J'ai peur du jugement et je ne m'accepte pas

photo de l'auteur Elsouille
Elsouille
Femme de 19 ans
Paris
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Salut tout le monde, je suis nouvelle ici et je vous remercie d'avance pour les réponses que vous donnerez sans jugement et critique je l'espère.

Alors voilà depuis 7 ans je me pose des questions sur mon orientation. Je suis sortie avec des garçons et avec une fille il y a donc 7 ans et cette fille a réveillé en moi quelque chose mais depuis plus rien à part en soirée avec ma meilleure amie.

Hors je n'aime pas mettre d'étiquettes sur le fait si je suis bi ou hétéro car oui les femmes m'attirent mais j'ai tellement peur du jugement des autres que je n'arrive pas à m'accepter et pouvoir alors me sentir MOI.

Auriez vous des conseils,je suis perdue mais complètement.

Merci:)



photo de l'auteur David37
David37
Homme de 46 ans
CHINON

Bonsoir Elsouille,

Tu sais si tu as peur du jugement des autres, sache qu'il n'y a pas besoin d'avoir d'attirance pour le même sexe pour cela. Sur n'importe quoi, la société peut te juger même bien des fois par jalousie ! Si déjà cela peut t'aider à te décomplexer, ce sera une bonne chose ! Le plus important, pour toi, c'est de pouvoir t'accepter telle que tu es. Je dirai même que c'est l'essentiel ! Je pense que si tu suis le chemin de ton coeur, tu seras donc heureuse. Et lorsque l'on est heureux(se), on se sent plus fort et tu t'accepteras tout naturellement. Sois toi-même, vis ce dont tu as envie de vivre au plus profond de toi-même. Tu n'as pas d'autres choix que celui d'être heureuse et tu verras, qu'au final, la société t'accepteras beaucoup plus que tu ne le penses !. Alors tous mes voeux de bonheurs !


photo de l'auteur Elsouille
Elsouille
Femme de 19 ans
Paris

Merci pour vos 2 réponses.

Oui en effet, je dois tout d'abord m'accepter telle que je suis et suivre mon coeur pour pouvoir être heureuse. Mais au lieu de ça, je flippe, c'est ridicule.

Oui ce processus est long mais j'y travaille car au fond cette acceptation a dû mal à se faire car j'ai 0 confiance en moi tout simplement.


photo de l'auteur Elsouille
Elsouille
Femme de 19 ans
Paris

Oui j'en dis peu mais j'aime pas me livrer comme ça. Du point de vue entourage, mes amies proches qui sont au courant me soutiennent énormément et me poussent vers l'avant avec de nombreux conseils mais c'est du côté familial que je bloque en vérité.

Merci


photo de l'auteur Sport83
Sport83
Femme de 31 ans
Toulon

Bonjour

Depuis quand les etiquettes nous font avancer dans la vie? Les gens n'ont pas besoin de savoir ce que tu fais dans ta chambre à coucher. Pendant 10 ans j'ai travaillé dans un endroit où les gens étaient très intrusif dans la vie de chacun. Personne ne savait quoique ce soit.

Donc les gens que tu cotoies n'ont pas à savoir.

Et puis même, tu vis pour toi pas pour les autres! On a qu'une vie! Si un gars ou une fille te plait tu t'en fous de savoir si t'es hetero, bi, homo, tant que tu es heureuse avec. Le plus important c'est ton bonheur pas ce que les gens pensent

"Le coeur a ses raisons, que la raison ne connait point"


photo de l'auteur Elsouille
Elsouille
Femme de 19 ans
Paris

Bonjour Sport83, tout d'abord merci pour ta réponse et tes conseils.

Oui justement je ne supporte pas les étiquettes mais inconsciemment je m'en mets une.

Tu as entièrement raison sur ce que tu dis et en partie je pense exactement pareil mais d'un autre côté j'ai tellement pas confiance en moi et j'ai tellement peur que je culpabilise de qui je suis et de qui je peux être attirée ou non.


photo de l'auteur Sport83
Sport83
Femme de 31 ans
Toulon

Le problème c'est que là ce ne sont pas les gens qui te jugent, mais c'est toi.

Tu as peur de tes propres jugements sur toi.

Il ne faut pas te laisser avoir par toi même, tu vas t'auto bouffer la vie... et le soucis c'est que tu vas envoyer une image vers les autres comme pour leur dire "jugez moi, vu que je me juge moi même"

Un travail long à faire sur toi meme pour que tu fuis tes jugements et que tu t'acceptes.

Acceptes juste le fait d'aimer une personne et non pas un sexe


photo de l'auteur klemmye
Klemmye
Femme de 34 ans
grenade

bonjour,

Pense d'abord a toi, ce que toi tu désire, les autres tu t en fiche, chacun vie sa vie. Trouve qui tu es !

Apres tu pensera a l'étiquette, mais je te le dit on l'oublie vite car on est heureuse comme on ai.

Je pense qu'on a tous vécu ces craintes, avant de s'affirmer, les questions que tu te pose sont normal c'est le monde actuelle qui veux ca, mais apres on se sent mieux.

Y'en qui font le choix de le dire a personne, je trouve ca dommage de vivre caché de devoir mentir de faire attention a tout ce que l'on dit. J'ai fait le choix (une fois annoncer a ma famille ce qui n'a pas été facile) de vivre pleinement, a mon travail tout le monde le sait, mon entourage aussi... j essaie de faire ne sorte de pas avoir une etiquette comme le monde le voudrais, mais que ca paraisse normal car ca l'ai !! Jusqu'a aujourd'hui je sais jamais eu de probleme.

Jespere que ca t'aidera.


photo de l'auteur ThierryC2018
ThierryC2018
Homme de 44 ans
VITRY-SUR-SEINE

Bonjour Elsouille.

Ayant eu un parcours différent (l'homosexualité était moins bien acceptée quand j'étais ado / jeune adulte), j'ai trouvé cette force à m'accepter et à m'affirmer grâce aux associations LGBT, dans lesquelles règne ce sentiment d'affirmation, du fait de leur lutte et leur vigilance contre l'homophobie (en cas d'attaque homophobe --à laquelle on n'est jamais préparé/-ée, tu trouveras toujours du soutien). Cela dit, mon expérience perso me fait dire qu'au-delà de çà, certaines associations sont très limitées en terme d'aide sur le plan humain.

Et pour la notion d'étiquette, l'homosexualité devient avec le temps juste une caractéristique parmi tant d'autres, comme nos centres d'intérêt par exemple.

Il y a toujours des gens de mauvaise foi qui chercheront à nous culpabiliser en considérant que le dire (même indirectement en parlant de son amoureuse/-eux) c'est de définir toute notre personnalité en fonction de çà, que c'est un manque de pudeur (alors que ça ne pose pas de problème quand ça concerne une relation hétérosexuelle).


photo de l'auteur Elsouille
Elsouille
Femme de 19 ans
Paris

Merci Thierry, je me suis un peu renseignée sur le sujet des associations lgbt et je pense que j'irai y faire un tour pour avoir de l'écoute, des conseils.


photo de l'auteur anamajob
Anamajob
Femme de 24 ans
Cholet

Tu n'est pas obligé de te mettre une étiquette, et c'est normal si tu n'assumes pas encore bien, vu que tu as peu d'expérience avec les filles.. moi c'est pareil

Ça viendra avec les expériences, on apprend de mieux en mieux à se connaître sois même

19 ans c'est très jeune, ne te met pas la pression :)


photo de l'auteur Cytotoxicity
Cytotoxicity
Homme de 21 ans
Gap

D'abord, le "jugement des autres" ça ne veut strictement rien dire, tout le monde se juge, même toi tu juges les autres, juger est différent d'humilier, d'insulter ou autre, juger c'est propre à l'humain, là où les animaux réagissent instinctivement, l'humain, lui, juge pour réagir

J'imagine que tu veux donc parler du "regard des autres", sauf qu'il faut arrêter de craindre les autres, ce sont des êtres humains, comme toi, avec surement des complexes, des défauts, des qualités, des craintes etc

Sache également qu'une personne qui a quelque chose à foutre de ce que t'es, c'est une personne qui est ou totalement attardé, ou complexée & qu'elle a besoin de s'occuper des autres pour fuir sa propre médiocrité

Pour l'idée de "s'accepter", ça encore, ça n'existe pas, ton corps, tes goûts, tu les as, malheureusement, t'as rien à accepter, t'as pas le choix, vulgairement, c'est marche ou crève, alors autant marcher parce que tu ne "changeras" pas juste parce que t'as un complexe, une crainte ou je-ne-sais-quoi d'autre

Pour l'idée de l'étiquette, c'est également un fait que je déplore, l'attirance n'est pas absolue, & les Xsexualités définissent une attirance pour le sexe d'une personne, mais le sexe n'est pas fonction primaire dans l'attirance (L'apparence l'est, suivie de la personnalité & des caractéristiques matérielles -Comme l'argent-)

En revanche, ces étiquettes permettent de donner "une idée" à propos de la personne, que les gens aient accès à l'information "Attirée par X" aide pour les démarches, & cela évite des pertes de temps

Pareil, aller voir d'autres gens pour "s'accepter" est une idée que je déplore, déjà parce que personne n'a à te dire comment t'apprécier, comment te voir, etc & que libre à toi de ne pas t'appécier

(Pour être dans l'exemple personnel, je n'apprécie pas c'que je suis dans l'image, c'est une question de goûts, pas de complexes, c'est pas pour autant que je m'interdis l'idée de plaire, ou d'être apprécié, & pas pour autant que je me déteste, j'm'apprécie justement pour mes défauts qui me donnent énormément d'occasions de rigoler)

& surtout parce que tes problèmes de confiance en toi, tes craintes, ça te regarde & c'est quelque chose que tu dois mettre au clair avec toi-même

Que t'ais besoin d'être éclairée par rapport à des doutes est différent, là, effectivement, l'expérience d'autrui peut t'apporter du positif

Dis-toi juste que ça te donne un scanner anti-connards, & que se laisser "juger" de manière péjorative par rapport à quelque chose d'aussi absurde qu'une attirance sexuelle peut t'indiquer beaucoup de choses sur une personne que tu ne connais pas encore, personnellement, je bénis mes différences pour cet énorme avantage, j'en rigole, & j'pense être beaucoup moins triste dans mon corps & dans ma vie que la quasi totalité d'la planète, suffit de "voir le bon côté des choses"

Voilà, c'est tout pour moi, j'retourne mourir


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit