doux.

Et dur de trouver un actif doux, qui soit gentil et compréhensif et qui ne pense pas qu'a vider ses baloches..

Tazsud  

Je pense qu'il te faut dédramatiser. Quel que soit ton choix tu dois garder confiance en toi et ne pas te sentir coupable. Essaie peut-être de réflechir sans trop te prendre le chou à pourquoi tu as ce sentiment de vouloir et de ne pas pouvoir à la fois. Peut-etre aussi de faire une sorte de bilan sur ce qui t'attire et ne t'attire pas chez une femme et chez un homme

Ancien membre  

Bonjour Gabriel,

Tu parles de la sexualité comme d'un viol ! J'espère que toutes les femmes peuvent dire non aussi, quand la situation ne leur plaît pas. C'est le droit de chacun, et donc le tien aussi. Il y a chez les gays plein d'actifs qui sont doux et compréhensifs, surtout s'ils sentent tes réserves. Parles-en avec le partenaire que tu le trouveras. La première chose à détruire c'est le dégoût dont tu parles, c'est une ruine qui tombera quand tu te sentiras à l'aise avec un homme.


Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.