Le sexe pour le sexe

Membre désinscrit
Publiée le 14/04/2014 à 16:41
Auteur du sujet

(Bon... je sais que ça va paraître horriblement prétentieux, alors je vous demande pardon par avance.) Le sexe pour le sexe, ça peut aussi être très bon pour le moral. Y compris pour l'estime de soi. Si si, je vous assure. Ma femme me dit que si tout était brisé entre nous, c'est par le sexe que je la tiendrais, et que rien que pour ça elle n'arriverait pas à me quitter tellement c'est bien. Quant à mes amants, ils ont l'air au septième ciel, et veulent tous me revoir. (Je vous l'avais dit, ça fait très prétentieux.) Et bien vous savez quoi ? ça fait rudement du bien au moral, pour deux raisons: - ça fait du bien à l'amour propre de savoir qu'on est un bon coup. - et ça fait plaisir de donner plein de plaisir aux autres et de les sentir décoller. Le sexe, ce n'est qu'un élément de la vie, mais ce genre de chose est un petit plus qui fait du bien. (Sur ce, je vais immédiatement mettre mon cône de la honte pour avoir osé parler comme ça.)
#149013

Membre désinscrit
Publiée le 14/04/2014 à 17:07
Auteur du sujet

Je trouve que ça se tient, car beaucoup de couples qui ont des problèmes, ce sont surtout des couples qui ont des soucis au lit avant tout. Et même si certains se ferment et jouent les choqués dès qu'on aborde le sujet, le sexualité est une part importante de notre vie qui régit beaucoup de choses. Le bien au moral, je crois que c'est dû aux endorphines qu'on libère en masse pendant l'acte non? Ou un truc du genre... #149021
Membre désinscrit
Publiée le 14/04/2014 à 17:20 - Modification par jmpoi le 14/04/2014 - 17:24:03
Auteur du sujet

Je trouve d'ailleurs dommage que les gens aient autant de mal à parler de sexe. Ce n'est pas sale, tout le monde le fait, alors pourquoi tant de difficulté à en parler ? (même si, c'est vrai, c'est intime). C'est dommage. Je m'auto-censure également, d'abord parce que ça pourrait choquer les autres, et aussi parce qu'en en parlant, on est automatiquement catégorisé et regardé de travers. Même si on estime que l'acceptation des différences (comme l'homosexualité) a progressé dans notre société (on peut toujours rêver), parler de la séxualité elle-même reste extrêmement délicat. (C'est d'ailleurs tout l'intérêt de l'existence de forums comme Betolerant.) #149025
Membre désinscrit
Publiée le 14/04/2014 à 17:28
Auteur du sujet

J'ai le sentiment que c'est surtout la société française qui est très fermée concernant les choses du sexe, peut être encore des reste de "pudeur chrétienne". C'est très regrettable, car parler de sexe librement aiderait sûrement à lutter contre les dérives et les comportements dangereux. #149029
Membre désinscrit
Publiée le 14/04/2014 à 20:22 - Modification par Nico31ov le 14/04/2014 - 21:30:04
Auteur du sujet

j'donne ma langue au chat :D Bon allé j'le jette a l'eau "Ma femme me dit que si tout était brisé entre nous, c'est par le sexe que je la tiendrais, et que rien que pour ça elle n'arriverait pas à me quitter tellement c'est bien." Je peux comprendre que cette remarque puisse etre gratifiante à un moment de sa vie, mais pour un adulte, beaucoup moins. Qu y a t il de gratifiant à être la chose de sa femme ? "Quant à mes amants, ils ont l'air au septième ciel, et veulent tous me revoir." C'est plutot cool, mais juste pour le cul, et cela suffit ? Why not :). Sur le 100% fille, Jawax a postée il y a quelques temps un topic avec un lien "Josée l'obsédée, ou comment se décomplexer" Bon elle ne cherche à décomplexer personne, juste a vendre ses histoires, faut bien vivre. Quoi qu il en soit, en bon modérateur ^^ je me suis rendu sur ce lien pour en verifier le contenu. Et j'ai lu "Josée l'Obsédée vit sa mini-révolution s.exuelle" Apres la lecture de ce bout de biographie je me suis dit: Mais qu'est ce que c'est triste. Cette fille n'est heureuse que quand elle tire un bon coup. Et un bon coup avec elle c'est recommancer 7 fois de suite ^^. Bref une question m'est venue: Qui étions nous avant le cul ? Vous allez me dire des êtres simples sans grandes exigeances. Et c'est pas faux. On ne revait pas d'Amour mais nous savions en recevoir et en donner. Des petites attentions nous suffisaient pour se sentir bien et on attendait rien de plus. Jsuis pas du tout nostalgique de cette epoque, bien au contraire. Mais j'avoue que ces plaisirs simples me manquent. Oui le sexe c'est vraiment tres bon, y a pas photo ^^ et encore j'ai pas tout vu, mais c'est loin d'etre le plus important. Pour donner du plaisir, il y a mille façons de donner du plaisir et pas seulement au lit en faisant le pantin ^^. #149045
Membre désinscrit
Publiée le 15/04/2014 à 13:16
Auteur du sujet

@Nico31ov: >"Qu y a t il de gratifiant à être la chose de sa femme ?" Je te rassures, je suis pas que ça pour elle (heureusement !). J'apprécie également tous les autres petits plaisirs de la vie. >C'est plutot cool, mais juste pour le cul, et cela suffit ? Disons que pour le moment, ça me suffit. Je n'ai pas envie de m'engager amoureusement avec eux. (Ce qui n'empêche pas que ça soit tendre et câlin.) #149074
Membre désinscrit
Publiée le 15/04/2014 à 15:36
Auteur du sujet

C'est trop chou ^^. Tu fais plein de bisous tout doux aussi, nan ? #149078
Membre désinscrit
Publiée le 15/04/2014 à 16:21
Auteur du sujet

Oh nico, tu es allé lire mon sujet :') Petite parenthèse sur Josée: Josée n'est pas une personne réelle, elle a été inventée, et ses créatrices lui ont donné cet air "insatiable du cul". Je pense que le but premier de ces articles est de parler librement des petits tracas sexuels qu'on rencontre, des expériences, et avant tout, ces articles sont faits pour faire rire! Bref, revenons au sujet de départ. Effectivement, c'est même génial de savoir qu'on est un bon coup, de savoir qu'on sait faire décoller en un rien de temps, qu'on sait y faire, quoi. De la même façon que ça rend souvent honteux d'être un tocard du pieu, c'est hyper gratifiant d'entendre des cris d'amour qui retentissent quand on gigote sur quelqu'un. Et ça nous renvoie à nous-même une image positive, celle d'une personne capable de procurer du plaisir. Et alors, d'où ça a à voir avec le fait d'être décomplexé sur le sujet? Car moins on a de complexes, mieux ça se passe! Dès qu'on oublie un peu qu'on n'est pas une sorte de fantasme vivant, et qu'on se concentre uniquement sur le partage et l'envie de donner du plaisir, c'est souvent là qu'on devient un bon coup... Du moins c'est un bon début! #149080
Membre désinscrit
Publiée le 15/04/2014 à 17:03
Auteur du sujet

J'suis plutôt d'accord avec ce qui se dégage de tout vos messages, à savoir qu'il faut se décomplexer et profiter librement de sa sexualité, sans trop de tabous, sans trop de censure. Je comprends pas que ce soit toujours aussi délicat d'aborder ce sujet qui, au final, comme vous l'avez également souligné, est un sujet commun: en général tout le monde le fait, tout le monde aime ça et voila. Je suis particulièrement d'accord avec ton message Jawax, mais surtout avec la dernière moitié du tiens, Nico. C'est vrai que de nos jours, on tend vers un culte presque matériel de la sexualité et on perd toutes ces petites choses que tu évoques et je trouve ça très dommage… Se décomplexer, oui, mais pas en re-vulgarisant le tout :/ (parce que, oui, je trouve qu'il y a beaucoup de ça, maintenant… coucou les modèles qu'on voit à la télé et un peu partout). #149082
Membre désinscrit
Publiée le 15/04/2014 à 18:28 - Modification par jmpoi le 15/04/2014 - 18:30:21
Auteur du sujet

@Nico31ov C'est trop chou ^^. Tu fais plein de bisous tout doux aussi, nan ? Tiens, y'a un intérêt à railler la tendresse dans le sexe ? Le reproche de fond pourrait-il être expliqué ? Est-ce mal d'aimer le sexe ? Ou d'aimer le sexe avec la sensualité qui va avec ? Ou d'aimer le sexe sans que ce soit le grand amour ? C'est encore tabou, ça ? C'est "mal" ? J'ai du mal à comprendre le reproche. Je n'arrive pas à trouver ce qu'il y a de mal à aimer le sexe pour ce qu'il est. Un moment agréable partagé de plein gré entre deux personnes. #149089
Membre désinscrit
Publiée le 15/04/2014 à 19:44
Auteur du sujet

Pour ma part je trouve que le sexe pour le sexe peut être gratifiant . Mais c'est à double tranchant . Qu'est ce qu'on est quand on pratique le sexe pour le sexe ? Un objet . Un objet de désir . On est pas apprécié pour nos qualités en tant qu'être, ni pour ce que l'on est vraiment, . . . On est juste une chose à donner du plaisir . Un objet qu'on prend, qu'on utilise et qu'on jette . Et ça, ça n'est pas gratifiant . Ca peut même être destructeur . On peut avoir des plans cul autant qu'on veut, on ne sera jamais satisfait . Ce que l'on recherche tous c'est le sexe avec des sentiments . C'est le vrai sexe . Le sexe important . Le sexe vrai . #149093
Membre désinscrit
Publiée le 15/04/2014 à 19:52 - Modification par Nico31ov le 15/04/2014 - 21:27:08
Auteur du sujet

Oups, le chat va s'noyer ^^. Je vais être parfaitement clair Jmpoi, sans avoir à repondre à une seule de tes questions. J'ai modéré ton annonce et ta déscription hier car elles n'avaient que pour but de faire une ou des rencontres d'odre sexuel. Tu vas me poser la question et j'te dis: Y a rien de mal à ca. Sauf que Betolerant.fr n'est pas une maison close. Ce topic, je ne l'ai pas modéré parce qu'il peut permettre un débat. Mais si le but c'est d'inviter du monde, tu dois savoir que tu n'es pas à la bonne adresse. J'tembete plus, fin presque, parce que je suis joueur en ce moment ^^ et reprenons la discussion autour du sujet "le sexe pour le sexe" #149095
Membre désinscrit
Publiée le 15/04/2014 à 19:56 - Modification par Nico31ov le 15/04/2014 - 21:24:19
Auteur du sujet

Jawax tu sais bien que tu comptes pour 10, comment je peux passer à coté de tes topics, c'est impossible ^^. "Un objet qu'on prend, qu'on utilise et qu'on jette . Et ça, ça n'est pas gratifiant . Ca peut même être destructeur . On peut avoir des plans cul autant qu'on veut, on ne sera jamais satisfait . Ce que l'on recherche tous c'est le sexe avec des sentiments . C'est le vrai sexe . Le sexe important . Le sexe vrai ." 🆙 🆙 🆙 Malheureusement, ce n'est pas complétement vrai Quentin. Il y a des gens pour qui le cul est un plaisir indispensable, un plaisir qui va bien au dela de tous les autres. Les sentiments ils s'en foutent. Mais ca en général c'est un truc que tu découvres plus tard ^^. #149096
Membre désinscrit
Publiée le 15/04/2014 à 21:40 - Modification par Rosiboux le 15/04/2014 - 21:51:36
Auteur du sujet

Je ne veux pas découvrir ça . Je trouve ça triste . On ne peut rien construire uniquement sur le cul . Enfin . . . ( tu as même pris le temps de regarder comment je m'appelais ? : o ) #149104
BoumVoyageur
Publiée le 15/04/2014 à 22:24
"Ma femme me dit que si tout était brisé entre nous, c'est par le sexe que je la tiendrais, et que rien que pour ça elle n'arriverait pas à me quitter tellement c'est bien. Quant à mes amants, ils ont l'air au septième ciel, et veulent tous me revoir. (Je vous l'avais dit, ça fait très prétentieux.)" Oh putain con !!! Quand j'ai vu ton sujet, je me suis précipité sur ton profil sans photo, Jmpoi :roll: Je pensais être face un marseillais mdr peut-être originaire... "Et bien vous savez quoi ? ça fait rudement du bien au moral, pour deux raisons: - ça fait du bien à l'amour propre de savoir qu'on est un bon coup. - et ça fait plaisir de donner plein de plaisir aux autres et de les sentir décoller." C'est probablement "très prétentieux" mais surtout égocentrique :) Je suis un bon coup : m'as-tu-vu ! Moi, ce qui m'intéresse : c'est d'avoir les avis de tes partenaires, réellement ^^ parce qu'il y a une sacrée différence entre se la raconter & la réalité, en sachant que "relationnellement", on n'est jamais un bon coup avec tous ses partenaires, qu'on a eu dans son lit ou ailleurs lol :D Tu tires ou tu pointes ?
 0 vote #149113
Membre désinscrit
Publiée le 15/04/2014 à 23:04 - Modification par jmpoi le 15/04/2014 - 23:08:24
Auteur du sujet

@Rosiboux: Ce que l'on recherche tous c'est le sexe avec des sentiments . C'est le vrai sexe . Le sexe important . Le sexe vrai . Il n'y a pas de vérité absolue. C'est ta vision de ce que doit être une sexualité heureuse. Mais tu ne peux pas dicter comment les gens vont être heureux. Le bonheur personnel peut prendre des chemins parfois curieux. J'ai lu, par exemple, des témoignages troublants de vie à trois que je n'aurais jamais imaginé possibles. Oui, nous cherchons tous de l'amour, mais je te rassure, je l'ai déjà (sous plusieurs formes qui n'impliquent pas le sexe, mais je veux rester anonyme et je n'en parlerai pas.) Mon sujet était ici le sexe. @BoumVoyage: Pan dans la tronche... j'avoue, je l'ai bien cherché. Quand à me vanter ici, à quoi bon ? Je suis anonyme. Cela ne m'apporterait rien. Je cherchais juste à exprimer des sentiments personnels sur un sujet précis. Rien de plus. Ensuite, vous avez tous l'air de penser que ma vie se résume à ça: le sexe. Non, le sexe était juste le sujet de mon message. Détrompez-vous: j'ai aussi plein d'autres bonheurs dans ma vie. (Heureusement pour moi.) Quant à dire que je n'en ai rien à battre des sentiments, vous faite fausse route, je vous assure. "Moi, ce qui m'intéresse : c'est d'avoir les avis de tes partenaires, réellement" à quoi bon? Il n'y aurait aucun moyen de vérifier que ces témoignages sont véridiques. D'ailleurs, mes mots ne sont que des mots, je ne peux rien prouver. Je suis juste heureux que, dans ma vie sexuelle (entre autres), ça se passe bien. @Nico31ov: Pas de problème, je sais que ce veut dire avoir à suivre les règles d'un site. D'ailleurs, avant de publier une histoire personnelle, je l'ai postée en privé à deux modérateurs pour leur demander leur avis. Ça ne convenait pas, je ne l'ai donc pas postée. Si mon profil ne convient pas aux règles du site, je ne vois aucun problème pour que tu le modère. "Mais si le but c'est d'inviter du monde, tu dois savoir que tu n'es pas à la bonne adresse." : Ce n'est *absolument pas* mon but. (J'utilise d'autres sites pour ça, merci.) Pardon si mon profil a pu choquer. Au final, je voulais ici juste parler, avec l'esprit ouvert, sans artifices... mais visiblement je me prend beaucoup de critiques acerbes sur la tronche. Je ne sais pas ce que j'espérais... un peu plus d'ouverture d'esprit sur les choix de vie des autres, un peu de... tolérance. Je connais aussi des gens qui ont fait des choix de vie très différents des miens, des choix que je n'aurais jamais fait, des choses dont l'idée me rebute. Mais c'est leur vie, s'il sont heureux comme ça, pourquoi pas. Même s'ils sont différents, j'aime discuter avec eux, ça peut être intéressant et apporter un éclairage différent sur la vie, sur la définition que chacun peu se construire du bonheur. Bon... pas la peine de trop vos monter la tête contre moi. Je crois que je suis au mauvais endroit. #149117
BoumVoyageur
Publiée le 15/04/2014 à 23:22 - Modification par BoumVoyageur le 15/04/2014 - 23:44:05
"Au final, je voulais ici juste parler, avec l'esprit ouvert, sans artifices... mais visiblement je me prend beaucoup de critiques acerbes sur la tronche. Je ne sais pas ce que j'espérais... un peu plus d'ouverture d'esprit sur les choix de vie des autres, un peu de... tolérance." Tu t'es pas demandé que c'est peut-être toi qui a mal introduit le sujet ? Que ça était assez maladroit de ta part ? Je ne sais pas mais je trouve assez facile de retourner la situation sur les autres qui y répondent comme des gens acerbes, en manque d'ouverture d'esprit & intolérants :roll: Franchement, il faut revoir comment on traite les sujets aussi, surtout que tu l'as dit par toi même : "(Bon... je sais que ça va paraître horriblement prétentieux, alors je vous demande pardon par avance.)" ; "(Je vous l'avais dit, ça fait très prétentieux.)" ; "Pan dans la tronche... j'avoue, je l'ai bien cherché."... Je sais encore "analyser une structure" d'un tel sujet :red:
 0 vote #149123
Membre désinscrit
Publiée le 16/04/2014 à 09:51
Auteur du sujet

Boum, tu cherches la petite bête, là! Oui, l'auteur de ce sujet est prétentieux, lèche ses propres testicules... 'fin bref, après tout, qu'il soit ou non un bon coup n'est pas la question principale. Et qu'il soit prétentieux n'est pas le sujet de départ... Les questions sont: est-ce le sexe est un moyen de se sentir bien? Peut-on vivre uniquement de sexe (au niveau de l'affectif et de l'estime de soi)? Est-ce suffisant? A vrai dire, je ne pense pas qu'il y ait de vérité absolue: certains vont privilégier la répétition des actes sexuels, qu'ils soient ou non avec la même personne, car ils trouvent là un bien-être, un accomplissement. D'autres vont privilégier la complicité, d'autres les preuves d'amour onéreuses... #149134
BoumVoyageur
Publiée le 16/04/2014 à 10:34
Je ne cherche pas de morpions, de poux ou encore moins des sarcoptes sur ses parties intimes ou sur d'autres parties, d'ailleurs. Le sujet est mal présenté & aucun questionnement, juste centré sur l'auteur hein donc il ne faut pas s'étonner des réactions ;) Ras le bol, de la tolérance à tout va pour du tout & du n'importe quoi ! :D Il faudrait rien dire pour ces diplomates "betolérants" :roll: J'hallucine, bienvenue chez les bisounours :red: Le sexe pour le sexe
 0 vote #149136
Membre désinscrit
Publiée le 16/04/2014 à 11:10
Auteur du sujet

Je ne dis pas qu'il faut à tout prix être un bisounours, mais au final, tu n'as même pas répondu au sujet de départ, alors critiquer pour critiquer, ça n'est pas très constructif non plus ^^ Il y a une vraie question derrière tout ça, essayons de rendre ce sujet intéressant, et de ne pas le transformer en un lynchage public d'une personne qui est peut-être ou non un dieu du plumard, non? #149138
Membre désinscrit
Publiée le 16/04/2014 à 12:27
Auteur du sujet

( . . . ) Oui c'est vrai . Alors j'aimerais qu'on m'explique comment le sexe pour le sexe peut rendre heureux ? J'aimerais comprendre . Parce que je ne juge pas sans connaître ; j'ai vécu une phase comme ça, et ça m'a plus détruit qu'autre chose . #149141
BoumVoyageur
Publiée le 16/04/2014 à 13:01 - Modification par BoumVoyageur le 16/04/2014 - 13:45:36
"(...) mais au final, tu n'as même pas répondu au sujet de départ, alors critiquer pour critiquer, ça n'est pas très constructif non plus ^^" Tu sais lire !?! Vraiment pas observatrice :roll: Je suis resté sur ma fin, d'où je n'ai pas répondu au soi disant sujet car il n'y a pas de sujet. Disons, je n'ai pas vu ce que tu prétends avoir vu derrière : "une vraie question derrière tout ça". A part, avoir eu le vrai sujet en privé, en coulisse : moi, je n'ai pas vu la vraie question dans tout ça : ce côté prétentieux, égocentrique qui dominent & qui cachent la forêt lol. Après, je suis libre de répondre sur "ce côté" là, étant donné qu'il a mis l'accent sur ça, fortement en avant. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Après traduction par "la diplomate Jawax" :D "Les questions sont: est-ce le sexe est un moyen de se sentir bien? Peut-on vivre uniquement de sexe (au niveau de l'affectif et de l'estime de soi)? Est-ce suffisant?" Le sexe : est-ce un moyen de se sentir bien ? La réponse semble être, oui pour beaucoup & tout dépend comment on aborde le sexe avec son/sa/ses partenaire(s) : si c'est juste se faire plaisir ou bien partager du plaisir à deux... Mais le sexe pour le sexe : à un moment donné, on se lasse, disons il y a un malaise qui s'installe avec le temps, une forme de lassitude avec "l'objet du sexe" qui est juste une consommation comme une autre. Peut-on vivre uniquement de sexe (au niveau de l'affectif et de l'estime de soi)? Est-ce suffisant? : Oui, c'est suffisant pour les primates mdr :D Mais pour l'Homme (malgré que nous faisons partie des primates) : je dirais que non, car il reste des vides (l'affection, les sentiments, la complicité etc...) mais ça, on s'en aperçoit à un moment donné pendant notre chemin, quand on n'est plus dans ce côté superficiel "du sexe pour du sexe", une autre phase... Mes réponses sont basés sur la traduction ^^ & du peu d'éléments "du sujet initial" soit : "Ma femme me dit que si tout était brisé entre nous, c'est par le sexe que je la tiendrais, et que rien que pour ça elle n'arriverait pas à me quitter tellement c'est bien. Quant à mes amants, ils ont l'air au septième ciel, et veulent tous me revoir." Une chose... : chacun est libre de faire ce qu'il veut dans sa vie, certes, mais ce n'est pas une référence, un modèle "d'avoir une femme & des amants" donc ne banalisons pas ce genre de relations au pluriel. & c'est bien un jugement de ma part & non un manque d'ouverture d'esprit & je ne sais quoi d'autres. Après, si chacun est heureux pourquoi pas, ça reste à voir. Ça doit rester dans la sphère privée voire exceptionnelle & non comme un modèle banal de relations dans la société... je crois que finalement, je ne suis pas très inspiré pour ce topic mdr. C'est comme dit Quentin (oui, Nico prend toujours le temps pour regarder les profils ^^ & je ne dirais pas ton petit surnom donné par Moumoute ;)) : "Je ne veux pas découvrir ça . Je trouve ça triste . On ne peut rien construire uniquement sur le cul . Enfin . . ." C'est éphémère comme l'amour ! & finalement, le topic m'ennuie, pas très inspirant, tout ça pour ça, du bla bla bla... je m'en vais pfff
 0 vote #149142
Membre désinscrit
Publiée le 16/04/2014 à 13:50
Auteur du sujet

Ca n'est pas si inintéressant que ça comme sujet. Ca se rapproche même du sujet sur les Sex Friends. Au final, ça se rapporte à notre vision du sexe, comme un bon moment, de partage, d'intimité, d'éclate totale, ou comme preuve d'amour, comme don de soi à une personne aimée. Et à vrai dire, chacun a sa vision du sexe. Certains vont être totalement décomplexés, vont le pratiquer pour se faire plaisir, sans forcément y mettre de sentiments. Pour passer du bon temps quoi. Ces premiers vont fortement énerver les seconds, qui attachent une importance à l'acte sexuel, qui ne s'envoient pas en l'air avec n'importe qui, et qui ne se sentent pas capables de juste baiser. Il y a ces deux "extrêmes", et il y a la plupart des gens, qui se baladent entre les deux. Qui préfèrent faire l'amour, mais qui peuvent aussi aimer baiser de temps en temps, j'imagine. Après, chacun construit ses principes, selon son vécu et ses convictions. Finalement, cet homme, apparemment doué en sport de chambre, a l'air de trouver cela gratifiant. Et ça l'est! Je me répète, mais faire grimper l'autre aux rideaux, c'est très grisant! Est-ce que ça peut suffire à combler un besoin affectif? Je ne le sais pas, peut-être qu'on se fie trop à un schéma de couple stable trop démodé, peut-être que ce schéma ne correspond pas à tout le monde, qui sait? A mon humble avis, il faut faire ce qu'on a envie en amour, tant qu'on ne fait pas souffrir les autres. Il ne faut pas essayer de se plier à un schéma qui ne nous correspond pas. Si on aime baiser et qu'on y prend du plaisir, pourquoi s'en priver? #149144
BoumVoyageur
Publiée le 16/04/2014 à 15:17
Pfff je reviens :roll: Perso, j'ai eu ma phase d'abstinence sur plusieurs années & ma phase de plans Q... A partir de là, ça permet de connaitre ta propre sexualité (pas dans le sens, suis-je bic ou bouc ?) mais vis à vis de soi même, dans la profondeur, tes besoins de désirs sexuels, le contrôle de tes envies etc... Notre sexualité s'apprivoise aussi. C'est plus profond que ça chez l'humain, qu'un instinct "primitif" d'assouvir ses besoins sexuels... Je trouve assez réducteur de parler de "se décomplexer" ou de "manque d'ouverture d'esprit" quand on parle de sexualité, dans une société qui n'arrête pas à promouvoir le sexe comme consommation banale (voire addiction) donc à la débauche aussi. "Des moutons primates" qui suivent sans réflexion ^^ . Ah oui, c'est trop compliqué ça & trop prise de tête mdr. Pour l'avoir vécu, NON on n'est pas heureux "dans le sexe pour le sexe", c'est juste une phase éphémère pour assouvir son plaisir sexuel, sans prise de tête. Il suffit aussi d'aller observer les différents profils "plan cul" sur les différents sites de rencontres & de leur parler : il y a vraiment, derrière l'apparence du profil, "un malaise" voire même "un mal être" dans cette recherche "du sexe pour du sexe"... Après, c'est surtout une question d'être sincère avec soi même, mettre les vrais mots là où ça fait mal :)
 0 vote #149148
Membre désinscrit
Publiée le 16/04/2014 à 15:55 - Modification par Nico31ov le 16/04/2014 - 16:16:27
Auteur du sujet

Réponse tres académique Jawax, t'as fait science po ? ;) "Et à vrai dire, chacun a sa vision du sexe. Certains vont être totalement décomplexés, vont le pratiquer pour se faire plaisir, sans forcément y mettre de sentiments. Pour passer du bon temps quoi." décomplexé: Etre libéré de ses complexes, de ses inhibitions, être décontracté. Ne pas baiser dans tous les coins juste pour prendre du plaisir, ça a rien à voir avec une quelconque forme de complexe. Sauf si tu penses que les personnes qui ne baisent pas juste pour le plaisir font une sorte de sacrifice. Pourtant comme tout ce que nous faisons, notre activité sexuelle est aussi une question de choix. "Ces premiers vont fortement énerver les seconds, qui attachent une importance à l'acte sexuel, qui ne s'envoient pas en l'air avec n'importe qui, et qui ne se sentent pas capables de juste baiser." Cela concerne bien quelques personnes en effet. Quelques extremistes ou "bien pensants" Mais les gens qui accordent de l'importance au sexe se foutent bien de ce que fait le voisin, ou la voisine ^^. Ils ne se rongent pas en se disant: pourquoi pas moi. Leur plaisir est différent tout simplement. Peut etre plus dense que trois dégraphages de rideaux :D "Finalement, cet homme, apparemment doué en sport de chambre, a l'air de trouver cela gratifiant. Et ça l'est! Je me répète, mais faire grimper l'autre aux rideaux, c'est très grisant!" C'est vrai, c'est surtout egocentrique. Sous la banniere "je suis décompléxé, je fais ce que je veux, je donne du plaisir aux autres" n y a t il pas d'abord beaucoup d'amour pour soi même ? "A mon humble avis, il faut faire ce qu'on a envie en amour, tant qu'on ne fait pas souffrir les autres" Mais ca c'est la theorie. Tu sais bien que le sexe peut ouvrir une porte sur les sentiments. Une fois cette porte ouverte, c'est impossible de faire machine arriere et souvent c'est destructeur. "Il ne faut pas essayer de se plier à un schéma qui ne nous correspond pas. Si on aime baiser et qu'on y prend du plaisir, pourquoi s'en priver?" Completement d'accord, d'ailleurs je crois que ce"schema" c'est vraiment de l'histoire ancienne. La mode est d'avantage aux sans attaches qu'aux Romantiques. "de nos jours, on tend vers un culte presque matériel de la sexualité .... Se décomplexer, oui, mais pas en re-vulgarisant le tout :/ (parce que, oui, je trouve qu'il y a beaucoup de ça, maintenant… coucou les modèles qu'on voit à la télé et un peu partout)." Je trouve que ce constat est plutot pertinent KarmaPolice. Au dela des "modèles" de television et plus précisément dans le monde de la rencontre, le sexe et même l'humain sont devenus des objets que l'on vend. Voici les mails qu'envoient des sites de rencontres gays ou libertains: -Nous avons de nouveaux hommes -Nous avons de nouvelles femmes Avec des photos explixcites bien sur. -Pour les rencontrer, cliquez sur machin truc chouette. J'ai lu sur un profil il y a peu de temps: "Si l'on fait n'importe quoi, on devient n'importe qui" ;) Le sexe free est un marché et l'Homme plus aujourd'hui que jamais est sa marchandise. #149153
Membre désinscrit
Publiée le 16/04/2014 à 17:58
Auteur du sujet

Le sexe peut ouvrir une porte sur les sentiments. C'est la vision que tu as, et c'est ma vision aussi, car je ne conçois pas de m'envoyer en l'air avec une personne qui ne m'attire pas, que ça soit physiquement ou mentalement. Mais il y a des personnes qui peuvent considérer le sexe comme étant une partie de plaisir partagé, sans pour autant qu'il y ait de sentiments, ou d'exclusivité. Mais cela n'empêche pas la complicité, le respect. Bon, quand on pense à aimer le sexe pour le sexe, on pense à libertinage. Bien souvent, le libertinage est associé à "grosse sauterie sauvage dans une boite glauque, avec fouet et menottes". J'ai longtemps pensé ça. Et j'ai récemment changé d'avis. On peut juste aimer donner du plaisir à plusieurs personnes, vouloir rester libre, sans basculer dans le sale et le vicieux. Tant que tout le monde est averti, pourquoi ça dérangerait? De mon côté, j'aspire à trouver ma moitié, à lui donner tout l'amour possible dans toutes ses formes, mais de plus en plus, je me dis que ma logique n'est pas forcément celle des autres, et que mes convictions ne sont peut-être pas partagées. Il y a peut-être bien des personnes qui n'ont pas envie de sentiments, qui ont envie de s'envoyer en l'air, sans pour autant avoir envie de sentiments. Ca n'est pas pour autant que ces personnes sont irrespectueuses, ou frivoles. Quant à la banalisation du sexe, des meurs, sur la complexité de trouver une personne qui cherche du sérieux... Je pense que c'est l'effet d'internet, de la télé, de l'accès à tout. A force d'avoir accès à tout, on finit par zapper quand ça ne nous plait pas. Mais plus que jamais, une grande partie d'entre nous aspirent à trouver leur moitié. La preuve: l'essor incroyable des sites de rencontres. Allez, je lance une nouvelle question, pour ouvrir: Au final, à l'instar du sexe, ne serait-ce pas l'amour qui serait surconsommé de nos jours? #149165
Membre désinscrit
Publiée le 16/04/2014 à 18:13 - Modification par Nico31ov le 16/04/2014 - 18:14:11
Auteur du sujet

Au final, à l'instar du sexe, ne serait-ce pas l'amour qui serait surconsommé de nos jours? J'ai un serieux doute Jawax. Quand on sait qu'aujourd hui, un couple sur deux divorce et que ca se passe souvent dans des conditions de conflit. Quand on sait qu'aujourd'hui les chiffres du VIH sont en pleine augmentation, et que l'on constate a quel point l'esprit des plus fragiles peut etre manipulé. Ce n'est pas l'Amour de son prochain qui domine. #149167
Membre désinscrit
Publiée le 16/04/2014 à 18:22
Auteur du sujet

Je me suis mal exprimée alors. Est-ce que l'accès à tant de personnes, la possibilité de rencontrer qui on veut, quand on veut, n'entachent pas notre vision des relations? On se dit que si ça ne marche pas avec quelqu'un, on peut passer à quelqu'un d'autre. Et dans cette quête de l'âme soeur, de la perfection, on en vient à zapper plus facilement, sans essayer de réparer ce qui peut l'être. C'est dans ce sens-là que j'utilisais le terme de "surconsommer l'amour". #149169
Membre désinscrit
Publiée le 16/04/2014 à 18:47 - Modification par nico31ov le 16/04/2014 - 19:36:42
Auteur du sujet

"Est-ce que l'accès à tant de personnes, la possibilité de rencontrer qui on veut, quand on veut, n'entachent pas notre vision des relations?" Je ne crois pas, ce sont rarement les moyens qui expliquent les causes, mais ce que nous en faisons. "On se dit que si ça ne marche pas avec quelqu'un, on peut passer à quelqu'un d'autre. Et dans cette quête de l'âme soeur, de la perfection, on en vient à zapper plus facilement, sans essayer de réparer ce qui peut l'être. C'est dans ce sens-là que j'utilisais le terme de "surconsommer l'amour"." Ok, j'avais pas saisi "l'amour" dans ce sens ^^. Nous vivons aujourd'hui un conditionnement qui prepare l'individu à exiger des autres et de lui même, d'obtenir tout ce qu'il desire. Cela concerne la possession de l'objet, sa reussite professionnelle mais aussi sa vie de couple et ses relations sexuelles. Boum le mentionne tres justement "Pourquoi se prendre la tête" Cette phrase tres à la mode, qui coupe court à toute reflexion. Et qui ça n'arrange pas de mettre en pratique ses pulsions ou ses envies sans se prendre la tête ? Certains découvrent bien tard qu'au fond d'eux même, ils ne sont pas fait ainsi. #149174
Misterbi
Publiée le 16/04/2014 à 21:05
Je pense qu 'il y a quelque chose de primordial : Que ceux qui pratiquent le "sexe pour le sexe" c'est leurs choix et leurs droits, le fassent mais à 2 conditions : 1 - Qu 'ils prennent soins de leurs santés physique et surtout celle des autres en se protégeant : en utilisant des préservatifs. 2 - Q 'ils ne fassent pas souffrir leurs officiel (le) et leurs amant (e) (s). Je pense qu 'avec les amant (e) ils doivent être clair dés la début : leurs dirent si ce sont des sex friends ou plus. Bref, pour avoir le beurre, l'argent du beurre, la vache et la crémière ils risquent de faire souffrir des beaucoup de personnes. Sauf si cela se passe entre libertins, et encore les sentiments....... On peut faire trés mal, volontairement ou non, consciemment ou non, même si les blessures sont invisibles, les blessures de l' âme sont parfois douloureuses. Alors de grâce, agissez en GENTLEMAN ! "L' Amour est enfant de bohème qui n'a jamais connu de loi.........."
 0 vote #149180