Bi en couple avec enfant

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour à tous,

Nouveau ici, j'ai eu l'occasion de parcourir les divers sujets de ce forum. Ma situation est la suivante, je suis en couple, marié avec un enfant. J'ai découvert ma bisexualité il y a un peu plus de 10 ans, j'ai tout de suite pu en parler avec ma chère et tendre et cela ne l'a pas déranger outre-mesure, tant que ça n'impactait pas notre couple.

Voilà, seulement mes envies bi sont là, elles ne sont que sexuelles (j'aime ma femme et j'ai vraiment du mal à imaginer aimer un monsieur). Elles le sait, le comprend mais n'accepte pas que j'aie une personne pour assouvir ce côté. 

Pour ceux dans cette situation, comment gérez-vous vos besoins / envies / pulsions / fantasmes ?


Merci


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour moi, cela n'a rien à voir avec le fait d'être bisexuel. Enfin je veux dire par là, que tu trompes ta femme avec une autre femme ou avec un homme c'est EXACTEMENT la même chose.

Donc tu es tenté, c'est un fantasme, donc forcément ça se dirige plutôt vers le côté masculin qu'avec une autre fille. Mais la base est la même.

photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
A toi de voir si tu peux te contrôler ou pas.
Ce que tu peux faire par contre c'est essayer un plan à 3 avec un gay (donc qui ne touchera pas à ta femme). Ainsi tu pourras faire ton expérience avec ta femme qui pourra découvrir ce côté de toi et voir comment tu le vis. Ca te sera surement intéressant d'avoir son regard après coup.

A toi de discuter avec elle de comment tu te vois vivre ton envie. J'ai peur que si tu garde ça enfouie au fond de toi un jour cette envie explose et que tu sois plus dans de la tromperie que un questionnement.
Ce n'est peut-être pas pour rien que ça ressort après 10 ans ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut, 

Je suis pas du tout dans cette situation, mais je te comprends. C'est une situation compliquée, je comprends ta femme qui ne veut pas que tu couches avec une autre personne, et même si tu as des envies, j'aurais tendance à penser qu'il faut respecter ce qu'elle veut, même si tu as de fortes envies.  
Après peut-être que tu peux lui parler de ce que propose Belveline, un plan à 3, mais si elle refuse, je pense que tu n'auras d'autre choix que d'accepter, parce-que je suppose que tu n'as aucune envie de lui mentir. 

La dernière solution serait qu'elle accepte au moins que tu puisses virtuellement assouvir tes fantasmes (vidéos, s*x virtuel,etc..), comme c'est le cas de certains mecs bi en couple avec des filles, que je connais. Mais peut-être que ce serait pas suffisant pour toi.  

Lepetitprince, j'ai tendance à penser que dans le cas de la bisexualité c'est un peu plus complexe, je veux dire tout le monde ne ressent (et ne ressent le besoin de vivre) leur sexualité de la même manière. Certains seront toujours frustrés de ne pas pouvoir se réaliser dans tous les aspects de leur sexualité en devant se contenter d'avoir des relations avec un seul sexe.
Pour la plupart la question ne se posera pas. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Flodesonges a écrit :
Lepetitprince, j'ai tendance à penser que dans le cas de la bisexualité c'est un peu plus complexe, je veux dire tout le monde ne ressent (et ne ressent le besoin de vivre) leur sexualité de la même manière. Certains seront toujours frustrés de ne pas pouvoir se réaliser dans tous les aspects de leur sexualité en devant se contenter d'avoir des relations avec un seul sexe. Pour la plupart la question ne se posera pas. 


oui c'est assez vrai (enfin, si je peux prendre mon cas et ceux que je connais pour une généralité, ce qui n'a aucune raison d'être vrai ^^). perso le manque que je ressens parfois va plus loin que le simple fantasme/tentation, c'est limite comme si une moitié de moi était célib alors que l'autre ne l'est pas, et clairement ce n'est pas que sexuel. (ce qui du tout ne correspond pas vraiment à la question de départ).
Et je pense comme toi que ça va être différent d'une personne à l'autre, et je suis sûr que certains bi en couples ne ressentent pas vraiment de manque et se contenteront peut-être de fantasmer un peu alors que pour d'autres il est très fort, et autant côté amoureux que sexuel.

photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
Faudrait dans ce cas rencontrer un autre couple. Ca serait de l'échangisme mais uniquement entre 2 couples qui se font confiance ce qui permet à chacun d'assouvir ses envies.
Comme la relation est de confiance le faire avec l'autre sera peut-être plus fort que juste un plan Q. Et puis cela permet aussi de choisir selon les envies du moment. Ca permet aussi de casser d'éventuelles infidélités car tu peux le faire avec une autre femme sans pour autant te dire que tu trompe.
Après ça reste toujours compliqué si ta partenaire ne te suit pas là dedans.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ne tombe pas dans l' idée du plan à trois. C'est encore pire. Tu as besoin d'un homme et d'une femme parce que les deux sont complémentaires; Nos  désirs viennent de l'inconscient. L'inconscient passe par le désir pour t'obliger à te rapprocher d'un homme qui t'apportera soutien, compréhension , une sécurité supplémentaire dans la vie. Cet homme ne peut pas être le premier venu. Il doit aussi avoir les mêmes sentiments.  Choisis le bien.  Une forte amitié peut suffire à calmer tes fantasmes et à les canaliser. Si ta femme considère que cet homme t'apporte des choses positives elle sera rassurée; Ce qui l'effraie c'est de te perdre et de te voir partir avec un homme qui n'a besoin que d'un homme.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ouais enfin pour en revenir à la situation c'est un manque de cul. Je pense qu'avec une femme et un enfant on peut s'abstenir de ce genre d'expérience ...

Je fais peut être vieux jeu mais les enjeux sont pas du tout les mêmes ...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci pour vos messages et réponses. Je vais essayer d'apporter des réponses aux questions ouvertes..

Je sais qu'elle ne serait pas contre l'idée de faire une soirée avec un autre couple dans la même situation. C'est moi qui bloque car j'ai l'impression qu'elle le fait plus pour moi que pour elle (c'est évident) et donc ça me pose un problème. 

Pour revenir au sujet chaud qui est, est-ce que tromper c'est tromper (ou est-ce que le faire avec un homme c'est tromper). Oui ça l'est, de base tout ce qui est sexuellement fait sans que le conjoint(e) le sache est tromper. Maintenant en étant bisexuel, et d'autres me rejoindront peut-être, je ne pense pas qu'on peux s'assoir toute sa vie sur cette orientation, ou alors avec des périodes très dures à vivre.

Aussi, le message de Fiko5 au sujet d'une forte amitié qui pourrait substituer ces envies, je pense que tu touches là un point important, effectivement je n'ai pas d'ami qui connait cette orientation, avec qui je peux me confier sans tabou et avec qui je peux partager ces ressentis, en gros je n'ai personne pour extérioriser ça, je pense que la solution peut se trouver là.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Jmecge a écrit :
  je n'ai pas d'ami qui connait cette orientation, avec qui je peux me confier sans tabou et avec qui je peux partager ces ressentis, en gros je n'ai personne pour extérioriser ça, je pense que la solution peut se trouver là.


Pour être dans une situation proche de la tienne (enfin, je dis proche, parce que je suis avec un homme et que je n'ai pas d'enfants ^^), je confirme qu'avoir quelqu'un à qui tu peux parler de ça sans tabou et qui peut comprendre ce que tu ressens et te soutenir, ça aide. ça n'empêche pas qu'il y a des périodes très dures à vivre avec potentiellement des gros manques (et pas que pour le cul, @ Leptitprince), mais au moins tu gardes pas ça que pour toi tout seul dans ta tête. La solution sinon serait peut-être d'avoir des "doubles vies" assumées (à condition d'avoir des conjoints en accord avec ça), mais c'est plus facile à dire qu'à faire ^^ (et je ne suis pas sûr que ça serait bien accepté socialement même si toutes les personnes en jeu étaient sur la même ligne de pensée !)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
O
Jmecge a écrit :
Merci pour vos messages et réponses. Je vais essayer d'apporter des réponses aux questions ouvertes.. Je sais qu'elle ne serait pas contre l'idée de faire une soirée avec un autre couple dans la même situation. C'est moi qui bloque car j'ai l'impression qu'elle le fait plus pour moi que pour elle (c'est évident) et donc ça me pose un problème.  Pour revenir au sujet chaud qui est, est-ce que tromper c'est tromper (ou est-ce que le faire avec un homme c'est tromper). Oui ça l'est, de base tout ce qui est sexuellement fait sans que le conjoint(e) le sache est tromper. Maintenant en étant bisexuel, et d'autres me rejoindront peut-être, je ne pense pas qu'on peux s'assoir toute sa vie sur cette orientation, ou alors avec des périodes très dures à vivre. Aussi, le message de Fiko5 au sujet d'une forte amitié qui pourrait substituer ces envies, je pense que tu touches là un point important, effectivement je n'ai pas d'ami qui connait cette orientation, avec qui je peux me confier sans tabou et avec qui je peux partager ces ressentis, en gros je n'ai personne pour extérioriser ça, je pense que la solution peut se trouver là.


C'est un peu le coeur du débat. Avoir une relation avec un homme quand on n'est engagé avec une femme.  Et réciproquement. Mais la femme qui partage ma Vie ne peut pas m'offrir les sensations que me procurent les hommes. Alors pourquoi etre jalouse de quelque chose qu'elle ne peut pas m'offrir ?

photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
@Siropdesrues tout simplement car nous vivons dans une société a prédominance catholique et que la monogamie est une norme. Vouloir "voir ailleurs" (au sens général pas que la tromperie) est donc "anormal" et engendre des peurs chez les personnes monogames. Il y aura surement une appréhension en se disant que peut-être il peut y prendre goût et préférer refaire sa vie.
Tout le monde a peur de perdre les personnes auxquelles on tient.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je pense que les gens dans ta situation soient vont voir ailleurs sans le consentement de leur partenaire soit l'ont et le font avec eux ou sans eux. Après pour toi y a pas vraiment de solution, il faut compter sur ton amour pour pouvoir résister à la tentation lol.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour,
Je suis moi même dans une telle situation, cela fait plus de 15 ans que je suis en couple avec ma femme et avons un enfant et un deuxième pour bientôt.
J'ai découvert mon coté Bi y a environs 7 ans et je suis resté un long moment a ne pas l'assumer surtout dans l'acte par respect pour mon couple et comme toi je ne cherchais pas une relation amoureuse mais plutôt un plan cul pour parler crus. J'ai mis de coté cette envie  avec un mec en solo pour essayer d'amener ma femme a envisager un plan a trois ou j'en profiterais pour tout doucement l'amener a d'autre jeux et  assouvir cette envie. Mais au fil des années j'ai bien vue que ma femme n'était pas du tout ouverte à des  expériences dans le libertinage malgré mes divers tentatives qui ont toujours été présenté de façon intelligente, je ne ne voulais en aucun cas lui obliger a faire un truc qu'elle n'avait pas envie par amour. Je lui est même fait quelques illusions a des expériences en trio sans rapport entre mecs pour son propre plaisirs et rien du tout, je voulais réveiller en elle un fantasme l'aidé a lui réaliser pour essayer ensuite de l’amener vers mon idée de départ.
Après plus de 4 ans de tentative j'ai abandonné et avec le temps et l'envie j'ai eu un jour l'occasion de rencontré un couple avec un mec bi et je me suis lancé et cela a été pour moi une révélation et je ne regrette en rien ma double vie.
Aujourd'hui je privilégie les rencontres avec des couples mais cela est compliqué et je commence doucement a aller vers des hommes ou des couples d'hommes pour passer de bon moment.
Je ne suis pas non plus un grand consommateur de mec puisque que sur une année je dois rencontré maximum 5 partenaires.
Cela à été compliqué d'accepter de tromper ma femme mais l'envie a pris le pas sur la raison avec les années.

Si déjà tu as eu le courage de lui en parler et que sa réaction a été de t'écouter et de ne pas te juger c'est une forme d'acceptation et d'ouverture d'esprit, ta la chance d'avoir une femme comme ça, je pense que au fond d'elle...elle doit savoir qu'un jour tu passeras à l'acte et donc c'est  une forme d'autorisation pour laisser parler tes envies. Elle te dira pas en face d'y aller mais je pense qu'au fond d'elle, elle c'est à quoi s'attendre.

Ensuite si un jour tu souhaites partager cette expérience avec ta femme n'oublie pas qu'il est pas évident de ce laisser aller avec un homme devant sa femme, y a toujours le coté de "je suis le mec" qui est la et chez certaine personne cela peux avoir l'effet inverse et provoquer une forme de blocage et donc une mauvaise expérience.L'idéal est de passer par des jeux en couple, comme par exemple madame qui s'occupe de vous avec un jouet si vous êtes passif,lui demander de caresser certaine partie de votre corps comme l'anus... ce genre de jeux créer en vous une forme de complicité et un début d'ouverture pour une expérience avec un homme bi au seins de votre couple.
IL n'est jamais bon de mettre ses envies de coté un jour ou l'autre tu le regrettera profite de ta jeunesse pour vivre tes envies...la vie est tellement courte.

Bon courage a toi

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit